Archive

Archive for the ‘Point Presse’ Category

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français – 23 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o

Commémoration des 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz. A l’heure d’une société d’information immédiate, d’une société d’images, où la multidiffusion fait office d’enseignement du monde, quels sont les principes qui nous protègent du « Plus jamais ça » ?

 Israel en France. Deux tribunes, parues aujourd’hui, dans les Pages rebonds de Libération critiquent très vivement les derniers propos du 1er Ministre Netanyahou à l’égard de l’Alyah des Juifs de France. Il faut rappeler que ces propos qui avaient fait polémique avaient aussitôt été nuancés par le 1er Ministre israélien  – « L’antisémitisme chrétien de droite nourrit indirectement l’antisémitisme islamiste »d’Avraham B. Yehoshua et « La France est mon foyer « Coralie Miller -

 Shoah. Commemoration des 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz.

1, 6 millions de personnes déportées et seulement 8 000 survivants. La Seconde guerre mondiale, qui fut la plus meurtrière et la plus barbare pour tous, le fut davantage encore pour le peuple juif. L’horreur y dépassa la raison, la barbarie l’innommable. C’est pourquoi l’humanité tout entière se doit d’être à jamais vigilante.

L’ensemble des medias français se fait aujourd’hui le témoin de la parole des derniers survivants. De longs et poignants témoignages de rescapés racontent l’horreur de la Shoah et des camps de la mort, notamment hier aux journaux de 20h de TF1 France 2 et Arte journal.

France info consacre sa journée d’information à mettre en avant la parole des derniers témoins dans le contexte des derniers attentats antisémites de Paris. Des mots de haine, des mots pour exclure et déshumaniser sont aujourd’hui encore prononcés. Nous ne pouvons pas laisser écrire l’histoire par ceux qui hurlent le plus fort. Non seulement ils terrifient le monde mais ils terrifient l’avenir. N’oublions jamais que l’extermination d’un peuple a commencé dans l’indifférence meurtrière d’autres hommes et par les regards détournés, suggèrent les derniers témoins.

C’est pourquoi la Croix accorde une double page aux derniers témoins vivants car selon Antoine Peillon, » il en va de l’avertissement toujours actuel contre tous les racismes ».
François Hollande se rendra au mémorial de la Shoah à Paris pour rendre hommage aux victimes de la barbarie nazie devant le mur des noms.

La banalisation de l’antisémitisme dans les écoles. Interrogé vendredi matin sur France Inter, un professeur de Seine Saint Denis dénonce avec force et courage depuis plusieurs années la banalisation de l’antisémitisme dans les écoles (8h20)

Des cœurs sur les mosquées et les synagogues. Vincent Montgaillard du Parisien rend compte des petits cœurs de fraternité accrochés sur les murs des mosquées ou des synagogues partout en France.

« L’amour n’a pas de religion », « nous sommes ensemble », « je vous aime ». Selon le Parisien cette idée s’inspirerait d’une démarche suédoise. Le 2 janvier dernier, des centaines de suédois avaient recouverts de cœurs l’entrée d’une mosquée qui avait été la cible de tags racistes et de cocktails Molotov.

Pour la première fois une prière pour la République sera dite vendredi dans 2000 mosquées de France. « Je prie pour que notre République soit grande et prospère souligne le président d’honneur conseil Français du culte musulman, Mohamed Moussaoui (Le Parisien). La semaine dernière, une fédération de sensibilité marocaine avait annoncé qu’elle organiserait dorénavant une prière tous les vendredi pour que « Dieu préserve la France et qu’elle puisse vivre et proposer dans la paix, la concorde et la sérénité. « Un étudiant libanais qui souhaite devenir imam en France témoigne de son souhait de respecter la loi française en expliquant que ce n’est pas à lui de faire sa propre loi en France (RTL, journal de 7h30)

Le gouvernement français dévoile un plan de refonte de l’école en France afin que celle-ci retrouve sa capacité à intégrer et former les citoyens de demain. (Direct matin). Des bases de la citoyenneté et du vivre ensemble qui passent par le respect de la laïcité.

L’école en manque de laïcité et de mixité déplore la ministre de l’Education Najat Vallaut Belkacem. « Il n’y aura aucune faiblesse » face aux remises en cause de la laïcité, de l’égalité des sexes et de l’autorité des professeurs.

Pour protéger les valeurs républicaines, l’école exclut l’intégrisme titre à sa Une Direct matin. Les nouvelles mesures éducatives et sociales et celles en faveur du renforcement de la laïcité font aujourd’hui l’objet d’un traitement médiatique important.

Valls pour une politique de « peuplement en France ». Pour favoriser la mixité dans tous les territoires  le 1er ministre Valls annonce la construction de logements privés dans les  quartiers et des logements sociaux dans les communes favorisées Une nouvelle révision de la carte scolaire serait  envisagée afin de développer la mixité sociale.

