Archive

Archive for novembre 2012

Allocution du Premier ministre israélien Netanyahu- Résolution de l’Assemblée générale de l’ONU

29 novembre 2012 1 commentaire

29 novembre 2012

Centre Begin, Jérusalem

 

 

 

« La décision de l’ONU ne changera rien sur le terrain. Elle ne fera pas avancer la création d’un Etat palestinien. Au contraire, elle va l’éloigner. Notre main est tendue vers la paix, mais il n’y aura pas de véritable établissement d’un Etat palestinien tant que les Palestiniens ne reconnaîtront pas Israël comme Etat du peuple Juif. L’Etat palestinien ne sera pas établi tant que les Palestiniens ne seront pas prêts à mettre fin au conflit avec Israël une fois pour toutes et sans la conclusion d’arrangements sécuritaires viables, qui protégeraient l’Etat d’Israël et ses citoyens.

Il n’y a rien de tout cela dans la résolution présentée à l’Assemblée générale de l’ONU.  Pas de déclarations sur la reconnaissance d’Israël en tant qu’état du peuple Juif. Pas de déclarations sur la fin du conflit. Aucune mesure de sécurité pour Israël. Aucun de ces intérêts vitaux, aucun d’entre eux, n’apparaissent dans la résolution qui est présentée à l’Assemblée générale aujourd’hui.  Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles nous rejetons cette résolution. Nous voulons la paix mais la seule façon de parvenir à la paix est à travers des négociations directes entre les deux parties, sans conditions préalables et non pas par une déclaration unilatérale de l’ONU qui ne tient aucun compte des intérêts vitaux d’Israël.

La paix ne sera atteinte que par des accords acceptés à Jérusalem et Ramallah et non par des déclarations irréalistes de l’ONU.  Je suggère de ne pas être impressionné par les applaudissements à l’ONU.  Je me souviens des applaudissements qu’Israël a reçu de la communauté internationale lorsque le gouvernement israélien s’est désengagé de la bande de Gaza. Nous avons été applaudis et nous avons reçu des roquettes. Israël est sorti de Gaza et l’Iran est entré dans Gaza. C’est  exactement la même chose qui s’est produit quand nous sommes partis du Liban. Nous avons été applaudis, Israël est sorti et l’Iran est entré. En tant que Premier ministre d’Israël, je ne permettrai pas une nouvelle fois que la terreur iranienne s’implante au cœur d’Israël,  en Judée et Samarie, à un kilomètre d’ici, le centre de Jérusalem.

Peu importe combien de mains se lèvent contre nous, aucun pouvoir au monde ne peut me contraindre à faire des concessions sur la sécurité d’Israël. Aucun pouvoir dans le monde ne peut rompre le lien de milliers d’années entre le peuple d’Israël et la Terre d’Israël.

Publicités
Catégories :officiel Étiquettes : , , ,

ALLOCUTION DU PREMIER MINISTRE NETANYAHU- CONFÉRENCE DE PRESSE AVEC LES MINISTRES DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DE LA DÉFENSE

 

21 novembre 2012

Opération Pilier de Défense- Cessez-le-feu

« Citoyens d’Israël,

Il y a huit jours,  Israël lançait l’Opération Pilier de Défense. Le gouvernement a décidé de lancer cette opération compte tenu de la fréquence croissante des attaques terroristes, lancées contre Israël depuis la bande de Gaza, ces derniers mois. J’avais annoncé que nous répondrions par la force à ces attaques quand bon nous semblerait. J’ai dit que nous ferions payer un lourd tribut aux organisations terroristes.

Les organisations terroristes supposaient que nous éviterions de lancer une action offensive contre eux ; ils avaient tort. Nous avons touché leurs commandants supérieurs, nous avons détruit des milliers de roquettes qui étaient orientées vers le sud ;  nous avons détruit la plupart de celles qui visaient le centre d’Israël et nous avons aussi détruit les installations de contrôle du Hamas. Je dois dire que nous l’avons fait avec le soutien ferme des principaux leaders de la communauté internationale.

En particulier, je tiens à remercier le président Obama pour son soutien résolu en faveur des actions d’Israël, pour cette opération et pour le droit d’Israël à se défendre. Je le remercie également pour son soutien au système Iron Dome. Je remercie la Secrétaire d’État, Hillary Clinton et exprime m gratitude de aux Égyptiens pour leurs efforts dans la réalisation de ce cessez-le-feu.

Lors d’une conversation téléphonique que j’ai eu ce soir avec le président Obama, j’ai convenu avec lui que nous devrions donner une chance au cessez-le-feu, afin de permettre une accalmie de la situation et permettre aux citoyens d’Israël  de reprendre leur vie quotidienne. Cependant, Israël ne peut évidemment pas rester les bras croisés alors que ses ennemis se renforcent par un accroissement  d’armes de terreur. Nous avons donc décidé, le président Obama et moi-même, que les États-Unis et Israël travailleraient ensemble pour lutter contre la contrebande d’armes vers des organisations terroristes – armes, qui pratiquement toutes viennent d’Iran.

Depuis la création de l’Etat d’Israël,  il lui a fallu traiter des défis complexes au  Moyen-Orient et nous pouvons tous nous apercevoir que ces défis sont devenus de plus en plus complexes ces dernières années. Dans ces conditions, il nous faut naviguer dans ce navire –  l’Etat d’Israël – sagement et avec responsabilité,  en prenant en compte toutes les considérations – aussi bien militaires que politiques. C’est ce que doit faire un gouvernement responsable, et c’est ce que nous avons fait ici : nous avons utilisé notre puissance militaire tout en appliquant les considérations politiques.

Maintenant, je réalise qu’il y a des citoyens qui s’attendaient à une action militaire plus dure et il est fort possible que nous ayons besoin de cela. Mais, pour le moment, la bonne chose à faire pour l’Etat d’Israël est d’exhausser cette possibilité d’arriver à un cessez-le-feu. En tant que Premier ministre, j’ai la responsabilité, et c’est la plus haute responsabilité,  de faire le nécessaire pour assurer notre sécurité. C’est ce que j’ai fait et que je continuerai de faire.

Pendant cette semaine, Israël a compté plusieurs victimes. Au nom de la population entière, j’envoie mes condoléances aux familles, et souhaite aux blessés une guérison rapide.

Je vous salue, citoyens d’Israël. Nous avons une armée forte ; nous avons un peuple fort.  Je suis fier d’être votre Premier ministre. »

Catégories :officiel Étiquettes : , , , , , ,

Attaque terroriste à Tel Aviv 21.11

21 Novembre 2012

(צילום: AP)

Vers midi (heure d’Israël) aujourd’hui (21 novembre), un bus a explosé à Tel-Aviv. L’attaque du bus nº61 a fait trois blessés modérés à graves et plus de 20 blessés par des éclats d’obus, l’effet de souffle, des brûlures et des chocs.

Ces derniers étaient des civils innocents et les cibler constitue une grave violation au droit international et à la morale fondamentale.

À la hauteur des efforts internationaux pour parvenir à un cessez-le-feu, les terroristes ont choisi d’intensifier leurs attaques contre des civils israéliens. Cette attaque va compliquer ces efforts internationaux.

L’escalade récente de la violence en provenance de Gaza a commencé le 10 Novembre, avec 121 roquettes lancées par le Hamas et les autres organisations terroristes. Israël a démontré une grande retenue, en limitant son opération au cours de ces derniers jours, malgré la poursuite des tirs de roquettes. À l’opposé, les terroristes ont décidé d’étendre leurs activités.

Alors qu’Israël fait tout son possible pour éviter de blesser des civils palestiniens dans la bande de Gaza, le Hamas et les autres organisations terroristes visent délibérément des civils israéliens, par des roquettes et une bombe.

Israël a invoqué son droit de légitime défense pour protéger ses citoyens contre les tirs de roquettes depuis la bande de Gaza.
Il ne permettra pas que sa population civile soit la cible d’activités terroristes en tout genre.

Catégories :officiel, Tel Aviv Étiquettes : , , ,

Extraits de la conférence de Presse conjointe entre le Premier Ministre israélien Netanyahu et la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton

20 novembre 2012

 

 

 

 

« Le président Obama m’a demandé de venir en Israël avec un message très clair : L’engagement américain pour la sécurité d’Israël est solide comme un roc et inébranlable. C’est pourquoi il nous paraît essentiel d’obtenir une désescalade de la situation à Gaza.  Les tirs de roquettes lancées par des organisations terroristes depuis Gaza contre les villes israéliennes doivent cesser et le calme doit être restauré. L’objectif doit être de renforcer la stabilité régionale ainsi que la sécurité et les aspirations légitimes des Israéliens et des Palestiniens

Le président Obama a insisté sur ces mêmes points lors de ses multiples conversations avec le Président égyptien Morsi et nous apprécions le leadership personnel du  président Morsi et les efforts de l’Egypte faits jusqu’à présent. En tant que leader régional et voisin, l’Égypte a la possibilité et la responsabilité de continuer à jouer un rôle crucial et constructif dans ce processus. J’apporterai demain ce message au Caire. Je tiendrai également des consultations avec le Président Abbas à Ramallah.

Je voudrais également dire, en écho aux propos du Premier ministre, que je suis particulièrement heureuse des performances du système de Défense Iron Dome. Notre partenariat et notre soutien à ce système de Défense, représente l’engagement durable de l’Amérique à la sûreté et à la sécurité du peuple israélien et au droit d’Israël de se défendre.

Mais aucune défense n’est parfaite et notre cœur saigne pour la perte de tout civil, Israéliens et Palestiniens, et pour tous ceux qui ont été blessés ou qui vivent dans la peur et le danger.  Je sais qu’aujourd’hui fut une journée difficile, et j’adresse mes plus sincères condoléances aux proches de ceux qui ont perdu un être cher ou qui ont été blessés.

En fin de compte, il n’y a pas d’autre substitut pour la sécurité, qu’une paix juste et durable, et la crise actuelle nous montre certainement l’urgence d’atteindre cet objectif. Dans les jours à venir, les USA travailleront avec leurs partenaires ici en Israël et ailleurs dans la région pour renforcer la sécurité pour le peuple d’Israël, améliorer les conditions de vie de la population à Gaza et aller de l’avant vers une paix globale pour tous les peuples de la région.

Je vous remercie, Monsieur le Premier ministre, pour votre hospitalité et j’attends avec impatience notre discussion. »

Catégories :officiel Étiquettes : , , , ,

Manifestation de soutien à Israël hier à Paris- photos

Catégories :France-Israel Étiquettes : , , ,

Conclusions du Conseil européen sur Gaza- Rencontre des Ministres des Affaires étrangères

הקצין מפונה לבית-חולים (צילום: גלעד מורג)

 

Bruxelles, 19 novembre 2012

 

Le Conseil a adopté les conclusions suivantes:

 

1. l’Union européenne exprime sa vive préoccupation à propos de la situation dans la bande de Gaza et en Israël et regrette profondément les pertes civiles des deux côtés. Toutes les attaques doivent cesser immédiatement car elles causent des souffrances injustifiables à des civils innocents. Le Conseil Européen appelle d’urgence à une désescalade et à  la cessation des hostilités.  Le Conseil soutient les efforts de l’Égypte et des autres acteurs de la médiation pour obtenir un cessez-le-feu rapide et salue  la mission du Secrétaire général des Nations Unies dans la région.

 

2. L’Union européenne condamne fermement les attaques à la roquette contre Israël depuis la bande de Gaza, que le Hamas et les autres groupes armés à Gaza doivent cesser immédiatement. Il ne peut y avoir de justification à viser délibérément des civils innocents. Israël a le droit de protéger sa population contre ce genre d’attaques; pour cela, sa réponse doit être proportionnée et assurer la protection des civils en tout temps. L ‘UE insiste sur la nécessité pour toutes les parties de respecter pleinement le droit international humanitaire.

 

3. Une cessation immédiate des hostilités est dans l’intérêt de tous,  en particulier dans le contexte d’instabilité de la région. La situation actuelle souligne une fois de plus la nécessité urgente de promouvoir une solution à deux Etats permettant aux deux parties de vivre côte à côte dans la paix et la sécurité. L’Union européenne va continuer à travailler avec tous ceux qui ont une influence dans la région pour y parvenir.

 

4. L’Union européenne rappelle sa position sur la bande de Gaza, comme indiquée dans les Conclusions antérieures du Conseil, en date du 14 mai 2012.

 

Catégories :Divers Étiquettes : , , , ,

Situation humanitaire à Gaza 18 novembre 2012

ISRAEL MFA

 

Passage à Gaza

  1. Israël fait un effort important pour maintenir un niveau de vie correcte aux civils de Gaza, en dépit de la situation actuelle des hostilités.  Les Forces de Défense d’Israël ont ouvert aujourd’hui le passage de Kerem Shalom pour permettre le transport de nourriture, de médicaments et autres marchandises en provenance d’Israël malgré les attaques à la roquette en cours visant la population israélienne.
  2. Le passage d’Erez a été ouvert aujourd’hui, comme chaque jour depuis le début de l’opération Pilier de Défense. Soixante-dix journalistes étrangers sont entrés aujourd’hui à Gaza par le passage d’Erez. Vingt habitants de Gaza sont entrés en Israël pour recevoir un traitement médical et vingt-trois ressortissants étrangers, représentants des ONG qui, jusqu’à présent, avaient été empêchés par le Hamas de quitter la bande de Gaza, ont pu partir.

 

Nourriture et logement de sécurité

  1. Gaza ne connaît pas de pénurie alimentaire. Israël ne bloque pas l’entrée des marchandises dans la bande de Gaza, à l’exception des armes et de matériaux à double usage. Les matériaux de construction peuvent être importés à Gaza, sous la supervision d’organisations internationales.
  2. Israël continue la fourniture annuelle de 5 millions de mètres cubes d’eau à Gaza (1, 320 860 250 gallons), malgré les tirs de roquettes sur des villes israéliennes.
  3. Un rapport de l’UNRWA daté du 17 nov. 2012, note que malgré certains déplacements de familles en raison du conflit, « il n’a pas été nécessaire de fournir d’aide humanitaire d’urgence ni d’ouvrir des installations de l’UNRWA comme des abris d’urgence. »

 

Soins médicaux

  1. Entre janvier et octobre 2012, environ 14 500 patients et leurs accompagnateurs ont pu  entrer en Israël depuis Gaza pour suivre ou recevoir un traitement médical.  99 % des demandes médicales émises par des résidents palestiniens de Gaza ont été approuvées par Israël.
  2. L’Organisation Mondiale de la Santé, OMS,  a constaté depuis dix jours un ralentissement dans le processus d’orientation des patients Gazaouis en raison de désaccords entre les ministres de la Santé de Gaza et de Ramallah.
  3. Les Hôpitaux de Gaza fonctionnent actuellement à 80 % de la capacité (17.11), un accueil légèrement supérieur à celui des périodes courantes.
  4. Israël ne bloque pas l’entrée des fournitures médicales dans la bande de Gaza. Les demandes soumises par la communauté internationale sont traitées dans les 24h, voir 72 heures au plus après leur présentation, et presque toujours accueillies positivement.
    1. Israël a ouvert le passage de Kerem Shalom pour permettre le transit de matériel médical et autres marchandises, malgré le danger pour le personnel à ce passage.
      1. À l’heure actuelle, il y a une pénurie de certaines fournitures médicales à Gaza en raison de désaccords entre le Hamas et l’AP, et compte tenu des difficultés budgétaires que connait l’Autorité palestinienne.
      2. L’UNRWA signale que tous ses centres de santé sont ouverts et fonctionnent (21 centres à Gaza). Parmi les 12 000 employés de l’UNRWA à Gaza, une seule personne a été légèrement blessée lors des hostilités.

    Électricité

    1. 1.      Israël fournit 125 mégawatts d’électricité à la bande de Gaza depuis la centrale électrique d’Ashkelon malgré les tirs de roquettes sur la population israélienne et sur Ashkelon elle-même.
    2. Gaza continue de souffrir des pannes d’électricité en raison d’une politique délibérée du Hamas, qui s’oppose à l’importation de carburant en provenance d’Israël. C’est pourquoi la centrale électrique de Gaza fonctionne à seulement 20 % de ses capacités.

Catégories :officiel Étiquettes : , , , , , ,
%d blogueurs aiment cette page :