Archive

Archive for mars 2014

Grève générale du ministère des Affaires étrangères israélien

COMMUNIQUE DE PRESSE

 AMBASSADE D’ISRAEL EN FRANCE

Hier, dimanche 23 mars 2014, le syndicat des employés du ministère des Affaires étrangères israélien a décrété le début d’une grève générale. Selon la décision du syndicat, l’ensemble des représentations diplomatiques israéliennes à travers le monde, ambassades et consulats, seront fermés à partir de ce lundi et ce jusqu’à nouvel ordre.

Cette grève générale sera d’une durée illimitée et son issue dépendra de la promptitude du ministère des finances israélien à entendre les revendications des délégués du personnel.

Depuis mars 2013, les employés du ministère des affaires étrangères sont en conflit sur leurs conditions de travail, leur salaire et la préservation des droits de leurs conjoints. Ces dernières années, ces conditions se sont progressivement dégradées, ce qui a poussé près du tiers des diplomates en début de carrière à quitter le ministère.

Nous sommes désolés des dommages causés par cette grève au public et espérons que le ministère des finances saura comprendre le désarroi dans lequel nous nous trouvons et acceptera sans délai de retourner à la table des négociations pour trouver ensemble une issue favorable.

Publicités

Le « labo » israélien de Patrick Drahi

Le Monde Eco, le 22 Mars 2014

Par Marie De Verges

Patrick Drahi (à gauche) avec le ministre des communications, Moshe Kahlon (au centre), et Hezi Bezalel, propriétaire de Xfone Communications, à Tel-Aviv.

Il ne parle guère l’hébreu, a pris la nationalité israélienne sur le tard et ne vient à Tel-Aviv que quelques jours par mois. Pourtant Israël est bien pour Patrick Drahi une terre d’élection.

Le patron d’Altice, propriétaire de Numericable, est entré en négociation exclusive avec Vivendi, mi-mars, dans le but de lui racheter sa filiale SFR. L’opérateur de télécommunications français est toujours convoité par Bouygues Telecom, qui a déposé une contre-offre à Vivendi, jeudi 20 mars. Mais, au-delà de cette bataille hexagonale, M. Drahi a investi temps, argent et beaucoup de lui-même dans l’Etat hébreu pour y consolider l’un des principaux piliers de son empire des télécoms.

En mettant, en 2009, la main sur Hot, le câblo-opérateur local, l’homme d’affaires a fait d’une entreprise en perte de vitesse l’un des premiers groupes de communication du pays. Et réalisé la fameuse convergence entre fixe et mobile, ce credo brandi à l’envi depuis qu’il a rendu public son intérêt pour SFR.

Israël, laboratoire de la vision entrepreneuriale de M. Drahi ? « C’est plus que cela,estime Patrice Giami, son représentant dans le pays et vice-président de Hot.D’un côté, on importe le savoir-faire développé en France, de l’autre, on constitue ici un centre d’expertise qui nous sert ailleurs. Patrick Drahi est venu avec une vision de long terme et Hot est certainement, après Numericable, la deuxième pépite d’Altice. »

http://www.lemonde.fr/technologies/article/2014/03/21/le-labo-israelien-de-patrick-drahi_4387286_651865.html?xtmc=israel&xtcr=3

La chaîne i24 News, une activité « philanthropique » pour Patrick Drahi

D’un lieu, on peut vite faire un emblème. C’est sur le port très branché de Jaffa, vieille ville arabe rattachée à l’agglomération de Tel-Aviv, que la chaîne tout-info i24 News a emménagé en juillet 2013. « On n’est pas à Jérusalem pour éviter l’enfermement politique, mais près de Tel-Aviv, la ville de l’Israël moderne, et dans un quartier qui parle de la symbolique judéo-arabe », décrit Frank Melloul, son PDG.

Après huit mois d’existence, l’ambition est réaffirmée : faire émerger un média qui donne à entendre une autre voix sur le Proche-Orient, « en particulier Israël et toutes les composantes de sa société », et devenir rien de moins qu’« une alternative à Al-Jazira », explique l’ancien conseiller presse de Dominique de Villepin et ex-directeur de la stratégie de France 24. Voilà la mission qui lui a été confiée par Patrick Drahi, l’homme sans qui i24 News n’existerait pas.

http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2014/03/21/la-chaine-i24-news-une-activite-philanthropique-pour-patrick-drahi_4387287_3236.html?xtmc=israel&xtcr=2

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 21 Mars 2014

 

Grèves des diplomates israéliens. Le 1er ministre Netanyahou obligé de reporter sa prochaine visite au Panama, au Mexique et en Colombie en raison de la paralysie des relais diplomatiques organisant les visites officielles du 1er Ministre à l’étranger. Selon Barak Ravid du Haaretz, depuis des années le ministère des Affaires étrangères s’est vu peu à peu déposséder de ses prérogatives. Aujourd’hui son champ d’action s’est réduit au profit du Ministère des Affaires stratégiques et de celui en charge des négociations avec les Palestiniens.

Benjamin Netanyahu

Israël en France.   L’actualité israélienne est trop peu traitée dans les médias nationaux français pour être l’objet d’une analyse éditoriale représentative.

A l’occasion du salon du livre, la Croix trace aujourd’hui le portrait du rédacteur en chef du Haaretz, Benny Ziffer,  à l’occasion de la publication de son livre.

Terrorisme islamiste en France.  Quand Merah rencontre un lieutenant de Ben Laden au Pakistan. Pour la première fois publiquement, un lien direct semble établi entre le terroriste Merah et Al Qaida. L’enquête parue dans le Parisien de Thibaut Raisse dévoile aujourd’hui les liens entre Merah et le lieutenant de Ben Laden Moez Garsallaoui. Selon la justice française, Mohamed Merah a bien été en contact étroit avec un haut responsable d’Al-Qaïda au Pakistan en 2011. Ce que confirme un témoignage recueilli par les juges français. « D’après les dires de Mouaz, il avait une entente avec Yussuf (Merah) : si Yussuf entreprenait des actions, Mouaz les prendrait à son compte, c’est-à-dire comme ayant été organisées et exécutées selon ses directives. »

Lutte contre l’antisémitisme. Ces dernières années ont vu une recrudescence du nombre d’actes antisémites et racistes dans notre pays », a déploré le 1er ministre  Ayrault à l’occasion des cérémonies en hommage aux victimes de Toulouse et de Montauban. Une « haine quotidienne et qui se banalise ». « Le gouvernement a eu raison de faire interdire ces spectacles (De Dieudonné), comme il a eu raison à chaque fois qu’il sollicite des poursuites pénales et des actions répressives contre des actes racistes antisémites ou xénophobes

« Juifs de France, sans vous, la France n’est plus la France ! Discours du Ministre de l’Intérieur Manuel Valls au Trocadéro. Les actes antisémites sont le fait « d’une partie de l’extrême droite française », mais « l’antisémitisme se nourrit aussi de l’antisionisme ». « Il se nourrit dans nos quartiers populaires des ambiguïtés sur l’Etat d’Israël », a ajouté le ministre de l’Intérieur.

Manuel Valls a également rendu un vibrant hommage à la communauté juive de France, « à l’avant-garde de la République et de ses valeurs », en lançant « juifs de France, sans vous, la France n’est plus la France ! »(Le Monde)

Contexte Proche et Moyen –Orient.

ONU : Violation des sanctions par l’Iran. Les USA et le Royaume Uni demandent au Conseil de sécurité de l’ONU de condamner l’envoi par l’Iran de la cargaison d’armes iraniennes à destination des groupes djihadistes de la bande de Gaza. Les diplomates cités par les médias estiment que le commerce des armes représente une grave violation des sanctions imposées par l’occident contre le programme nucléaire militaire développée par la République islamique d’Iran (I24 new).

L’Iran remet en cause la Shoah. « Les pays qui prétendent être libres ont des lignes rouges et sont très fermes pour les défendre. Dans les pays européens, personne n’ose parler de l’Holocauste dont on ne sait pas s’il a été réel ou non et, s’il l’a été, comment cela s’est passé », a prétendu le guide suprême Khamenei dans le contexte de reprise des négociations entre l’Iran et la communauté internationale sur son programme nucléaire à vocation militaire.

Maintien de l’aide militaire américaine à Israël malgré la crise budgétaire. Selon des sénateurs américains, les États-Unis continueront de fournir à Israël une aide militaire à  la Défense d’Israel d’un montant de 3 milliards après 2017. 

 

Tensions diplomatiques entre les USA et Yaalon.

Les USA jugent les excuses de M. Yaalon insuffisantes. Des excuses creuses, titrent aujourd’hui le Haaretz. Selon les médias israéliens, l’administration Obama souhaite des excuses explicites et refuse de se contenter des propos téléphoniques tenus avec Secrétaire à la défense Chuck Hagel.

Grèves des diplomates israéliens. Netanyahou repporte sa prochaine visite prévue au Panama, au Mexique et en Colombie compte tenu de la grève des diplomates israéliens dans le monde entier.  A l’occasion de cette première visite en Amérique du sud du 1er ministre israélien, Benyamin Netanyahou tenait à remercier le Panama, pour son aide dans l’interception du bateau transportant des armes iraniennes à destination de la bande de Gaza.

Les visites officielles paralysées. Depuis le début du mouvement de grève entamée il y a deux semaines par les fonctionnaires du ministère israélien des Affaires étrangères, les services du 1er Ministre usent d’autres relais pour organiser et planifier les visites du 1er ministre à l’étranger. Mais l’Amérique du sud ne disposant d’aucun relai israélien autre que diplomatique, la visite du 1er ministre vient d’être annulée.

Un ministère morcelé et affaibli.  Selon Barak Ravid du Haaretz, depuis des années le ministère des Affaires étrangères s’est vu peu à peu déposséder de ses prérogatives. Aujourd’hui son champ d’action s’est réduit au profit du Ministère des Affaires stratégiques et de la ministre en charge des négociations avec les Palestiniens.

Des sanctions économiques à l’encontre des diplomates pourraient être prises dès la semaine prochaine. Il faut rappeler que ce deuxième mouvement de grève des diplomates israéliens réclame principalement une revalorisation des salaires et un système de nomination plus transparent.

 

Terrorisme palestinien. Nouveau tunnel découvert entre Gaza et Israel. Selon Tsahal, ce large tunnel « aurait pu facilement être utilisé pour enlever des soldats israéliens « , comme ce fut déjà la cas lorsque des terroristes Gazaouis ont enlevé Gilad Shalit en juin 2006.

Sans transition.

Marathon de Jerusalem. Après le marathon de Tel Aviv il y a un mois, le marathon de Jerusalem devrait rassembler aujourd’hui près de 25 000 participants.

Les Israéliens chantent leur bonheur.  Dans les rues de Jerusalem, et de Tel Aviv,  des dizaines d’Israéliens dansent sur le succès planétaire « Happy » de Pharrell Williams. Une vidéo reprise par Times of Israël à voir sans modération.

Service de Presse

 

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 20 Mars 2014

La Russie menace de changer de politique à l’égard des pourparlers en cours avec l’Iran sur le nucléaire, si la communauté internationale sanctionne la Russie en Crimée. Selon les médias israéliens, le Vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergei Ryabkov aurait déclaré mercredi, à l’Agence de presse Interfax, que « la Russie ne voulait pas utiliser les pourparlers nucléaires iraniens pour « soulever d’autres enjeux », mais serait peut-être pousser à le faire, en réponse aux actions envisagées par les États-Unis et l’Union européenne.

Israël en France.  Israël met en garde Assad. Nombreux sont les journaux de la presse quotidienne nationale qui se font brièvement l’écho des représailles israéliennes suite à l’attentat à la bombe perpétré contre Tsahal sur les hauteurs du plateau du Golan. Il est à noter l’absence de traitement en médias télévisés, mis à part Arte Journal et en matinales des radios aujourd’hui.

La France soutient Israël. « La France condamne l’attaque qui a blessé hier plusieurs soldats israéliens sur le Golan, en contradiction avec l’accord de désengagement conclu en 1974 entre Israël et la Syrie », a déclaré hier le porte-parole du quai d’Orsay.

Lutte contre l’antisémitisme. Il faut noter une très faible couverture nationale des commémorations qui se sont déroulés hier à Toulouse et à Paris en  mémoire des victimes du terroriste islamiste Merah.