La maitrise du français doit être renforcée car les provocations et les incompréhensions seraient favorisées par un déficit de langage, estiment de nombreux spécialistes interrogés par les médias. Une initiative  défendue depuis longtemps par Alexandre jardin et son association « lire et faire lire » (France info, 22 janvier – 6h45)

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français – 22 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o

Israel en France. L’attentat de Tel Aviv exclu de l’actualité française ? Il est à noter que mise à part les chaines d’informations continues, l’attentat de Tel Aviv commis mercredi matin par un terroriste palestinien fait l’objet d’un traitement médiatique mineur dans l’ensemble des médias d’informations généralistes. Non traité mercredi soir sur Arte journal, l’attentat fut brièvement commenté hier au sein des journaux de 20h de TF1 et France 2 ainsi qu’en presse quotidienne nationale du jour (les Echos, Direct Matin, Monde)

Pour de nombreux médias français : il s’agit d’une attaque et non d’un attentat.

« Un palestinien blesse au couteau plusieurs personnes  » (les Echos). Attaque au couteau à Tel Aviv pour le Monde,; « 12 personnes ont été agressées« (Direct Matin)

Les mots « attentat » et « terroriste » n’ont pas été employés. Une décision éditoriale de la part de nombreux médias français qui ont préféré évoquer  » une attaque à l’arme blanche dans un bus » durant laquelle  » l‘assaillant » fut « blessé par balle et arrêté » (TF1, France 2)

Il faut savoir que

Si la plupart des médias français ne considèrent pas les évènements de Tel Aviv comme un attentat terroriste, le Quai d’Orsay a publié mercredi un communiqué qui condamne clairement l’attentat terroriste commis contre des citoyens israéliens.

« La France condamne l’attentat perpétré le 21 janvier à Tel Aviv, qui a fait de nombreux blessés. Nous assurons les autorités et le peuple israéliens de notre solidarité. Avec ses partenaires de la communauté internationale, la France est mobilisée dans la lutte contre le terrorisme. »

Ce n’est pas la première fois que les plus hautes autorités françaises dénoncent les faits sans ambiguïté, contrairement aux médias. Comme l’a fait justement remarqué Daniel Cohn Bendit lors de l’une de ses chroniques diffusées la semaine dernière sur Europe 1, le Président Hollande fut le premier, avant les médias, à qualifier l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, d’attentat terroriste et la prise d’otage sanglante de l’Hypercasher de la porte de Vincennes, d’attentat antisémite.

« Le 1er Ministre Netanyahou frôle l’incident diplomatique avec les USA ». L’annonce surprise faite par le 1er Ministre israélien de son invitation au Congrès par les Républicains, lancée en plein débat sur l’Iran, aurait exaspérée la Maison Blanche. Le Porte-parole de l’administration Obama aurait qualifiée la venue du 1er Ministre Netanyahou d' »écart au protocole » (Brèves Les Echos, le Figaro)

A Noter. Sortie du livre de Marek Halter le 5 février : « Réconciliez-vous ». Une invitation au dialogue des trois religions écrite avant les attentats de Paris en réponse au livre de Stéphane Hessel Indignez-vous ( Indiscrets Figaro).

Conséquences des attentats de Paris.

Terrorisme : la riposte annonce Direct matin. Valls mise sur un renforcement des moyens dans la lutte antiterroriste analyse le Monde tandis que le Figaro estime que si la police est renforcée, la justice est à la traine.

Sommes-nous bien protégés contre le terrorisme s’interroge le Parisien. Pour contrer la menace djihadiste en France, le gouvernement annonce en effet une série de mesures afin de renforcer les services de renseignements et de donner davantage de moyens à la justice. Mais selon 20 minutes, nos libertés seraient désormais surveillées, car les mesures annoncées représenteraient un risque pour la démocratie selon les défenseurs des libertés individuelles.

« Ma laïcité va craquer ». Il est à noter que seul Libération consacre sa Une aux mesures éducatives à prendre pour lutter contre le terrorisme en présentant, à sa Une, l’effigie d’une Marianne prête au combat. « La laïcité un principe sacré jusqu’où » s’interroge Libération. Faut –il l’appliquer de façon souple, donnant une place à tous, ou de manière intransigeante ?

Les attentats terroristes de Paris remettraient en cause la diplomatie française à l’égard de la Syrie.

Le Parisien et le Figaro s’interrogent. Après des indiscrétions parues mercredi dans le Figaro, cette inflexion diplomatique semble se confirmer selon certains médias.

« On a perdu en Syrie » : Selon un diplomate du Quai d’Orsay de haut rang cité mercredi dans les Indiscrets du Figaro  » nous avions 3 mois pour renforcer le pouvoir syrien après l’assassinat du beau frère d’Assad et de 3 généraux en juillet 2012. Nous avons été incapables de profiter de cette fenêtre d’opportunité. Maintenant c’est trop tard on a perdu. »

« Si nous avions frappé Bachar en 2013, nous n’en serions pas là. » « La journaliste Isabelle Lasserre du Figaro cite aujourd’hui de nombreux diplomates et responsables français qui soulignent que » si nous avions frappé Bachar en 2013, nous n’en serions pas là. »

La politique de non intervention d’Obama en cause ? « François Hollande serait persuadé que la non frappe américaine est en partie responsable du chaos actuel, ajoute un responsable français dans le Figaro,  » car à partir du moment où Bachar el Assad a commencé à assassiner des enfants, on l’a lâché, explique un diplomate. »

Les attentats de Paris ont rappelé l’urgence d’agir sur des acteurs régionaux la Russie, et l’Iran.

« Nous devons les pousser, les convaincre de lâcher Bachar. Car personne ne sortira gagnant du statu quo. Les Russes voient s’installer en Syrie le chaos contre lequel ils prétendaient lutter. Les Iraniens voient les relations entre sunnites et chiites se transformer à leurs dépend en Irak » prévient un diplomate.

Vers un gouvernement de transition mixte en Syrie ? Selon Frédéric Gershel du Parisien, « la France ne verrait plus d’un mauvais œil l’installation à Damas d’un gouvernement de transition mixte.

Il faut noter que depuis quelques jours, après l’interview de Nicolas Sarkozy ou de Laurent Fabius sur RTL, le rôle du Qatar ou de l’Arabie saoudite soupçonnés de double jeu vis-à-vis des djihadistes est devenu un sujet du débat public et politique.

Service de Presse

 

Marche Républicaine à Paris en hommage aux 17 victimes du terrorisme – 11 janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o

« Je suis Charlie, juif, musulman, policier »

La France Unie et debout pour dire non au terrorisme après une série d’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo, des policiers et des citoyens ciblés parce qu’ils étaient juifs.

1,5 millions de personnes à Paris. 3,7 millions de personnes partout en France. Villes et villages mobilisées. Une marée humaine républicaine notamment à Lyon où ¼ de la population est descendu dans les rues.

Les familles des victimes ont défilé en tête du cortège parisien aux côtés des rescapés de la rédaction de Charlie Hebdo, suivi par 44 chef d’Etats.

97 % des Français jugent nécessaires de faire preuve d’unité nationale (JDD) mais 83 % des Français déclarent aussi avoir peur de nouveaux attentats (sondage Opinionway Metronews).

Paris capitale du monde contre le terrorisme. Une manifestation mondiale pour une guerre mondiale contre le terrorisme. Charlie Hebdo est devenu en effet le symbole mondial de la liberté d’expression et de sa défense.

Une journée historique. L’ampleur de la mobilisation de solidarité nationale et internationale  est sans précèdent depuis la Libération de la France des Nazis par les forces alliées en 1945. L’ensemble des médias français saluent l’action exceptionnelle des plus hautes autorités françaises pour organiser au mieux la venue de nombreux chefs d’état qui ont souhaité apporter leur soutien au peuple français et leur détermination à lutter contre le terrorisme.

Une photo déjà dans l’Histoire. La marche dans les rues de Paris de près cinquante chefs d’Etat en se tenant le bras est désormais un moment de l’histoire de France, de l’histoire internationale.

Image contre image.

La lutte contre le terrorisme passe aussi par les médias. L’ampleur inouïe de la mobilisation des citoyens français est une réponse forte et déterminée face à la volonté des terroristes, à la fois de terroriser la France et de désunir les Français.

La présence de 44 chefs d’état, européen, africain, du Moyen-Orient, de Jordanie, du 1er ministre Netanyahou et du président Abbas, en pleine rue, non loin d’une foule immense,  est aussi un message fort de courage et d’union politique envoyé aux terroristes.

La France unie, debout contre la barbarie terroriste.

 Des slogans portés comme des étendards de la liberté de pensée et d’expression. Une France, aux multiples visages, de toutes générations, confessions et de toute tendance politique s’est exprimée dimanche 11 janvier, avec des stylos, des dessins,  au son de la Marseille et de slogans désormais entrés dans l’Histoire : «  Je suis Charlie », « Je suis juif, je suis musulman je suis policier ».  Une identification collective, intense, familiale, multiconfessionnelle,  brandie comme autant de boucliers contre le terrorisme.

Une seule communauté : la France. Un peuple heureux de se retrouver. Une émotion immense a étreint les participants soulignent l’ensemble des médias français qui décrivent une manifestation sereine, conviviale, digne et sans agressivité qui témoigne d’une volonté affirmée de vivre ensemble.   

Les Français disent non au terrorisme ! Les Français ont rappelé par le nombre unique de la mobilisation, les slogans, les symboles,  un crayon brandi, un dessin, leur attachement à la Défense de la fraternité, de la cohésion sociale à travers les valeurs de la République et de la démocratie.

 Ce n’est pas un hasard, si c’est en France que la défense des Valeurs de la liberté et de la démocratie a lieu, a commenté la porte-parole de l’ambassade d’Israël Michal Philosoph, en direct sur France 2 (15h40, 11 janv.)

La reconnaissance des Français à la police. Les multiples hommages et les applaudissements des manifestants pour remercier gendarmes, policiers et CRS sont parmi les moments fort de cette journée,  « inouïe et exceptionnelle » comme la déclaré le 1er Ministre Valls.

Une mobilisation au retentissement mondiale internationale. Partout dans le monde, de Hollywood au canada en passant par le Burundi et la plupart des capitales européennes, Paris est devenu le symbole de la défense de la Liberté contre le terrorisme.

Un traitement médiatique majeur, au niveau du 11 septembre 2001, a été dédié à la couverture de cet événement au retentissement international. La presse nationale quotidienne, payante et gratuite a tenu à se faire le témoin de cette journée du 11 janvier 2015, que tous les médias qualifient déjà d’historique.

La marche du siècle titre Direct Matin. « Tous unis contre la terreur. Rejoint par 44 dirigeants étrangers  le peuple français a défilé pour défendre une valeur fondamentale : la liberté » écrit Direct matin.

Debout titrent à l’unisson 20 Minutes, la Croix, la France debout aussi pour le Figaro.

La liberté en marche titre le Parisien. Unis pour la Liberté lance les Echos.

Car « nous sommes un peuple » constate Libération à sa Une. Nous sommes Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Elsa, Mustapha, Bernard, Fréderic, Michel, Franck, Ahmed, Clarissa, Yoav, Philippe, Yohan, François-Michel titre à sa Une le quotidien gratuit Metronews.

Un peuple se lève titre l’Humanité mais « une foule de questions » aussi, prévient le quotidien libérale l’Opinion pour qui, « après une spectaculaire image d’unité et de solidarité face au terrorisme, le pays se trouve confronté à des défis multiformes. »

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – 12 Décembre 2014

1398499_822895294423792_3720815881255282601_oTerrorisme. Coup de feu contre l’Ambassade d’Israël à Athènes. 4 individus à deux motos ont tiré à la Kalachnikov sur l’enceinte de l’ambassade d’Israël en Grèce tôt vendredi matin. Heureusement, personne n’a été blessé (i24 news). Les balles ont atteint les murs de l’enceinte et selon la police grecque, 54 douilles auraient été retrouvées à 40 mètres environ de l’enceinte diplomatique   (Jpost)

Israel en France.  Haute tension et peur de l’embrasement. Les circonstances du décès mercredi d’un haut responsable palestinien, Ziad Abou Ein,  font  craindre de nouvelles violences au Proche-Orient estime l’ensemble des médias français.

Abbas appelle à la vengeance ?  Pour la première fois le Président palestinien Abbas a déclaré que « toutes les options étaient ouvertes  » pour répondre à ce décès (Direct matin).  La « résistance populaire » doit continuer sous toutes ses formes, a-t-il déclaré mais a refusé de dire quelles mesures allaient prendre l’Autorité palestinienne

Le 1er Ministre israélien Netanyahou rappelle la « nécessité de calmer  les choses et d’agir de manière responsable » (la Croix)

Une enquête conjointe israélo-palestino-jordanienne. Il faut savoir que dès mercredi, les autorités israéliennes  ont convenu d’une enquête conjointe sur les faits comprenant des experts israéliens, palestiniens et jordaniens.  

Israel demande l’aide des Palestiniens. Le général israélien coordonnant les activités avec les Palestiniens, Yoav Poli Mordechai et son homologue palestinien, Hussein Al-Cheikh, ont convenu qu’un pathologiste israélien se joindrait à une délégation des pathologistes jordaniens, pour un examen conjoint des circonstances de la mort de Ziad Abou Ein.

Une proposition israélienne a été déposée auprès des Palestiniens pour former une équipe commune d’enquête afin d’examiner les circonstances des événements.

 

154 voix pour contre 146. Après l’Assemblée nationale, les sénateurs français ont adopté à une très courte majorité, la résolution de reconnaissance d’un État Palestinien avec 154 voix pour,  et 146 voix contre.

Faire pression sur Israel. Le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Harlem Désir, qui représentait le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, estime qu’il  » faut une pression pour aider les deux parties à franchir le pas ultime vers la paix. C’est ce à quoi la diplomatie s’emploie. ». « Mais comme Laurent Fabius, le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes défend l’idée d’un calendrier de deux ans pour trouver un accord de paix, puis, reconnaître officiellement l’Etat palestinien.  « (Figaro)

Sans transition.

High tech. La high tech arabe israélienne arrive en France. La PDG du célèbre groupe de presse en ligne, Auféminin.com, Marie Laure de Sauty, accueille vendredi une délégation de start-ups issues de NazTech,  un incubateur technologique située au Nord d’Israël, dans la ville arabe de Nazareth pour présenter les technologies high tech des entreprises les plus innovantes de la communauté arabe d’Israël.

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Elections législatives anticipées en Israel.

Alliance officielle Livni – Herzog.  L’ex ministre de la justice du gouvernement Netanyahou, Tzipi Livni, annonce officiellement son alliance avec le parti travailliste mené par Y. Herzog. « Je suis ici pour créer un multiplicateur de forces qui permettra de changer le gouvernement de l’Etat d’Israël », a promis Tzipi Livni, dénonçant les « extrémistes qui sont en train de faire d’Israël un pays isolé, bloqué. » (i24 news)

Alternance au poste de 1er Ministre. Deux ans chacun. Isaac Herzog a précisé qu’en cas de victoire de la coalition de centre gauche en mars prochain, il occuperait le poste de Premier ministre pendant les deux premières années, puis ce serait au tour de Tzipi Livni de lui succéder pour 2 ans.

Une alliance peu viable selon plusieurs commentateurs israéliens cités par Reuters qui rappelle que Tzipi Livni, à l’origine membre du Likoud, a changé trois fois de parti depuis 2005 (Likoud, Kadima, Hatnua) et a échoué trois fois dans ses tentatives d’accéder au poste de Premier ministre.

Benyamin Netanyahou toujours 1er Ministre en 2015 selon les sondages, bien que la chaine 2 israélienne, place le bloc de centre-gauche Herzog/Livni en première position à la Knesset, avec 24 mandats, juste devant le Likoud de B. Netanyahou qui obtiendrait  23 mandats.

1er parti à la Knesset mais pas de majorité pour gouverner. Le Jerusalem Post constate en effet que les résultats actuels des enquêtes d’opinions ne permettraient pas au leader travailliste de former une coalition rassemblant une majorité de 61 députés,  à moins de réunir des partis opposés comme Israel Beiteinou et Meretz, Yesh Atid et les ultra-orthodoxes. Il faut rappeler qu’en 2009, Tzipi Livni, alors à la tête de Kadima était arrivée en première position à la Knesset. Mais ne parvenant pas à former une coalition stable, le Président de l’Etat d’Israël Shimon Peres avait alors demandé à Benyamin Netanyahou de former le nouveau gouvernement.

Le 1er ministre Netanyahou peut jouer de plusieurs alliances lui permettant d’obtenir, soit une majorité de droite de 71 députés, en s’alliant aux partis nationalistes et ultra-orthodoxes, soit d’envisager un gouvernement d’union nationale avec le centre-gauche de Y. Herzog et T. Livni en cas de désaccord avec Naftali Bennett (i24 news)

 

Terrorisme. Tirs contre l’Ambassade d’Israël à Athènes. 4 individus à deux motos ont tiré à la Kalachnikov sur l’enceinte de l’Ambassade d’Israël en Grèce tôt vendredi matin.

« Toute attaque terroriste visant le cœur de la démocratie frappe le cœur du pays » a déclaré la porte-parole du gouvernement grec, Sofia Voultepsi. Heureusement personne n’a été blessé (i24 news). Des balles ont atteint  les murs de l’enceinte et selon la police grecque, 54 douilles de balles auraient été retrouvées à 40 mètres environ de l’enceinte diplomatique   (Jpost)

 

Un Palestinien soupçonné d’avoir tenté d’écraser un soldat de Tsahal. La voiture d’un Palestinien soupçonné d’avoir tenté d’écraser un soldat de Tsahal en Cisjordanie s’écrase sur un mur de protection. Le conducteur palestinien qui n’a été que  légèrement blessé par le choc est actuellement entendu par la police israélienne.

Les autorités israéliennes craignent des émeutes en Cisjordanie mais aussi à Jérusalem, à la suite des circonstances de la mort du ministre de l’Autorité palestinienne Ziad Abu Ein (Ynet)

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – 22 Octobre 2014

CAFE_PRESSE_LOGO

Le Hamas préparait une attaque terroriste majeure contre Israel. Selon Times of Israel, le Hamas prévoyait d’envoyer 200 terroristes armés pour attaquer des zones civiles en Israël et « infliger des pertes massives» selon un article publié mardi par le magazine américain Vanity Fair.

DPRK2

Israël en France.  L’actualité israélienne est trop faiblement traitée aujourd’hui dans les médias français pour l’objet d’une analyse éditoriale représentative.
Le président Reuven Rivlin. Le Figaro rend compte aujourd’hui de la polémique née de la vente par des Palestiniens de leurs maisons situées dans le quartier de Siwan à Jérusalem Est à des nationalistes israéliens. Des achats qui, selon Cyrille Louis, compliqueraient « un peu plus un éventuel partage de la ville en cas d’accord de paix ». Bien que souvent présenté en France comme nationaliste, le président Reuven Rivlin, a tenu à mettre en garde contre ses agissements : «Jérusalem ne peut pas devenir une ville dans laquelle les constructions se déroulent secrètement, et où les gens se glissent dans des appartements à la faveur de la nuit.»

Moyen Orient.
Lutte contre les terroristes de l’EI.

Le 1er Ministre irakien se rend cette semaine en Iran pour, selon le quai d’Orsay » obtenir une coopération plus importante du gouvernement iranien lui aussi dirigée par des Chiites ». Selon un diplomate français cité aussi par le Canard enchainé, « Washington et Téhéran se rapprochent grâce aux djihadistes ».
Téhéran arme les kurdes et aurait envoyé des conseillers militaires en Irak (Brève le Parisien). G. Malbrunot du Figaro avertit que les djihadistes de l’EI  viennent d’attaquer  une ville proche de l’Iran…
L’EI voudrait ouvrir un nouveau front au Liban et en Jordanie selon le gouvernement libanais (Canard enchainé)
Contexte Proche et Moyen – Orient.

Les médias israéliens se font aujourd’hui largement l’écho de la baisse du pouvoir d’achat ainsi que des rumeurs d’élections démenties par le 1er Ministre Netanyahou.

 

Vie quotidienne en Israel.

Hausse des denrées de bases. Selon une enquête réalisé par le média britannique The Marker, le prix des aliments casher serait deux fois plus élevé en Israël qu’en Grande-Bretagne.

Cette information dont le Haaretz se fait l’écho s’inscrit dans les multiples formes de la contestation sociale contre la vie chère et l’appel à l’exil des israéliens de Berlin. Un appel vivement dénoncé en Israel y compris par le parti de Yesh Atid de Yair Lapid qui est parvenu au pouvoir au nom de la lutte contre la vie chère en Israel.

Kahlon : Mon parti permettra de lutter contre le coût de la vie croissant en Israël.  « le coût de la vie n’est pas une fatalité ou un décret du ciel, », a déclaré l’ancien ministre du Likoud Moshe Kahlon à Israel Ayom. L’ancien Ministre Moshe Kahlon qui aurait l’intention de lancer un nouveau parti politique, a déclaré lundi que sa première priorité serait la lutte contre la montée du coût de la vie en Israël.

Netanyahou: La dernière chose dont nous avons besoin maintenant, c’est une élection.  Selon les médias israéliens, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a tenu mercredi matin une réunion  avec les chefs des autres partis de la coalition dans le but de désamorcer les tensions et de stabiliser son gouvernement.
Le mouvement intervient après une série d’affrontement partisans, suscités entre autres par l’abandon d’un projet de réforme de la politique de conversion religieuse.

Processus de paix.

Livni, Lapid unissent leurs forces pour faire avancer la reprise des pourparlers de paix avec les Palestiniens. Selon le Yediot, la Ministre de la justice Tzipi Livni et le ministre des Finances Yair Lapid uniront leurs forces pour former un front commun diplomatique pour faire avancer le processus de paix.
«Dès la semaine prochaine, à la Knesset nous formerons un seul bloc, 25 mandats » en faveur d’un arrangement diplomatique avec les Palestiniens a déclaré en substance Tzipi Livni.

לפיד ולבני ישתפו פעולה במטרה לקדם תהליך מדיני  (צילום: אלי מנדלבאום, גיל יוחנן)

Le Hamas préparait une attaque terroriste majeure contre Israel. Selon Times of Israel, le Hamas prévoyait d’envoyer 200 terroristes armés pour attaquer des zones civiles en Israël et « infliger des pertes massives» selon un article publié mardi par le magazine américain Vanity Fair.
Une attaque via les tunnels. Il s’agirait, selon le porte-parole de Tsahal, Peter Lerner, d’un plan coordonné, qui visait à attaquer par surprise, via les tunnels,  plusieurs endroits en Israël de manière simultanée  lors de la fête de Rosh Hashana. L’action israélienne dans la bande de Gaza a permis entre autres d’empêcher cette vague d’attentats terroristes du Hamas sans précédent contre des civils israéliens.

Un soldat dans un tunnel à Gaza (Crédit : IDF Spokesperson/FLASH90)

Sans Transitions. Economie et High Tech.
Un contrat de 85 millions de dollars pour ELBIT.  Selon Globes, Elbit Systems (ESLT) a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat avec un pays asiatique non communiqué pour un montant total d’environ 85 millions de dollars. Le contrat comprendrait entre autre une mise à niveau des avion de chasse F-5.

northrop_f5e

 

 Service de Presse

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – 15 Octobre 2014

Le Hamas va tomber. Ce que nous voulons faire à long terme va se passer, a déclaré le Ministre de la Défense Moshe Yaalon lors d’une interview pour Ynet. Le Hamas va tomber. Un mouvement basé sur la mort et la destruction ne survivra pas.

Israël en France. « Ce qui nous inquiète, c’est le message envoyé aux Palestiniens. Plus il y aura de reconnaissances unilatérales, moins ils auront de raisons de négocier avec nous », a prévenu le nouveau Porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Emmanuel Nahshon (Le Monde).

Après l’annonce de la prochaine reconnaissance unilatérale de l’Etat palestinien par la Suède, le 1er Ministre Benyamin Nétanyahou a lui aussi critiqué une décision unilatérale «contraire aux accords», qui ne «rapprocherait pas de la paix» mais l’«en éloignerait» (Libération)

« A Paris, on a observé avec attention le vote britannique ». Lors de la conférence des ambassadeurs, le 29 août au Quai d’Orsay, rappelle le journaliste Piotr Smolar, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait déclaré : « Il faudra bien, à un moment, reconnaître l’État palestinien. ». La France aimerait jouer un rôle dans une initiative diplomatique, discutée en coulisses selon le Monde, lors de la conférence des donateurs, au Caire : la tenue d’une conférence internationale pour la paix (Le Monde).

 5, 5 milliards de dollars d’aide à la reconstruction de Gaza conditionnée à la reprise politique du processus de négociations. La conférence des donateurs pour la reconstruction de Gaza qui s’est tenue dimanche dernier en Egypte, fut l’objet d’un traitement éditorial relatif.

Donations contre négociations résume parfaitement Direct Matin  qui, comme tous les autres médias français, fait le point sur les donations internationales en insistant sur le fait qu’une reprise des négociations de paix est une condition préalable à toute aide financière.

Collaboration entre ONU, AP et Israel. Seule Libération mentionne l’existence d’un mécanisme prévoyant une collaboration entre Israéliens, les officiers de l’Autorité Palestinienne et des agents de l’Onu, qui aurait été secrètement élaboré la semaine dernière.

Le Hamas contre. Selon un diplomate français cité par l’Opinion : « nous soutenons le rassemblement des Palestiniens même s’il est peu probable que les cadres du Hamas acceptent de passer sous le contrôle militaire de l’AP, estimant que M. Abbas collabore sans discernement avec Tel Aviv »

« Les Indignés israéliens de Berlin refusent la vie chère. » Le ministre des Finances Yair Lapid serait fragilisé par la grogne sociale lancée par des expatriés estime Natalie Hamou des Echos (13 oct.). L’initiative de ces contestataires qui lancent un appel à l’exil pour fuir la vie chère, provoque une vive polémique en Israel note aujourd’hui le Figaro.

« Ce sont des traitres et des antisionistes » Cyrille Louis rend compte des nombreux et très hostiles commentaires en Israel (Ben Caspit, Yair Shamir, Denis Charbit, Daphni Leef), y compris ceux de Yair Lapid, dont le parti Yesh Atid, a pourtant été élu pour lutter contre la hausse du coût de la vie en Israel

A Noter.  « L’infiltration discrète de l’Etat Islamique « à Gaza. Pour la première fois, Libération rend compte de l’implantation de l’EI dans la bande de Gaza. Il faut noter que très peu de médias français se sont fait l’écho de l’explosion au centre culturel français de Gaza, le 8 octobre dernier, revendiquée par des terroristes gazaouïs affiliés à l’EI.

Nuls ne peut désormais nier que des djihadistes se revendiquent de l’EI sont présents à Gaza. Selon Libération, le mouvement djihadiste recrute par dizaines à Gaza, en Cisjordanie et parmi les Arabes Israéliens pour aller combattre en Irak et en Syrie. Selon le journaliste Nissim Behar, l’une des premières cibles d’Israel lors de l’opération « Bordure Protectrice » aurait été d’éliminer celui chargé d’implanter l’EI à Gaza, connu sous le nom de guerre Khaled al Jazrawi.

Sans transitions.

Des jeunes chrétiens renouent avec les racines juives de leur foi. La Croix a consacré mardi un article sur cette nouvelle génération de Chrétiens pratiquants qui souhaitent renouer avec leurs racines hébraïque (Fanny Cheyrou). Un colloque pour une plus grande compréhension du l’origine juive du Christianisme, thème du livre du Cardinal Lustiger, aura lieu au Collège des Bernardins, Dimanche 19 oct. à 14h.

86 % des Français n’ont pas le sentiment d’appartenir à une communauté du fait de leur religion ou de leurs origines, pour 86 % d’entre eux, selon un sondage Opinionway pour la Licra. Mais 72% des personnes interrogées ont «le sentiment que la France accorde plus d’importance aux difficultés subies par certaines minorités» sans qu’une minorité ne soit toutefois ciblée en particulier.

Pour 13% des sondés, ce sont les Musulmans et les Juifs qui sont les minorités les mieux traitées. Les étrangers sont visés par 10%, les homosexuels par 4%… comme les chômeurs…(  20 minutes)

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Ya'alon and Netanyahu during Operation Protective Edge (Photo: Haim Tzah, GPO)

Le Hamas va tomber. Ce que nous voulons faire à long terme va se passer, a déclaré le Ministre de la Défense Yaalon lors d’une interview pour Ynet. Le Hamas va tomber. Un mouvement basé sur la mort et la destruction ne survivra pas. Depuis la Fondation de l’État, nous avons vécu d’une série de combats à l’autre, et cette dernière opération assurera une longue période de calme. »

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – 8 octobre 2014

L

L’Etat Islamique revendique l’attaque du Centre culturel français à Gaza. Selon Ynet, l’EI a revendiqué une explosion mardi soir au centre culturel Français dans la ville de Gaza selon un communiqué publiée mercredi matin. « Nos combattants ont bombardé avec succès le Centre de l’immoralité et de l’hérésie, connu comme le centre culturel Français, après des semaines de surveillance. » affirme le communiqué dont l’authenticité reste à vérifier.

Israel en France. Le traitement de l’actualité israélienne est toujours bien trop faible médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative. Aujourd’hui Le Monde et le Figaro se font brièvement l’écho de l’attaque d’une patrouille israélienne par le Hezbollah ainsi que des tensions sécuritaires à Jerusalem Est.

Interview du Ministre israélien de l’Economie Naftali Bennett. Lors de sa venue à Paris la semaine dernière, le ministre N. Bennett a rendu visite à la communauté juive de la synagogue Don-Isaac-Abravanel, rue de la Roquette, où des affrontements avaient eu lieu cet été entre manifestants pro-palestiniens et pro-israéliens en juillet. La Journaliste Hélène Sallon du Monde l’a rencontré à cette occasion.

A Noter. France 2 a consacré hier un long reportage sur la petite fille d’Amon Göth, ancien chef du camp de concentration de Plaszow, en Pologne ( Journal de 20h)

Dossier nucléaire iranien. Seul Direct Matin se fait l’écho aujourd’hui de l’explosion d’un atelier de fabrication d’explosif près de Parchin en Iran, selon l’agence de presse iranienne officielle Irna. Parchin soupçonnée par la communauté internationale d’abriter des activités nucléaires à vocation militaire

Terrorisme en France. Le terroriste Carlos sera bientôt jugé pour l’attentat contre le Drugstore des champs Elysées le 15 septembre 1974. L’attaque à la grenade, avait fait deux morts et 34 blessés.

Moyen- Orient

Syrie et Lutte contre l’EI

La ville kurde frontalière avec la Turquie de Kobané bientôt aux mains des djihadistes de l’EI. Le président Erdogan demande une intervention terrestre mais pour l’instant, l’armée turque observe sans réagir.

Pourquoi ?

La Turquie est en train de monnayer le prix de son intervention estime le journaliste du Figaro G. Malbrunot (France Inter – 7h50)

La Turquie n’intervient pas pour ne pas légitimer un Etat kurde à sa frontière, analyse Bernard Guetta (France Inter - 8h15).  Mais attention prévient-il, cette intransigeance va radicaliser les kurdes de Turquie contre le pouvoir en place.

L’histoire se répète. Reprenant les propos du général Vincent Desportes, ancien directeur de l’Ecole de guerre, hier sur Europe 1 (7h15), Daniel Cohn Bendit estime aussi qu’il s’agit de la même attitude  qu’en 1944 quand les Russes ont attendu que les Polonais se fassent massacrer avant d’intervenir contre les Allemands (Europe 1, 7h50)

L’Ambassadeur de Turquie en France, Hakki Akil, a déclaré hier soir sur Europe 1 que la Turquie n’avait pas vocation à être « le gendarme de la sécurité internationale » ajoutant qu’il faudrait avant tout créer une zone tampon, afin de s’assurer de la sécurité des civils, avant de mener une action terrestre.

L’armée de l »EI en chiffres

Le Canard Enchaîné dévoile les estimations de l’armée de l’EI selon les services alliés de renseignements. Selon le quotidien satirique, le mouvement terroriste possèderait plus de véhicules de transports de troupes que la France, soit 3000. Il disposerait aussi de 50 chars lourds, 150 blindés légers, des mortiers lourds, des dizaines de milliers d’armes.

Un contingent de 12 000 hommes et femmes. Selon le Canard 12 000 volontaires issus de 80 pays combattraient pour l’Etat islamique.

Lutte contre le terrorisme sur internet.

« Les groupes terroristes n’ont pas leur place sur Facebook » déclare la responsable mondiale de contrôle des contenus Facebook, Monika Bickert (Figaro Eco – Lucie Ronfaut).

Facebook collabore avec les associations anti racistes « Dans le cadre du contrôle des contenus abusifs, nous collaborons aussi avec des associations sur des sujets spécifiques, comme la lutte contre la haine raciale, le harcèlement, la lutte contre le suicide, ou encore la pédophilie. En France, nous discutons par exemple avec la Licra, UEJF, SOS Racisme, SOS Homophobie ou e-Enfance.« 

Facebook applique les lois nationales. « Néanmoins, dans le cas où une loi locale est plus précise que nos règles, Facebook respecte et applique les décisions de justice du pays.« 

Contexte Proche et Moyen –Orient. 

Explosion at French Cultural Center in Gaza (Photo: EPA)

L’Etat Islamique revendique l’attaque du Centre culturel français à Gaza. Selon Ynet, l’EI a revendiqué une explosion mardi soir au centre culturel Français à Gaza. Plusieurs explosions auraient secoué vers minuit le centre culturel Français, causant des dégâts mais sans faire de victime. L’explosion aurait été causée par 200 kg d’explosifs cachés près de réservoirs de gaz.

« Nos combattants ont bombardé avec succès le Centre de l’immoralité et de l’hérésie, connu comme le centre culturel Français, après des semaines de surveillance. » affirme le communiqué publiée mercredi matin.

« C’est le début des opérations de l’État islamique dans la bande de Gaza » selon le communiqué de l’EI dont l’authenticité reste à vérifier.

Service de Presse

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 3 029 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :