Archive

Archive for décembre 2012

2012 in review

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2012 de ce blog.

En voici un extrait :

19.000 personnes étaient présentes au nouveau Barclays Center pour voir Jay-Z. Ce blog a été vu 79 000 fois en 2012. S’il était un concert au Barclays Center, il faudrait 4 spectacles pour que tous puissent y assister.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

Publicités

(Presque) Joyeux 2013!!

Catégories :Culture et Life Style, Divers Étiquettes : ,

Ambassadeur Yossi GAL: « La decision de l’ONU sur la Palestine est de nature symbolique »

Human Rights Watch: Les roquettes tirées sur Israël par des groupes armés palestiniens ont illégalement visé des civils

HUMAN RIGHTS WATCH- le 23 Décembre 2012

http://www.hrw.org/fr/node/112201

 

Des résidents israéliens ont décrit les effets mortels et destructeurs de ces attaques

 

 

(Jérusalem, le 24 décembre 2012) – Des groupes armés palestiniens à Gaza ont violé les lois de la guerre lors du conflit de novembre 2012 en tirant des centaines de roquettes vers des centres de population en Israël, a déclaré Human Rights Watch aujourd’hui.

Environ 1.500 roquettes ont été tirées sur Israël du 14 au 21 novembre, selon les Forces de défense d’Israël. Au moins 800 roquettes ont effectivement frappé le pays, dont 60 qui ont atterri dans des zones peuplées.

Les tirs de roquettes, dont certaines ont pour la première fois atteint les agglomérations de Tel Aviv et de Jérusalem, ont tué trois civils israéliens, en ont blessé au moins 38 autres, et ont détruit des propriétés civiles. Il semblerait aussi que des roquettes qui n’ont pas atteint leurs cibles en Israël ont tué au moins deux Palestiniens dans la bande de Gaza et ont blessé d’autres, a ajouté Human Rights Watch.

« Des groupes armés palestiniens ont clairement exprimé dans leurs déclarations leur objectif de nuire aux civils », a déclaré Sarah Leah Whitson, directrice de la division Moyen Orient et Afrique du Nord à Human Rights Watch. « Toutefois il n’existe aucune justification légale pour tirer des roquettes sur des zones peuplées. »

En vertu du droit international humanitaire, ou des lois de la guerre, les civils et les infrastructures civiles ne peuvent faire l’objet d’attaques délibérées ou d’attaques qui ne font pas de distinction entre les cibles civiles et militaires. Tout individu qui commet de graves violations des lois de la guerre, intentionnellement ou par négligence, est responsable de crimes de guerre.

Tout au long de la durée des combats en novembre et après qu’ils eurent pris fin, Human Rights Watch a interrogé des témoins, des victimes et des membres des familles de personnes tuées et blessées par les tirs de roquettes en Israël. Human Rights Watch s’est également entretenu avec des responsables israéliens dans les deux communautés frappées par des roquettes, ainsi qu’avec un porte-parole des services de secours médicaux israéliens.

Les groupes armés palestiniens qui ont de manière avérée tiré des roquettes sur Israël – Izz Hamas el-Din al-Qassam, le Jihad islamique de Saraya al-Quds, et les brigades Nasser Salahaddin qui font partie du Comité de résistance populaire – ont à certaines occasions affirmé que leurs attaques visaient des civils israéliens, et ont cherché à justifier ces attaques en les qualifiant de représailles pour les attaques menées par Israël qui ont tué des civils à Gaza.

Les lois de la guerre interdisent toutefois les attaques menées en guise de représailles contre des civils, même en cas d’attaques illégales menées par le camp ennemi, a rappelé Human Rights Watch. Toute déclaration d’un groupe armé palestinien évoquant la prise pour cible délibérée d’une ville israélienne ou de civils israéliens constitue une démonstration de son intention de commettre des crimes de guerre.

Le Hamas, l’autorité dirigeante dans la bande de Gaza, est tenu de respecter les lois de la guerre et doit sanctionner de manière appropriée les responsables de violations graves, a ajouté Human Rights Watch.

Catégories :Divers Étiquettes : , , , , ,

Podcast : Retrouvez, l’essentiel de l’actualité économique de la semaine en Israël dans Kikar Habusiness.

 

 

http://kikarhabusiness.podomatic.com/entry/2012-12-23T09_57_22-08_00

 

Sur la page kikar habusiness vous pouvez écouter chaque semaine un résumé en podcast de  l’actualité économique en Israël. Une sélection hebdomadaire de news choisies parmi les plus grands titres de la presse israélienne , développées dans un programme radio présenté par Fabrice Joseph et Alexandre Allali

Au sommaire de l’émission du 23 décembre 2012 :

– Social: Après 17 jours de grève le syndicat des infirmières a obtenu du ministère des finances, une augmentation des salaires de 13% sur quatre ans et demi. Soit, en fonction de l’ancienneté,  entre 1000 et 16000 shekels de plus par mois. Bien que le travail n’est jamais cessé totalement , 7000 actes médicaux non-urgent ont dû être reportés pendant cette période.

– Energie: EDF Energies nouvelles a investit 270 millions de shekels (55 millions d’euros) dans trois projets en Israël, les travaux ont commencés cette semaine dans le sud du pays. Il s’agit d’installations photovoltaïques capable de produire 18 megawatts électricité,  soit l’équivalent de la consommation de 14 000 habitants. 75000 panneaux solaires fabriqués en France sont en cours d’installation.

– Immobilier: Le pouvoir d’achat immobilier est en baisse en Israël. En 2008 ,il fallait 100 mois de salaires pour acquérir un logement contre 128 mois fin 2011.Compte tenu de la taille des appartements, le prix du mètre carré en Israël est plus élevé que dans les autres pays développés.

Retrouvez le développement de ces titres en cliquant sur le lien ci-dessus pour écouter l’émission du 23 décembre ou abonnez au podcast kikar habusiness  et télécharger automatiquement l’émission sur votre ordinateur , votre smartphone ou votre tablette. 

Catégories :Economie, France-Israel Étiquettes : ,

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 21 Décembre 2012

 

Profil des électeurs de droite : à majorité une femme laïque.   Une enquête du Maariv éclaire sur le profil des électeurs de droite en Israël.

 

Israël en France. La couverture médiatique de l’actualité israélienne est trop faible aujourd’hui dans les médias français pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif.

Bilan de la visite du président Hollande en Algérie. Les médias français sont plus partagés que les médias algériens après la première visite du Chef d’Etat français en Algérie. Une visite face à l’histoire. Le discours très attendu de François Hollande semble avoir satisfait le peuple algérien, mais mécontenté une partie de la classe politique française, comme s’en sont fait l’écho jeudi les médias français. Les pieds noirs mécontents. Nombreux ont été les témoignages diffusés d’anciens français d’Algérie qui regrettent parfois avec vigueur le vocabulaire employé par le Président français concernant la période de l’Algérie française. 

Contexte Proche et Moyen-Orient.

La Fin du monde en Israël aussi. Bien que le seul village épargné selon le Calendrier Maya soit en France, les médias israéliens s’amusent aussi largement aujourd’hui à rendre compte des croyances et des différents préparatifs déclenchées par l’avènement de la date symbolique du 21 décembre 2012.

Alertes météo en Israël. La presse israélienne s’inquiète aujourd’hui des tempêtes de pluie et des inondations qui sévissent dans le Nord d’Israël tandis que le mont Hermon se trouve recouvert aujourd’hui par 50 cm de neige.

 

Stormy weather: Rocky seas on Israel's northern coast.

 

Compléments d’enquête dans l’Affaire Lieberman. Le ministre démissionnaire des Affaires étrangères est très présent dans les médias israéliens. Interviewé jeudi soir sur la chaine 2, A. Lieberman s’est montré très critique à l’égard du système judiciaire israélien. D’autres témoins ayant participé à la commission devant décider de la nomination  en 2009  de l’ancien ambassadeur d’Israël en Biélorussie, Ze’ev Ben Aryeh,   sont actuellement interrogés par la police israélienne. 

Un soldat de Tsahal attaqué près de Jérusalem. Un soldat de Tsahal s’est vu attaqué à un point de passage près de Jérusalem par deux Palestiniens qui l’ont frappé et désarmé avant de s’enfuir avec l’arme du jeune militaire.  

Conséquences diplomatiques après l’annonce de la planification de  nouvelles

constructions. Les dernières annonces de la planification de construction de nouveaux logements juifs ainsi que les réactions internationales ne font pas l’objet d’une attention médiatique particulière en Israël contrairement aux autres jours cette semaine.

Obsèques nationales jeudi de l’ancien Chef d’Etat-major de Tsahal Amnon Lipkin-Shahak. Les médias israéliens rendent compte de l’hommage national rendu jeudi lors des obsèques nationales de l’ancien ministre, en présence entre autres du Premier ministre Netanyahou et du  chef d’Etat-major Benny Gantz.

 

לווייתו של אמנון ליפקין שחק, אחה"צ בקריית שאול (צילום: מוטי קמחי)

 

Un héros et un exemple pour tous. Le président Pérès lui aussi présent a tenu à lui rendre un hommage particulier : « Vous avez donné votre vie à Israël, à son peuple, à son armée;   Vous êtes un grand héros d’Israël – un pays qui a toujours fait face à des batailles. Vous avez combattu et vous avez gagné. Mais vous n’avez jamais cessé de rechercher la paix. Vous étiez un homme rare et un exemple extraordinaire pour nous tous. »

Profil des électeurs de droite : à majorité une femme laïque.   Une enquête du Maariv éclaire sur le profil des électeurs de droite en Israël. D’après cette enquête, 54 % des votants à droite seraient laïques et à 58 % des femmes. 27 % des électeurs  seraient issus de la droite traditionnelle et  8 % seulement des religieux orthodoxes.  La majorité des électeurs de droite, soit 55 %,  sont des adultes dont l’âge moyen est compris entre 32 ans et 54 ans mais 1/3 environ, soit 29% des sympathisants seraient formés de jeunes entre 18 et 30 ans.

Il faut sauver la chaine 10. En difficulté financière depuis plusieurs mois, les différents plans de restructuration pour sauver la chaine 10 font l’objet d’une attention particulière des médias israéliens.

L’ONU sanctionne l’Iran. Les médias israéliens rendent compte aujourd’hui de la décision du Comité du Conseil de sécurité des Nations Unies qui a imposé jeudi des sanctions sur les deux entreprises iraniennes qui violent l’embargo sur la livraison d’armes au gouvernement syrien.

 

Iranian weapons intercepted by Israeli commandos

 

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français Analyse quotidienne 20 Décembre 2012

 

Attention, des djihadistes détournent la révolution en Syrie. La Jordanie s’alarme de la prise de pouvoir du Djihad islamique sur l’insurrection syrienne.

 

Israël en France. La couverture médiatique de l’actualité israélienne est trop faible aujourd’hui dans les médias français pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif.

Visite du président Hollande en Algérie.Les médias français soulignent un changement de ton et des relations entre les pouvoirs algériens et français; Entre Mémoire et nécessité. Le discours prononcé jeudi matin par le Président français illustre la volonté de la France d’établir un nouveau partenariat stratégique avec l’Algérie, d’égal à égal. Vers une coopération plus équilibrée entre les deux pays selon le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci, l’objectif étant selon lui d’arriver à une vérité commune. (Europe 1).

A Noter.  Dossier nucléaire iranien. L‘occident est faible, il n’y a aucune raison de faire des concessions.  Le Monde est aujourd’hui le seul média français à traiter de l’attitude des autorités iraniennes sur le dossier nucléaire. Le 13 décembre dernier, les experts de l’AIEA en visite en Iran n’ont toujours pas eu accès au site controversé de Parchin explique Natalie Nougarède. Pour illustrer les soupçons de la communauté internationale qui pèsent sur le caractère militaire du programme nucléaire engagé par l’Iran,  le quotidien le  Monde publie une image satellite prise le 9 décembre, qui montre l’avancement à un rythme considérable des travaux sur le site de Parchin (source Institute for science and international Security). Selon la journaliste du Monde,  des diplomates étrangers estiment que les responsables iraniens sont persuadés que « l’occident est faible » et que pour cela « il n’y a aucune raison de faire des concessions ». 

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Conséquences diplomatiques après l’annonce de la planification de  nouvelles constructions. A la Une des médias israéliens, ce sujet est remis dans un contexte électoral  et si la presse rend compte des différentes condamnations internationales à l’égard d’Israël, elle se fait aussi l’écho des déclarations officielles du gouvernement.  

 

שטח E1 ליד מעלה אדומים (צילום: EPA)

 

Un processus bureaucratique qui prend des années. Dans un communiqué, le porte-parole du Premier ministre Benjamin Netanyahu explique que « toutes les autres annonces concernant la construction se réfèrent à des stades de planification et de zonage, un processus bureaucratique qui prend des années avant d’être achevé, et qui nécessite de toute façon une décision séparée du gouvernement pour que la construction démarre ».

Des constructions qui s’intègreront dans tout futur accord de paix avec les Palestiniens Mark Regev ajoute en effet : » Tous ces logements se trouvent à Jérusalem ou dans les blocs de colonies qui resteront partie intégrante d’Israël dans tout futur règlement de paix » avec les Palestiniens.

Les USA opposés à une déclaration commune. Les médias israéliens notent que les USA se sont fermement opposés à une déclaration commune du Conseil de Sécurité.

Des décisions qui menacent les chances de reprise des négociations. Dans des déclarations séparées, les quatre pays européens du Conseil de Sécurité (France, Royaume-Uni, Portugal, Allemagne), huit pays non-alignés ainsi que la Russie et la Chine, ont déclaré que ces initiatives israéliennes  « sont illégales au regard des lois internationales et nuisent aux efforts internationaux pour relancer les négociations de paix et garantir une solution à deux Etats ».

Fortes condamnations européennes. Le texte lupar l’ambassadeur britannique Mark Lyall Grant estime aussi que les projets israéliens « d’accélérer la construction d’implantations envoient un message négatif et font douter de la volonté d’Israël de négocier »

Vers des sanctions économiques ? Jeudi matin, la représentante de l’UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton,  s’est déclarée  contre « l’expansion sans précédent » selon elle, des implantations israéliennes. Selon la presse israélienne, les condamnations européennes risquent d’amener à des sanctions prochaines contre Israël.

Ron Prosor dénonce l’acharnement de l’ONU contre Israël. Les propos de l’ambassadeur d’Israël à l’ONU sont aujourd’hui largement commentés : « Cette semaine, le président syrien Bachar el Assad a commencé à utiliser des missiles SCUD pour massacrer  son propre peuple. Des avions de chasse syriens  ont bombardé une mosquée dans un camp de réfugiés, tuant des dizaines de Palestiniens, et un énorme entrepôt d’armes du Hezbollah  a explosé à 300 mètres à peine d’une école dans un village densément peuplée au Sud-Liban,  » a déclaré Ron Prosor. « Parmi toutes les questions urgentes au Moyen-Orient, laquelle a été distinguée comme la plus urgente à traiter à cette tribune ? Surprise, surprise… les  premiers plans pour construire des maisons dans l’ancienne capitale du peuple juif de Jérusalem. »

Fin de  la grève des Infirmiers. Un accord jugé historique vient d’être signé entre les représentants des infirmiers du secteur public et le ministère des Finances. Selon  la presse israélienne, il comprend une hausse des salaires de 14 % étalée sur 4 ans et demie.  

 

אילנה כהן (במרכז) ועמיתותיה בבית הדין לעבודה (צילום: אוהד צויגנברג)

 

Attention, des djihadistes détournent la révolution en Syrie. La Jordanie s’alarme de la prise de pouvoir du Djihad islamique sur l’insurrection syrienne. Les médias israéliens se font aujourd’hui l’écho des inquiétudes dont a fait part la Jordanie aux autorités israéliennes ainsi qu’aux différents pays occidentaux soutenant l’insurrection syrienne.  Selon les services de renseignements jordaniens, le djihad islamique deviendrait prépondérant dans la lutte anti Assad et marginaliserait de façon dangereuse l’armée syrienne libre.  Il y a deux mois, les services secrets jordaniens ont démantelé une cellule de 11 salafistes syriens qui avaient l’intention d’attaquer les centres commerciaux et des ambassades occidentales en Jordanie.

Algérie, la France refuse de s’excuser. La presse israélienne traite faiblement de la visite d’Etat du Président Hollande en Algérie. Seul le quotidien de gauche Haaretz titre sur le refus de France de s’excuser pour la colonisation.

Disparition d’un l’ancien chef d’Etat-major de Tsahal Amnon Lipkin-Shahak. La presse israélienne rend hommage à cette figure morale et militaire, l’un des architectes des accords de Genève, ancien ministre du Tourisme et des Transports qui officiait sous le mandat d’Y. Rabin. 

 

President Peres (Left) and Amnon Lipkin-Shahak

 

Météo. Si le temps sombre et pluvieux qui règne sur la France est ici largement commenté, les médias israéliens se désolent des tempêtes de vent et de pluie qui s’abattent ces derniers jours sur Israël.

Service de Presse

%d blogueurs aiment cette page :