Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 30 Juin 2014

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 30 Juin 2014

 

presse symbole

 

Israël en faveur d’un Etat  kurde indépendant, a déclaré pour la première fois le 1er ministre Netanyahou. Compte tenu de la menace djihadiste au Proche-Orient, le 1er ministre Netanyahou s’est aussi déclaré en faveur d’une indépendance politique du futur Etat palestinien, mais avec une présence militaire israélienne. « Qui sait ce qui va se passer? » « L’EIIL pourrait avancer vers la Jordanie et Israël doit s’assurer que les terroristes ne pourront pas s’infiltrer dans son territoire ». Personne d’autre ne peut le faire à notre place, a déclaré le 1er ministre Netanyahou, ni les forces palestiniennes, ni les forces internationales. Nous l’avons vu maintes et maintes fois : les premiers ne sont pas capables de faire et les derniers s’en vont tôt ou tard ».

Israël en France.  L’actualité israélienne est une nouvelle fois absente du traitement accordé à l’actualité internationale en France. Seule Arte journal a rendu compte hier de l’Etat des recherches des 3 jeunes israéliens kidnappés le 12 juin dernier par des membres du Hamas.

OCDE : Israël intègre le club de Paris. L’entrée dans le club des riches, un vote de confiance dans l’économie israélienne (Nathalie Hamou – les Echos)

Dossier nucléaire iranien. Amende record pour la BNP pour ne pas avoir respecté l’embargo commercial avec 3 pays : l’Iran,  le soudan et Cuba.

La 1ère banque française condamnée par la justice américaine à payer  9 milliards de dollars d’amende pour avoir effectué des échanges commerciaux durant 5 ans, avec l’Iran entre autres pour un montant de 30 milliards de dollars.

Il faut noter que la plupart des médias français ne rappellent pas que cet embargo vise à empêcher l’Iran d’obtenir les finances et les devises nécessaires pour poursuivre son programme nucléaire militaire.

A Noter. Les Iraniens préparent un rendement de 14% pour les investissements étrangers dans le secteur pétrolier (L’Opinion, Pascal Ayrault)

Lutte contre l’antisémitisme

Enquête sur le FN dans libération du Week end

« Au FN, l’antisémitisme n’est pas un détail. « Charlotte Rotman  rappelle les propos de de Louis Alliot :  » En distribuant des tracts dans la rue, je voyais que  » c’est l’antisémitisme qui empêche les gens de voter pour nous », pas les propos sur  l’immigration ou l’islam. « A partir du moment où vous faites sauter ce verrou idéologique, vous libérez le reste ».

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Terrorisme palestinien. Le sud d’Israël à nouveau bombardé depuis Gaza. 16 roquettes palestiniennes se sont abattues ce week-end sur Israël provoquant l’incendie d’un grand entrepôt industriel à Ashdod et de nombreux dégâts.  Plusieurs roquettes ont pu heureusement être interceptées par le système de défense anti missiles Iron dome, protégeant ainsi la vie de nombreux citoyens israéliens.

Escalade à Gaza. Israël menace le Hamas d’élargir sa riposte. S’exprimant à l’occasion d’une conférence sur la sécurité, le 1er ministre Netanyahou a prévenu que si le Hamas poursuivait ses bombardements sur Israël depuis Gaza, Israël pourrait accroitre sa riposte. Plus de 200 roquettes palestiniennes ont été tirées sur Israël depuis le début de 2014.

Sderot facotry caught fire after a hit by a rocket (Photo: AP)

70 000 personnes à Tel-Aviv en soutien aux 3 jeunes otages israéliens. Les mères des 3 jeunes israéliens enlevés le 12 juin dernier, Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel, sont venues témoigner à l’occasion de la manifestation de solidarité organisée, dimanche, place Rabin à Tel-Aviv. Le nouveau président Rivlin a tenu à participer à la manifestation.

Les familles remercient Abbas. Les proches des 3 jeunes israéliens kidnappés par des membres du Hamas ont tenu à remercier publiquement les propos du président Abbas, condamnant à plusieurs reprises l’enlèvement des 3 jeunes israéliens et appelant à leur libération immédiate.

Pérès à l’ONU: « Il est de votre devoir d’appeler à la libération des 3 garçons kidnappés ». « L’ONU est une organisation importante, qui représente le monde entier. Il est de votre responsabilité, au nom des mères des garçons kidnappés, d’appeler à  leur libération immédiate, » a lancé le Président Pérès en s’adressant à Ban Ki Moon.

President Peres

« J’ai déjà publié une déclaration à propos de l’enlèvement des jeunes étudiants israéliens, a répondu le Secrétaire général de l’ONU.  ‘En aucune circonstance, pour une raison quelconque, il ne saurait être justifié. « Il est totalement inacceptable, a déclaré Ban Ki Moon.

Pérès : « Israël souffre grandement du terrorisme, et encore hier soir, des roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza une fois de plus sur des civils israéliens innocents. »

 » Je sais combien la situation à Gaza vous concerne, » a lancé le président Pérès aux responsables onusiens. « Mais nous devons parler honnêtement : Qui est responsable ?   Qui dirige Gaza et conduit au terrorisme et à la pauvreté : le Hamas. Nous avons une responsabilité morale de condamner le Hamas et de combattre ensemble le terrorisme » a déclaré le président Pérès à l’ONU.

L’Irak est aussi à la Une des médias israéliens. 

Israël appelle à une meilleure coopération régionale. Lors de diverses interventions publiques en Israël et télévisés sur des chaines étrangères (France 24, Sky news, CNN), le 1er ministre Netanyahou a plusieurs fois appelé à une meilleure coopération régionale en soulignant qu’ Israël devait renforcer les forces modérées au Proche-Orient pour aider à repousser l’avancée des forces islamistes extrémistes.

Israël en faveur d’un Etat  kurde indépendant. Le 1er ministre Netanyahou s’est prononcé pour la première fois publiquement en faveur de la création d’un Etat kurde indépendant. « C’est un peuple combatif, qui a prouvé son engagement politique, de la modération politique et qui mérite l’indépendance politique ». »Nous devrions soutenir l’aspiration kurde pour l’indépendance, » a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

 La menace djihadiste aux portes d’Israël. Le Premier ministre a signalé que la menace de l’EIIL en Jordanie engageait Israël à envisager de nouvelles mesures de sécurité. S’exprimant à Tel-Aviv lors d’une conférence organisée par l’Institut pour les études de sécurité nationale (INSS), B. Netanyahou a également déclaré que « les forces de l’Islam fanatique frappent déjà à notre porte », et qu’Israël « devait être proactif pour renforcer sa défense contre les infiltrations ennemies.« 

La menace djihadiste justifie les exigences sécuritaires d’Israël vis-à-vis des Palestiniens. « Maintenant il est évident de comprendre pourquoi je demande obstinément que nos forces de sécurité restent le long de la rivière du Jourdain, a déclaré le 1er Netanyahou.

« Qui sait ce qui va se passer? » « L’EIIL pourrait avancer vers la Jordanie et Israël doit s’assurer que les terroristes ne pourront pas s’infiltrer dans son territoire », a prévenu le 1er ministre israélien rapportent les médias

Vers une barrière de sécurité d’Eilat au Golan ? Pour empêcher les infiltrations djihadistes en Israël, le 1er ministre israélien a déclaré qu’il fallait envisager la construction d’une barrière de sécurité reliant le sud au nord d’Israël, de Eilat au plateau du Golan. « La première chose que nous devons faire est de construire une clôture de sécurité à notre frontière orientale et de la relier, peu à peu,  depuis Eilat jusqu’à la clôture de sécurité que nous avons construite au cours des deux dernières années sur les hauteurs du Golan »

Les rebelles syriens sont entrainés par les USA et n’arrivent pas à combattre les groupes terroristes d’Al Nosra et le EIIL. Comment feront les troupes palestiniennes entrainées par l’UE pour empêcher les infiltrations dans le futur Etat palestinien ?     « Personne d’autre ne peut le faire à notre place, à déclaré le 1er ministre Netanyahou, ni les forces palestiniennes, ni les forces internationales. Nous l’avons vu maintes et maintes fois : les premiers ne sont pas capables de le faire et les derniers s’en vont tôt ou tard ».

Oui à une indépendance politique du futur Etat palestinien. Le 1er ministre Netanyahou s’est déclaré en faveur de deux Etats pour deux peuples, pour une indépendance politique mais avec une présence militaire israélienne. Le premier ministre a réitéré qu’Israël a l’intention de garder le contrôle de la vallée du Jourdain en vertu d’un accord de paix futur avec les Palestiniens. Le 1er ministre israélien a toujours demandé le maintien d’une présence militaire israélienne le long de la vallée du Jourdain. La montée du terrorisme islamiste aux portes de la Jordanie justifie aujourd’hui les craintes sécuritaires d’Israël.

Prenant l’exemple de la RFA ou de la Corée du Sud, le 1er ministre israélien a rappelé que la présence militaire américaine n’a jamais contredit l’indépendance politique de ces deux pays, mais  qu’il s’est agit plutôt d’une garantie de leur intégrité territoriale.

Saar interdit l’ouverture des magasins à Tel-Aviv le Shabbat. Cette décision de la part du ministère de l’Intérieur, Gédéon Saar, et membre du Likoud, est mal accueilli par une grande part de l’opinion israélienne, rendent compte les médias israéliens.

Dossier nucléaire iranien. Interrogé par la télévision britannique Sky News, le 1er ministre Netanyahou exhorte la communauté internationale à obtenir un accord avec Téhéran, semblable à celui avec Damas. Tout autre accord permettrait à tout moment à l’Iran d’enrichir l’uranium nécessaire pour faire des bombes atomiques et ils peuvent faire cela en quelques semaines ou quelques mois. Ce serait  mauvais pour la Grande-Bretagne, mauvais pour l’Europe et mauvais pour les États-Unis, mauvais pour la Russie, mauvais pour la Chine, très mauvais pour Israël, mauvais pour les Arabes » a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

C’est pourquoi Israël estime que tout accord avec l’Iran doit se faire sur le modèle de l’accord international visant à la suppression des armes chimiques en Syrie.  . « Vous démantelez ou vous détruisez et vous acheminez tous les composants détruits, hors d’Iran, a déclaré le 1er ministre israélien à CNN.

Une délégation des services de renseignements israéliens et d’experts nucléaires dirigée par le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz et le  conseiller à la sécurité nationale du 1er ministre, Yossi Cohen, sont arrivés dimanche aux USA pour des entretiens avec leurs homologues américains à Washington. Selon Reuters, un officiel israélien aurait déclaré que la délégation « présenterait les points de vue d’Israël sur un possible accord iranien »

A Noter. Banque Leumi. Les médias israéliens rappellent qu’il n’y a pas que la banque française de la BNP qui est sous le coup de sanctions de la part des USA. La banque israélienne Leumi est aussi condamnée à régler une amende de près d’un milliard de dollars pour les mêmes raisons.

Service de Presse

 

 

Publicités
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :