Archive

Posts Tagged ‘médias français’

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 6 Février 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 Menace de violences pour faire taire les journalistes palestiniens. Une étude réalisée fin 2014 par le Centre palestinien pour le développement et les libertés de la presse, a révélé que 80 % des journalistes palestiniens en Cisjordanie et à Gaza pratiquent l’autocensure de leurs écrits, constate le journal palestinien al monitor.

Palestinian journalists hold placards during a demonstration in support of reporters detained by Hamas in Gaza and to ask for their immediate release in the West Bank city of Ramallah, Jan. 27, 2013.  (photo by Getty Images/Abbas Momani) Read more: http://www.al-monitor.com/pulse/originals/2015/01/gaza-west-bank-palestinian-journalist-death-threats-censor.html#ixzz3Qy2liuLp

Israel en France.  Le traitement de l’actualité israélienne fut trop faible cette semaine dans l’ensemble des médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative.

Lutte contre le terrorisme
Lutte contre Daesh. Daesh serait aussi riche qu’un Etat africain estime Jérôme Fritel dans le quotidien l’Opinion. Selon ses estimations, Daesh gagnerait entre 500 000  et 1 million de dollars / jour grâce au revenu pétrolier.

Comment répondre à l’horreur ? « L’Occident cherche la riposte. »  Libération s’interroge aujourd’hui à sa Une sur la façon de « répondre à l’horreur de Daesh. » Envoyer des troupes au sol ? S’appuyer sur le pays arabes ? Creuser les dissensions entre djihadistes ?

La Jordanie a décidé d’intensifier son action militaire contre Daesh mais aussi de libérer, jeudi, l’un des principaux idéologues du djihadisme, Issam Barkawi. Abou Mohammed Al-Makdessi, était détenu depuis le 27 octobre en Jordanie. Il avait dénoncé la proclamation du califat et « vantait sur internet les actions du  mouvement terroriste Al Nosra ». (Le monde.fr)

Pas d’unité militaire française de contre propagande sur le web. L’Etat-major français a tenu à démentir les informations parues mercredi dans le Monde et sur Europe 1 à propos de la création d’une unité chargée d’infiltrer la djihadosphère sur le web et de conduire des opérations de contre propagande (L’Opinion – Jean Dominique Merchet.)

Suite et conséquences de la nouvelle attaque terroriste contre 3 militaires qui protégeaient un centre communautaire juif à Nice. L’individu, toujours qualifié « d’agresseur »  par les médias français,  a dit « sa haine des Juifs, des policiers, des militaires, de la France, et de François Hollande. »

Lutte contre l’antisémitisme.

France info consacre sa journée à l’Etat de la France, 1 mois après les attentats de Paris. A cette occasion, Radio France a choisi de mettre en avant et de multidiffuser le témoignage d’une jeune fille embrigadée. Celle-ci  explique à Dounia Bouzar comment elle fut repérée, recrutée, endoctrinée puis « poussée à faire des attentats en France contre des Juifs »

Antisémitisme au quotidien. Un antisémitisme culturel chez certains. Libération publie le témoignage d’un professeur de philosophie musulman qui a dû démissionner de son poste compte tenu de l’animosité des élèves à son égard suite à la parution dans Libération d’une tribune  » aujourd’hui le prophète est aussi Charlie ». Il évoque ainsi un antisémitisme « quasi culturelle » chez certains jeunes pour qui « les juifs sont les ennemis des musulmans  »

« Le désespoir fait vivre « . Nouveau portrait de Marceline Loridan Evens, rescapée de la Shoah en 4 ème de couv de Libération, jeudi 5 février.
Il est à noter que la journaliste Cordélia Bonal rappelle sa « fameuse interview sur France Inter,  le 27 janvier dernier, où  » elle avait renvoyé dans les cordes » Bernard Guetta dont la chronique géopolitique, particulièrement choquante,  avait volontairement omis de mentionner l’antisémitisme comme cause de la Shoah.  Le célèbre chroniqueur avait ainsi énuméré tous les autres génocides, darfour, arménien, tutsi, cambodgien en déclarant, pour sa part, ne pas pouvoir comprendre pourquoi le génocide juif a été commis.
« Mais c’est à cause de l’antisémitisme ! « L’antisémitisme, chrétien, millénaire, c’est à cause de l’antisémitisme que tout cela s’est passé, lui a aussi rétorquée l’invitée de France Inter, Marceline Lorida Ivens. Tout le monde a été complice, a lancé la rescapée des camps de la mort. Et d’ajouter : « Vous croyez que les Français seraient descendus dans la rue si on avait tué que des Juifs il y a 15 jours ! »

 A Noter. L’association du B’nai Brith  a remis la menorah d’or qui distingue des personnalités pour leur tolérance à Christian Malard et Costa Gavras. La cérémonie s’est déroulée à Nice – Indiscret Figaro

Contexte Proche et Moyen- Orient.
Fin du mandat de Robert Serry. L’Autorité Palestinienne est dans un état très fragile, « a déclaré le coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient.   S’adressant à des étudiants israéliens dans un discours d’Adieu,  R. Serry estime que « Si le développement des implantations se poursuit, le processus d’Oslo prendra fin, et avec lui la coordination sécuritaire ».
Robert Serry doit être remplacé par le bulgare Nikolay Mladenov. M. Mladenov, âgé de 42 ans, fut ministre des Affaires étrangères de la Bulgarie et est considéré comme un allié d’Israël selon Ynet.

Liberté de presse et d’expressions.

Gaza-Cisjordanie. Menace de violences pour faire taire les journalistes palestiniens. Une étude réalisée fin 2014 par le Centre palestinien pour le développement et les libertés de la presse, a révélé que 80 % des journalistes palestiniens en Cisjordanie et à Gaza pratiquent l’autocensure de leurs écrits, constate le journal palestinien al monitor.

Selon le Journaliste Ghazi Bani Odeh, qui a mené l’enquête, « les attaques, le harcèlement et la peur, sont les principales causes qui pousseraient des journalistes à s’autocensurer. « Il n’y a aucune différence entre les violations contre les journalistes commises en Cisjordanie ou à Gaza.  Le directeur Centre Palestinien pour les Droits de l’Homme, Khalil Shaheen, a déclaré que les journalistes dans la Cisjordanie et la bande de Gaza sont confrontés à des tirs réels, des passages à tabac, et de plus en plus de menaces qui les obligent à s’autocensurer.

Sans transitions

Un champ solaire au Rwanda. Israéliens et Américains viennent d’inaugurer le 1er champ commercial solaire d’Afrique de l’Est.

ShowImageThe first solar field in east Africa. (photo credit:SHARON UDASIN) Read more: http://www.jpost.com/Israel-News/New-Tech/In-Rwanda-Israelis-and-Americans-launch-East-Africas-first-commercial-solar-field-390197

Composé de 28 360 panneaux photovoltaïques sur un terrain de 20 hectares, ce champ solaire fournit 6 % de l’alimentation électrique du Rwanda. Il s’agit du plus grand champ solaire installé sur le continent africain en dehors de l’Afrique du Sud et de l’île Maurice. « Ce que nous pouvons voir ici, aujourd’hui, pour le Rwanda, l’Afrique et le monde, c’est l’espoir, » a déclaré Yosef Abramowitz, américano-israélien et  co-fondateur de la société Global Gigawatt (Jpost).


 Service de Presse


Publicités

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens  le 4 Février 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

1 mois après les attentats de Paris  la France blessée au cœur par une nouvelle attaque terroriste contre des militaires qui protégeaient un centre communautaire juif à Nice. Une attaque préméditée, déclare  le Ministre de la Défense Le Drian (RTL, 7h30)



Un déni de vocabulaire malgré les faits.
Une « attaque », une « agression » mais pas un attentat terroriste  selon la plupart des médias français qui préfèrent évoquer « l’agression de 3 militaires à l’arme blanche. »
Une qualification étonnante des faits compte tenu des motivations djihadistes de l’individu détaillées par tous les médiasAlors qu’une nouvelle fois des forces de l’ordre et la communauté juive étaient visées, une fois encore, la majorité des médias sauf RTL, le Parisien et Direct Matin, ne qualifient pas l’attaque de Nice d’attentat terroriste. Les médias préfèrent employer les mots « attaque », « agression », « agresseur » afin de disqualifier la violence des faits et des objectifs.
A  Noter. D’un point médiatique, la Croix et Libération ont fait le choix éditorial de traiter de cet événement que sous la forme d’un bref encadré sans le signaler en première page.

« Un acte criminel  » pour François Hollande, selon un communiqué de l’Elysée.
Contrairement aux évènements du 7 et 9 janvier où les plus hautes autorités françaises avaient immédiatement qualifié les attaques de terroriste et d’antisémite, le Président Hollande  a choisi mardi de considérer les faits comme « une agression » relevant  « d’un acte criminel ».
« Une véritable tentative d’assassinat  » déclare le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve    » à travers  une nouvelle forme de « terrorisme en libre accès ». Le Ministre de la Défense Le Drian  estime aussi qu’il s’agit d’une tentative d’assassinat de militaires à travers, sans doute, des motivations terroristes. »

Depuis des semaines, le scénario était redouté par les forces de l’ordre, confie aujourd’hui le Figaro. Seul le Parisien accorde aujourd’hui sa Une à « une nouvelle attaque terroriste » à Nice où  » 3 militaires en faction devant la synagogue de Nice ont été attaqués au couteau.  » Les enquêteurs privilégient la piste de l’acte terroriste indique le quotidien gratuit Direct Matin en vignette de Une. Car tout porte à croire qu’il s’agit d’un acte réfléchi et prémédité.

Peur et inquiétude de la communauté juive. Scène de panique mardi, en plein centre de Nice, rapporte 20 Minutes.

Le courage et le sang-froid des 3 militaires ont permis d’éviter le pire. La communauté juive, effondrée, constate que  seule la présence de militaires a permis d’éviter le pire. « On en a marre d’avoir peur je vais bientôt faire mes valises déclare un témoin » sur RTL (7h30).

La communauté juive à nouveau ciblée. Le président du Consistoire de Paris, Joël Mergui, déplore dans le Figaro que « les attentats de janvier n’aient pas servi d’avertissement aux extrémistes qui n’ont de cesse de s’en prendre à la communauté juive.  »

 

Lutte contre le terrorisme

En France.

La France à nouveau menacée hier par Daesh. Seul le Parisien et le Figaro rendent  compte aujourd’hui des menaces lancées mardi contre la France. Evoquant les manifestions du 11 janvier, un individu déclare  » Vous avez plus de 4 millions de cibles maintenant. »

Un proche du terroriste de l’Hypercasher aurait eu une liaison avec une militaire. Selon Didier Hassoux du Canard enchainé cité par le Parisien, l’individu aurait entretenu une liaison avec une femme, sous-officier affectée au service de renseignement opérationnel de la gendarmerie.  Arrêté le 23 janvier, l’individu aurait été aperçu avec le terroriste quelques heures avant la prise d’otages sanglante de l’Hypercasher.

En Turquie
Daesh et la Turquie, les liaisons dangereuses.
Des officiers turcs dans les rangs djihadistes ?  Le Canard enchainé révèle aujourd’hui que  les services secrets turcs et Daesh lutteraient ensemble contre, selon eux,  « le terrorisme kurde ». D’après un expert du Quai d’Orsay cité par Claude Angeli « on ose guère parler de ce double jeu d’Erdogan alors que personne n’imagine que cette coopération clandestine puisse se pratiquer à son corps défendant.  »

La Jordanie face à Daesh.  Représailles de la Jordanie face à l’horreur de la mise à mort de l’otage Jordanien.
Le supplice d’un pilote jordanien. Après les décapitations, un homme vient d’être brulé vif dans une cage par Daesh.  L’armée jordanienne a promis de venger la mort de son pilote :  » le sang du martyr ne coulera pas en vain et la vengeance sera proportionnel à cette catastrophe qui a frappé l’ensemble des jordaniens a prévenu le porte-parole de l’armée cité par G. Malbrunot dans le Figaro.
Obama : « cette organisation semble ne s’intéresser qu’à la mort et à la destruction», a déclaré le président Obama, appelant à redoubler de «détermination» pour lutter contre les djihadistes. Révulsion de La France et la Grande-Bretagne. Le Premier ministre britannique David Cameron estime que cette exécution démontre une nouvelle fois que l’EI «est l’incarnation du mal», alors que le président français François Hollande a condamné un «assassinat barbare».

Sans Transitions.

Israel en France.  Le traitement de l’actualité israélienne est aujourd’hui encore bien trop faible dans l’ensemble des médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative.

Un scanner alimentaire. A l’occasion des 60 ans de la création d’Europe 1, d’anciens journalistes qui ont marqué la radio de leur empreinte sont invités à intervenir. Jérôme Bonaldi a ainsi présenté ce matin la chronique de l’Innovation en vantant les mérites d’un scanner alimentaire inventé par des Israéliens grâce au financement participatif. Cette invention israélienne permettrait  au client d’évaluer la fraicheur d’un produit avant de l’acheter et d’indiquer ses qualités nutritives (Europe 1, 6h35)

A Noter. Dialogue interreligieux. L’ancien président du CRIF Richard Prasquier lauréat du prix 2015 de l’amitié judéo-chrétienne de France (Encadré la Croix)


   Service de Presse


 

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens Le 4 Décembre 2014

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


La sécurité d’Israel inscrite dans la loi américaine. Le congrès américain vient de voter un texte de loi reconnaissant Israel comme un allié stratégique pour les USA. Ce vote confirme le renforcement du partenariat stratégique américano-israélien selon Ynet.   

45317460991782640360no
Israel en France.
 Elections anticipées en Israël.  A part le Figaro du jour et Arte journal, les médias n’accordent que peu de traitement à l’annonce de nouvelles élections législatives en Israël, anticipées à la demande du 1er Ministre Netanyahou.

Lee Zeitouni.
Verdict clément au procès des chauffards responsables de la mort de la jeune israélienne.  5 ans de prison ferme pour le conducteur et 15 mois pour le passager. La plupart des médias français citent le verdict sans commentaire.

Le procureur avait réclamé une peine de 10 ans et avait qualifié « le geste d’une lâcheté et d’une  grande dissimulation, estimant aussi le rôle aggravant joué par l’alcool et la drogue (Le Parisien).
Il faut rappeler que « Lee Zeitouni a été projetée à 2 mètres de hauteur puis s’est retrouvée 12 mètres plus loin ». Malgré l’extrême violence de la collision, les deux inculpés ont poursuivi leur route, sans porter assistance à la jeune victime de 25 ans, et organisé leur fuite en France durant près de 3 ans.
Le frère de Lee Zeitouni a tenu à remercier la justice française, malgré sa déception par rapport au verdict,  espérant que les 5 ans de prison empêcheront le coupable de faire du mal à d’autres personnes (Direct Matin, Libération)

Antisémitisme en France
Stupeur à Créteil après la violente et sauvage agression d’un jeune couple parce qu’il était juif. La communauté juive sous le choc (Europe 1 – 6h30, Le Parisien)
« Ligoté, frappé, violé ».  » On n’est pas là pour rien », aurait dit l’un des agresseurs (Le Parisien).  Il y a une eu ciblage confirme une source judiciaire proche du dossier (20 minutes). Selon la police, les agresseurs dont 3 ont déjà été arrêtés,  avaient repéré leurs victimes en fonction de leur religion juive, estimant de ce fait qu’elles devaient avoir de l’argent et la cacher chez elle (France Inter, journal de 8h).
Un antisémitisme banal, primaire, idiot, constate un enquêteur interrogé par Libération. Un homme de 70 ans aurait été battu pour les mêmes raisons par ces malfaiteurs antisémites qui, selon la police, souhaitaient cambrioler et en même temps agresser des Juifs.
Juif donc riche. « Dans la crise économique actuelle, avec des préjugés pareils tous les déshérités vont attaquer des Juifs,  commente un responsable communautaire, interrogée par Mathilde Lemaire (France Inter, France Info )
Tuez-les !  » Si je ne reviens pas, c’est que les codes bancaires étaient faux, tuez-les, aurait lancé l’un des agresseurs selon  Le Parisien.

Un acte odieux et sauvage qui rappelle le meurtre d’Ilan Halimi, torturé à mort parce que juif, constate l’ensemble des médias français.
Un cas isolé ? Les actes délinquants antisémites sont-ils tous répertoriés ? s’interroge une habitante de Créteil (France Inter, journal de 8h)
Que fait le gouvernement ? Il y a une montée de l’antisémitisme !  « Une agression à caractère antisémite avéré, a  déclaré le ministre de l’intérieur Bernard Cazeneuve (Tous médias)
La France retombe-t-elle dans l’antisémitisme ? (Europe 1,, 7h15)
Les faits sont là, constate le président de la LICRA, Alain Jakubovicth.  Il faut des policiers, des barrières, des barbelés pour protéger les écoles  juives, les synagogues. Dans quelle société vivons-nous ?
Les violences antisémites ont été multipliées par 2 ces 7 derniers mois. Plus 91 % selon les chiffres cités par Libération. + 126 % sur les faits les plus graves précise le Parisien en s’appuyant lui aussi sur les données collectées par SPCJ.
Arrêtons de poser la question de l’antisémitisme en France, ça crève les yeux ! s’exclame le Président de ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme.  Les préjugés antisémites sont répandus dans la société française, ajoute – t-il.
Entre les mots et les actes il y a lien dont il faut se rendre compte. Soral, Dieudonné, Zemmour arment d’une certaine façon, selon lui, les mains des actes antisémites.
L’antisémitisme n’est pas un fantasme, estime Dominique Reynié, le directeur général du Fondapol. « Pour 35 % des personnes interrogées, les juifs utiliseraient aujourd’hui dans leur propre intérêt leur statut de victimes du génocide nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. Les juifs auraient trop de pouvoir dans le domaine de l’économie (25 %), les médias (22 %), la politique (19 %)… Il n’est donc pas « surprenant » de noter que 21 % des Français auraient du mal à élire un président de la République juif (ils étaient 50 % en 1966, NDLR) et 6 % à avoir un voisin juif. Par ailleurs, 84 % considèrent qu’un Français juif est un Français comme un autre. »
Shoah et préjugés antisémites. Tandis que le journaliste Thomas Sotto souligne que l’enseignement de la Shoah est souvent impossible pour les enseignants, Alain Jakubovicth  rappelle qu’il existe un niveau plus élevé d’opinion antisémite chez les jeunes des banlieues et au sein de la communauté musulmane, selon l’étude de la fondation Fondapol (Europe 1, 7h15). Pour les musulmans interrogés, les juifs auraient trop de pouvoir dans l’économie (67 %), les médias (61 %) et la politique (51 %). « Le degré d’opinion antisémite est fonction du degré de pratique et d’implication dans la religion, souligne Dominique Reynié.
L’antisémitisme ne cesse de faire des ravages dans notre pays confirme le CRIF. Il faut un plan spécifique d’urgence (Figaro). Selon la politologue Nonna Mayer, interrogée par le Parisien, « beaucoup de français juifs se sentent solidaires d’Israel, et beaucoup de français musulmans des Palestiniens. Le fait qu’ils vivent souvent côte à côte, dans les mêmes villes, ou quartiers d’ile de France, qui concentrent 40 % des actes et des menaces antisémites, créé des tensions et du ressentiment ».

 

Contexte Proche et Moyen-Orient.
L’ensemble des médias israéliens font leur Une sur la tenue de nouvelles élections en Israel le 17 mars prochain et sur le jeu des nouvelles alliances.
Une alternative Netanyahou au centre gauche. Depuis mardi soir, les factions de centre-gauche ont ainsi entamé des pourparlers sur la création d’une « alternative à Netanyahou » selon i24 news. Le Chef du parti travailliste, Y. Herzog souhaite que les partis s’engagent dans le processus de paix et pour plus de justice sociale. Le président du parti Kadima, Shaul Mofaz, a annoncé qu’il soutenait la proposition travailliste.

lapid liv

Une alternative Lapid-Lieberman ? Selon le journal Haaretz, les partis Yesh Atid, Israël Beitenou et le nouveau parti de l’ancien ministre de la Communication Moshe Kahlon discuteraient actuellement pour constituer un bloc contre le Premier ministre Benyamin Netanyahou.
Netanyahou toujours favori. Le 1er Ministre en place est néanmoins favori pour obtenir, fait sans précédent en Israel, un 4 ème mandat.

Nouvel attentat terroriste palestinien. Un adolescent palestinien a poignardé mercredi après-midi deux Israéliens dans un supermarché situé dans le parc industriel Mishor Adumim en Cisjordanie, à l’Est de Jérusalem. Les victimes n’ont été heureusement que légèrement blessés rapportent les médias israéliens. Un garde du corps du 1er Ministre qui se trouvait sur place a blessé le terroriste palestinien à la jambe pour l’empêcher de fuir et  permettre à la police de l’arrêter.

 

L’Antisémitisme, vu d’Israel.  Il faut noter que depuis plusieurs semaines, les médias israéliens sont particulièrement attentifs à rendre compte des différentes attaques antisémites et anti israéliennes qui ont été commises à Bruxelles, à Berlin, en Nouvelle Zélande, en Russie et aujourd’hui en France.

 

La sécurité d’Israel inscrite dans la loi américaine. Le congrès américain vient de voter un texte de loi reconnaissant Israel comme un allié stratégique pour les USA. Ce vote confirme le renforcement du partenariat stratégique américano-israélien selon Ynet.  Ce vote permettra à Israël de recevoir des fonds pour un montant d’1,8 milliards de dollars. Il favorise aussi le rapprochement américano-israélien dans les domaines de l’énergie, de l’eau, de la sécurité intérieure et de la cyber sécurité. Il offre une garantie sécuritaire à Israël en lui permettant de préserver un avantage militaire qualitatif par rapport à ses voisins.  Le projet de loi n’inclut pas néanmoins la suppression des visas pour se rendre d’Israel aux USA  (Haaretz).


 Service de Presse


 

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – le 24 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens –  le 24 novembre 2014


Interview du 1er ministre Netanyahou sur i24 news. « Bien sûr que le vote du Parlement français nous inquiète, c’est même irresponsable », a déclaré Benyamin Netanyahou. « Israël ne se permet pas de dire à la France quelle région devrait obtenir son indépendance, il ne le fait pas non plus avec l’Espagne ni avec n’importe quel autre pays européen ». « Chaque parcelle de terre d’où Israël s’est retiré est devenue un bastion de l’islamisme, regardez ce qui se passe à Gaza », a-t-il poursuivi. « Tendre la main aux terroristes qui commettent des attentats dans des synagogues est irresponsable, et mauvais,  a prévenu le 1er Ministre israélien. Car « le monde implose sous la menace terroriste ».

i24news 

Israel en France. « La reconnaissance d’un Etat palestinien par la France serait une grave erreur ». Nombreux sont les médias français qui se font brièvement l’écho des propos du 1er Ministre Netanyahou,  à  l’égard du projet de résolution socialiste invitant le gouvernement français à reconnaitre l’Etat palestinien (Metro, Direct matin, 20 Minutes, itele, BFM; TF1, la Croix, Les Echos, Figaro, JDD).

Le 1er ministre israélien met en garde la France, notent les quotidiens gratuits 20 minutes et Metro. Netanyahou hausse le ton  estime TF1 (Journal de 20h, 23 nov).
« C’est tout ce qu’ils ont à faire en ce moment en France quand on décapite des gens à travers le Proche-Orient, y compris un citoyen français  s’interroge le 1er Ministre Netanyahou (Direct matin). Et Le Parisien d’expliquer que les Palestiniens mènent actuellement  une campagne internationale afin de renforcer leur statut à l’ONU. Les députés français doivent débattre de cette résolution socialiste le 28 novembre prochain. Le vote à l’Assemblée Nationale est prévu le 2 décembre (Metro)

Projet de loi renforçant le caractère juif d’Israël. Les médias français se font aussi brièvement l’écho aujourd’hui du vote du cabinet gouvernemental israélien en faveur d’un projet de loi visant à renforcer le caractère juif d’Israël.

Le texte de loi sera probablement édulcoré comme l’ont fait remarquer le Figaro ou la Croix (Encadrés),  en citant le professeur israélien Denis Charbit. Il faut savoir qu’en Israël, l’adoption d’une loi ne peut se faire qu’après 3 passages devant la Knesset.

Une manœuvre de politique interne. Selon les spécialistes israéliens interrogés, cette loi pourrait être aussi abrogée par l’équivalent du Conseil constitutionnel si elle ne répond pas aux lois démocratiques israéliennes. C’est pourquoi la plupart des commentaires estiment qu’il s’agit d’une manœuvre tactique, à usage de politique interne et  des alliances au sein de sa coalition.

« La peur s’installe à Jerusalem ». « Palestiniens et Israéliens s’épient et s’évitent, sûrs qu’un nouvel assassinat sera bientôt commis dans leur ville. »(Cyrille Louis, Le Figaro)
A Noter « Les actes terroristes isolés en Israel font penser à des attentats de type Daesh. Invité des matinales de France Culture, Gilles Kepel voit une analogie entre le mode opératoire de Daesh en Syrie et en Irak et les attentats terroristes isolés qui se sont multipliés à Jerusalem.

A Noter aussi. Tout ça pour ça.   Les journalistes de la matinales de France Culture qui se sont rendus dans la bande de Gaza le mois dernier ont admis aujourd’hui avoir constaté une forte baisse de popularité du Hamas auprès des Palestiniens de Gaza qui, pour la plupart, s’interrogent sur les sens de la guerre déclenchée par le Hamas l’été dernier.

Dossier nucléaire iranien. Semaine de la dernière chance. Après 12 ans  de négociations, la communauté internationale et l’Iran sont à la fin d’un processus entamé en octobre 1993 (France info).

Objectif : stopper la bombe atomique iranienne. Selon le spécialiste interrogé par TF1, François Géré, l’Iran ne pourrait pas fabriquer une bombe atomique avant 18 mois ou 2 ans.

« Le régime iranien n’a pas renoncé à devenir une puissance nucléaire, même officieuse, déclare un diplomate européen cité par Libération. « A tous ceux qui voulaient se voiler la face, ce blocage prouve que ces sanctions ne sont pas suffisamment fortes pour que le régime ait peur d’un soulèvement populaire susceptible de le renverser. »

Un Iran nucléaire inquiète Israel et les monarchies sunnites. « Israel, cible ces dernières années de la rhétorique antisioniste de M. Ahmadinejad, verrait dans un Iran nucléaire une menace pour son existence. Et les monarchies pétrolières sunnites du Golfe persique, notamment l’Arabie Saoudite ont tout à craindre d’un Iran chiite disposant de la bombe atomique ». (Direct matin)

Les enjeux de l’accord : le nombre des centrifugeuses et le rythme de la levée des sanctions. L’Iran disposerait actuellement de 10 000 centrifugeuses, bien plus que ce qui est nécessaire pour un programme nucléaire civil, explique Yves Bourdillon des Echos. Les occidentaux souhaitent ramener ce chiffre à 1500.

Encore très  loin d’un accord.  Kerry : « il existe de grosses divergences, de graves divergences, mais nous travaillons dur pour aboutir « (Libération). Des blocages importants persistent mais peuvent être levés par les présidents Obama et Rohani qui, selon la plupart des médias français,  ont tous deux intérêts à obtenir un accord.

Le dossier nucléaire iranien trouvera-t-il une solution, s’interroge direct Matin à sa Une. Un accord définitif semble impossible pour l’instant. Mais aucune des parties ne peut se permettre un échec car cela déboucherait sur une relance du programme nucléaire iranien estime Kelsey Davenport (les Echos).

Vers une prolongation ?  Il faut mieux privilégier un accord partiel, estime Thierry Colville (France inter, journal de 8h, Europe 1, 6h45). Les Iraniens souhaitent un an de négociations supplémentaires, la communauté internationale beaucoup moins.

Que peux y gagner la France ? France info et France Inter  ont multiplié et multidiffusé aujourd’hui les reportages indiquant les avantages économiques pour la France d’une reprise des échanges commerciaux avec l’Iran. Selon Ludovic Piétenu, le gaz iranien serait même une porte de sortie pour l’Europe, lui permettant « d’éviter de rester sous la coupe du gaz russe. »

A Noter. Interview du président de la commission des Affaires étrangères du parlement iranien. Le Monde,

« Nous avons un ambitieux programme nucléaire civil et des pays comme la France, qui construisent des centrales nucléaires civiles, trouveront un débouché magnifique en Iran. Nous sommes même prêts à des coopérations communes. »

 » C’est très clair : l’arme nucléaire n’a strictement aucune place dans la stratégie défensive de la République islamique d’Iran.   » Tout doit être levé en une seule fois : les sanctions du Conseil de sécurité, celles des Etats-Unis, de l’Union européenne.

Et s’il n’y a pas d’accord interroge Christophe Ayad.«  Tout dépendra des deux parties. Elles peuvent s’entendre sur un nouveau délai. Mais si ce n’est pas le cas, l’Iran ne sera plus tenu par ses engagements », prévient le haut responsable iranien.

Contexte Proche et Moyen Orient
Interview du 1er ministre Netanyahou sur i24 news. « Bien sûr que le vote du Parlement français nous inquiète (…) c’est même irresponsable », a déclaré Benyamin Netanyahou.  Ce que la France veut faire, c’est donner aux Palestiniens un Etat, sans paix, pour qu’ils puissent continuer à faire la guerre ».  Le vote du Parlement français ne fait que « durcir la position palestinienne » en envoyant les « mauvais signaux » a déclaré le 1er ministre israélien.

« Chaque parcelle de terre d’où Israël s’est retiré est devenue un bastion de l’islamisme (…) regardez ce qui se passe à Gaza ». A chaque fois qu’Israël a donné des territoires aux Palestiniens, l’Iran – au travers des islamistes – s’y est introduit, et des milliers de roquettes ont été tirées sur les villes israéliennes. « Quelqu’un à Paris s’en inquiète-t-il ? », s’est interrogé le 1er ministre Netanyahou. « Donnez un Etat aux Palestiniens pour qu’ils s’en servent afin d’attaquer Israël est une terrible erreur, cela ne conduira pas à la paix ».

« Tendre la main aux terroristes qui commettent des attentats dans des synagogues est irresponsable, et mauvais,  a prévenu le 1er Ministre israélien. Car « le monde implose sous la menace terroriste ».   « Comment un pays (comme la France, ndlr) peut-il faire partie d’une coalition anti-djihadistes d’un côté, et soutenir ces mêmes djihadistes de l’autre » (i24 news)

« Israël ne se permet pas de dire à la France quelle région devrait obtenir son indépendance, il ne le fait pas non plus avec l’Espagne ni avec n’importe quel autre pays européen », a-t-il poursuivi.

Netanyahou devait secrètement rencontrer Abbas. Selon Israël Ayom qui cite de médias arabes, la  rencontre entre dirigeants israéliens et Palestiniens pour discuter des tensions de Jérusalem ainsi qu’un retour aux négociations aurait été reportée après l’attentat barbare de la synagogue à Jérusalem.

Livni : le projet de loi renforçant le caractère juif de l’Etat d’Israel ne passera pas. Selon la ministre de la justice, Tzipi Livni, le gouvernement travaillerait sur un projet de loi édulcoré selon les souhaits du parti au pouvoir de Yesh Atid et Hatnua qui n’accepteront pas la formulation actuelle. Selon les critiques émises notamment par la plus haute juridiction d’Israel, le projet de loi est au mieux, redondant et antidémocratique et au pire, discriminatoire. Je pense que ce projet de loi porte atteinte sionisme et l’Etat d’Israël, a poursuivi Tzipi Livni (Ynet).

Dossier nucléaire iranien. La communauté internationale exige que l’Iran réduise ses capacités nucléaires afin d’exclure tout débouché militaire. Téhéran, qui soutient que son programme nucléaire est strictement pacifique, revendique son droit à une filière nucléaire civile complète et demande la levée des sanctions économiques.

Le prolonger « serait le moindre mal », estime une source iranienne, expliquant que le pire serait « un climat de confrontation avec une escalade de part et d’autre. Par exemple, qu’on réponde à de nouvelles sanctions par un développement du programme nucléaire ». (i24 news)

Un plan B ?   Si les négociations échouent, Téhéran envisagerait d’accroître sa coopération avec la Russie et la Chine. Les deux pays peuvent fournir une couverture diplomatique au Conseil de sécurité des Nations Unies, où qu’ils brandissent les vetos qui peuvent aider à prévenir des sanctions d’être élargie.

Iran : Nous avons donné au Hezbollah des missiles pouvant atteindre Israël. Selon l’un des hauts gradés iranien des gardiens de la Révolution, le général Seyed Majid Moussavi, l’Iran aurait fourni au  « Hezbollah et au Hamas des armes afin de permettre aux groupes de résistance de rivaliser avec le régime sioniste assoiffé de sang. » (Israel Ayom)

Sans transitions.
Le Fond de placement de l’Etat de Singapour investit 5 millions de dollars dans des technologies de pointe développées par des chercheurs de l’Université de Tel-Aviv.
Agenda diplomatique. Israel ouvre un 4 ème Consulat en Chine. Une ligne aérienne directe relie désormais Israël et Shangaï.


  Service de Presse


Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens – le 18 novembre 2014

Attentat barbare dans une synagogue à Jérusalem.  Kerry : « Une telle attaque n’a pas sa place dans le comportement humain »

La direction palestinienne doit condamner cela, a commenté le secrétaire d’état américain John Kerry. « Les Palestiniens doivent commencer à prendre des mesures sérieuses pour empêcher n’importe quelle forme d’incitation à la violence contre Israël.  Les dirigeants palestiniens doivent faire preuve du leadership qui est nécessaire pour orienter cette région sur un chemin différent. »(Ynet)
57040660632242640360no

5703616492280autoresize

Israël en France. Nouvel attentat à Jérusalem. Un nouvel attentat terroriste palestinien s’est produit ce matin dans une synagogue dans un quartier orthodoxe de Jérusalem.

Un acte barbare.  4 Israéliens ont été sauvagement tués à coup de hache et de couteau alors qu’ils priaient pour l’office du matin.

Le Hamas et le Djihad islamique saluent l’attentat de Jérusalem. A nouveau, les organisations terroristes islamistes palestiniennes se sont félicitées de la mort d’Israéliens. Il s’agirait selon eux d’une vengeance après la découverte dimanche d’un chauffeur de bus palestinien retrouvé pendu dans son autocar. La police israélienne indiquait dès lundi qu’il pouvait s’agir d’un suicide. Il faut savoir que les résultats de l’autopsie lundi après-midi ont confirmé les soupçons de suicide émis par la police (médias israéliens).

Le mot terroriste palestinien banni du vocabulaire des médias français ? Si les matinales radios ont traité de l’information en temps réel, il faut noter que le mot terroriste n’est pas employé pour qualifier les auteurs de l’attentat. Les commentaires se bornent à qualifier les auteurs de la tuerie  » dit terroristes  » selon Fréderic Encel (France info), « d’agresseur » ou « d’assaillant » (France Inter, journal de 8h). Tuer de manière indistincte des innocents pour des raisons politiques ou nationalistes, relève de l’acte terroriste.

Contexte Proche et Moyen –Orient.
L’ensemble des médias israéliens rend compte du nouvel attentat palestinien commis ce matin à Jérusalem. Selon les commentaires de la plupart des spécialistes israéliens interrogés, la fréquence des attentats ne permet plus de laisser penser qu’il s’agit seulement d’acte terroriste isolé mais bel et bien d’une vague de violence coordonnée.

Quatre israéliens ont été sauvagement assassinés mardi matin lorsque deux terroristes palestiniens ont attaqué des fidèles priant dans une synagogue située dans le quartier orthodoxe de Har Nof à Jérusalem.

Selon Ynet, 4 israéliens auraient été tués et  8 personnes dont deux policiers auraient été blessées. 4 seraient dans un état jugé critique.   Les deux terroristes palestiniens ont attaqué avec une hache, un couteau et un pistolet. Selon les premiers témoignages, 30 personnes se trouvaient dans la synagogue (Jpost).

J’ai essayé de m’échapper. « L’homme avec le couteau s’approchait de moi. Il y avait une chaise et une table entre nous… mon châle de prière était coincé. Je l’ai laissé là et suis parvenu à m’échapper, » témoigne un rescapé sur la chaine 2 israélienne.

Selon des sources palestiniennes citées par les médias israéliens, les terroristes palestiniens seraient liés à un prisonnier libéré lors de l’échange de prisonniers de Gilad Shalit.

Netanyahou : un meurtre cruel et méprisable. « Nous répondrons sévèrement à l’attentat terroriste de Jérusalem », a prévenu mardi matin le 1er ministre Netanyahou.  Il s’agit d’un  « meurtre cruel de Juifs qui sont venus prier et qui ont été tués par des assassins méprisables ».

C’est le résultat de l’incitation à la haine et à la violence des Palestiniens. Le Premier ministre israélien estime que cet attentat est la conséquence directe de la campagne d’incitation à la violence contre Israel menée par le Hamas  et le Président palestinien Mahmoud Abbas. Et de préciser que ces multiples déclarations palestiniennes incitant à la violence sont « ignorées de manière irresponsable par la communauté internationale »

Rivlin : Israel touché par une campagne de la terreur coordonnée. Le Président Reuven Rivlin a déclaré qu’Israël était « touché par une campagne coordonnée. Ce n’est pas une coïncidence d’événements. ». « Cette heure exige l’unité et responsabilité nationale et de faire face ensemble, tous ensemble au terrorisme et aux autres défis qui nous attendent. »

Les terroristes seront vaincus, » dit interne sécurité ministre Yitzhak Aharonovich. « J’appelle les citoyens ne pas à prendre la loi entre leurs mains. ». Pas de solution miracle pour prévenir ce type d’attentat. Le chef de la police israélienne Y. Danino a déclaré qu’il n’existait aucune solution magique pour prévenir de ce type d’attentat.

Livni : un attentat nationaliste palestinien. La Ministre de la justice Tzipi Livni a prévenu que l’attaque ne doit pas être raccordée à l’État islamique, affirmant qu’il s’agit « d’un attentat palestinien avec un motif nationaliste « (Ynet)

570370401001599640360no

Kerry : Une telle attaque n’a pas sa place dans le comportement humain » ;
La direction palestinienne doit condamner cela, a commenté John Kerry. « Les Palestiniens doivent commencer à prendre des mesures sérieuses pour empêcher n’importe quelle forme d’incitation à la violence contre Israel.  Les dirigeants palestiniens doivent faire preuve  du leadership qui est nécessaire pour orienter cette région sur un chemin différent.

Cela n’a tout simplement pas sa place dans le comportement humain. Ces personnes assassinées étaient venus pour adorer Dieu dans le sanctuaire de la synagogue. Ils ont été assassinés à la hache et au couteau dans leur lieu Saint. Il s’agit d’un acte de pure terreur et d’une  brutalité insensée, », a déclaré John Kerry (Ynet)

Service de Presse

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 12 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient
Revue des Médias français et israéliens
12 novembre 2014

Le Hamas : 2 ème organisation terroriste la plus riche. Selon Forbes Israël, le Hamas serait l’organisation terroriste la plus riche au monde après l’Etat islamique avec des ressources estimées à 2 milliards de dollars contre 1 milliard pour le Hamas (i24 new)

AFP/SAID KHATIB

Israël en France. Israël en état d’alerte. Les terroristes isolés, nouvelle hantise d’Israël.  Libération rend compte aujourd’hui des attaques « imprévisibles contre les passants qui ont obligé l’Etat d’Israël a renforcé sa sécurité dans tout le pays ».

Il est à noter que mise à part TF1, très peu de médias d’informations généralistes ont présenté au public français les images glaçantes des multiples attaques au couteau ou à la voiture bélier commises par des terroristes palestiniens contre des Israéliens ces derniers jours ( journal de 20h de TF1, 11 nov). Il faut aussi remarquer que l’ensemble de la presse française cite aujourd’hui la presse israélienne pour commenter les derniers événements.

« Vous n’avez pas le temps de vous remettre de l’attentat du matin qu’il faut déjà affronté le suivant » ,écrit le Yediot cité par le Figaro. Comme l’ensemble des médias français, la journaliste Aude Markovitch se fait aujourd’hui l’écho de la crainte des Israéliens :  » Devrais-je ou pas me rendre à Jérusalem ? Devrais–je prendre le bus ou attendre à cet arrêt », comme s’interroge le Haaretz repris dans Libération.  »

Inquiétant regain de tension en Israël. Après le meurtre de deux Israéliens, les autorités israéliennes craignent un soulèvement palestinien.
Cycle de la vengeance : Incendie ce matin d’une mosquée en Cisjordanie, cible de militants religieux  israéliens minoritaires ultra nationalistes se réclamant du « prix à payer »

« Le sentiment général est que le pays est en train de perdre le contrôle des événements » (Yediot – Figaro) Un terroriste isolé est un cauchemar pour les services de sécurité commente le Maariv (Libération). Interrogé par Cyrille Louis, l’ancien conseiller du 1er Ministre Netanyahou à la sécurité nationale, Y. Amidror confirme que  » notre grande difficulté est que toutes ces attaques terroristes étaient impossibles à prévenir (Figaro)

Appel à la responsabilité des Juifs et des arabes vivant en Israel. Une nouvelle fois, le président de l’Etat d’Israel, Reuven Rivlin a appelé à la retenue et au vivre ensemble :  » la tâche la plus pressante à laquelle nous faisons face est la création d’un nouvel espace de dialogue qui permettrait à tous les citoyens israéliens de se parler, et surtout, de s’écouter , les uns les autres » ( Libération)

Attentat sporadique une nouvelle Intifada au Proche-Orient ?
Escalade de la violence.
Le Proche – Orient est sur le point d’exploser estime Direct matin. La multiplication des affrontements et des victimes inquiètent les médias français d’autant que selon les quotidiens gratuits, la décision du 1er ministre Netanyahou de démolir les maisons d’auteurs d’actes terroristes   » a fait monter la tension d’un cran » (Direct matin, 20 minutes).

Le spectre d’un nouvel embrasement plane sur toute la région. France info explique les précédentes intifada, des pierres aux attentats kamikazes (7h10, Benoit Colomba). « Si cette folie ne s’arrête pas maintenant, nous allons nous retrouver au même point que lors des jours sombres de la seconde intifada » rend compte 20 minutes qui cite le Yediot.

A Paris, certains diplomates estiment qu’une 3 ème intifada est déjà en marche (Le Parisien, du 11, Frédéric Gerschel).

Nous en sommes encore loin, estime Yaakov Amidror, qui rappelle que le premier mois de la deuxième intifada, 122 israéliens avaient trouvé la mort. (Figaro).

Une guerre de religion ? Il faut noter que de nombreux médias français reprennent les propos et la tonalité des discours des officiels palestiniens selon qui  » le conflit territorial entre Israéliens et Palestiniens prendrait de plus en plus une tournure religieuse (Figaro, Arte journal, M. Abbas). Les tensions sur l’esplanade des mosquées feraient en effet craindre une explosion de haine.
La politique du gouvernement israélien sur la sellette. L’ensemble des médias français mettent en cause la politique du gouvernement Netanyahou à l’égard de l’impasse du processus de paix, de la poursuite des constructions ou de la remise en cause, selon eux, du statu quo régissant l’accès à l’esplanade des Mosquée.

Le 1er ministre Netanyahou présentée sous l’emprise de son extrême droite.  Selon le Monde, le 1er ministre Netanyahou « n’aurait pas tenu un seul discours visant à apaiser les esprits », dans le seul but de préparer, selon Piotr Smolar, les élections primaires au sein du Likoud, le 6 janvier prochain.

Les « colons  » en ligne de mire des médias français. L’incendie d’une mosquée à Hébron cette nuit, qui n’a pas fait de victimes, aurait été fomenté par des militants radicaux d’extrême droite, se réclamant du « prix à payer ». Ce mouvement ultra nationaliste a déjà vandalisé des lieux de prières chrétiens, musulmans ainsi que des installations militaires israéliennes (Sébastien Leugénie, Journal de 8h, France Inter)

Attention à une alliance des islamistes palestiniens avec Daesh. Dans son éditorial, le Figaro appelle Israël à consentir à des concessions territoriales que lui permet sa supériorité militaire. Car « Israël est perçu par les Palestiniens comme un ennemi ou un occupant mais aussi, par bien des aspects, comme un modèle. Sinon, prévient Philippe Gélié, les djihadistes de Daesh « pourraient mettre le contentieux palestinien au cœur de leur guerre sainte contre l’occident ».

Abbas accuse le Hamas de saborder la réconciliation inter palestinienne.  Peu de médias français rendent compte des violences et des attentats du Hamas contre des membres du Fatah à  Gaza.  Selon Nicolas Ripert du Parisien, M. Abbas aurait en effet déclaré au Hamas que  » la stratégie de s’en prendre par les armes à Israel est contreproductive ». Leila Shahid aurait déclaré pour sa part hier soir sur RTL  » comprendre la résistance armée ».

Dossier nucléaire iranien.

Négociations finales. « Le problème avec l’Iran, ce sont les autres sites auxquels nous n’avons pas eu accès ou ceux que nous ne connaissons pas, a déclaré l’ancien numéro 2 de l’AIEA , Olli Heidonen (Figaro, 11 nov. Isabelle Lasserre)

Deux nouvelles centrales nucléaires russes en Iran. La Croix est le seul quotidien du jour à commenter la signature d’un accord entre la Russie et l’Iran pour la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires. S’inquiétant de la volonté affirmée par l’Iran de maîtriser le processus de fabrication d’armes atomiques, Jean Christophe Ploquin met en garde contre la prolifération nucléaire dans la région, notamment de l’Arabie saoudite et la Turquie (la Croix)

Contexte Proche et Moyen –Orient.

L’ensemble des médias israéliens font leur Une sur les menaces d’attentats terroristes qui pèsent non seulement sur Jérusalem mais dans tout Israel.

Justice. Un policier israélien arrêté. Le garde-frontière présumé responsable de la mort d’un jeune palestinien lors des affrontements de beytunia vient d’être arrêté par la police israélienne rapporte  le Haaretz.

Appel au meurtre d’Israéliens sur internet. Des vidéos et chansons appelant au meurtre d’israéliens circulent sur internet. Si ce type de propagande n’est pas nouveau, le succès rencontré par ce type de vidéo l’est beaucoup plus.

Le Hamas : 2 ème organisation terroriste la plus riche. Selon Forbes Israel, le Hamas serait l’organisation terroriste la plus riche au monde après l’Etat islamique avec des ressources estimées à 2 milliards de dollars contre 1 milliard pour le Hamas (Haaretz). Selon i24 news, au-delà de les associations de bienfaisance, des dons et parfois des organismes gouvernementaux, la richesse du Hamas proviendrait des impôts et des entreprises collectées à Gaza. Un pourcentage de l’aide internationale envoyée à Gaza serait également prélevé par le Hamas.

  Service de Presse

Revue de Presse – 31 Octobre 2014

CAFE_PRESSE_LOGO

 

Attentat terroriste contre Israël  déjoué au Pérou

Complot terroriste du Hezbollah. Un attentat terroriste du Hezbollah contre des intérêts Israéliens a été déjoué à Lima au Pérou. Selon Ynet, il visait l’ambassade d’Israël, des centres communautaires juifs ainsi que les villes touristiques fréquentées par des  Israéliens. Le terroriste d’origine libanaise, Amadar Muhammad, a été arrêté par les forces antiterroristes péruviennes. Des explosifs et des détonateurs ont été retrouvés à son domicile, située dans le quartier de Surquillo à Lima, à proximité de la représentation diplomatique et des résidences des diplomates israéliens.

Peru security forces outside Muhammad Amadar's apartment.Peru security forces outside Muhammad Amadar’s apartment.

Muhammad Amadar.
Muhammad Amadar.

 

Jérusalem sous très haute tension.

Réouverture par Israel du Mont du temple pour désamorcer une situation explosive.
L’ensemble des médias français se fait aujourd’hui l’écho des affrontements qui opposent de jeunes palestiniens aux forces de police israélienne à Jérusalem (matinales radios, Libération, la Croix, Arte journal).
Si l’origine des affrontements est liée à l’élimination de deux Palestiniens, les médias français mentionnent très peu les actions terroristes dans lesquelles ils ont été impliqués. Le 1er a lancé délibérément sa voiture sur les passagers du tramway de Jérusalem tuant une petite fille de 3 mois ainsi qu’une jeune femme d’origine équatorienne. Le second terroriste palestinien a tenté d’assassiner un militant nationaliste israélien. De nombreuses échauffourées lancées depuis par les Palestiniens sont en réponse à la neutralisation de ces deux terroristes.

Service de Presse

%d blogueurs aiment cette page :