Archive

Posts Tagged ‘Israel’

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français le 12 Février 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o

 


L’Iran et l’unité secrète 190. Selon des sources de renseignement occidentales révélées par Fox News, l’ Iran aurait mis en place unité d’agents issus des gardiens de la Révolution chargée de la contrebande d’armes iraniennes dans les zones de conflit du Proche et Moyen-Orient (Jpost).

Israel en France.  Le traitement de l’actualité israélienne est aujourd’hui trop faible dans l’ensemble des médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative. Seul les Echos rendent compte du rachat d’une start-up française par une société israélienne. Make me reach, spécialisée dans les outils marketing sur les réseaux sociaux, vient en effet d’être racheté  par la société israélienne Perion (Les Echos)

 

« Les Juifs de France tentés par l’exil ? » 1 mois après les attentats le phénomène grandit, constate à sa Une le quotidien gratuit Direct Matin.
« Lassée des attaques dont elle est la cible, la communauté juive s’interroge. Ceux qui émigrent sont chaque année plus nombreux. » Direct Matin mentionne les chiffres en  hausse de l’Alyah en Israel causées par la forte montée des attaques antisémites en France.
« L’extrême gauche a désigné Israel comme ennemi » estime Michel Houellebecq dans une interview pour l’hebdomadaire le Point qui lui aussi, consacre sa Une et un grand dossier sur « Etre juif en France »
« Votre place est ici, chez vous ».  Direct Matin revient sur la polémique nés des  propos du 1er ministre Netanyahou à sa venue en France le 11 janvier :  « Je dis aux Juifs de France, revenez dans votre patrie ». Une déclaration à laquelle s’étaient aussitôt opposés  le 1er Ministre Manuel Valls et le président François Hollande en lançant  » votre place est ici, chez vous » en France.
Il faut rappeler que le 1er ministre Netanyahou avait précisé ses propos lors de la cérémonie en hommage à toutes les victimes des attentats de Paris en déclarant que « les Juifs de France ont droit de vivre en sécurité partout où ils souhaitent vivre, en particulier en France »
A Noter. Selon Direct Matin, Une marche pour Ilan Halimi et en mémoire de toutes les victimes de la barbarie se déroulera aujourd’hui à 18h, entre Charlie Hebdo et  l’Hypercasher de la Porte de Vincennes.

 Contexte Proche et Moyen- Orient.
Elections législatives anticipées en Israel.

Netanyahou demande que le grand débat télévisé ait lieu après son discours au Congrès américain, soit 15 jours avant le vote. Tous les autres leaders des grands partis en lice ont accepté de participer à un débat télévisé; Yitzhak Herzog et Tzipi Livni (Union sioniste), Yair Lapid (Yesh Atid), Zahava Gal-On (Meretz), Naftali Bennett (Foyer juif), Avigdor Lieberman (Israel Beitenou), Ayman Odeh (Liste arabe unifiée), Aryeh Deri (Shass), Eli Yishai (Yahad) et Moshe Kahlon (Koulanu).
Pour l’heure le 1er ministre Netanyahou n’a pas encore confirmé sa participation. Bien que les débats télévisés électoraux ne fassent pas partie des mœurs israéliennes, contrairement en France, les médias israéliens critiquent la non confirmation officielle de la participation du chef du gouvernement israélien au débat (i24 news)
Un tournant dans la campagne. Le Likoud et l’Union sioniste s’affrontent de manière frontale, remarque i24 news. Au slogan du parti de centre gauche « Nous ou Lui », a été aussitôt opposé « Moi ou eux » par le parti dirigé par le 1er Ministre Netanyahou.

Dossier nucléaire iranien.

« Je vais aux Etats-Unis non pas parce que je veux et recherche la confrontation avec le président américain, a tenu à expliquer le 1er ministre Netanyahou, mais parce je dois remplir mon obligation de parler au sujet de la menace à l’encontre de notre existence. J’ai l’intention de parler de ce sujet avant la date butoir pour cet accord, le 24 mars. Il se peut que le Congrès joue un rôle important et influent sur l’accord nucléaire avec l’Iran », a déclaré le Premier ministre israélien (i24 news)

47 % des Américains estiment inappropriée l’invitation faite au 1er Ministre Netanyahou de s’exprimer devant le Congrès. Mais 58 % des personnes interrogées souhaitent que le Président Obama rencontre le 1er Ministre Netanyahou, selon un sondage du Huffington post cité par le Haaretz. 

U.S. President Barack Obama and Prime Minister Benjamin Netanyahu in Jerusalem

 

L’Iran et l’unité secrète 190. Selon des sources de renseignement occidentales révélées par Fox News, l’ Iran aurait mis en place unité d’agents issus des gardiens de la Révolution chargée de la contrebande d’armes iraniennes dans les zones de conflit du Proche et Moyen-Orient. Composée seulement de moins de 30 hommes, cette unité dirigée par Behnam Shahariyari gère un réseau de sociétés de paille pour transférer depuis l’Iran et malgré les sanctions, des RPG, des équipement de vision nocturne ou des roquettes à longue portée. Selon les sources citées, des armes destinées au Hezbollah via la Syrie auraient déjà été interceptées par la Turquie (Jpost).


 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.


 

Catégories:Divers Mots-clés : , , ,

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français le 3 Février 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

 L’Iran admet aider le Hezbollah et le Hamas à lutter contre Israel.  Selon le  général iranien Amir Ali Hajizadeh, la République islamique aurait fourni un savoir-faire technologique au Hezbollah, au Hamas et à d’autres groupes régionaux pour aider « à la lutte contre le régime sioniste » et contre Daesh.  » (Jpost)

Israel en France.  Le traitement de l’actualité israélienne est aujourd’hui trop faible dans l’ensemble des médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative.

Elections législatives anticipées en Israël. Après une brève dans le Parisien ce week end, les Echos consacre un article aux accusations de corruptions portées par la presse israélienne contre  Sara Netanyahou.

Mais où sont passés les programmes politiques  s’interroge le directeur de la rédaction du quotidien économique. Alors que l’on recense 26 partis en lice, seules des accusations  personnelles, des rumeurs, des soupçons de corruption occupent le débat politique en Israël, rapporte les Echos. Une tonalité étonnante de la campagne électorale alors qu’Israël fait face à de graves tensions à sa frontière avec le Liban, rappelle Jacques Hubert Rodier.

Moyen- Orient
Vers un  retour du Hezbollah au Liban ?
Depuis plusieurs jours, le rôle du Hezbollah en Syrie aux côtés du régime Assad est remis en cause par différents spécialistes et diplomates interrogés par les médias français.
« Hassan Nasrallah se dit peut être que la priorité est de sauver son pays. » Car selon « un important diplomate européen » cité par le quotidien L’Opinion, le Hezbollah paie un lourd tribut à la crise et doit combattre Daesh au Liban. D’autant que la conclusion attendue des négociations sur le nucléaire pourrait amener l’Iran à chercher une solution sans Assad. « 

Les USA, proche à la fois de l’Iran et de l’Arabie saoudite ?  « Le fait que le président américain ait écourté sa visite en Inde pour aller saluer le nouveau roi d’Arabie saoudite avec 30 autres responsables politiques américains alors qu’aucun d’entre eux n’avaient pris la peine de se rendre à la marche de Paris après les attaques  terroristes en dit long sur les priorités de Washington », estime l’ancien sénateur  américain Graham dans le Figaro.

« Même si son jeu avec l’Iran semble indiquer une volonté de se distancer de l’Arabie« , constate Laure Mandeville, le choix est clairement de maintenir plusieurs fers au feu. Faute de mieux (Figaro.)

Antisémitisme.
L’Iran appelle à parodier la Shoah à la manière des caricatures de Mahomet dans Charlie Hebdo. Seuls Libération et Metro traitent en bref de cette information. L’Iran a en effet lancé un nouveau concours international de caricature afin de récompenser les dessins raillant  l’holocauste.

 

La lutte contre le terrorisme
La lutte contre le terrorisme en France passe par l’Egypte ? Le rapporteur général de l’assemblée parlementaire à l’OTAN, la sénatrice centriste Joëlle Garriaud Maylam est actuellement en Egypte dans le cadre d’une mission sur la lutte antiterroriste. Elle sera reçue par le grand imam de la mosquée al Azhar (Indiscrets Figaro)

Lente reprise des Relations franco marocaine.  Après le JDD dimanche, La Croix et le Figaro consacrent aujourd’hui des articles sur les reprises des relations franco marocaines.

Coopération sécuritaire contre nouveau cadre juridique. Selon le chercheur  Haoues Seniguer interrogé par Agnès Rotivel dans la Croix,  » le Maroc accepte de collaborer et de coopérer sur le volet sécuritaire, à condition que la France soit moins inoffensive sur la question des plaintes déposées contre les officiels marocains ».

Eviter une instrumentalisation. Un proche du dossier cité par le Figaro précise que   » ce texte permet d’organiser un cadre pour éviter des situations ou des procédures de plaintes se déclenchent sur le territoire français ou marocain, sans prendre le temps d’étudier ce qu’il y a dans le dossier et éviter une instrumentalisation ».

Contexte Proche et Moyen- Orient.
Démission de William Schabas. Le président de la commission onusienne chargée   d’enquêter sur la guerre à Gaza entre Israël et le Hamas  a démissionné lundi pour conflit d’intérêts. Selon i24 news, William Schabas aurait travaillé en tant que consultant en 2012 pour l’Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Le Conseil des Droits de l’Homme de l’Onu est aussi en cause. Le 1er Ministre Netanyahou a rappelé lundi que les décisions du CDH n’ont rien à voir avec la défense du droit humanitaire international : « C’est ce même Conseil qui, en 2014, a pris plus de décisions contre d’Israël que sur l’Iran, la Syrie et la Corée du Nord confondus » (Haaretz)

Schabas

« La composition et le mandat de cette commission ne nous inspiraient pas confiance. »  « Etant donné que la commission Schabas n’est pas une commission d’enquête mais un comité qui a déjà des résultats prédéfinis, il avait été décidé qu’Israël ne coopérerait pas avec cette dite commission », avait annoncé le ministère israélien des Affaires étrangères en novembre dernier, par la voix de son porte-parole Emmanuel Nahshon. Comme il est d’usage en Israel après chaque intervention militaire, Israel avait déjà mis en place une commission d’enquête interne.

