Accueil > Divers > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français le 27 Janvier 2015

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français le 27 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Commemoration des 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz.  « Comment accepter en 2015 qu’il faille des soldats en arme pour défendre les Juifs de France ? »  a déclaré mardi matin le président Hollande au Mémorial de la Shoah. « La République française n’oubliera jamais »

dessin-1-

Israël en France. « L’Alyah en Israël n’est pas toujours simple pour les Juifs français ». Il faut s’interroger sur le choix éditorial de la Croix de publier, en cette journée de commémoration de la Shoah,  un condensé des témoignages d’échec de l’Alyah de français en Israël, d’autant que le quotidien catholique ne consacre aujourd’hui aucun article sur Auschwitch mais sur le génocide arménien (La Croix, Mélinée le Priol)

Shoah. 27 janvier 1945. Commémoration des 70 ans de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz par l’armée russe.  Pour rappeler l’importance du devoir de mémoire,  38 chefs d’Etat rendent hommage aujourd’hui aux victimes de la barbarie nazie, lors d’une cérémonie organisée, en Pologne, dans le camp de concentration d’Auschwitz.

27 Janvier 2015, journée internationale de commémoration de la Shoah. Pour ne jamais oublier.Parce que ce n’est pas seulement les Juifs mais l’Humanité que l’on tua, à Auschwitz, à Dachau, à Treblinka, dans tous ces camps de la mort et de la haine.

 L’ensemble des medias français se font  aujourd’hui les relais de la parole des derniers survivants qui racontent notamment aux écoliers qui les rencontrent, l’horreur de la Shoah et des camps de la mort.

Auschwitz : les 70 ans  de la fin de l’horreur titre à sa Une libération. N’oublions jamais prévient le Parisien. Le monde réunis aujourd’hui pour ne pas oublier (Direct matin)

Les rescapés de l’horreur.
« Pendant 40 ans, je n’ai pu en parler », avoue Victoire Perahia. « On culpabilisait de ne pas être mort » raconte Esther Dzik (Le Parisien).
« On chargeait les cadavres, on déchargeait, on revenait, »  témoigne Henri Borlant dans Libération qui raconte la fosse, les corps, l’horreur absolue comme a pu le faire Martin Gray dans son célèbre livre  » Au de nom de tous le miens »

« Je me suis rendu compte qu’il était impossible d’en parler » à mon retour, témoigne Marceline Lorida Ivens dans le Figaro et sur France Inter, « je me suis rendu compte qu’il était impossible d’en parler à ceux qui n’avaient pas vécu ce que nos avions vécu. Moi je vivais avec un camp dans ma tête »

« Je témoigne sans grande illusion, confie Marceline Lorida Ivens,  car je vois des enfants qui protestent pendant la  projection de mon film sur la Shoah. Je souhaite le dialogue mais aucun ne souhaite parler, discuter avec moi et préfère se réfugier dans le silence par lâcheté commente-t-elle  avec vigueur (France Inter,8h20)

Auschwitz : 1, 1 millions de personnes déportées et seulement 7 000 survivants

Le symbole de la barbarie absolue a déclaré lundi la chancelière allemande.  » Auschwitz doit servir de leçon aujourd’hui. Auschwitz nous concerne tous, aujourd’hui et demain,  a prévenu Angela Merkel (Arte Journal). La Shoah est une tragédie imprescriptible.

Un crime incompréhensible contrairement aux autres génocides  estime étrangement Bernard Guetta  mardi matin sur France Inter. Le chroniqueur énumère ainsi tous les autres génocides,  arménien, tutsi,  cambodgien en déclarant, pour sa part,  ne pas pouvoir comprendre pourquoi le génocide juif a été commis.

« Mais c’est à cause de l’antisémitisme !  « L’antisémitisme, chrétien,  millénaire, c’est à cause de l’antisémitisme que tout cela s’est passé,   lui a aussi rétorquée l’invitée de France Inter, Marceline Lorida Ivens qui, comme beaucoup, a été choqué par l’argumentation du chroniqueur géopolitique Bernard Guetta.

 Tout le monde a été complice, a lancé  la rescapée des camps de la mort. Et d’ajouter : « Vous croyez que les Français seraient descendus dans la rue si on avait tué que des Juifs il y a 15 jours !  »

Rappeler le devoir de mémoire à heure où l’antisémitisme ressurgit en France. Car cet anniversaire rappelle aussi que l’antisémitisme sévit toujours, constate l’éditorial du Parisien.  « Les évènements que la France a connu ces dernières semaines viennent malheureusement confirmer, que l’antisémitisme peut revêtir d’autres formes mais qu’elles ne changent en rien son ignoble nature. »

851 actes antisémites en 2014. C’est la moitié des actes racistes commis en France  alors que la communauté juive ne représente qu’1 % de la population française. Les actes antisémites ont été multiplié par deux en un an constatent tous les médias. 851 actes antisémites ont été recensés en 2014, contre 423 en 2013.

Un mal qui ronge la France mais aussi l’Allemagne. Selon un sondage repris par Direct Matin, 1 Allemand sur 5 estimerait que durant la seconde guerre monde « son gouvernement a agi en faveur de la liberté et de la dignité humaine. »

L’antisémitisme, pourquoi aujourd’hui encore ?

La Shoah est évocateur d’un passé encore récent pour la communauté juive et pour la France. A l’échelle de la vie d’un homme, c’est à portée de souvenirs. Au regard de l’existence d’un pays, c’était hier, cette nuit…
« Le mal est structurel, installé, et d’autant plus inquiétant que le président et le gouvernement se montrent exemplaires dans leur lutte contre cette tumeur de la société française, déclare le Président du CRIF, Roger Cukierman (Le Parisien). « Les Juifs deviennent des parias en France alors qu’ils y vivent depuis 2000 ans, commente aussi Roger Cukierman sur  RTL (7h30).

« Auschwitz illustre à quel point l’homme le plus cultivé peut devenir un monstre » déclare aussi le président du CRIF, cette fois dans Direct matin. Il s’agit, poursuit Roger Cukierman, d’extermination volontaire de toute la population juive mondiale par le pays le plus développé de l’époque

Chaque acte antisémite libère la parole antisémite constate avec stupeur le journaliste de RTL (7h30) après la recrudescence des actes antisémites constatée après la tuerie de Toulouse ou de Bruxelles.

Que faire ?
Lutter contre le négationnisme. « Il n y a pas de photo de Charlemagne, de Napoléon de louis XIV et pourtant personne ne remet en cause leur existence s’interroge l’historien Tal Brutman sur Europe 1, alors pourquoi les Juifs ?

Hollande renforce les sanctions pénales contre l’antisémitisme. Un renforcement de l’arsenal juridique  contre le racisme et l’antisémitisme  qui passe par « une généralisation  dans le code pénal de la circonstance aggravante de racisme (le Parisien)

François Hollande au mémorial de la Shoah a Paris pour rendre hommage aux victimes de la barbarie nazie devant le mur des noms. Le président a annoncé que le gouvernement présenterait d’« ici à la fin du mois de février un plan global de lutte contre le racisme et l’antisémitisme ». « Sécurité », « transmission » vers les jeunes générations et « régulation du numérique » seront les principes de ce plan. La Shoah « doit pouvoir être enseignée partout, sans aucune restriction »

Le devoir de mémoire et le refus du négationnisme sont d’un intérêt primordial. Il faut combattre l’intolérance et l’ignorance par la connaissance et l’éducation. L’éducation est la meilleure garantie d’un monde qui s’ouvre à l’autre dans le dialogue et la tolérance.  Seule l’éducation peut faire disparaître la violence et la haine. Comme l’ont démontré les multiples manifestations populaires du 11 janvier en France, les armes des hommes ne sont pas que militaires. Ce peut être notre conscience, le désir d’apprendre, de comprendre, de transmettre à tous. Ce sont enfin, nos principes et c’est notre mémoire.


  Service de Presse


Catégories :Divers
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :