Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 24 Juin 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 24 Juin 2014

presse symbole

 

La mère de Naftali Frenkel enlevé avec  Gilad Shaer et Yifrach Eyal, le 12 juin par des membres du Hamas près de Hébron en Cisjordanie est arrivée à Genève pour alerter le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et demander l’aide de la communauté internationale. « Le monde a besoin d’entendre l’histoire de cet « acte odieux qui viole le droit international humanitaire « , a déclaré la Directrice de l’ONG UN Watch, Hillel Neuer, au Jérusalem Post.

רחל פרנקל (בירוק) נואמת ומאחוריה בת גלים שער ואיריס יפרח (צילום: UN WEB TV)

Israël en France. La recherche des 3 jeunes autostoppeurs israéliens est quasiment absente de l’actualité en France

La recherche des 3 jeunes israéliens enlevés suscite des heurts en Cisjordanie, rapportent le Monde et Libération.Car Si le Hamas n’a pas revendiqué la prise d’otages, il a loué l’action, rappelle Aude Markovich. C’est pourquoi plus les recherches dureront, plus les risques d’embrasement existeront.

Le village de Battir déclaré « patrimoine mondial en péril » par l’UNESCO. Une victoire symbolique d’un village palestinien contre Israël estime le Figaro. Il faut rappeler que le tracé de la barrière de sécurité mis en place par les autorités israélienne pour mettre fin aux incessantes vagues d’attentats kamikazes est souvent contesté. Mais son efficacité contre le terrorisme ne l’est pas.

« Cette décision qui illustre une nouvelle fois le dévoiement de l’Unesco, n’a pas en soi de valeur juridique, veut croire un diplomate israélien.Elle n’entrainera donc pas de conséquences directes sur le tracé de la barrière. »

Sans transitions.

« Israël, le discret eldorado de la marijuana médicale. » Si la consommation de  Marijuana est illégale en Israël, son usage thérapeutique est très avancé témoigne Marie de Vergés dans le quotidien le Monde.

Lutte contre le terrorisme. Un terroriste français en lien avec le Hamas et la famille Merah. « La justice belge a découvert des éléments troublants sur un Jihadiste français abattu en Belgique il y a un an. Hakim Benladghem se fait repérer quand il tente de rejoindre les groupes islamistes les plus durs du Hamas dans la bande de Gaza, à une époque où Israël est victime d’intenses bombardements de roquettes ». « L’homme est soupçonné en fait d’être un logisticien du Hamas. » (A Lire dans le Parisien, Jean Marc Ducos)

Lutte contre l’antisémitisme.

Marek Halter demande aux Juifs de France de ne pas partir en Israël. Reconnaissant un antisémitisme virulent, transformant « la vie de beaucoup en cauchemar quotidien », Marek Halter estime néanmoins que « quitter le pays serait justement donner la victoire à ceux qui nous haïssent « (Encadré Le Parisien).

Election du nouveau grand rabbin de France.  L’élection de Haim Korsia intervient selon le journaliste spécialiste des religions, Jean-Marie Guenois,  « dans un lourd climat hexagonal où les Juifs français voient s’enraciner un antisémitisme ordinaire  » (Figaro)

La première église-synagogue-mosquée verra t’elle le jour à Berlin ? Un bâtiment unique pour se rencontrer et dialoguer. A l’initiative d’un pasteur, d’un imam et d’un rabbin, chacun est invité à participer au financement du projet rassemblant les croyants des 3 religions du Livre en achetant une brique du futur édifice pour 10 euros (Direct Matin)

Moyen-Orient.

Kerry : aucune puissance de feu ne pourra sauver l’Irak. « Si les dirigeants irakiens ne parviennent pas à s’entendre, alors il n’y aura pas de solution militaire à ce problème, a déclaré hier le secrétaire d’Etat John Kerry à l’occasion de sa visite surprise à Bagdad.

A 113 km de la Jordanie. La vitesse de progression des djihadistes affiliés à Al Qaida, l’EIIL,   pourrait rapidement déplacer les enjeux  vers la Jordanie.

L’armée jordanienne a été  placée en état d’alerte et se serait redéployée le long de la frontière. (Libération)

Irons-nous défendre les frontières de nos amis jordaniens s’interroge un lieutenant-colonel américain dans le Figaro ?

A Noter. « Le désarroi américain au Proche-Orient. » Analyse de Renaud Girard, Figaro.

Le Qatar finance-t-il le terrorisme ? A l’occasion de la visite du nouveau prince régnant du Qatar en France, cette question fut mise à la Une du journal de 20h de France 2 hier. Selon le spécialiste interrogé, David Rigoulet-Roze, le financement de l’EIIL notamment, pourrait être le fait non pas des Etats mais des donateurs privés qui ne sont pas sans liens avec les familles régnantes.

3 accords de coopération technique signés hier entre la France et le Qatar. Si rien n’a filtré sur l’achat éventuel d’avions Rafale, le Qatar et la France ont signé des accords de construction d’un métro et de tramway au Qatar, ainsi que la constitution d’un joint-venture avec la caisse de Dépôts.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

L’une des mères des 3 jeunes israéliens enlevés devant l’ONU à Genève.

La mère de Naftali Frenkel enlevé avec  Gilad Shaer et Yifrach Eyal, le 12 juin par des membres du Hamas près d’Hébron en Cisjordanie est arrivée à Genève pour alerter le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et demander l’aide de la communauté internationale.

« Le monde a besoin d’entendre l’histoire de cet « acte odieux qui viole le droit international humanitaire « , a déclaré la Directrice de l’ONG UN Watch, Hillel Neuer, au Jérusalem Post. « Nous n’avons rien entendu ici à propos de l’enlèvement, » a déploré UN Watch. « C’est une chance pour la mère des garçons kidnappés de parler au monde pour leur demander de faire tout leur possible pour l’aider »

12ème jour de recherche. 4 palestiniens arrêtés dans la nuit en Cisjordanie.

Depuis le début de l’opération de recherche, Israël a fouillé 1 800 emplacements et arrêté 354 Palestiniens, dont 269 sont membres du Hamas et 57 avaient été libérés dans le cadre de l’accord de 2011 pour libérer le soldat Gilad Shalit.

Les ex-prisonniers palestiniens à nouveau arrêtés pourraient avoir à purger leur peine initiale. Selon un haut responsable militaire, un Comité judiciaire examinera la semaine prochaine certaines décisions prises en vertu de l’accord Shalit, qui pourraient conduire  les ex prisonniers ré-emprisonnés à purger leur peine initiale pour avoir repris des activités terroristes contrairement aux termes de l’accord.

Tony Blair demande à Israël « d’agir avec retenue », rapportent les médias israéliens.

Khaled Mechaal se réjouit de l’enlèvement des 3 jeunes israéliens. A l’instar des membres du Hamas de la bande de Gaza qui ont salué les auteurs de l’enlèvement, le chef de la branche politique à l’étranger du Hamas islamique, installé au Qatar,  fait l’éloge de ravisseurs.

IDF troops search Hebron (Photo: AP)

Mechaal « bénit les mains de ceux qui les ont enlevés pour que les prisonniers palestiniens soient libérés des prisons israéliennes. « S’il y avait confirmation qu’un groupe palestinien était derrière l’enlèvement, nous devrions applaudir et leur tirer notre chapeau » a déclaré Khaled Mechaal dans une interview à Al-Jazeera,

 « Israël paiera le prix pour son occupation des terres palestiniennes » a-t-il ajouté. Il faut rappeler que le Hamas fait partie du nouveau gouvernement palestinien d’Union nationale.

Un ex-prisonnier palestinien soupçonné d’avoir tué un policier israélien. Un palestinien libéré dans le cadre de l’échange avec Gilad Shalit a été arrêté par la police israélienne pour son implication dans le meurtre d’un policier israélien la veille de Pessah.

Baruch Mizrahi aurait été tué par Ziad Awad, un palestinien libéré lors de l’échange du soldat Gilad Shalit, en 2011,  en échange de 1 027 prisonniers palestiniens. Le terroriste palestinien aurait confié à son fils qu’il avait une motivation religieuse, affirmant que « selon l’Islam, celui qui tue un Juif va au ciel. »

Baruch Mizrahi (Photo: Reproduction) Baruch Mizrahi

Les familles des victimes israéliennes du terroriste palestinien apostrophent les médias et les pouvoirs publics. Nombreux sont les témoignages des victimes du terrorisme palestinien qui déclarent qu’il ne faut jamais plus relâcher de terroristes palestiniens.

Lieberman accuse la Syrie et Assad.  Selon le ministre des Affaires étrangères Avigdor Libermann : « Nous avons obtenu toutes les analyses, tous les renseignements nécessaires et il était clair que ce sont les autorités syriennes, les forces d’Assad, qui ont tiré sur le garçon israélien et ils doivent en payer le prix »

Foreign Minister Avigdor Liberman

 Je pense qu’Israël a répondu exactement comme il devait le faire, dans ce cas et tous les autres. Nous ne pouvons pas juste passer outre la mort d’un citoyen israélien, un garçon, assassiné de sang-froid sans que personne ne soit tenu pour responsable, « a déclaré A. Lieberman.

Dimanche matin, un obus syrien a tué Mohammed Qaraqara, âgé de 13 ans. Sa mort a suscité en représailles des frappes aériennes sur 9 positions de l’armée syrienne.

Service de Presse

 

Publicités
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :