Archive

Archive for juillet 2014

PM NETANYAHU: « LES SOLDATS DE TSAHAL CONTINUERONT A OEUVRER A LA NEUTRALISATION DES TUNNELS TERRORISTES »

Le Premier ministre Netanyahu a aujourd’hui, jeudi 31 juillet 2014, ouvert la réunion du cabinet restreint en tenant les propos suivants :

« L’armée israélienne continue d’opérer avec force dans la Bande de Gaza. Les soldats de Tsahal continuent à œuvrer à  la neutralisation des tunnels  terroristes. Ces tunnels qui auraient pu permettre au Hamas d’enlever et d’assassiner des civils et des soldats de l’armée israélienne en perpétrant  des attaques simultanées depuis certains tunnels qui débouchaient sur notre propre territoire. Nous sommes en train actuellement de démanteler cette capacité de nuisance.

Je l’ai dit dès le début de cette campagne : on ne peut pas vous garantir 100% de succès, tout comme le système anti missiles « Dôme de fer » ne peut non plus assurer 100% d’interceptions. Cependant les opérations entreprises par l’armée israélienne donnent d’importants résultats sur le terrain et  se poursuivront à plein régime.

Jusqu’à présent, nous avons réussi à neutraliser des douzaines de tunnels terroristes et nous sommes déterminés à mener à bien cette mission, avec ou sans cessez-le-feu ; et c’est la raison pour laquelle je ne suis pas prêt à accepter n’importe quelle proposition qui ne permettrait pas à l’armée israélienne d’achever cette mission primordiale pour la sécurité de la population israélienne.

L’armée israélienne et l’Agence israélienne de Sécurité ont déjà porté de très sévères coups au Hamas.   Nous avons frappé très fort des milliers de cibles terroristes : des centres de commande, des arsenaux de roquettes, des installations de fabrication, des bases de lancement. Et des centaines de terroristes ont déjà été tués. Ces succès et la neutralisation des tunnels ne sont que la première étape dans le processus de  démilitarisation de la Bande de Gaza. Les Etats-Unis, la Communauté européenne et d’autres importantes composantes de la communauté internationale ont accepté notre position et je dois dire que ce ne fut pas chose facile à obtenir ; nous y sommes parvenus, ensemble, en y travaillant ardemment.

Je tiens à exprimer ma profonde gratitude aux soldats et commandants de l’armée israélienne qui combattent sur le terrain avec un héroïsme hors du commun. Je voudrais exprimer aussi toute mon appréciation au chef d’Etat-major, le  Général de Corps d’armée Benny Gantz et  au ministre de la Défense, Moshé Yaalon,  pour le travail accompli.

Nous travaillons d’arrache-pied,  jour et nuit, main dans la main, avec perspicacité et responsabilité, pour le bien-être de la population israélienne. Bien évidemment, nous ne pouvons partager avec le public, toutes les informations et les renseignements en notre possession. Nous suivons un plan bien établi et nous nous y conformons.

Au nom des citoyens d’Israël, je voudrais envoyer mes plus sincères condoléances aux familles endeuillées. Je suis en contact avec elles tous les jours, avec les parents, les familles qui ont sacrifié ce qu’ils ont de plus précieux pour le pays. J’ai parlé à des douzaines de familles. Ma femme et mes fils ont aussi rendu visite à ces familles. Je leur dis combien notre cœur est lourd suite à la perte de leurs fils qui se sont sacrifiés dans la plus juste des opérations,  pour assurer la sécurité de notre patrie.

Je voudrais dire aux citoyens d’Israël : vous êtes des exemples. Votre résistance, face à l’ennemi, est impressionnante et cela suscite une profonde admiration dans le monde. Je dois dire que votre  endurance  est une source de force nationale qui  permet de mener à bien cette campagne, de la manière la plus efficace, la plus responsable, pour assurer  à l’Etat d’Israël et à sa population, un avenir meilleur.

Le fait que les dirigeants du pays soient unis, est capital pour le succès de cette opération et aussi très important pour la population d’Israël. L’unité du peuple,   nous donnera la force de mener à bien notre difficile et essentielle mission.  Je n’ai aucun doute que le fait que nous soyons unis donnera à nos  soldats qui combattent sur le terrain, la force nécessaire. Cependant, une minorité, dans la population,  choisit précisément ce moment crucial,  pour adopter des positions extrêmes, d’un côté comme de l’autre.  Je vous le dis : n’essayez pas de  porter atteinte à cette formidable unité  qui est la nôtre actuellement. Veillez à chacun des mots que vous prononcez et  soyez prudents dans chacun de vos actes. Les ministres du gouvernement, plus que tous autres, doivent servir d’exemple à tous. La Nation, en ce moment, attend de chacun d’entre nous, et spécialement des ministres du gouvernement, de faire bloc derrière l’objectif que nous nous sommes fixés. Quand nos soldats combattent l’ennemi et mettent en danger leur vie pour nous, nous leur devons au moins cela.  Plus nous serons unis, plus forts nous serons  ».

 

 

 

Catégories :officiel Étiquettes : , , , , ,

Pour Israël, « la population de Gaza doit se dissocier des terroristes »

Le Monde, le 31 Juillet 2014

Par Hélène Sallon 

Mercredi 30 juillet, le vice-ministre israélien des affaires étrangères, Tzachi Hanegbi, a défendu devant des journalistes de la presse internationale, dont Le Monde, la décision du gouvernement de poursuivre ce qu’il qualifie désormais de « guerre » face aux « attaques continues du Hamas et du Jihad islamique ». Au 23ejour de l’opération « Bordure protectrice », qui a fait plus de 1 300 morts parmi la population palestinienne et causé la mort de 56 soldats israéliens, les négociations pour parvenir à un cessez-le-feu piétinent. « Nous avons accepté le principe d’un cessez-le-feu proposé par l’Egypte. Le Hamas a refusé. Nous avons un problème : à chaque fois que nous faisons preuve de retenue, l’autre camp estime que c’est un signe de faiblesse. »

Le vice-ministre des affaires étrangères a imputé la responsabilité des victimes civiles palestiniennes aux factions armées. « Nous avons conscience de la situation horrible à Gaza, du fait que la vie de tant de gens est dévastée. » Il a affirmé que l’armée faisait de son mieux pour viser uniquement des cibles militaires, mais « le Hamas se cache dans leur dos, les utilise comme boucliers humains et ne s’inquiète pas de savoir s’ils seront blessés ou tués ».

http://www.lemonde.fr/international/article/2014/07/31/pour-israel-la-population-de-gaza-doit-se-dissocier-des-terroristes_4465239_3210.html

Catégories :Presse française Étiquettes : , , ,

Ambassadeur Yossi Gal: Israël est favorable à l’initiative égyptienne en vue d’un cessez-le-feu

Actualite Juive, le 30 Juillet 2014

Par Steve Nadjar
Amb Yossi Gal

 

C’est un ambassadeur israélien décidé qui s’est présenté cette après-midi devant les journalistes. Une conférence de presse était organisée à Paris pour faire le point sur l’évolution des opérations militaires en cours. S’appuyant sur de nombreux visuels, Yossi Gal a appelé la presse à faire preuve de prudence devant les accusations de crimes de guerre lancées par le Hamas. Les vidéos diffusées montrent en effet clairement que les attaques de l’hôpital Chifa et d’une école de l’UNRWA à Gaza ne visaient pas de civils.

« Nous nous battons contre un ennemi qui ne connaît aucune limite et qui méprise les valeurs qui nous sont chères et dont l’objectif est de détruire Israël » a déclaré Yossi Gal, soulignant que le combat israélien devait être analysée de manière globale dans le cadre de la « guerre du monde occidental » contre le fanatisme islamiste.

Les efforts égyptiens bien accueillis 

Alors que les affrontements se sont intensifiés ces dernières heures, la perspective d’un cessez-le-feu demeure sur la table. Rappelant qu’Israël avait déjà accepté cinq propositions d’arrêt des combats, l’ambassadeur a affirmé que son pays « accueillait favorablement » les efforts égyptiens pour parvenir à un accord.

Après l’échec des négociations de ce week-end à Paris qui avait vu le Qatar et la Turquie mis en avant comme médiateurs par l’administration Obama, Le Caire semble aujourd’hui avoir repris la main. Israël voit d’un bon oeil l’implication du régime égyptien en vue d’une sortie de crise. Pour Yossi Gal, l’objectif israélien est double: « démilitariser Gaza de ses roquettes et de ses tunnels et contribuer à la reprise économique des Palestiniens ».

Catégories :Presse française Étiquettes : , , , , ,

SUPPORTERIEZ VOUS DE VIVRE AINSI ?

Ecrit par : Betty HAREL

 

 

Dans les cieux de Tel-Aviv, il est 18h00 une  sirène retentit ; une jeune maman enceinte de 8 mois rentre de ses courses, elle est affolée,   tremblante de peur, elle extrait en quatrième vitesse  son petit garçon de 2 ans de sa voiture et court s’abriter dans le premier immeuble venu, sous un escalier !  Le  bruit étourdissant d’une roquette  abattue  explose leur tympan – le petit  garçon pleure effrayé par ce qui se passe et  par la propre frayeur de sa maman qu’il lit dans ses yeux !

Voilà en quelques mots, un petit exemple du  quotidien actuel  de la population civile  en Israël,   quotidien dont personne ne parle et qui n’est point relayé par les radios  ou les télévisions car cela  n’est en rien télégénique, et ne fait  ni buzz ni rating !

Des  sirènes déchirent les cieux presque quotidiennement, la nuit comme le jour,  à Tel-Aviv ou ailleurs, alertant de l’imminence d’une roquette tirée  de la Bande de Gaza par le Hamas et ses affidés, pour tuer, oui je dis bien,  pour tuer  femmes, enfants, vieillards !

Par chance, Israël soucieux de préserver la vie de ses citoyens, a fait construire  des abris dans chaque habitation  et mis au point  un système de défense « Dôme de Fer » qui intercepte ces roquettes ! Abris et système sans lesquels on dénombrerait également en Israël  des centaines de victimes de tous âges !   Cela ferait enfin des images de destruction et de mort, d’enfants tués, de mères éplorées,   dignes d’être montrées et égrenées en boucle sur les écrans des téléviseurs !

Faut-il donc des images de mort et de sang pour gagner la sympathie de la communauté internationale ! Faut-il aussi plus de morts  côté  israélien pour toucher l’opinion publique ! Faut-il que les israéliens aillent à l’abattoir,  sans mot dire pour s’attirer  la compassion du monde !

Vous qui bronzez actuellement sur les plages en toute quiétude, et sirotez  une bonne boisson fraîche en toute tranquillité,   vous qui lisez paisiblement un bon roman  sur votre canapé en vous délassant, supporteriez-vous  ce quotidien fait de sirènes, de  peur au ventre, dans  la crainte du son strident de la  sirène déchirant la nuit !

Supporteriez-vous de lire cette frayeur dans les yeux de vos enfants déjà confrontés à la  mort ? Supporteriez-vous le bruit des roquettes au-dessus de vos têtes  plusieurs fois par jour ? Supporteriez-vous  cette menace de mort qui rôde autour de vous en permanence ?

Posez-vous la question ? Je connais bien la réponse !  C’est NON ! Définitivement  NON !

Je vous l’accorde, il n’est  en  effet pas tolérable,  pas supportable, pas acceptable de vivre ainsi !  Cette vie est invivable   !!

C’est bien la raison pour laquelle,  pour protéger la  vie de sa population –  sa priorité première –  le gouvernement israélien  n’a eu d’autre choix  que de lancer  cette offensive militaire,   dont l’objectif est notamment de  détruire ces milliers  roquettes et lance-roquette.  Surtout lorsque l’on sait que le  Hamas et autres organisations djihadistes de la Bande de Gaza  n’hésitent pas   à camoufler ces roquettes  dans des habitations,   des écoles, des hôpitaux,  au cœur  même  de leur  propre population ! Et qu’ils  n’hésitent  pas non plus, à les lancer  depuis ces mêmes lieux  qui, pourtant, devraient être considérés,  conformément aux valeurs morales les plus élémentaires,  comme des sanctuaires intouchables dédiés à la vie et non à semer  la mort !

N’hésitons pas à le dire, il existe  vraiment un abîme entre Israël, où la vie de chaque  individus est  sacrée, et le Hamas  pour qui la mort et le sacrifice de ses propres citoyens sont instrumentalisés et deviennent un outil de propagande indispensable,  pour servir  ses propres intérêts.  L’intérêt  principal  du Hamas étant la diabolisation d’Israël,  sa mise  au ban des nations,  pour mieux  l’ostraciser.

Catégories :Divers Étiquettes : , , ,

PM NETANYAHU : NOUS AVONS AFFAIRE AVEC LE HAMAS, Á UN ENNEMI CRUEL, NON SEULEMENT ENVERS ISRAËL MAIS AUSSI ENVERS SA PROPRE POPULATION

 

Le  Premier ministre Netanyahu a fait la déclaration suivante le 28 juillet 2014 au Ministère  de la Défense à Tel-Aviv :

« Tout d’abord, je tiens à m’associer à la douleur des familles qui ont perdu leurs êtres chers, tombés au combat.  Ils sont tombés pour défendre leur Nation et nous pleurons tous leur perte. Il n’existe aucune guerre plus juste que celle-ci, dans  laquelle nos fils héroïques combattent. Je voudrais apporter mon soutien aux soldats de l’armée de Défense d’Israël qui, au moment-même où je vous parle, continuent à se battre contre  nos ennemis du Hamas dans la Bande de Gaza.

Nous savions que ces jours seraient très difficiles ; c’est une période pénible  et douloureuse. Patience et détermination sont nécessaires afin de continuer de mener à bien cette lutte contre une organisation terroriste criminelle qui ne veut qu’une chose : notre destruction.  Nous continuons à agir afin de neutraliser et de détruire les tunnels de la terreur. Nous ne cesserons pas, tant que nous n’aurons pas mené à bien notre mission et elle ne sera achevée que lorsque tous les tunnels seront neutralisés, tunnels dont le seul but est la destruction de nos populations civiles et l’assassinat de nos enfants. C’est l’ objectif clair et sans équivoque que s’est fixé l’Etat d’Israël, et aujourd’hui, plus que jamais, nous  nous rendons compte à quel point cette lutte  est capitale.

L’opération menée contre les tunnels est  une première et indispensable étape dans la démilitarisation de la Bande de Gaza. Le processus empêchant  les organisations terroristes de s’armer et la démilitarisation de la Bande de Gaza doivent absolument faire partie intégrante de toute solution à venir. La communauté internationale se doit d’exiger cela de la manière la plus explicite qui soit. Au lieu de permettre que la communauté internationale  donne des fonds à la Bande de Gaza, via le Hamas, pour  qu’il se procure du ciment et du béton qui servira à la construction de tunnels, il faudrait que tout ceci soit à l’avenir  supervisé et régulé.  Lorsque nous avons fait cette demande par le passé, nous n’avons pas été pris au sérieux. Cela doit changer. Il est inacceptable que les citoyens d’Israël aient à vivre sous la menace perpétuelle de missiles et d’infiltration de terroristes par des tunnels –   la mort nous menace  d’en haut comme d’en  bas.

Le Hamas a violé tous les cessez-le-feu qui lui ont été proposés. Nous avons affaire à un ennemi féroce et brutal   dont la cruauté  est dirigée, non seulement vers nous, mais aussi vers nos populations civiles ; mais cette cruauté  est aussi dirigée contre ses propres civils. Le Hamas utilise sa propre population civile afin de provoquer le plus grand nombre de victimes possibles et de justifier, en retour,  le feu et la mort chez nous ».

 

Catégories :officiel Étiquettes : , , ,

L’ONU ne répond pas aux exigences sécuritaires d’Israël (Netanyahu)

 28 juillet 2014 (AFP)

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé lundi que la déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU ne répondait pas aux « exigences sécuritaires » d’Israël, selon un communiqué de son bureau.

« Cette déclaration ne répond pas aux exigences sécuritaires d’Israël, notamment sur la démilitarisation de la bande de Gaza », a affirmé le Premier ministre.

M. Netanyahu qui s’est entretenu au téléphone avec le secrétaire général des Nations unies Ban ki-Moon a déploré que « la déclaration du Conseil de sécurité n’évoque pas les attaques contre la population civile israélienne ni le fait que le Hamas utilise les habitants de Gaza comme des boucliers humains ou que les installations de l’ONU soient utilisées pour attaquer les civils israéliens ».

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté dans la nuit de dimanche à lundi une déclaration unanime appelant à un « cessez-le-feu humanitaire immédiat et sans conditions » à Gaza.

Le Premier ministre israélien a également rappelé qu’Israël « avait accepté trois trêves humanitaires proposées par l’ONU et que le Hamas les avait violées ».

« Israël continuera de s’occuper des tunnels terroristes et ce n’est que le premier pas vers la démilitarisation » de la bande de Gaza, ajoute le communiqué.

Catégories :Presse française Étiquettes : , ,

Israël s’alarme des incidents antisémites en Europe

 28 juillet 2014 (AFP)

Une commission du Parlement israélien, réunie lundi, s’est inquiétée de la montée des incidents antisémites en Europe lors des manifestations pro-palestiniennes de solidarité avec la bande de Gaza.

« Israël est inquiet de l’augmentation des incidents antisémites dans le monde et condamne la violence physique et verbale des manifestations pro-palestiniennes », affirme un communiqué de la commission parlementaire pour la diaspora juive.

Des ambassadeurs et diplomates en poste en Israël représentant 10 pays de l’Union européenne étaient présents à cette réunion spéciale dont le but était « d’alerter sur la situation des juifs d’Europe ».

« Le rôle des gouvernements européens est de protéger les communautés juives et de laisser ceux qui veulent exprimer leur soutien à Israël le faire en toute liberté », a estimé un représentant du ministère des Affaires étrangères israélien, Akiva Tor.

Le premier secrétaire de l’ambassade de France en Israël, Jean-Marie Druette, cité dans le communiqué israélien en hébreu, a affirmé que « la France n’a aucune tolérance envers l’antisémitisme et que toute attaque contre des juifs français est une attaque contre la France entière ».

De son côté, l’ambassadeur des Pays-Bas, Caspar Veldkmap a estimé qu' »il est interdit d’importer le conflit israélo-palestinien en Europe ».

Le président de la commission parlementaire, le député Yoel Razbozov a toutefois reconnu que beaucoup de pays européens, notamment la France et l’Allemagne, « prenaient au sérieux les incidents antisémites dans les manifestations pro-palestiniennes sur leur territoire ».

Plusieurs actes antisémites ont émaillé des manifestations de solidarité avec le peuple palestinien ces derniers jours à Paris et en banlieue parisienne.

« Les juifs en France ne doivent pas avoir peur. Or, beaucoup d’entre eux ont peur à cause de toute une série de manifestations d’antisémitisme », avait déclaré le chef de la diplomatie française Laurent Fabius jeudi dernier à la radio France inter.

Catégories :Presse française Étiquettes : , ,
%d blogueurs aiment cette page :