A Noter. L’Appel au vivre ensemble cosigné par de très nombreuses personnalités dans libération du 19 mars, Après la haine, la fraternité : « Dans la France de 2014, quand on manifeste en famille son désaccord avec la politique de la garde des Sceaux, on la traite de «guenon». Dans la France de 2014, un rassemblement prétendument organisé pour s’opposer au président de la République devient un raout antisémite, raciste et homophobe… »

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Israël confirme des opérations clandestines en Iran. « Les forces de sécurité israéliennes ont la capacité de mener des opérations militaires dans pratiquement toutes les parties du globe, y compris l’Iran, a déclaré le chef d’Etat-major de l’armée israélienne Benny Gantz, ajoutant qu’Israël avait déjà organisé des dizaines d’opérations secrètes dans des pays étrangers et ennemis.  »

Six world powers holds nuclear talks with Iran at the UN headquarters in Vienna, Austria

Ces déclarations ont été enregistrées et diffusées par la chaine 10 israélienne Pour la première fois, le chef d’Etat-major de Tsahal, Benny Gantz confirme l’action clandestine d’Israël en Iran. A l’occasion d’une conversation publique avec des élèves de l’école de Gan Yavneh, et dans le contexte de la reprise des négociations internationales avec l’Iran,  le général Benny Gantz s’est laissé aller  à des révélations de premier ordre notent les médias israéliens.

« Israël peut opérer en Iran en cas de besoin », confie pour la première fois le chef de l’armée israélienne. Car « l’Iran n’est pas hors de portée d’Israël » ajoute-t-il. C’est pourquoi, confie B. Gantz, « Israël mène des «activités sécrètes, à court et moyen termes » par rapport à l’Iran. C’est la première fois notent les commentateurs qu’Israël reconnait officiellement sa capacité à agir militairement en Iran pour prévenir d’éventuelles attaques  et empêcher l’Iran d’acquérir des capacités nucléaires d’ordre militaire.

Comment arrêter les tirs de roquettes sur Israël ? Selon le Times of Israel, le Chef d’Etat-major aurait aussi affirmer que l’armée israélienne aurait à réoccuper la bande de Gaza si Israël voulait arrêter tous les tirs de roquettes depuis le territoire contrôlé par le Hamas. «  C’est un dilemme que nous traitons chaque semaine ; Nous avons la possibilité de le faire… Cela nécessite une décision stratégique. »

A nouveau 12 milliards de Shekels pour la guerre contre l’Iran. Le 1er ministre Netanyahou et le ministre de la Défense M. Yaalon ont demandé et obtenu un budget de près de 3 milliards de dollars pour préparer les moyens de lutte et une attaque éventuelle d’Israel contre les installations du programme militaire nucléaire de l’Iran en 2014. Le montant est le même que celui alloué pour les mêmes objectifs en 2013.

La Russie menace de changer de politique à l’égard des pourparlers en cours  avec l’Iran sur le nucléaire, si la communauté internationale sanctionne la Russie en Crimée. Un haut diplomate russe affirme que Moscou pourrait changer sa position dans les pourparlers nucléaires iraniens compte tenu des tensions avec l’Occident en Ukraine. En réponse aux mesures prises contre la Russie par les Etats-Unis et l’UE à la suite de l’annexion de la Crimée, le pouvoir russe met en garde l’occident :   C’est ainsi que le Vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergei Ryabkov a déclaré mercredi, à l’Agence de presse Interfax que la Russie ne voulait pas utiliser les pourparlers nucléaires iraniens pour « soulever d’autres enjeux », mais serait peut-être poussé à le faire en réponse aux actions envisagées par les États-Unis et l’Union européenne.

L’annexion de la Crimée par la Russie en dépit des accords internationaux pourrait inciter le régime iranien à ne pas signer d’accord avec la communauté internationale sur le dossier nucléaire. Il faut rappeler qu’en 1994, en contrepartie du transfert de ses armes nucléaires hors du pays, l’Ukraine a signé un accord de sécurité garantissant sa souveraineté territoriale avec les USA, la Grande Bretagne et la Russie. Les derniers évènements en Crimée jettent un discrédit sur les accords internationaux dont pourrait chercher à tirer profit le régime iranien,  estiment de nombreux spécialistes israéliens cités dans les médias.

Dossier nucléaire iranien. Pression démocrate et républicaine sur le président Obama. 83 sénateurs américains ont demandé au président Obama d’interdire à l’Iran d’enrichir de l’uranium et des garanties pour que le régime iranien ne puisse jamais avoir les moyens d’obtenir l’arme nucléaire. Les commentateurs israéliens font remarquer que sur 100 sénateurs, les 3/ 4 d’entre eux, républicains mais aussi démocrates veulent affermir la politique de l’administration Obama face à l’Iran.

L’Iran n’est pas prêt à faire des compromis estime Hillary Clinton.  Selon le Washington post, qui cite la probable future candidate démocrate à la course à la Présidence, « les chances de parvenir à un accord global ne sont pas bonnes « . « Je suis aussi personnellement sceptique quant aux capacités des Iraniens à s’y conformer ». « J’ai vu leur comportement au cours des années.  »

Si les négociations avec l’Iran échouent, « soyons clairs, » « toute autre option reste sur la table. » estime Hillary Clinton

Moshe Yaalon sommé de s’excuser par Netanyahou. A la demande des USA et du 1er ministre Netanyahou, le ministre de la Défense M. Yaalon a été contraint de s’excuser  à nouveau pour ses propos très virulent à l’égard de la politique américaine sur l’Iran. M. Yaalon a appelé son homologue américain Chuck Hagel, dans la nuit de mercredi selon les médias israéliens, et précisé qu’il n’avait pas eu l’intention de nuire aux relations américano-israéliennes,

Scandale en Israël. De hauts gradés de Tsahal arrêtés par la police. Ces arrestations de militaires de haut rang font sensation en Israël. Si tous ne sont  plus en activité, Tsahal bénéficie d’une image d’intégrité qui place cette affaire politico judiciaire à la Une des médias israéliens.

Israël Ayom sur la sellette. Le journal gratuit israélien, Israel Ayom, très favorable à la politique du gouvernement Netanyahou pourrait devenir payant.

Sheldon Adelson

Un projet de loi soutenu par l’opposition mais aussi par une majorité de la coalition actuelle du gouvernement, dont le leader d’Israel Beiteinou, demandent que le journal gratuit devienne payant. D’un point de vue médiatique, le Yediot Aharonot souffre financièrement de la parution gratuite de ce quotidien de droite libérale.

Manifestation sporadique de Haredim en Israël suite à l’arrestation d’un étudiant ultra-orthodoxe pour ne pas s’être rendu à la convocation militaire. A l’instar de ce qui se passait en France avant la suppression de la conscription militaire, les insoumis, les personnes qui n’avaient pas effectué leur service militaire obligatoire, une fois arrêtées par la gendarmerie, étaient aussitôt conduites dans une caserne militaire et risquaient jusqu’à un an de prison en cas de refus de porter l’uniforme.

Service de Presse

 

Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , , ,

Manuel Valls appelle à la «lucidité» face à l’antisémitisme

AFP, le 19 Mars 2014

Le ministre de l'Intérieur Manuel Valls lors des questions à l'Assemblée, le 5 février à Paris.

Le ministre de l’Intérieur s’exprimait lors d’un rassemblement à Paris, deux ans après la tuerie de Toulouse.

Le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a appelé mercredi à «être lucide», à«réfléchir» et à «résister» face à l’antisémitisme, lors d’un rassemblement organisé à Paris deux ans après la tuerie de Toulouse.

Pour éviter qu’un tel drame ne se reproduise, il faut faire preuve d’une «très grande lucidité», a déclaré le ministre devant des centaines de personnes réunies à l’appel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) sur l’esplanade du Trocadéro.

Les «actes antisémites sont en progression depuis quelques années» et ils sont le fait «d’une partie de l’extrême droite française», mais «l’antisémitisme se nourrit aussi de l’antisionisme», a-t-il dit. «Il se nourrit dans nos quartiers populaires des ambiguïtés sur l’Etat d’Israël», a ajouté le ministre, en disant : «nous devons résister, résister, résister face à cet antisémitisme».

«LA HAINE DES JUIFS, ÇA SUFFIT»

Le 19 mars 2012, Mohamed Merah, qui avait déjà assassiné trois militaires, a tué trois enfants et un adulte devant une école juive de Toulouse.

Manuel Valls a également lancé un vibrant hommage à la communauté juive de France, «à l’avant-garde de la République et de ses valeurs», en lançant «juifs de France, sans vous, la France n’est plus la France !»

Peu avant, sur la tribune, le président du Crif Roger Cukierman a estimé que le«sursaut» face à ce «mauvais climat» passerait d’abord par «l’affirmation de notre citoyenneté française». «Oui, les Français juifs sont chez eux ici !», a-t-il affirmé, ajoutant «la haine des Juifs, ça suffit».

Lors de la manifestation «Jour de colère», coalition de mouvements opposés au gouvernement, le 26 janvier, à Paris, des slogans antisémites, racistes et homophobes avaient été scandés dans le cortège, certains appelant les juifs à quitter la France.

Point de presse du porte-parole du Quai d’Orsay: Israël – Syrie

retour home

 

Q – L’aviation israélienne a frappé l’armée syrienne sur le Golan hier après un attentat contre une patrouille israélienne, qu’Israël a classé action «terroriste» soutenu par Damas. Une réaction, votre analyse des risques, un commentaire sur la légalité de ces frappes?

R – La France condamne l’attaque qui a blessé hier plusieurs soldats israéliens sur le Golan, en contradiction avec l’accord de désengagement conclu en 1974 entre Israël et la Syrie.

La France appelle à éviter les risques d’escalade. Elle rappelle son soutien à l’action de la Force des Nations unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD).

Alors que le conflit syrien entre dans sa quatrième année, la France rappelle l’urgence de trouver une issue politique à cette crise, dont l’impact régional ne cesse de s’aggraver.

 

Catégories :Presse française Étiquettes : , , , ,

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 19 Mars 2014

Israël en France.  Regain de tension entre la Syrie et Israël. Nombreux sont les journaux d’information des matinales des radios généralistes qui se font l’écho des représailles israéliennes suite à l’attentat à la bombe perpétré contre Tsahal sur les hauteurs du plateau du Golan.

Terrorisme en France. 2 ans après le massacre de l’école juive d’Ozar Hatorah de Toulouse et la tuerie de Montauban.  Nombreux sont les médias français qui rendent compte des attentats terroristes commis par l’islamiste Merah contre des enfants et des soldats sans défense. A cette occasion, le 1er ministre Français Jean Marc Ayrault et l’ambassadeur d’Israël en France Yossi Gal se rendront à Toulouse pour participer aux hommages à la mémoire des victimes de la barbarie du terroriste français Mohamed Merah.

Il faut noter la diffusion sur France Inter, au journal de 8h, du témoignage édifiant d’une victime de l’antisémitisme. Une réalité sous-estimée selon le journaliste Michaël Thébaut.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

La frontière israélo-syrienne sous haute tension. Les médias israéliens consacre aujourd’hui leur principale actualité à l’explosion d’une bombe artisanale sur les hauteurs du plateau du Golan qui a blessé 3 soldats israéliens dont un grièvement. C’est la première fois que des soldats de Tsahal sont blessés par des forces intervenant dans le conflit syrien. L’enquête militaire initiale a montré qu’une bombe avait explosé près d’une jeep de patrouille de Tsahal le long de la frontière. Vendredi dernier, un engin explosif avait aussi explosé près de la frontière avec le Liban, au passage d’une patrouille de l’armée israélienne dans la zone des fermes de Chebaa.

Un guet-apens ? Selon la chaine Al arabya, ce dispositif explosif aurait été fait pour attirer Tsahal dans un guet-apens  afin d’enlever des soldats israéliens.

L’aviation israélienne a riposté sur 3 sites militaires permanents de l’armée syrienne. Selon les médias israéliens, l’armée israélienne aurait visé des postes de commandement militaires, des batteries d’artillerie et des camps d’entrainement  en Syrie

An Israel Air Force jet

Israël menace Assad. Les autorités israéliennes ont fait savoir qu’elles n’hésiteraient pas à riposter. « L »Armée israélienne se réserve le droit de se défendre, de la façon et au moment où elle le jugera nécessaire afin de protéger les citoyens d’Israël, » a déclaré le chef d’Etat-major de Tsahal Benny Gantz.    

« Notre politique est très claire, dit-il. « Nous frapperons ceux qui nous frappent. » a prévenu le 1er ministre Netanyahou. « La frontière avec la Syrie est désormais pleine de djihadistes et d’hommes du Hezbollah qui nous posent un nouveau défi. Nous avons réussi jusqu’à présent à maintenir la paix le long de la frontière syrienne, malgré la guerre civile continue, et nous agirons fermement, si nécessaire, pour maintenir la sécurité d’Israël », a prévenu le 1er ministre israélien.

« Si Assad continue de coopérer avec les terroristes qui cherchent à nuire à Israël, il va payer un lourd tribut qu’il regrettera, » a déclaré à son tour le ministre de la Défense Yaalon.

Qui est responsable de cette attaque ?  Hezbollah ou Djihad mondial ?

Selon les commentateurs israéliens, le Hezbollah mais aussi le djihad mondial pourraient être responsables de cette attaque contre Israël. Selon Ron Benishai, Nasrallah chercherait à se venger de l’attaque contre un convoi du Hezbollah qui transportait des missiles de la Syrie à la Bekaa au Liban. Lors de l’incident, au moins un homme du Hezbollah aurait perdu la vie. Le Hezbollah serait à la recherche d’une vengeance selon le célèbre éditorialiste d’Ynet, qui pourrait être celle-ci et clore les attaques du Hezbollah contre Israël selon lui.

Quand la Russie discute avec le Hezbollah. Les rebelles syriens ont saisi des documents secrets du régime Assad qui transcrivent entre autres, des rencontres qui ont eu lieu entre des responsables du régime Assad, des cadres du Hezbollah et  l’actuel vice-ministre russe des Affaires étrangères Bogdanov.

נסראללה. ממשיכים לצייד בנשק מתקדם (צילום: AFP)

Moscou, le 23 mai dernier. Le document cite une réunion entre le vice-ministre des Affaires étrangères syrien Faisal al-Miqdad, le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, à Moscou,  le 23 mai dernier, peu après une des attaques attribuées à Israël en Syrie.

Selon les documents présentés par les médias israéliens, M. Bogdanov raconte au hezbollah la rencontre entre Vladimir Poutine et Benyamin Netanyahou. « J’étais là dit-il, et j’ai vu aussi le chef du renseignement israélien Kochavi. Il a dit qu’Israël savait tout ce qui se passait au sein du régime syrien et du Hezbollah grâce à des espions hauts placés. Et le diplomate russe de demander au Hezbollah si la Russie pouvait faire passer un message à Israël de la part du Hezbollah.

Selon la transcription,   « Nasrallah aurait dit au représentant syrien « , vous pouvez dire aux Israéliens que l’endroit le plus calme au monde est la frontière sud du Liban, et que notre attention est consacrée à ce qui se passe en Syrie, et nous n’avons pas l’intention de faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Les USA en colère contre Yaalon. Pour la première fois en ces termes, notent les spécialistes israéliens, l’administration américaine a fait connaître son mécontentement à l’encontre des propos contre la politique américaine tenus une nouvelle fois par le  ministre israélien de la Défense  M. Yaalon.

Defense Minister Moshe Ya'alon (R) looks into Syria on tour of Golan Heights

Un danger nommé Yaalon titre le Haaretz.  En continuant ses attaques effrénées contre les États-Unis, le ministre de la Défense Moshe Ya’alon met en danger la sécurité d’Israël, estime le quotidien de gauche. Ces mots et ce mépris pour le gouvernement américain sont prononcés par celui qui est censé connaître à quel point les relations stratégiques avec les Etats-Unis sont importantes pour la sécurité d’Israël. . 

Le propos de Yaalon à des fins de politiques intérieures. Nombreux sont les médias israéliens qui expliquent la volonté flagrante de M. Yaalon de se positionner à l’aile dure de la droite du Likoud, de manière à se présenter comme une alternative politique, en cas d’alternance  de 1er ministre.

Dossier nucléaire iranien et reprise des négociations à Vienne. 83 sénateurs américains insistent pour que tout accord final stipule que l’Iran ‘n’ait aucun droit inhérent à l’enrichissement de l’uranium » et invitent le président Obama à empêcher l’Iran d’avoir un jour la capacité de construire des armes nucléaires.

In this Jan. 15, 2011 file photo, Iran's heavy water nuclear facility is back-dropped by mountains near the central city of Arak, Iran.  (AP Photo/ISNA, Hamid Foroutan)

 

Sans transition.

« Il faut sauver le ministère des Affaires étrangères ». Le Jérusalem Post dénonce le manque de pouvoir du ministère chargé de la diplomatie israélienne.

The Jerusalem Post

Selon Alol Liel, un ancien haut responsable du Foreign Affairs israélien, il faudrait accorder davantage d’indépendance et de pouvoir aux diplomates israéliens afin que selon lui, le volet sécuritaire ne l’emporte pas à chaque fois sur l’argument diplomatique. Étant donné que les fonctionnaires du ministère des Finances ont peu de respect pour notre personnel du service étranger, c’est sans surprise que les négociations ont traîné en longueur, ajoute –il.

Service de Presse

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :