Accueil > Presse israélienne > Les États-Unis et Israël auraient coordonné la destruction d’arsenaux de missiles en Syrie

Les États-Unis et Israël auraient coordonné la destruction d’arsenaux de missiles en Syrie

Paru sur Ynet.co.il, le 5 Mai 2013

Par Ron Ben Yishai (Traduction de l’Hébreu de Betty Harel)

Suite à une nouvelle intervention qui, cette fois, a été confirmée aussi par des sources  occidentales,  Israël, cherche  à mon avis,   à mettre à profit une opportunité stratégique,   pour détruire de manière définitive  les principaux et plus importants stocks de missiles et de roquettes syriens en coordination avec les Etats-Unis.

J’espère seulement que celui qui a décidé de cette opération n’a pas trop tiré sur la corde,  face à la Syrie, l’Iran et le Hezbollah.

Il était cette fois-ci impossible de nier les boules de feu géantes qui ont surgi autour de la région de Damas.  Le régime de Bashar Al Assad qui lutte pour sa survie ne peut plus désormais démentir le raid israélien, le  second  en 48 heures,  visant un dépôt de missiles,  dont des missiles iraniens Fateh-110.  C’est pourquoi le Président Syrien tente aujourd’hui de retourner la situation à son avantage.

Il s’agirait  semble-t-il de cette même cargaison de missiles livrés par les Iraniens et  ayant été  entreposés  dans deux sites différents.   Il a été rapporté  que le raid israélien  de vendredi matin  visait une zone proche de l’aéroport de Damas.

Il semblerait que l’un des objectifs de l’attaque israélienne  lancée dans la nuit de samedi à dimanche,   eut été le dépôt de carburant  servant  aux  missiles.

Le Fateh-110 est une fusée à combustible solide, alors que les fusées Scud  plus obsolètes,   sont propulsées au moyen de carburant liquide. La destruction des dépôts de carburant liquide aurait provoqué de très violentes explosions.

L’attaque de ces arsenaux de missiles et de ces dépôts de carburant liquide auraient été menées en coordination avec les Etats-Unis en vue  de neutraliser la capacité du  régime d’Assad de lancer des armes chimiques.

Les armes chimiques constituant en elles-mêmes une cible dangereuse,  en raison de leurs conséquences ravageuses sur les populations civiles, ce sont  les installations de lancement de missiles qui ont été privilégiées comme cibles des attaques aériennes israéliennes.

En général, en particulier en Syrie, les dépôts d’armement sont très profondément  enfouis  dans des caches souterraines.  Le fait d’avoir réussi à atteindre  ces dépôts d’armes,   frappés par un impact qui semble direct  et d’avoir provoqué de massives explosions  secondaires,  témoigne de la capacité israélienne  à  atteindre bunkers et cibles souterraines.

Le changement de cap de Bachar el Assad intervient surtout du fait qu’il n’est  désormais plus possible de dissimuler les dommages provoqués  par le raid israélien.

Le président Syrien évoque à présent un complot international ourdi par les Israéliens et mis en œuvre pour servir les  rebelles Syriens et les Etats-Unis.

Israël ne s’attend toutefois pas à une riposte syrienne. En effet le régime syrien, trop embourbé dans sa guerre civile contre les rebelles, ne semble guère désireux de s’engager dans un conflit contre Israël dont l’issue risquerait de lui être fatale.

Pour le texte intégral en hébreu:

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4376012,00.html

Publicités
Catégories :Presse israélienne Étiquettes : , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :