Archive

Archive for mai 2013

Joyeuse fête de Chavouot!

Catégories :Divers Étiquettes :

Podcast : Retrouvez, l’essentiel de l’actualité économique de la semaine en Israël dans Kikar Habusiness

kikar

 

 http://kikarhabusiness.podomatic.com/entry/2013-05-12T09_59_37-07_00

 

Sur la page kikar habusiness vous pouvez écouter chaque semaine un résumé en podcast de  l’actualité économique en Israël. Une sélection hebdomadaire de news choisies parmi les plus grands titres de la presse israélienne, développées dans un programme radio présenté par Fabrice Joseph et Alexandre Allali

Au sommaire de l’émission du 13 mai :

Economie: Yaïr Lapid va présenter au début de la semaine son budget au gouvernement , avant de le soumettre au vote de la knesset. Il prévoit 7 milliards de shekels de coupes budgétaires d’ici la fin de l’année. Pour augmenter les rentrées fiscales le ministre des finances a l’intention d’augmenter la tva et l’impôt sur le revenu.

Emploi : Selon une étude du ministère de l’économie, les ultra-orthodoxes qui ont fait leur service militaire ont davantage de chances d’intégrer le marché du travail. Un quart d’entre eux est employé dans le secteur bancaire et la finance. Le ministre de l’économie Naftali Bennett a déclaré que l’intégration des haredims dans la société israélienne était un objectif national 

Diplomatie: Le premier ministre israélien a été reçu cette semaine par le président chinois Xi Jinping, à l’occasion d’une visite officielle. Benyamin Natanyaou a déclaré qu’Israël pouvait devenir un laboratoire de recherche et développement pour la Chine. De son coté Xi Jinping a souligné que la Chine attache une grande importance à sa relation avec Israël

Focus : La banque d’Israël possède 77 milliards de dollars de réserve de devises. Pourquoi ont elles augmenté en un mois de 180 millions de dollars ? A quoi servent-elles ?

Retrouvez le développement de ces titres en cliquant sur le lien pour écouter l’émission du 12 mai ou abonnez au podcast kikar habusiness  et télécharger automatiquement l’émission sur votre ordinateur, votre smartphone ou votre tablette.

 

 

De source gouvernementale: Relance des pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens en juin 2013

Paru sur Ynet, le 10 Mai 2013

Traduction  de l’Hébreu  de Betty Harel

 

 

La reprise  des négociations  entre Israéliens et Palestiniens aura-t-elle bien lieu en juin 2013?  Telle est la grande question.

Compte tenu des intenses efforts déployés par le Secrétaire d’Etat  américain John Kerry pour relancer les pourparlers de paix entre Israéliens et Palestiniens,  les négociations pourraient en effet reprendre le mois prochain, juin 2013.  Tels sont les propos tenus (hier jeudi 9 mai) par un haut responsable Israélien, fortement impliqué dans les contacts qui se tiennent en coulisses  entre Jérusalem et Washington.

« Israël a présenté aux Etats-Unis une série de mesures qu’il serait prêt à adopter,  y compris le gel ou le ralentissement du rythme des constructions  à l’extérieur des trois grands blocs d’implantations »,  a déclaré ce même haut-responsable.  « Nous attendons maintenant une réponse du côté Palestinien.  « Ces derniers doivent faire part de leur position et exprimer leur volonté de reprendre les négociations même s’il semble bien que nous nous acheminions vers une reprise des négociations dans un proche avenir », a encore précisé cette même source.

De hauts fonctionnaires Israéliens ont récemment indiqué  qu’en aucun cas  Israël n’accepterait de conditions préalables à la reprise des négociations.  Il semblerait cependant que Benjamin Netanyahu serait, à la demande de Washington,  disposé  à  infléchir sa position et accepterait de prendre les mesures nécessaires, susceptibles  de faciliter le retour des Palestiniens à la table des négociations.  « Les choses seront plus claires dans les semaines à venir » a  encore déclaré ce haut-responsable.

 

Pour le texte intégral:

En hébreu http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4378474,00.html

En Anglais http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4378537,00.html

 

Les États-Unis et Israël auraient coordonné la destruction d’arsenaux de missiles en Syrie

Paru sur Ynet.co.il, le 5 Mai 2013

Par Ron Ben Yishai (Traduction de l’Hébreu de Betty Harel)

Suite à une nouvelle intervention qui, cette fois, a été confirmée aussi par des sources  occidentales,  Israël, cherche  à mon avis,   à mettre à profit une opportunité stratégique,   pour détruire de manière définitive  les principaux et plus importants stocks de missiles et de roquettes syriens en coordination avec les Etats-Unis.

J’espère seulement que celui qui a décidé de cette opération n’a pas trop tiré sur la corde,  face à la Syrie, l’Iran et le Hezbollah.

Il était cette fois-ci impossible de nier les boules de feu géantes qui ont surgi autour de la région de Damas.  Le régime de Bashar Al Assad qui lutte pour sa survie ne peut plus désormais démentir le raid israélien, le  second  en 48 heures,  visant un dépôt de missiles,  dont des missiles iraniens Fateh-110.  C’est pourquoi le Président Syrien tente aujourd’hui de retourner la situation à son avantage.

Il s’agirait  semble-t-il de cette même cargaison de missiles livrés par les Iraniens et  ayant été  entreposés  dans deux sites différents.   Il a été rapporté  que le raid israélien  de vendredi matin  visait une zone proche de l’aéroport de Damas.

Il semblerait que l’un des objectifs de l’attaque israélienne  lancée dans la nuit de samedi à dimanche,   eut été le dépôt de carburant  servant  aux  missiles.

Le Fateh-110 est une fusée à combustible solide, alors que les fusées Scud  plus obsolètes,   sont propulsées au moyen de carburant liquide. La destruction des dépôts de carburant liquide aurait provoqué de très violentes explosions.

L’attaque de ces arsenaux de missiles et de ces dépôts de carburant liquide auraient été menées en coordination avec les Etats-Unis en vue  de neutraliser la capacité du  régime d’Assad de lancer des armes chimiques.

Les armes chimiques constituant en elles-mêmes une cible dangereuse,  en raison de leurs conséquences ravageuses sur les populations civiles, ce sont  les installations de lancement de missiles qui ont été privilégiées comme cibles des attaques aériennes israéliennes.

En général, en particulier en Syrie, les dépôts d’armement sont très profondément  enfouis  dans des caches souterraines.  Le fait d’avoir réussi à atteindre  ces dépôts d’armes,   frappés par un impact qui semble direct  et d’avoir provoqué de massives explosions  secondaires,  témoigne de la capacité israélienne  à  atteindre bunkers et cibles souterraines.

Le changement de cap de Bachar el Assad intervient surtout du fait qu’il n’est  désormais plus possible de dissimuler les dommages provoqués  par le raid israélien.

Le président Syrien évoque à présent un complot international ourdi par les Israéliens et mis en œuvre pour servir les  rebelles Syriens et les Etats-Unis.

Israël ne s’attend toutefois pas à une riposte syrienne. En effet le régime syrien, trop embourbé dans sa guerre civile contre les rebelles, ne semble guère désireux de s’engager dans un conflit contre Israël dont l’issue risquerait de lui être fatale.

Pour le texte intégral en hébreu:

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4376012,00.html

Catégories :Presse israélienne Étiquettes : , , , , ,

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 2 Mai 2013

 

« Un futur accord de paix avec les Palestiniens vise à prévenir l’éventualité d’un Etat binational et à garantir la stabilité et la sécurité.  » d’Israel aurait déclaré le 1er Ministre Netanyahou selon les médias israéliens.

Israël en FranceIsraéliens et Palestiniens auraient tempéré les espoirs de reprise de négociations de paix, estiment l’AFP et les Echos. La Ligue arabe a reformulé lundi à Washington l’initiative de paix arabe de 2002, en validant pour la première fois explicitement le principe d’un échange de territoires entre les deux parties.

Le Hamas a catégoriquement rejeté l’initiative arabe, portée par le Qatar, qui fut pourtant le 1er dirigeant arabe à se rendre officiellement à Gaza depuis la prise de pouvoir par le mouvement islamiste du Hamas.

Quel intérêt pour le Qatar ? Aude Markovich tente de décrypter aujourd’hui dans Libération les intérêts du Qatar : Présidant le comité de suivi de l’initiative de paix, le Qatar est aussi le pays dont le dirigeant s’est rendu officiellement à Gaza et non en Cisjordanie, celui qui finance des projets de développement de la partie arabe de Jérusalem. Le Qatar en visite officielle en Israel en novembre prochain ? Selon un média israélien cité par Libération, le Qatar aurait aussi fait connaitre son intention de se rendre officiellement en Israel en novembre prochain afin de promouvoir la coopération de haute technologie.

Le conflit n’est pas territorial mais repose sur l’existence même d’Israël. « L’absence de volonté de Palestiniens de reconnaitre l’Etat d’Israël comme Etat nation du peuple juif, voici la racine du conflit israélo palestinien, a déclaré le premier ministre Netanyahou  (Direct matin).

A Noter. Création d’Endemol Israel. Endemol viendrait d’acquérir la société de production israélienne Kuperman, selon Natalie Hamou des Echos, afin de créer sa première filiale au Moyen Orient avec la création d’Endemol Israel. Selon Just Pee, le PDG néerlandais de la célèbre maison de production, « il s’agit d’établir une présence sur l’un des marches les plus créatifs sur le plan mondial et à l’origine d’une quantité considérable de formats innovants.  »

Moyen- Orient. Syrie. Le Hezbollah et l’Iran revendiquent une intervention directe en Syrie pour empêcher la chute du régime Assad.

Barack Obama envisageraient des livraisons d’armes à l’opposition syrienne. « Le président  Obama a demandé à son équipe de sécurité nationale d’identifier les mesures additionnelles pour que nous puissions augmenter notre assistance, a déclaré le porte-parole américain à la sécurité nationale, C. Hayden (La Croix). Mais comme le rappelle un diplomate européen interrogé par Libération, livrer des armes aux rebelles syriens reste très compliqué, évoquant notamment des missiles anti-aériens,  » ce serait un très gros risque pour l’aviation civile ». Mais en revanche, explique-t-il, on peut envisager que les Américains arment les syriens qu’ils ont formés ces derniers temps en Jordanie ».

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Le procès Lieberman est à la Une des médias israéliens qui suivent direct les audiences des différents protagonistes.

 

Former deputy foreign minister Danny Ayalon.

 

Vers moins de restrictions budgétaires en Israël  Le nouveau Ministre des Affaires Finances Yair Lapid envisage de diminuer fortement les restrictions budgétaires. Yair Lapid aurait en effet décidé, selon les médias israéliens, de réduire la dépense budgétaire pour un montant de seulement 6, 5 milliards de dollars contre les 13 milliards de dollars initialement prévus. Cette décision serait prise pour permettre un bon fonctionnement de l’Etat ainsi qu’une une relance de la croissance économique.

Après l’adoption du budget, le processus de paix. Les médias israéliens se font aujourd’hui l’écho des déclarations de Yair Lapid qui aurait annoncé,  qu’après l’adoption du budget, le Ministre de Finances donnera la priorité au processus de paix.

Vers une reprise prochaine des négociations de paix ? Nombreux sont les analystes interrogés par les médias israéliens qui indiquent des signes tangibles d’une prochaine reprise des négociations directes entre Palestiniens et Israéliens.

« Un accord pour éviter un état binational. » Les médias israéliens commentent vivement les propos du 1er ministre israélien Netanyahou tenus devant des diplomates de hauts niveaux des ministères israéliens.  » Le futur accord avec les Palestiniens vise à prévenir l’éventualité d’un Etat binational et à garantir la stabilité et la sécurité. » d’Israël, aurait confié le 1er Ministre Netanyahou. Ces déclarations du Premier ministre israélien sont aussi analysées dans les médias, comme un signal lancé à son électorat, de droite traditionnelle ou religieuse, pour préparer l’opinion publique à certaines annonces ou concessions.

L’échange de territoires annoncé lundi par la Ligue Arabe aux USA, par le Qatar, et adoubé par le président Abbas est un message que les médias israéliens perçoivent comme l’annonce de prochains changements. Le New York Times avait aussi indiqué en début de semaine que le Président Obama tentait d’évaluer la possibilité d’organiser un sommet pour la paix à Washington en juin prochain. Tzipi Livni à Washington. La visite la semaine prochaine aux USA de la Ministre en charge des relations avec les Palestiniens, Tzipi Livni pourrait aussi concourir à la remise en marche possible du balai diplomatique pour la paix.

Le Hezbollah et l’Iran soutiennent officiellement le clan Assad. Dans ce contexte de possible reprise du processus de paix, le conflit syrien se radicalise. Pour la première officiellement, le leader du mouvement terroriste du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a revendiqué l’action des combattants du Hezbollah aux côtés des troupes d’Assad contre les rebelles. Faire tomber les USA, Israël et les régimes sunnites. « La Syrie compte dans la région de vrais amis qui ne permettront pas que ce pays tombe dans les mains des Etats-Unis, d’Israël ou des groupes takfiri », en allusion aux sunnites, a déclaré Hassan Nasrallah sur la chaîne du mouvement al-Manar. Cette prise de position accompagne celle de l’Iran qui,  en début de semaine,  avait déclaré augmenter son soutien logistique et  militaire au régime syrien.

Armes chimiques en Syrie. Le peuple américain contre une intervention. Selon une enquête publiée dans les médias américains, 61 % des Américains se prononceraient contre une intervention militaire en Syrie. En cas d’un nouvel usage d’armes chimiques en Syrie, 44 % des américains interrogés resteraient contre une intervention américaine.

 

אסד בהופעה נדירה בדמשק לרגל חג הפועלים (צילום: AFP, SANA)

 

A Noter. Les médias israéliens se font aujourd’hui l’écho du souhait de démission émis par l’envoyé spécial des Nations Unies en Syrie, Lakhdar Brahimi, estimant que ses efforts pour trouver une solution politique à l’escalade du conflit ont échoué.

Liban. Un Israélien est entré illégalement au Liban. Selon les médias israéliens et sa famille, Simon Saadati souffrirait de troubles mentaux. Malgré les injonctions du Hezbollah qui aurait demandé à ce que l’individu lui soit livré, la personne arrêtée est restée sous la protection de l’armée libanaise et devrait être renvoyée prochainement en Israël.

Service de Presse

Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , , , ,

Riff Cohen dur RFI

Diffuse sur RFI, le 30 Avril 2013

Riff Cohen.

Pour écouter:

http://www.rfi.fr/emission/20130430-1-riff-cohen

Personnalité incontournable de la jeune scène israélienne, Riff Cohenfait irruption dans le paysage hexagonal avec A Paris, un premier album qui chahute tout sur son passage. Rock, pop, surf music, ska, variété orientale ou psaume biblique, rien ne résiste à la mini tornade que déclenche cette jeune chanteuse à la fraîcheur insolente et aux multiples talents. Comédienne et vidéaste, Riff est surtout une musicienne accomplie riche d’un parcours, où se croisent études classiques à Tel Aviv et vécu bohème à l’étranger qui, sur A Paris,propose une poésie burlesque chantée le plus souvent en français dans un esprit proche d’une Brigitte Fontaine ou des Rita Mitsouko.

Les choix musicaux de Riff Cohen

Riff Cohen A Paris

Blonde Redhead Jewel

Arvo Part Fratres

Riff Cohen Greetings

%d blogueurs aiment cette page :