Israel demande aujourd’hui l’abrogation de la commission d’enquête. Il faut aussi rappeler que la Commission Schabas avait décidé de n’enquêter que sur les évènements postérieurs au 17 juillet, sans prendre en compte l’enlèvement et le meurtre de 3 étudiants israéliens, ni la multiplication des roquettes tirées sur Israel depuis Gaza.

Le Hezbollah : l’heure des choix. Nombreux sont les médias israéliens qui, comme les médias français s’interrogent sur la stratégie du Hezbollah dans le contexte international actuel.

Selon Ynet , les ambitions du Hezbollah se répandent bien au-delà du Liban. Le Hezbollah a envoyé des milliers de combattants en Syrie, des conseillers militaires en Irak, a contribué à la montée de rebelles chiites au pouvoir au Yémen et au Bahreïn.

Le Hezbollah aux ordres de l’Iran. Aujourd’hui, déclare Rami Khouri dans le journal libanais Daily Star, certains voient le Hezbollah comme le Sauveur et protecteur de la nation ou comme un dangereux cheval de Troie iranien. »

L’Iran admet aider le Hezbollah et le Hamas. Selon le  général iranien Amir Ali Hajizadeh, la République islamique aurait fourni un savoir-faire technologique au Hezbollah, au Hamas et à d’autres groupes régionaux pour aider « à la lutte contre le régime sioniste » et contre Daesh. « En exportant la technologie de fabrication de missiles et d’autres équipements, l’Iran a aidé des pays tels que la Syrie, l’Irak et la Palestine ainsi que le Hezbollah libanais à résister contre le régime sioniste et à lutter contre l’EI. » (Jpost)

Sans transitions.
Diplomatie, gastronomie et respect de l’environnement. Selon i24 news, le ministère israélien des Affaires étrangères aurait décidé de servir des plats végétariens une fois par semaine dans le cadre d’une initiative baptisée « Lundi sans viande ». Cette décision illustre une approche « responsable à l’égard de l’environnement » afin de contribuer à diminuer la consommation de viande et d’atténuer ainsi les émissions de gaz à effet de serre liées à l’élevage. Le directeur-général du ministère des Affaires étrangère,  Nissim Ben Shitrit, estime « qu’il était naturel que les diplomates, qui s’occupent de questions mondiales, soient à la pointe d’une telle démarche.« 


 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.


 

 

Catégories:Divers Mots-clés : ,

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israélien le 20 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

Israël en France. Un raid aérien en Syrie aurait été mené par Israël selon le Monde.fr, dimanche 18 janvier. Selon Libération un hélicoptère israélien aurait tiré deux missiles contre des véhicules à la frontière israélo- syrienne. Des combattants iraniens et du Hezbollah auraient été tués dont Jihad Moughnieh, le fils d’un haut responsable militaire du mouvement terroriste chiite, éliminé en 2008 à Damas. Le Hezbollah accuse Israël de l’élimination de Moughnieh, ce qu’ont toujours démenti les autorités israéliennes. Lundi, un site d’informations iranien a affirmé que six militaires, dont un général impliqué aux côtés du régime Assad,  avaient trouvé la mort dans cette attaque sur Kuneitra.

Des missiles iraniens aux mains du Hezbollah. « Quelqu’un a jeté une allumette sur un baril de poudre de poudre et maintenant il attend de voir s’il va exploser ou non » déclare un analyste israélien cité par Libération. Cette attaque intervient quelques jours après que le chef du Hezbollah H.Nasrallah  ait annoncé qu’il possédait des missiles iraniens Fateh-110 capables d’atteindre toute le territoire israélien.

Le monde arabe en ébullition après la publication de la Une de Charlie Hebdo.

De nombreux médias français se sont fait l’écho des manifestations anti françaises au Pakistan, en Turquie, à Grozny mais aussi à Gaza et en Iran.  Il est à noter que seul le Figaro rend compte aujourd’hui des déclarations des islamistes radicaux de la bande de Gaza.
Les Français de Gaza menacés. « Français, dégagez de Gaza où nous vous égorgerons, ont scandé près de 200 islamistes radicaux qui ont brûlé le drapeau français et brandi les visages de terroristes  devant le centre culturel français de Gaza » (Figaro, Arte Journal, France 2, Jt de 20h, 19 janv.)

Iran : « Mort à Israël, mort à la France. Nous aimons le prophète » ont scandé des manifestants iraniens devant l’ambassade  de France à Téhéran.  » (Figaro)

« La politique israélienne est un « prétexte qui arrange les uns et les autres mais Israel » prévient le Grand rabbin de France dans le Figaro du 17 janv. « Ce qui se passe en Irak, au Soudan, au Pakistan n’a rien à voir avec Israel. »

Le judaïsme est l’ennemi obsessionnel de l’islamisme radical »,17poursuit Haim Korsia. C’est aussi l’avis de l’ancien 1er ministre Dominique de Villepin selon qui : « nos compatriotes juifs ont été les cibles prioritaires  des islamistes radicaux »(Figaro

Attention c’est au nom d’une réaction de défense que commence le totalitarisme ». Lors d’une interview d’Anne Sinclair sur Europe 1 samedi, le célèbre psychiatre Boris Cyrulnik a fait part de son analyse. A travers l’usage des mots « mécréant », « blasphème », « insulte », c’est à nouveau le processus de langage totalitarisme connu qui s’enclenche selon lui, comme ce fut le cas pour le nazisme prévient-il.

« L’antisémitisme en France se sent accepté, toléré, légitimé par le silence des autres s’inquiète Haim Korsia ainsi que le célèbre écrivain David Grossman qui signe une magnifique tribune dans Libération du 17 janv.

« Tout être honnête écrit-il, doit s’interroger sur le fait que des policiers doivent protéger  les Juifs en Europe quand ils se rendent çà la synagogue, à l’école, aux jardins d’enfants. Cette idée est-elle acceptable s’interroge le célèbre écrivain, israélien. Et d’exprimer avec justesse les difficultés de la vie des israéliens sous la menace terroriste, Cette vie, qui, aujourd’hui est aussi celle la France et des Européens. Et David Grosmann d’appeler le musulmans modérés à « élever la voix et rappeler que la guerre n’est pas entre l’islam et le christianisme ou le judaïsme mais entre l’islam  les extrémistes fanatiques et ceux pour qui la tolérance n’est pas une figue de rhétorique.  »

Argentine et terrorisme antisémite. Un procureur accusant la présidente Cristina Kirchner d’avoir couvert Téhéran dans l’attentat antijuif qui avait fait 85 morts en 1994 a été retrouvé mort dans son appartement, une balle dans la tête, alors qu’il devait faire le lendemain des révélations sur l’affaire devant le Congrès. Selon le procureur Nisman « le gouvernement aurait tenté de couvrir l’Iran pour s’assurer du  pétrole à bon prix, en échange de céréales. » (Figaro, Alice Pouyat)

Sans transitions.
Portrait de la comédienne israélienne Yaël Abecassis à l’occasion de la sortie de son  nouveau film « Rendez-vous à Atlit. » en 4 ème de couv de Libération, Alexandra Schwartzbrod

Contexte proche et Moyen-Orient
Yaalon : Interrogé par i24 news sur le double tir de missiles dimanche, qui a visé un convoi dans la Golan syrien, le Ministre de la défense Moshe Yaalon a refusé de confirmer qu’Israël était à l’origine de ce bombardement. « Israël est toujours coupable, nous y sommes habitués », a commenté le ministre israélien.

Jack Guez (AFP/Archives)Jack Guez (AFP/Archives)« Le ministre israélien de la défense Moshé Yaalon à Tel Aviv le 14 juin 2014″

Le Hezbollah au service de l’Iran.  »  Mais en raison des menaces constantes de la part du Hezbollah, nous devons nous tenir prêts (…) sans pour autant craindre l’escalade qui pourrait mener à une guerre », a encore déclaré Moshe Yaalon pour qui l’implication du Hezbollah en Syrie est motivée par des intérêts iraniens.


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


 

Catégories:Divers Mots-clés : , , ,

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français Le 14 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 » Manuel Valls « La France en guerre contre l’islamisme radical » ‘Oui, la France est en guerre contre le terrorisme,  le djihadisme et l’islamiste radical, a déclaré le 1er Ministre Manuel Valls à l’Assemblée nationale (Une Figaro)

Israël en France. Alyah ou pas. Très nombreux sont les médias français qui, aujourd’hui,  présentent de nombreux témoignages de Juifs français qui souhaitent rester en France pour ne pas donner raison aux terroristes (France Inter, info,  Europe 1).

Alyah dans toutes les conversations. Une nouvelle fois  Le Parisien  rend compte de l’émotion suscitée par les attentats au sein de la communauté juive. Mais faut-il partir ou pas ? La France, c’est mon pays, témoigne  un professeur pour qui, compte tenu de son  histoire française «  Partir, c’est se renier ».

« Les Juifs ont le droit de vivre en sécurité dans tous les pays, a déclaré une nouvelle fois  le 1er Ministre Netanyahou lors des funérailles en Israël des 4 victimes de l’attentat terroriste du supermarché casher de Vincennes (le Parisien)

« Ils ont été tués tous les quatre parce que juifs », a clamé la ministre de l’écologie Ségolène Royal « C’est la plus révoltante des morts. Chaque coup porté contre les Juifs est un coup porté contre le peuple français. « , a déclaré la ministre qui représentait la France  en Israël.  (France 2, TF1, tous médias presse et radios)

« Chacun comprend désormais que la terreur doit être combattue non pas par plus de tolérance ou d multiculturalisme mais par la force et les armes« , a prévenu l’ex Ministre des finances Yair Lapid, peu connu pour des propos belliqueux (Figaro)

Il faut rétablir les valeurs de la République dans les écoles. Parmi les nouvelles mesures annoncées par le gouvernement français, l’action civique. Il faut noter la multiplication dans les médias de témoignages mettant en relief des propos radicaux dans les écoles et lycées depuis les attentats parisien. « Il y a surtout ce nouvel antisémitisme qui est né dans nos quartiers, a déclaré le 1er Ministre Valls à l’Assemblée Nationale, sur fond d’Internet, de paraboles, de misère, sur fond des détestations de l’Etat d’Israël, et qui prône la haine du juif et de tous les juifs. Il faut le dire, il faut poser les mots pour combattre cet antisémitisme inacceptable ! » « Quand on s’attaque aux juifs de France, on s’attaque à la France et on s’attaque à la conscience universelle, ne l’oublions jamais ! a lancé le 1er Ministre en évoquant la Shoah.

Les musulmans craignent la stigmatisation et l’amalgame. Explosion des actes islamophobes. Le 1er ministre Valls annonce une mesure de sécurité prises pour protéger les lieux de culte musulmans et affirme haut et fort que « la France n’est pas en guerre contre une religion »

Je suis Charlie je suis en kiosque. La ruée dans les kiosques. Des millions de Français se sont précipités ce matin pour acheter  Charlie Hebdo, dans le même élan de solidarité et de combat pour la liberté d’expression exprimée lors de la marche républicaine historique dimanche.

Des autorités musulmanes choquées par la Une de Charlie Hebdo,  en France, en Iran et en Egypte. Le président de l’observatoire contre l’islamophobie appelle au calme mais se montrer choquer par cette caricature et appelle à s’interroger sur la liberté d’expression (France Info).

« Liberté d’expression, jusqu’ où ? » titre la Croix qui n’a pas souhaité reproduire la caricature à la Une de Charlie Hebdo.  Bien que la liberté d’expression soit soumise au respect de la loi, la directrice de la rédaction appelle à lier, dans le contexte actuel,  Liberté et Responsabilité.  Dominique Quinio écrit dans son éditorial.   « Que faisons-nous par nos écrits pour favoriser le vivre ensemble et une meilleure connaissance réciproque ? Il serait ainsi nécessaire, selon elle d’éviter    » méconnaitre ou moquer la dimension spirituelle des personnes ».

« Ce qui est blasphémer ce n’est pas le prophètec’est la bêtise humaine, assène  Abdelali Mamoun, Imam dans le Val de Marne (RTL 7h30).

Hommage du président Hollande aux 3 policiers assassinés. « Ils sont morts pour que nous puissions vivre libre »  a déclaré François Hollande lors d’un hommage national aux Invalides particulièrement émouvant.

L’Hommage et la fierté. Il est très rare que des policiers fassent la Une visuel  d’un quotidien autrement que pour signifier la sécurité. Comme l’exprime le choix visuel sans précèdent du Parisien à sa Une, des policiers qui s’étreignent dans la peine,  l’émotion suscitée par l’hommage du président Hollande et de Manuel Valls aux forces de police traduit l’émotion de l’ensemble des Français.

Assemblée nationale. Un moment historique. Scène inouïe et incroyable. Pour la première fois en 100 ans, les députés ont entonné la Marseillaise au sein de l’hémicycle.

Un discours historique. Le 1er ministre Manuel Valls a su trouver  les mots, l’énergie et le réalisme dans un discours qualifier d’historique par tous les médias y compris ceux qui, comme le Figaro, lui sont opposés politiquement. C’est pourquoi tous les députés, se sont levés, pour applaudir l’action incarnée par 3 hommes : le Président Hollande, le 1er Ministre Valls, le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve ainsi que toutes les forces de sécurité.

Hollande se révèle un grand homme d’Etat.  Comme l’a rappelé ce matin avec justesse Daniel Cohn le Président Hollande fut le premier, avant les médias,  à qualifier l’attaque contre Charlie Hebdo d’acte terroriste, et celle de Vincennes, d’attentat antisémite (Europe 1, 7h55) . Par ses déclarations, ses décisions, son sens de l’image et du symbole, le président Hollande a su incarné la France et son combat pour ses valeurs, estiment aujourd’hui les sondages et de nombreux médias, toutes tendances politiques confondues.


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


 

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 13 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Rivlin : pour une Alyah animée par l’amour d’Israel et non par la peur. « Mes chères frères et sœurs, citoyens juifs de France, vous êtes les bienvenus.  « Mais vous ne pouvez pas revenir au foyer ancestral par détresse, par désespoir, à cause de la destruction ou des affres du terrorisme et de la peur ». « Nous voulons que vous choisissions Israël par amour pour Israël », a déclaré le président de l’Etat d’Israël.

« Nous allons continuer à nous battre pour votre droit de vivre en tant que Juifs – où que vous soyez »  a lancé M. Rivlin lors des funérailles des quatre Juifs assassinés vendredi à Paris dans l’attaque terroriste d’un magasin casher. (i24 News)

Attentats terroristes à Paris. Suite et conséquences. Un traitement médiatique toujours majeur mais en baisse néanmoins. Après la météo, l’actualité sportive, d’autres sujets apparaissent, comme l’étude à l’Assemblée nationale du plan Macron pour la relance l’économie.

De nouvelles mesures de sécurité  annoncées par le Ministre de la Défense et non le ministre de l’Intérieur. Au-delà du fait qu’il s’agisse de la mobilisation de militaires, l’annonce de mesures sans précédent par le Ministre de la Défense Le Drian marque un signal qui pourrait être identifié  comme l’entrée en guerre de la France contre le terrorisme sur le sol français et plus seulement à l’étranger.

La France s’arme contre le terrorisme. Agir vite.  Des mesures exceptionnelles de sécurité ont été annoncées et immédiatement mises en œuvre.

Plus de 10 000 militaires supplémentaires sont déployés devant  les lieux de cultes de toutes confessions, les écoles juives et d’autres points sensibles pour parer aux menaces d’attentat. Non seulement le contingent en charge de Vigipirate a été multiplié par 10 mais un préfet, Patrice Latron, a été nommé pour la première fois pour coordonner la protection de la communauté juive. 

D’autres autres mesures ont été prises par la France pour améliorer le système d’écoutes, isoler les prisonniers islamistes radicaux dans les prisons, renforcer le contrôle aux frontières, accroître la surveillance des contenus djihadistes sur internet et enseigner les valeurs de la République à l’école. De très nombreux médias se font l’écho des nombreuses réactions hostiles d’élèves, qui n’ont pas souhaité respecter la minute de silence initiée après l’attentat terroriste contre l’Hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

La volonté d’Alyah des Juifs de France est très fortement médiatisée aujourd’hui, tous médias confondus. C’est à travers ce sujet que les multiples hommages du 1er ministre israélien Netanyahou à la communauté juive sont évoqués dans les médias français.

L’ensemble des médias français et notamment en presse, Le Parisien et Libération,   se font l’écho aujourd’hui de la volonté de Juifs de France de faire l’Alyah et des raisons qui les y poussent : l’antisémitisme et la peur.

« J’ai moins peur des roquettes en Israël que de la violence en France ». ( Le Parisien). Pour vivre heureux en France, il faut mieux ne pas montrer de signes religieux ostentatoiresconfient certains au Parisien, car comme les événements le montre « nous sommes des cibles prioritaires »

Français juifs, La peur mais l’espoir titre à sa Une Libération. (..) « La communauté juive, sensible à la solidarité inédite du pays, craint toujours d’être une cible. » « Les Juifs de France sont en souffrance, constate Libération qui, dans un éditorial évoque clairement, fait rare,   que   » ce sont bien des Juifs de France, aussi, qui sont la cible de cette intolérance nouvelle qu’on appelle l’antisémitisme des banlieues. »

Mais le Parisien met en avant aujourd’hui le témoignage d’un autre membre de la communauté juive,  pour qui,  au contraire, « ma place est en France, personne ne me fera plier. »

Contexte Proche et Moyen-Orient.
« Ce n’est pas comme cela que nous voulions vous accueillir en Israël, » a déclaré le Président Reuven Rivlin aux familles de Yoav Hattab, Yohan Cohen, François-Michel Saada et Philippe Braham, les quatre victimes de l’attaque terroriste contre un supermarché casher à Paris.

Des milliers d’Israéliens ont tenu à assister aux funérailles officiels qui se sont déroulés mardi, à Jérusalem,  sur le Mont des Oliviers, en présence du président de l’Etat d’Israël Rivlin, du 1er Ministre Netanyahou et de la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal au nom de l’Etat français.

Rivlin : pour une Alyah animée par l’amour d’Israel et non par la peur. « Mes chères frères et soeurs, citoyens juifs de France, vous êtes les bienvenus.  « Mais vous ne pouvez pas revenir au foyer ancestral par détresse, par désespoir, à cause de la destruction ou des affres du terrorisme et de la peur », a-t-il ajouté. « Nous voulons que vous choisissions Israël par amour pour Israël ».

« Nous allons continuer à nous battre pour votre droit de vivre en tant que Juifs – où que vous soyez »  a lancé M. Rivlin lors des funérailles des quatre Juifs tués vendredi à Paris dans l’attaque d’un magasin casher. (i24 News)

« Ce n’est pas comme cela que nous voulions vous accueillir en Israël, » a déclaré le Président Reuven Rivlin

« Philippe, tu faisais des courses pour préparer le jour saint du Shabbat »,  « François-Michel, l’appartement que vous avez acheté ici en Israël, était prêt pour votre arrivée. Vous avez voulu faire votre Alyah, vivre ici avec nous. Mais la guerre est venue à vous, et la main de l’assassin a tout détruit. »

« Yoav, vous étiez ici, il y a juste deux semaines, à Jérusalem, pour la première fois. Aujourd’hui, vous êtes ici pour la seconde et la dernière fois. Vous revenez en héros, un héros juif, en communion avec nous. »

« Yohan, vous pouviez vous enfuir, vous échapper, mais vous avez décidé de vous battre avec le meurtrier pour sauver la vie d’un garçon de trois ans. Vous avez réussi et l’avez payé de votre vie. Tout juste 20 ans et déjà un héros. Un soldat pour la nation juive », a déclaré le Président Rivlin (Ynet)

« L’antisémitisme n’a pas sa place en France », a déclaré la Ministre française Ségolène Royal. « Je veux vous assurer ici de la détermination sans failles du gouvernement français à lutter contre toutes les formes d’actes antisémites » a souligné la ministre française qui tenu à rappeler la « relation indestructible créée par l’Histoire entre les Juifs de France et la République française. »


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français – Le 6 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

 Israel en France. Israël rayé volontairement de la carte d’un atlas destiné aux écoles du  Moyen- Orient. Un Atlas diffusé dans les écoles anglophones du Moyen – Orient omettait volontairement d’indiquer Israël sur les cartes dédiées au Moyen-Orient. Dans un premier temps, l’éditeur Harper Collins, s’est justifié car il aurait été selon lui « inacceptable pour ses clients régionaux de voir apparaitre Israël sur les cartes.  »   Devant le scandale suscité, l’éditeur Harper Collins a publié des excuses, sur Twitter, retiré et détruit les livres incriminés (Direct Matin).
ישראל צילום לווין

A Noter. La sélection palestinienne de Football participe pour la première fois à la coupe d’Asie des nations en Australie (Figaro)

Lutte contre l’antisémitisme.
La LICRA sera reçu mercredi par le Ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve pour faire la lutte contre l’antisémitisme la grande cause nationale de la France en 2015 (Indiscrets Figaro)

Moyen-Orient
Libye. 3 ans après la chute de Kadhafi, la Libye est dans l’impasse et au bord du chaos. Selon la plupart des médias français, le Chaos en Libye met l’Europe en danger

Un nouveau sanctuaire djihadiste
« Nous sommes conscients du danger terroriste qui est en train de se développer, explique l’ancien Premier ministre tunisien Medhi Jomaa dans le Figaro.  « Tout ce qui s’est passé dans ce domaine sur le territoire tunisien trouve racine en Lybie. »

Une armurerie à ciel ouvert.
« Une action est nécessaire pour cibler les groupes terroristes sans pour autant entrer dans une guerre.  » « Il est normal que les pays du voisinage et de la Méditerranée  se concertent et fassent l’effort de se prémunir de tous les dangers mais dans le respect absolu de la légalité internationale » a tenu à préciser le 1er ministre tunisien sortant reçu lundi par son homologue Manuel Valls.

La Ligue Arabe demande des armes et l’aide internationale pour lutter contre les milices.
« Hollande : La France n’interviendra pas en Libye. » Le Ministre de l’Intérieur Jean-Yves Le Drian explique que sud libyen est devenu un « Hub terroriste » mais le président Hollande exclu une intervention française et demande à la communauté internationale de prendre ses responsabilités (Direct matin, France Inter)

 

Contexte Proche et Moyen Orient.
50.000 Juifs de France se seraient renseignés sur l’immigration vers Israël en 2014.
Après que les médias français aient fait, de l’Alyah des Juifs de France, l’un des  sujets de Une de l’actualité du 1er week end de l’année 2015, les médias israéliens dévoilent aujourd’hui des chiffres de l’Agence juive.
Selon le Jérusalem Post, 50.000 Français de confession juive auraient demandé en 2014 des renseignements pour partir vivre en Israel.
6600 départs contre 3400 il y a un an. La France est pour la première fois le pays avec le plus grand nombre d’immigrants vers Israël », avec  plus de 6.600 Juifs ayant quitté la France pour s’installer en Israël en 2014 contre 3.400 en 2013 (i24 news). C’est pourquoi, selon son président, Nathan Charansky, que deux réunions d’information quotidiennes ont été mises en place en France contre une seule par mois il y a un an.

Elections législatives.
Lancement officiel de la campagne du Likoud. « Aux prochaines élections, ne mettez pas en danger la sécurité d’Israël, seul le Likoud peut assurer votre sécurité », a lancé le Premier ministre, lors de son premier meeting officiel lundi soir à Tel Aviv.
Feiglin mis à l’écart du Likoud. Placé seulement à la 36e place sur la liste du parti et donc, sur une place inéligible, le député Moshe Feiglin a annoncé quitter de fait le Likoud  pour former un nouveau parti ou s’allier avec d’autres formations.

Moshe Kahlon pour la parité. Moshe Kahlon, le président du nouveau parti de centre Droit, Kulanu, a annoncé lundi le nom de la première femme à rejoindre sa liste aux prochaines élections. Le docteur Yifat Bitton est l’ancienne adjointe au maire de Kyriat Shmona, près de la frontière libanaise. ( i24 news).

Les USA pourraient couper l’aide aux Palestiniens. Selon Associated Press citée par Ynet, l’administration Obama pourrait revoir son aide annuelle à l’AP, de près de 440 millions de dollars, en raison de la volonté palestinienne de poursuivre les accusations à l’encontre d’Israel devant la Cour pénale internationale, a déclaré Jen Psaki, porte-parole du département d’Etat. Ce sera au congrès de décider de l’action qu’il pourrait prendre « a-t-elle précisée.

52197630100099490372no

Rivlin : Les Palestiniens violent les accords d’Oslo.  » Le Président Abbas tente d’obtenir un accord de paix unilatéral et forcé,  et ses demandes au Conseil de sécurité et devant la CPI représentent une violation des Accords d’Oslo, a déclaré le président de l’Etat d’Israel, Reuven Rivlin.

Le Président israélien Reuven Rivlin a sévèrement critiqué la décision de geler des recettes fiscales aux Palestiniens. « Les actions punitives contre l’Autorité Palestinienne devraient répondre aux attentes des intérêts d’Israël », a commenté le président Rivlin.  « Retarder le transfert d’argent de l’impôt, par exemple, ne bénéficie à personne, ni à nous, ni à eux », a précisé R. Rivlin lors d’une réunion avec les ambassadeurs israéliens en poste en Europe.

 

Défense civile. Israel met en place un nouveau système d’alerte aux tirs d’obus dans le sud d’Israël. Selon la chaine 10 israélienne citée par i24 news, l’alarme donnera 5 secondes aux habitants proches de la bande de Gaza pour se rendre aux abris. Un temps très bref mais qui permettra désormais de compléter la détection des tirs contre Israel avec celle établit par le système de défense anti missiles Dome de Fer. 

Sans Transitions.
Israel en alerte météo. Une tempête majeure s’approche d’Israël qui fait crainte des pluies diluviennes, des vents violents ainsi que des inondations d’envergure. Les autorités israéliennes se préparent à fermer des routes dans le Nord et à Jérusalem,  où de la neige est attendue mardi soir (Ynet)

 


 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


 

Catégories:Divers Mots-clés : ,

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français – Le 5 janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Israel en France. Suite et conséquences du rejet de la résolution palestinienne à l’ONU.
Malgré des recommandations contraires de la part des Jordaniens et des Américains, l’Autorité palestinienne a souhaité présenter, mercredi 31 décembre, un texte de résolution à l’ONU concernant les modalités d’un règlement unilatéral du conflit israélo-palestinien.

8 voix pour et 9 contre. La résolution portée par les Palestiniens a été rejeté par 8 voix pour et 9 contre. La France, Russie et Chine ont voté en sa faveur. Les USA et l’Australie s’y sont opposés sans mettre leur véto.  5 pays se sont abstenus dont le Royaume Uni.

Il faut savoir que si la résolution avait obtenu 9 voix favorables, elle n’aurait pas été votée mais aurait obligé les USA à apposer leur véto comme le souhaitaient les Palestiniens

Une résolution qui ne prend en compte que le point de vue palestinien selon les USA.   L’Ambassadrice américaine à l’ONU a appelé à  la reprise des négociations en critiquant la résolution présentée par les Palestiniens qui n’évoque « que les inquiétudes d’une seule partie, encourage les divisions et non le compromis« 

La France a soutenu la résolution palestinienne. Selon l’ambassadeur de France à l’ONU, la France « n’a pas l’intention de baisser les bras et souhaite « agir avant qu’il ne soit trop tard »  en poursuivant  son travail pour obtenir un texte de consensus en 2015.

L’AP riposte à l’ONU en demandant son adhésion à la Cour Pénale Internationale (CPI)
Une décision qui éloigne les perspectives de paix. « Nous sommes profondément troublés par l’action des Palestiniens concernant la CPI », a déclaré un porte-parole de la diplomatie américaine, Jeffrey Rathke. Il s’agit d’une escalade contre-productive », qui « alourdit le climat » avec Israël.
« Celui qui doit craindre la Cour pénale internationale est l’Autorité palestinienne », a commenté le 1er Ministre Netanyahou,  car l’AP  » a intégré à son gouvernement le Hamas, une organisation terroriste dont les crimes de guerres sont similaires à ceux de l’Etat islamique »

En représailles à la demande d’adhésion palestinienne à la CPI, Israel gèle le transfert des douanes à l’AP (Figaro, La Croix, Libération).
L’Autorité palestinienne a choisi la confrontation avec l’Etat d’Israël et nous ne resterons pas les bras croisés », a prévenu le 1er Ministre Netanyahou. « Ceux qui doivent être poursuivis sont les dirigeants de l’Autorité palestinienne qui ont fait une alliance avec les criminels de guerre du Hamas », a ajouté le Premier ministre israélien, qui accuse le mouvement islamiste notamment d’avoir utilisé les Gazaouis comme bouclier humain lors du conflit de l’été dernier.

«L’Autorité palestinienne qui veut poursuivre nos soldats paiera le prix fort pour cette provocation. Nous allons prendre d’autres mesures de rétorsion», a prévenu Tzahi Hanegbi, vice-ministre des Affaires étrangères (Figaro), qui pourrait geler progressivement l’AP selon Arte Journal.
A Noter. Dans le cadre des actions de justice entamées à l’initiative d’Israël comme après chaque opération militaire, seul Nissim Behar de Libération, évoque aujourd’hui le processus judiciaire en cours en Israel à l’encontre de plusieurs officiers de Tsahal.


Sans transitions.
Juifs de France,  la tentation du départ titre le Parisien à sa Une du week end.
« La France, 1er pays d’émigration vers Israel ». 7000 juifs de France seraient partis vivre en Israel en 2014. Nous avons été surpris par l’ampleur du phénomène, admet le nouveau directeur de la communication de l’Agence juive, Ygal Palmor.
L’antisémitisme en cause.  « Première explication avancée par les familles concernées ; la volonté d’échapper à un climat d’antisémitisme grandissant.  »
Un phénomène triste et inquiétant, prévient le président du CRIF, Roger Cukierman interrogé dans Le Parisien et  le Figaro du 3 janv.
Un constat d’échec pour la France, estime l’ancien directeur de l’information de TF1 Gérard Careyrou  (Le débat grandes voix d’Europe 1, 3 janvier)


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.


Catégories:Divers Mots-clés : ,
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 947 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :