Archive

Archive for juin 2014

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 30 Juin 2014

 

presse symbole

 

Israël en faveur d’un Etat  kurde indépendant, a déclaré pour la première fois le 1er ministre Netanyahou. Compte tenu de la menace djihadiste au Proche-Orient, le 1er ministre Netanyahou s’est aussi déclaré en faveur d’une indépendance politique du futur Etat palestinien, mais avec une présence militaire israélienne. « Qui sait ce qui va se passer? » « L’EIIL pourrait avancer vers la Jordanie et Israël doit s’assurer que les terroristes ne pourront pas s’infiltrer dans son territoire ». Personne d’autre ne peut le faire à notre place, a déclaré le 1er ministre Netanyahou, ni les forces palestiniennes, ni les forces internationales. Nous l’avons vu maintes et maintes fois : les premiers ne sont pas capables de faire et les derniers s’en vont tôt ou tard ».

Israël en France.  L’actualité israélienne est une nouvelle fois absente du traitement accordé à l’actualité internationale en France. Seule Arte journal a rendu compte hier de l’Etat des recherches des 3 jeunes israéliens kidnappés le 12 juin dernier par des membres du Hamas.

OCDE : Israël intègre le club de Paris. L’entrée dans le club des riches, un vote de confiance dans l’économie israélienne (Nathalie Hamou – les Echos)

Dossier nucléaire iranien. Amende record pour la BNP pour ne pas avoir respecté l’embargo commercial avec 3 pays : l’Iran,  le soudan et Cuba.

La 1ère banque française condamnée par la justice américaine à payer  9 milliards de dollars d’amende pour avoir effectué des échanges commerciaux durant 5 ans, avec l’Iran entre autres pour un montant de 30 milliards de dollars.

Il faut noter que la plupart des médias français ne rappellent pas que cet embargo vise à empêcher l’Iran d’obtenir les finances et les devises nécessaires pour poursuivre son programme nucléaire militaire.

A Noter. Les Iraniens préparent un rendement de 14% pour les investissements étrangers dans le secteur pétrolier (L’Opinion, Pascal Ayrault)

Lutte contre l’antisémitisme

Enquête sur le FN dans libération du Week end

« Au FN, l’antisémitisme n’est pas un détail. « Charlotte Rotman  rappelle les propos de de Louis Alliot :  » En distribuant des tracts dans la rue, je voyais que  » c’est l’antisémitisme qui empêche les gens de voter pour nous », pas les propos sur  l’immigration ou l’islam. « A partir du moment où vous faites sauter ce verrou idéologique, vous libérez le reste ».

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Terrorisme palestinien. Le sud d’Israël à nouveau bombardé depuis Gaza. 16 roquettes palestiniennes se sont abattues ce week-end sur Israël provoquant l’incendie d’un grand entrepôt industriel à Ashdod et de nombreux dégâts.  Plusieurs roquettes ont pu heureusement être interceptées par le système de défense anti missiles Iron dome, protégeant ainsi la vie de nombreux citoyens israéliens.

Escalade à Gaza. Israël menace le Hamas d’élargir sa riposte. S’exprimant à l’occasion d’une conférence sur la sécurité, le 1er ministre Netanyahou a prévenu que si le Hamas poursuivait ses bombardements sur Israël depuis Gaza, Israël pourrait accroitre sa riposte. Plus de 200 roquettes palestiniennes ont été tirées sur Israël depuis le début de 2014.

Sderot facotry caught fire after a hit by a rocket (Photo: AP)

70 000 personnes à Tel-Aviv en soutien aux 3 jeunes otages israéliens. Les mères des 3 jeunes israéliens enlevés le 12 juin dernier, Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel, sont venues témoigner à l’occasion de la manifestation de solidarité organisée, dimanche, place Rabin à Tel-Aviv. Le nouveau président Rivlin a tenu à participer à la manifestation.

Les familles remercient Abbas. Les proches des 3 jeunes israéliens kidnappés par des membres du Hamas ont tenu à remercier publiquement les propos du président Abbas, condamnant à plusieurs reprises l’enlèvement des 3 jeunes israéliens et appelant à leur libération immédiate.

Pérès à l’ONU: « Il est de votre devoir d’appeler à la libération des 3 garçons kidnappés ». « L’ONU est une organisation importante, qui représente le monde entier. Il est de votre responsabilité, au nom des mères des garçons kidnappés, d’appeler à  leur libération immédiate, » a lancé le Président Pérès en s’adressant à Ban Ki Moon.

President Peres

« J’ai déjà publié une déclaration à propos de l’enlèvement des jeunes étudiants israéliens, a répondu le Secrétaire général de l’ONU.  ‘En aucune circonstance, pour une raison quelconque, il ne saurait être justifié. « Il est totalement inacceptable, a déclaré Ban Ki Moon.

Pérès : « Israël souffre grandement du terrorisme, et encore hier soir, des roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza une fois de plus sur des civils israéliens innocents. »

 » Je sais combien la situation à Gaza vous concerne, » a lancé le président Pérès aux responsables onusiens. « Mais nous devons parler honnêtement : Qui est responsable ?   Qui dirige Gaza et conduit au terrorisme et à la pauvreté : le Hamas. Nous avons une responsabilité morale de condamner le Hamas et de combattre ensemble le terrorisme » a déclaré le président Pérès à l’ONU.

L’Irak est aussi à la Une des médias israéliens. 

Israël appelle à une meilleure coopération régionale. Lors de diverses interventions publiques en Israël et télévisés sur des chaines étrangères (France 24, Sky news, CNN), le 1er ministre Netanyahou a plusieurs fois appelé à une meilleure coopération régionale en soulignant qu’ Israël devait renforcer les forces modérées au Proche-Orient pour aider à repousser l’avancée des forces islamistes extrémistes.

Israël en faveur d’un Etat  kurde indépendant. Le 1er ministre Netanyahou s’est prononcé pour la première fois publiquement en faveur de la création d’un Etat kurde indépendant. « C’est un peuple combatif, qui a prouvé son engagement politique, de la modération politique et qui mérite l’indépendance politique ». »Nous devrions soutenir l’aspiration kurde pour l’indépendance, » a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

 La menace djihadiste aux portes d’Israël. Le Premier ministre a signalé que la menace de l’EIIL en Jordanie engageait Israël à envisager de nouvelles mesures de sécurité. S’exprimant à Tel-Aviv lors d’une conférence organisée par l’Institut pour les études de sécurité nationale (INSS), B. Netanyahou a également déclaré que « les forces de l’Islam fanatique frappent déjà à notre porte », et qu’Israël « devait être proactif pour renforcer sa défense contre les infiltrations ennemies.« 

La menace djihadiste justifie les exigences sécuritaires d’Israël vis-à-vis des Palestiniens. « Maintenant il est évident de comprendre pourquoi je demande obstinément que nos forces de sécurité restent le long de la rivière du Jourdain, a déclaré le 1er Netanyahou.

« Qui sait ce qui va se passer? » « L’EIIL pourrait avancer vers la Jordanie et Israël doit s’assurer que les terroristes ne pourront pas s’infiltrer dans son territoire », a prévenu le 1er ministre israélien rapportent les médias

Vers une barrière de sécurité d’Eilat au Golan ? Pour empêcher les infiltrations djihadistes en Israël, le 1er ministre israélien a déclaré qu’il fallait envisager la construction d’une barrière de sécurité reliant le sud au nord d’Israël, de Eilat au plateau du Golan. « La première chose que nous devons faire est de construire une clôture de sécurité à notre frontière orientale et de la relier, peu à peu,  depuis Eilat jusqu’à la clôture de sécurité que nous avons construite au cours des deux dernières années sur les hauteurs du Golan »

Les rebelles syriens sont entrainés par les USA et n’arrivent pas à combattre les groupes terroristes d’Al Nosra et le EIIL. Comment feront les troupes palestiniennes entrainées par l’UE pour empêcher les infiltrations dans le futur Etat palestinien ?     « Personne d’autre ne peut le faire à notre place, à déclaré le 1er ministre Netanyahou, ni les forces palestiniennes, ni les forces internationales. Nous l’avons vu maintes et maintes fois : les premiers ne sont pas capables de le faire et les derniers s’en vont tôt ou tard ».

Oui à une indépendance politique du futur Etat palestinien. Le 1er ministre Netanyahou s’est déclaré en faveur de deux Etats pour deux peuples, pour une indépendance politique mais avec une présence militaire israélienne. Le premier ministre a réitéré qu’Israël a l’intention de garder le contrôle de la vallée du Jourdain en vertu d’un accord de paix futur avec les Palestiniens. Le 1er ministre israélien a toujours demandé le maintien d’une présence militaire israélienne le long de la vallée du Jourdain. La montée du terrorisme islamiste aux portes de la Jordanie justifie aujourd’hui les craintes sécuritaires d’Israël.

Prenant l’exemple de la RFA ou de la Corée du Sud, le 1er ministre israélien a rappelé que la présence militaire américaine n’a jamais contredit l’indépendance politique de ces deux pays, mais  qu’il s’est agit plutôt d’une garantie de leur intégrité territoriale.

Saar interdit l’ouverture des magasins à Tel-Aviv le Shabbat. Cette décision de la part du ministère de l’Intérieur, Gédéon Saar, et membre du Likoud, est mal accueilli par une grande part de l’opinion israélienne, rendent compte les médias israéliens.

Dossier nucléaire iranien. Interrogé par la télévision britannique Sky News, le 1er ministre Netanyahou exhorte la communauté internationale à obtenir un accord avec Téhéran, semblable à celui avec Damas. Tout autre accord permettrait à tout moment à l’Iran d’enrichir l’uranium nécessaire pour faire des bombes atomiques et ils peuvent faire cela en quelques semaines ou quelques mois. Ce serait  mauvais pour la Grande-Bretagne, mauvais pour l’Europe et mauvais pour les États-Unis, mauvais pour la Russie, mauvais pour la Chine, très mauvais pour Israël, mauvais pour les Arabes » a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

C’est pourquoi Israël estime que tout accord avec l’Iran doit se faire sur le modèle de l’accord international visant à la suppression des armes chimiques en Syrie.  . « Vous démantelez ou vous détruisez et vous acheminez tous les composants détruits, hors d’Iran, a déclaré le 1er ministre israélien à CNN.

Une délégation des services de renseignements israéliens et d’experts nucléaires dirigée par le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz et le  conseiller à la sécurité nationale du 1er ministre, Yossi Cohen, sont arrivés dimanche aux USA pour des entretiens avec leurs homologues américains à Washington. Selon Reuters, un officiel israélien aurait déclaré que la délégation « présenterait les points de vue d’Israël sur un possible accord iranien »

A Noter. Banque Leumi. Les médias israéliens rappellent qu’il n’y a pas que la banque française de la BNP qui est sous le coup de sanctions de la part des USA. La banque israélienne Leumi est aussi condamnée à régler une amende de près d’un milliard de dollars pour les mêmes raisons.

Service de Presse

 

 

Publicités
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , ,

Rencontre des ministres des Affaires étrangères israélien et français Avigdor Liberman et Laurent Fabius

 

Communiqué du cabinet du Ministre des Affaires étrangères

 

ליברמן ופביוס

 

Credit: Erez LICHTFELD

 

Le ministre israélien des Affaires étrangères Liberman  rencontrait jeudi 26 juin, son homologue français Laurent Fabius au Quai d’Orsay.

Les deux ministres se sont entretenus des relations franco-israéliennes, des  derniers développements survenus au Moyen-Orient et des relations israélo-palestiniennes.

Avigdor Liberman a déclaré à son homologue Laurent Fabius qu’il était erroné de dire que  les recherches intensives entreprises par Tsahal et les mesures prises pour tenter de retrouver les  trois jeunes israéliens kidnappes, étaient disproportionnées.

Dans le cadre des opérations pour tenter de retrouver les trois jeunes, Avigdor Liberman a souligné qu’Israël veillait à respecter rigoureusement le droit international et ce  plus que tout autre pays et à s’abstenir autant que faire se peut,  d’attenter à la vie d’innocents,  s’efforçant aussi  de ne pas  causer de préjudice matériel,  ni de nuire aux populations  civiles n’ayant aucun lien avec le terrorisme.

Le Ministre israélien des Affaires étrangères  a en outre signalé qu’au regard de ce qui se passe actuellement en Syrie, en Libye ou en Irak, tenter de condamner systématiquement  Israël ou  d’exercer des pressions pour tout ce qui est des constructions a Jérusalem et en Judée Samarie  relève d’une  d’une totale  déconnection de la réalité.

Avigdor Liberman a tenu à remercier chaleureusement son homologue Laurent Fabius pour la position ferme et claire adoptée  par la France concernant les tentatives incessantes de l’Iran de parvenir à   la capacité nucléaire dans le cadre de l’accord en cours.

Avigdor Liberman et Laurent Fabius se sont également entretenus sur les développements sur le plan global et sur la recrudescence des activités terroristes sur le continent africain et les conséquences  directes de cette terreur au Moyen-Orient et en Europe.

Le ministre israélien des Affaires étrangères qui effectuait la semaine dernière une tournée dans cinq pays africains,  a  rapporté que les chefs d’états africains qu’il avait rencontres lui ont  clairement fait savoir que le chaos prévalant actuellement en Lybie et l’énorme  contrebande d’armes qui s’opérait depuis le territoire libyen, étaient parmi les principaux facteurs ayant déclenché  la vague  de terreur  sur le continent  africain dans son ensemble. Il a aussi exprimé sa gratitude vis-à-vis de la France pour son intervention  courageuse sur le continent africain  et il a invité le monde libre à lutter conjointement  pour  mettre un terme aux exactions des facteurs terroristes  dans  cette partie du monde.

Avigdor Liberman a également fait part de son inquiétude quant aux derniers résultats des élections européennes, estimant qu’il était du devoir des dirigeants européens de conjuguer leurs efforts en vue  juguler  la  montée  des mouvements  néo-fascistes  et antisémites.  Cette montée de l’extrême droite   et cette recrudescence des activités islamistes radicales en Europe  font peser  un grand danger,  pas seulement  sur  la population juive d’Europe comme l’a démontré le terrible attentat dans le Musée juif de Bruxelles,  mais constituent également  une menace sur la paix dans toute l’Europe.

Avigdor Liberman s’est félicité de la position ferme du gouvernement français  dans sa lutte contre l’antisémitisme.

 

Catégories :officiel Étiquettes : , , , , , ,

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 27 Juin 2014

 

presse symbole

 

Israël révèle les noms deux principaux suspects dans enlèvement des trois adolescents israéliens Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel.

 

Marwan Kawasmeh (left) and Amar Abu-Eisha, suspected of playing a central role in teens' kidnapping.

 

Israël en France. L’actualité israélienne est aujourd’hui  encore absente des médias nationaux télévisés et des radios d’information françaises

Contexte Proche et Moyen–Orient.

14ème jour de recherches.

Israël révèle les noms des deux principaux suspects dans l’enlèvement des trois adolescents israéliens Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel. Le Shin Bet a autorisé hier la publication de l’identité des deux membres du Hamas impliqués dans le kidnapping  des 3 jeunes israéliens le 12 juin dernier.

Amar Abu-Eisha et Marwan Kawasmeh, deux palestiniens de Hébron âgés respectivement de 33 et 29 ans,  ont déjà été incarcérés dans les prisons israéliennes. Un manque de surveillance ? Les médias israéliens rendent compte de critiques à l’égard du renseignement israélien. Celui-ci est mis en cause pour ne pas avoir su stopper  l’action des deux membres connus  du Hamas.

Leurs familles sous surveillance. Le fait que les deux hommes aient disparu depuis l’enlèvement est la « preuve claire qu’ils sont en lien avec lui ».

Des responsables, s’exprimant sous couvert d’anonymat ont aussi déclaré à la presse israélienne que les frères et les épouses des deux hommes ont été placés en garde à vue, même si les épouses ont depuis été libérées.

Les forces de sécurité palestiniennes seraient aussi à leur recherche.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahou a déclaré que les suspects n’étaient qu’ une partie du groupe qui se trouve derrière ces enlèvements

« Peu de temps après l’enlèvement, j’ai dit que ceux qui ont perpétré ce kidnapping étaient des terroristes du Hamas, », a déclaré le Premier ministre Netanyahu à l’occasion d’une cérémonie de remise des diplômes de l’armée de l’Air  « Et en effet, aujourd’hui, les services de sécurité d’Israël ont publié les noms de deux des auteurs de ce crime odieux ».

« J’attends maintenant que le Président Abbas, qui a fait d’importantes déclarations en Arabie Saoudite, se mette en accord avec ses mots, et de rompre son pacte avec l’organisation terroriste du Hamas, qui kidnappe des enfants et appelle à la destruction d’Israël ».

Les recherches se poursuivent pour localiser les trois adolescents israéliens. 9 Palestiniens ont été arrêtés dans la nuit et 41 nouveaux sites fouillés pour tenter de les retrouver.

A l’occasion du ramadan, les mesures de circulation des Palestiniens seront assouplies malgré les intenses recherches de Tsahal pour retrouver les 3 jeunes israéliens et empêcher les ravisseurs de les déplacer dans la bande de Gaza.

Visite éclair de Lieberman à Paris.

Paris : Lieberman à Kerry : « oubliez l’accord israélo-palestinien, concentrons-nous plutôt sur un accord régional ». Lors d’une réunion jeudi à Paris, le ministre israélien des Affaires étrangères aurait enjoint son homologue américain à renoncer à tenter de négocier un accord israélo-palestinien et à se concentrer plutôt sur un vaste accord régional.

Le conflit d’Israël n’est pas seulement avec les Palestiniens. Selon le ministre Avigdor Lieberman, il y a aujourd’hui une « base » pour la création d’une nouvelle « structure politique et diplomatique au Moyen-Orient, » ajoutant que la création d’un Etat kurde indépendant est une « fatalité » tandis que l’Irak se désagrège « sous nos yeux. »

Israël prêt à aider les « Etats arabes modérés » menacés par les extrémistes. Israël propose son aide aux pays arabes modérés pour lutter contre le terrorisme.

Après l’Irak, le Koweit ? Selon le ministre israélien des Affaires étrangères, « les éléments extrémistes qui ravagent actuellement l’Irak vont bientôt tourner leur dévolu sur les pays du Golfe Persique, d’abord le Koweït. Israël, a-t-il déclaré, pourrait être une aide efficace et fiable pour les États arabes modérés, face à des menaces extrémistes.

Attention aux amalgames. Lors d’une réunion avec le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, A. Lieberman a protesté contre les décisions et déclarations de certains pays et organisations internationales, qui ont critiqué les actions de l’armée israélienne en Cisjordanie pour retrouver les 3 jeunes israéliens enlevés par des membres du Hamas le 12 juin dernier.

Les deux événements ne sont pas parallèles, et c’est une erreur de les relier et de les mentionner dans le même souffle, « a-t-il déclaré en réponse au propos de Laurent Fabius mardi dernier : « L’augmentation de ces actes de violence est particulièrement troublante », a-t-il dit, ajoutant qu’Israël « doit assurer le respect du droit international en ce qui concerne l’usage proportionné de la force et démontrer de la  retenue afin d’éviter toute autre victime. »

Dossier nucléaire iranien. Le ministre des Affaires étrangères Lieberman a remercié la France pour sa « position résolue » concernant le programme nucléaire iranien,

Israël indemnise pour la première fois des Palestiniens qui ont perdu des terres à l’avant-poste d’Amona. Dans un geste sans précédent, l’État d’Israël a accepté d’indemniser six propriétaires terriens palestiniens pour avoir échouer à protéger leur propriété privée.

Les Palestiniens seront également dédommager pour la perte de salaire en raison de leur incapacité à accéder à la propriété.  « C’est la première fois, » que l’État d’Israël accepte de faire cela, a commenté le procureur Michael Sfard, qui représentait les Palestiniens au nom du groupe non gouvernemental israélien Yesh Din, selon le  Jerusalem Post.

Service de Presse

 

 

 

Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , ,

Enlèvement des trois jeunes israéliens- 2 terroristes identifiés

 

Communiqué de l’Agence de Sécurité d’Israël

26 juin 2014

 

Un jour après l’enlèvement de Gilad Shaar, Naftali Frankel et Eyal Yifrach, l’Agence de Sécurité d’Israël (ISA) a découvert que le Hamas était impliqué dans leur enlèvement.

Les deux principaux terroristes engagés dans le kidnapping sont Marwan Kawasmeh et Amar Abu-Isa, membres actifs du Hamas à Hébron : ils sont devenus fugitifs, aussitôt après l’exécution de l’enlèvement.

L’ISA et l’IDF (Armée de Défense d’Israël) ont mené une vaste chasse à l’homme afin d’appréhender les fugitifs, d’abord et avant tout dans le but de localiser les jeunes kidnappés.

Marwan Kawasmeh

 1

Marwan Kawasmeh, né en 1985, a déjà été arrêté, jugé et condamné à 10 mois de prison en 2004 pour ses actions au sein du Hamas.

Depuis, il a été arrêté à quatre reprises et placé en détention administrative.

Lors de l’enquête la plus récente, en 2010, il a admis avoir été recruté par l’aile militaire du Hamas dans la région d’Hébron en 2009. Il a participé à un entraînement militaire dans des grottes de la région de Hébron, a été actif dans l’obtention de matières premières pour la production d’explosifs, et  a aidé l’organisation à recruter de nouveaux jeunes pour les activités du Hamas. En raison  de ces actes, il a été incarcéré jusqu’en Mars 2012.

Amar Abu-Eisha

 2

Amar Abu-Eisha est né en 1981. Il a été arrêté pour la première fois en novembre 2005, une enquête a été menée et il a été placé en détention administrative jusqu’en juin 2006.

Il a été arrêté une nouvelle fois en avril 2007 et placé en détention pendant une courte période.

Son frère, terroriste, a été tué en novembre 2005 alors qu’il essayait de lancer un engin explosif contre une unité de l’armée.

Son père a été arrêté en Israël à plusieurs reprises pour des activités terroristes.

Marwan Kawasmeh et Amar Abu-Eisha ont agi dans le cadre de l’organisation du Hamas dans la région de Hébron.

Plusieurs autres suspects ont été arrêtés par l’ISA, l’IDF et la police israélienne, soupçonnés d’être mêlés à l’enlèvement.

Contact Presse – Ambassade d’Israël en France – 01 40 76 55 68

Catégories :officiel Étiquettes : , , ,

Israël offre son aide aux « Etats arabes modérés » pour lutter contre les jihadistes

26 juin 2014 (AFP)

צילום: ארז ליכטפלד

Credit: Erez LICHTFELD

 

Israël est prêt à aider les « Etats arabes modérés » menacés par les extrémistes, a déclaré jeudi le chef de la diplomatie israélienne Avigdor Lieberman lors d’un entretien à Paris avec son homologue américain John Kerry.

« Les extrémistes qui opèrent actuellement en Irak vont essayer de déstabiliser toute la région du Golfe, en premier lieu le Koweit », a déclaré M. Lieberman selon un communiqué de son cabinet.

« Israël pourrait offrir un soutien efficace et fiable aux Etats arabes modérés en butte aux extrémistes », a-t-il ajouté, sans plus de détails. Les intérêts israéliens convergent avec ceux des nations arabes modérées car « les deux sont confrontés à la menace iranienne, au jihad mondial et à Al-Qaïda, ainsi qu’aux répercussions des conflits syrien et irakien dans les pays voisins », selon le communiqué.

« Aujourd’hui, il y a une base pour créer une nouvelle architecture diplomatique et politique au Moyen Orient », a ajouté M. Lieberman.

« Il est important que les pays de la région fassent front commun face à la menace » représentée par l’EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant), a pour sa part déclaré M. Kerry, cité par un haut responsable américain.

L’EIIL est le fer de lance d’une insurrection sunnite en Irak, commencée le 10 juin avec la prise de Mossoul, la grande ville du nord du pays, et qui menace le pays de désintégration. Ce groupe jihadiste, également très présent en Syrie, veut établir un califat islamique effaçant les frontières dans les deux pays.

M. Kerry se trouve à Paris pour une série d’entretiens avec des dirigeants du Golfe sur la crise irakienne. Il doit se rendre vendredi en Arabie Saoudite.

Lors de la rencontre, M. Lieberman a également remis au secrétaire d’Etat américain un appel des parents des trois étudiants israéliens enlevés le 12 juin en Cisjordanie.

 

 

Israël et Moyen Orient : Revue des Médias français et israéliens – 26 Juin 2014

presse symbole

Le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a rencontré ce matin son homologue américain John Kerry, au sein de l’Ambassade des USA à Paris. M. Lieberman s’entretiendra aujourd’hui avec le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius.

Israël en France. L’actualité israélienne est une nouvelle fois presque absente des médias nationaux télévisés et des radios d’information françaises.  Seul le Figaro consacre aujourd’hui un article à la recherche des 3 jeunes israéliens, en se focalisant principalement sur les critiques internationales contre Israël.

A Noter. Le cinéma et les fictions israéliennes à la Une de l’actualité culturelle en France. TF1 diffuse en effet à partir d’aujourd’hui une nouvelle série, Hostage, remake réussi d’une série israélienne, après Homeland inspirée de Hatufim (20 minutes, le Parisien).

« Un monument« . La spécialiste cinéma de France Inter, Eva Bettan, encense le nouveau film de Ronit et Shlomi Elkabetz « Le procès de Viviane Amsalem(journal de 7h)

Moyen–Orient.

Syrie.

L’Autorité palestinienne favorable au maintien  de Bashar El Assad ?

« La réélection d’Assad contribuera à une sortie de crise, au dialogue politique entre toutes les catégories du peuple syrien », aurait déclaré M. Abbas (Encadré Direct Matin)

L’Irak sauvé par l’Iran ?

C’est l’analyse faite aujourd’hui par deux éditorialistes des Echos

« Il est urgent de trouver des compromis avec la Russie et l’Iran sur les sujets frictionnels en cours pour ses concentrer ensemble sur le feu qui s’embrase sous nos yeux », estime Favilla à propos de l’avancée des groupes djihadistes en Irak.

« L’Amérique n’est plus une super puissance mais une puissance comme une autre », constate Jaques Hubert Rodier, reprenant ainsi la thèse d’un monde zéro polaire initiée par Laurent Fabius.

Bush responsable du chaos irakien.

Selon les Echos, la plus grande rupture à venir, avec l’ère Bush, rendue responsable du chaos irakien actuel, « serait de rapprocher les USA avec un pays placé sur l’axe du mal, l’Iran. «  

Le terrorisme islamique veut faire de l’Irak son pays, aurait déclaré Laurent Fabius selon le Canard enchaîné. Les USA s’appuient sur l’Iran pour éviter cela.

Les USA vont payer cher leur refus d’intervenir en Syrie, aurait déclaré le chef de la diplomatie française, ajoutant « Un grand pays d’occident a une responsabilité immense dans ce qui se passe actuellement en Irak, parce qu’il n’est pas intervenu au bon endroit, au bon moment. »    

« Les chrétiens d’Irak plus urgent que le foot ». Cet appel lancé dans le Figaro par le cardinal Barbarin résonne dans de nombreux quotidiens français qui, depuis quelques jours, multiplient les témoignages de l’inquiétude des chrétiens d’Irak.

« L’indifférence des intellectuels et du gouvernement français envers le massacre des chrétiens d’Irak devrait nous bouleverser » s’indigne l’Archevêque de Lyon qui prévient  » ce sont des  hommes que l’on tue, dans le silence, entre deux olas d’un stade de foot brésilien ».

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Photo: AFP

Gigantesque incendie de forêt à Jérusalem. Un important incendie de forêt s’est déclenché hier à l’Ouest de Jérusalem sur les collines près de Yad Vashem. Les autorités israéliennes ont déployé de grands moyens et plus de 50 camions de pompiers sont intervenus pour circonscrire l’incendie qui a ravagé une dizaine de bâtiments, heureusement sans faire de blessés graves. Selon les experts interrogés par les médias israéliens, l’origine du feu serait intentionnelle.

La France demande à ses ressortissants de ne pas investir dans des sociétés israéliennes implantées en Cisjordanie. Cette information, mise à la Une du Haaretz, illustre la position des gouvernements européens, comme l’Allemagne et le Royaume Uni rejoints hier par la France qui a publié sur le site du quai d’Orsay le communiqué suivant :  « les citoyens et entreprises qui envisagent des activités économiques ou financières dans les colonies sont appelés à solliciter un avis juridique approprié avant de procéder à ces activités. »

Les USA reculent.

Trop modérés sur l’Irak. La réponse des USA à la prise de contrôle d’une partie de l’Irak par des organisations terroristes est inadaptée et trop modérée pour contrer la situation sur le terrain estiment les médias israéliens.

La montée en puissance de l’EIIl était prévue et prévisible, confie le renseignement israélien. Selon les médias, les renseignements occidentaux avaient perçu depuis un certain temps la montée en puissance et les ambitions régionales des groupes terroristes islamistes au Moyen-Orient, mais rien n’a été fait pour les contrer.

Trop souples avec l’Iran.

Les USA disent oui à quelques milliers de centrifugeuses ? Selon les médias israéliens, la communauté internationale s’apprêterait à diminuer ses exigences vis-à-vis du programme nucléaire iranien. Au lieu de quelques centaines de centrifugeuses autorisées, les grandes puissances pourraient accorder, comme le souhaitaient les Iraniens, quelques milliers de centrifugeuses  enrichissant de l’uranium. Un chiffre qui n’a aucune justification pour des ambitions nucléaires civiles.   

Une délégation israélienne aux USA dès la semaine prochaine. Le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz, le conseiller à la sécurité du 1er ministre ainsi qu’un haut fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères se rendront aux USA la semaine prochaine pour discuter du dossier nucléaire iranien. Cette délégation israélienne se rendra ensuite à Londres et Paris.

13ème jour de recherche des 3 jeunes israéliens. L’appel de l’Autorité palestinienne à la libération immédiate des trois jeunes israéliens enlevés ouvre une lucarne pour un rapprochement israélo-palestinien, a déclaré le président Rivlin mercredi, appelant à « une communication directe » entre Jérusalem et Ramallah, rapporte Time of Israël.

Reuven Rivlin.jpg

Rivlin : Abbas est un partenaire. Les médias israéliens se font l’écho des propos du prochain président de l’Etat d’Israël, Reuven Rivlin, qui s’est exprimé à propos de ses relations avec le président Abbas. « Je lui parlais avant et je continuerai à lui parler »

« Je ne rejetterai jamais personne en fonction de sa vision du monde et je me battrai pour son droit à l’expression, » a affirmé le président Rivlin. « Même en tant que président élu, je défends mon droit de choisir ma propre foi, pourtant je tiens à ce que la maison présidentielle soit ouverte à tout individu qui souhaite engager un dialogue avec moi, Juif – de toute mouvance religieuse – arabe, résident israélien ou étranger, riche ou pauvre, nouvel immigrant ou vétéran ».

President Shimon Peres with U.S. Barack Obama at the White House

 

Pérès aux USA. Le président actuel de l’Etat d’Israël est en visite aux USA où il a reçu la plus haute récompense du Congrès américain, la médaille d’Or du Congrès ainsi qu’un Prix pour sa défense des Droits de l’Homme.  Le président Pérès a demandé la libération de Jonathan Pollard pour des raisons humanitaires.

 Service de Presse

 

 

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 25 Juin 2014

presse symbole   « Mon nom est Rachel Frankel, et je vis en Israël. Je suis venue ici aujourd’hui en tant que mère. »

רחל פרנקל, אמו של נפתלי פרנקל החטוף, נואמת במועצת זכויות האדם של האו"ם בז'נבה

« Mon nom est Rachel Frankel, et je vis en Israël. Je suis venue ici aujourd’hui en tant que mère. » L’une des mères des 3 jeunes israéliens enlevés a témoigné hier devant l’ONU à Genève. Nombreux sont les médias israéliens qui s’en font l’écho.  

Israël en France. Un jeune israélien tué par un obus syrien. Direct matin rend compte aujourd’hui de la mort dimanche d’un jeune israélien de 13 ans tué par un tir intentionnel de l’artillerie syrienne sur les hauteurs du plateau du Golan.

Représailles israéliennes. Tsahal a procédé à des tirs de représailles sur des cibles militaires de l’armée de Bashar el Assad  » J’espère que Damas a bien reçu le message » a lancé le ministre des Affaires étrangères A. Lieberman.

Toujours beaucoup de tensions depuis l’enlèvement des 3 jeunes israéliens.

Le chef du Hamas dit ne rien savoir sur les adolescents enlevés, titre l’encadré de la Croix bien que Khaled Mechaal déclare « soutenir tout acte de résistance »

Le sud d’Israël bombardé depuis Gaza. Après de nouveaux tirs de roquettes palestiniennes depuis Gaza, l’aviation israélienne a procédé à des représailles sur des rampes de lancement de roquettes et des caches d’armes dans la bande de Gaza. (France Inter, Journal de 8h)

« Je déplore vivement les incidents qui ont conduit à la mort de deux jeunes Palestiniens en Cisjordanie, le 22 juin, dans le cadre des opérations lancées après l’enlèvement inacceptable de trois adolescents israéliens. Ces derniers doivent être libérés immédiatement et sans conditions, a déclaré hier  le chef de la diplomatie française Laurent Fabius dans un communiqué du quai d’Orsay.

Divorce à l’israélienne. Le cinéma israélien à l’honneur. Le dernier film de Ronit Elkabbetz est à la Une de l’actualité culturelle en France. Nombreux sont les articles élogieux sur la sortie du film « Le procès de Viviane Amsalem”, de Ronit et Shlomi Elkabetz (Les Echos, Figaro, La Croix, Libération)

Religion.

Le nouveau grand rabbin de France appelle au retour à l’espérance et à l’unité pour les Juifs et la France. Interrogé ce matin sur l’Alyah des Juifs de France, Haïm Korsia exprime sa compréhension pour un départ au nom d’un idéal mais non pour fuir. Mais de rappeler néamoins: « on a tué des Juifs en France, Halimi, Merah,  et à Bruxelles » « On l’a fait dans une certaine forme d’indifférence, non de la part des pouvoirs publics dont la réponse a été juste, mais il faut que l’ensemble de la communauté (de France) se sente concernée.  »

Moyen–Orient.

Obama critiqué par ses alliés. « La France, Israël, l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie reprochent à Obama sa politique trop modérée à l’égard de la Syrie, de l’Iran et son laisser faire en Irak.  »

Israël et l’Arabie saoudite s’inquièteraient aussi d’une influence croissante de l’Iran en Irak avec la bénédiction américaine. « Selon un diplomate cité par le Canard enchaîné : « 11 ans de guerre avaient déjà permis aux chiites de s’installer au pouvoir avec la bénédiction de Téhéran.Et aujourd’hui, un nouveau conflit permet aux Iraniens d’y développer leur présence et leur influence. Avec l’accord des américains ! »

90 000 officiers et soldats irakiens auraient fui en un mois face à l’avancée de l »‘EIIL, selon les services français cités par le Canard enchaîné.

EIIL utilise des enfants soldats. Seul Arte Journal a rendu compte hier du rapport de Human Right Watch qui fait état de l’utilisation d’enfants soldats en Irak par l’organisation djihadiste affiliée à Al Qaida, l’Etat islamique en Irak et au Levant.

Comment se finance l’EIIL ? 

Baiji, le contrôle de la plus grande raffinerie d’Irak, objectif numéro 1 de l’EIIL. Pascal Ayrault explique aujourd’hui dans le quotidien l’Opinion que dans leur prise de contrôle progressive de l’Irak, l’EIIL ne saccage, ni les institutions ni les administrations et cherche le soutien des populations hostiles au pouvoir de Bagdad.

A Noter. « Naissance d’un Dihajdistan : Bagdad se prépare à la bataille.  » A la Une de Libération.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

« Mon nom est Rachel Frankel, et je vis en Israël. Je suis venue ici aujourd’hui en tant que mère. »

L’une des mères des 3 jeunes israéliens enlevés a témoigné hier devant l’ONU à Genève. Nombreux sont les médias israéliens qui s’en font l’écho.

« Il y a douze jours, mon fils Naftali et deux autres étudiants, Eyal Yifrah et Gilad Shaer – dont les mères sont assises derrière moi – ont été enlevés sur le chemin du retour de l’école. Il m’a envoyé un texto pour me prévenir qu’il rentrait. Depuis, nous n’avons plus rien entendu, pas de nouvelles, aucun signe de vie. Nous vivons le cauchemar de chaque mère, dans l’attente du retour de son enfant à la maison. »

« Devant cette Assemblée, je tiens à remercier le Secrétaire général de l’ONU pour avoir condamné l’enlèvement de nos garçons, exprimant sa solidarité avec les familles et pour avoir demandé leur libération immédiate. »

« Et je remercie la Croix-Rouge internationale pour affirmer clairement que le droit international humanitaire interdit la prise d’otages et pour exiger la libération immédiate et sans condition de nos garçons. »

« Dans le même temps, je crois que beaucoup plus, pourrait et devrait être fait. C’est pourquoi les trois mères que nous sommes, sont venues ici, aujourd’hui, devant les Nations Unies pour demander au monde, de faire tout ce qu’il peut pour ramener nos garçons. »

Monsieur le Président, c’est une erreur de prendre des enfants, d’innocents garçons ou filles et de les utiliser comme instruments de lutte. C’est cruel.

« Ce Conseil est chargé de protéger les Droits de l’Homme. Je voudrais demander : chaque enfant n’a-t-il pas le droit de rentrer chez lui de l’école, en toute sécurité ?  Nous voulons simplement leur retour dans nos maisons… Nous voulons simplement les étreindre à nouveau. Je vous remercie, Monsieur le Président. », a conclu la mère de Naftali Frankel.

Netanyahou « Nous n’aurons pas de repos jusqu’à ce que nous trouvions ces garçons et les ramenions à la maison, », a déclaré le 1er ministre Benyamin Nétanyahou.   Nous trouverons également leurs ravisseurs  » a ajouté le 1er ministre israélien à l’occasion d’un discours dans l’amphithéâtre de Césarée.

« Le terrorisme radicale islamique ne fait pas la distinction entre les États occidentaux, » a déclaré le ministre des Affaires étrangères A. Lieberman aux ministres des Affaires étrangères d’Italie, d’Australie, d’Ukraine, de Lituanie et de Chypre,  « Son objectif en enlevant des adolescents dans le Gush Etzion est identique à son objectif dans les attaques terroristes menées à New York, Londres, Madrid, Bruxelles et ailleurs. »

« Il ne peut y avoir aucune justification pour l’enlèvement cruel de jeunes garçons, a déclaré A. Lieberman dans un communiqué. Le monde doit condamner clairement ces méthodes et les organisations qui les soutiennent

Terrorisme palestinien depuis Gaza. Le sud d’Israël à nouveau bombardé.

L’aviation israélienne a frappé sept sites terroristes dans la bande de Gaza mardi soir, en réponse à de nombreux tirs de roquettes tirés sur le sud d’Israël plus tôt dans la soirée.La sirène Code rouge a été actionnée dans les villes du Sud d’Israël afin d’alerter les citoyens et de leur donner quelques secondes pour se rendre aux abris les plus proches.  Aucun blessé n’a été signalé, rapportent les médias israéliens.

« L’organisation terroriste du Hamas et ses ramifications sont responsables de ce qui se passe dans sa juridiction, a déclaré le Bureau du porte-parole de Tsahal cité par la presse israélienne.

« Il était important d’envoyer le message que nous n’accepterons pas que l’ONU essaie de blanchir les terroristes du Hamas et de leur donner une légitimité », a déclaré A. Lieberman.Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a indiqué mardi qu’il était peu probable qu’Israël expulse l’envoyé de l’ONU au Proche-Orient Robert Serry, mais qu’en tout état de cause, son mandat de sept ans expirerait à la fin de l’année.

Dimanche, A. Lieberman avait convoqué une réunion au ministère des Affaires étrangères pour savoir si le diplomate néerlandais devait être déclaré persona non grata pour avoir tenté de faciliter, grâce à des agences de l’ONU, le transfert de fonds du Qatar au Hamas.

Fin de la grève de la faim des prisonniers palestiniens. Les détenus administratifs palestiniens en Israël ont mis fin à leur grève de la faim après deux mois.

Pourquoi ?

Les prisonniers n’ont pas reçu de concession significative  sauf qu’ils ne feraient pas l’objet de sanctions disciplinaires.

Selon l’administration pénitentiaire israélienne, la grève aurait pris fin à cause du Ramadan et du fait que les grévistes auraient compris que l’enlèvement des 3 jeunes israéliens les desservaient.

Service de Presse

 

%d blogueurs aiment cette page :