Accueil > Divers > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 15 Janvier 2015

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 15 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Le Hamas condamne Charlie Hebdo. Selon le porte-parole du Hamas, la publication de la caricature de Mahomet dans Charlie Hebdo, représente,  » la consolidation de la culture de la haine contre les musulmans, du monde en général,  et plus précisément de la France. L’Occident doit mettre un terme à toutes ces campagnes contre l’islam, les musulmans et le prophète », prévient Faywzi Barhoum (Arte journal), 19h45, 14 janv.)

Israël en France. Restez ! Il faut noter qu’obéissant à la tendance éditoriale observée mercredi, le Journal de 20h de France 2 mercredi soir, a mis l’accent sur les Juifs qui souhaitent rester en France.

Le Figaro comme le Monde développent aujourd’hui des avis divers de la communauté juive, dont certains souhaitent partir et d’autres pas.  Car « si certains restent en France pour résister,  beaucoup préparent leur Alyah vers Israel », constate Eugénie Bastié dans le Figaro.  Comme souvent dans les articles sur l’Alyah, outre les témoignages,  le directeur de l’agence juive à Paris, Daniel Benhaim, Gilles-William Goldanel ou bien Ygal Palmor sont régulièrement cités.

A Noter. « Après la visite à Paris de Netanyahou », « la gauche israélienne se met en ordre de bataille.  » (Natalie Hamou – les Echos)

Suite et conséquences des attentats de Paris

Libération continue de s’affirmer comme l’étendard de la liberté d’expression. Après la mosaïque de Une des caricatures de Mahomet parue hier, Libération titre aujourd’hui :  » ‘Liberté d’expression : attention fragile  » sur fonds d’insultes énumérées à la manière du capitaine Haddock dans Tintin,  « comme « Dieu est un con », « porc casher », « Tabernacle », « Pine d’ours ! » Bouddha de prisunic ! » « Coprolithe » (merde fossilisée)  « Orchidonclaste » (casse couille) ! Et le quotidien qui abrite la rédaction de Charlie Hebdo de conclure une dernière insulte à protéger   » Journaliste !  »

Il faut rappeler que la Croix qui, hier, a lancé médiatiquement le débat en appelant à fixer d’autres limites que la loi à la liberté d’expression, est le seul quotidien national à ne pas avoir souhaité reproduire la Une de Charlie hebdo.

‘Liberté j’écris ton non,’ titre à sa Une 20 minutes  en détournant le célèbre poème de Paul Eluard. Un jeu de mots qui permet à 20 minutes d’expliquer  que  » la convocation de Dieudonné devant le tribunal correctionnel pour apologie du terrorisme rappelle que la liberté d’expression a des limites bien définies par la loi ».

Une fois encore le Parisien résume parfaitement l’humeur de la France et son état d’esprit :  » Le risque de fracture titre le Parisien à sa Une sur fond d’un tract déchiré de « je suis Charlie ». A l’école, les incidents se multiplient :  » Minute de silence empêchée, propos haineux ou provocateurs et parfois, agressions physiques entre levés.  Depuis les attentats de la semaine dernière, la tension est palpable dans de nombreux établissements. »

 
Que dois faire l’éducation nationale s’interroge tous les médias observant quentre refus de la minute de silence et apologie du terrorisme plus de 200 incidents référencés. D’autant qu’une polémique s’affirme  par rapport mis en examen de Dieudonné Mbala Mbala pour apologie du terrorisme.

Dieudonné Mbala Mbala est en effet en instance de jugement pour s’être identifié à l’assassin des 4 victimes juives.

De l’humoristique Franck Dubosc (RTL – 7h30) à Laurent Fabius,  c’est un rejet franc et massif de l’idéologie antisémite de Dieudonné Mbala Mbala exprimé par les medias et la classe politique.

Il faut néanmoins noter un développement médiatique du thème « deux poids deux mesures entre la liberté accordée à Charlie Hebdo et Dieudonné ». Jusqu’où va la liberté d’expression, s’interroge aujourd’hui certains médias. Préssentant les polémiques à venir, le chef de la diplomatie française a tenu à rappeler dès lundi sur France Inter que « l’antisémitisme n’est pas une opinion, c’est un délit. « Charlie Hebdo est un appel à l’humour. Dieudonné  est un appel à la haine.  »

« A la recherche du musulman voltairien. » Dans un entretien avec Malek Chebel, Charles Jaigu du Figaro explique la solitude d’un musulman voltairien, car pour qu’un islam de France émerge, il faudrait que ceux que ceux qui le représentent osent pointer du doigt les intégristes de leur camp.

Des réactions hostiles à la publication  de la caricature de Mahomet dans Charlie Hebdo

Les talibans, le Soudan, l’Iran,  des autorités religieuses d’Égypte, l’Algérie,  le grand mufti de Jerusalem ou le Hamas condamnent la caricature à la Une de Charlie  hebdo.

Selon la porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, c’est une provocation insultante pour les musulmans du monde entier qui risque de relancer le cercle vicieux du terrorisme »

« Réactions nettement plus virulente du Hamas. »  Selon le porte-parole du Hamas, la publication de la caricature de Mahomet dans Charlie Hebdo, représente,  » la consolidation de la culture de la haine contre les musulmans, du monde en général,  et plus précisément de la France. L’Occident doit mettre un terme à toutes ces campagnes contre l’islam, les musulmans et le prophète », prévient Faywzi Barhoum (Arte journal), 19h45, 14 janv.)

La diplomatie française face à une nouvelle donne » analyse  Isabelle Lasserre dans le Figaro.

« La tentation du repli sur soi serait une erreur totale prévient Laurent Fabius dans le Figaro. Les terroristes ne sont pas loin de chez nous et ce n’est pas parce qu’on serait repliés sur nous-mêmes qu’ils cesseraient de venir chez nous. »

« Mais la France ne pourra pas seule apporter de solution, constate la journaliste du Figaro, car  « Au Moyen-Orient, ses choix diplomatiques, militaires et stratégiques dépendent aussi de ceux qui seront faits par les autres, qu’il s’agisse des démocraties occidentales ou des acteurs plus difficiles mais incontournables que sont la Russie et l’Iran.

Contexte proche et Moyen-Orient.

 Dossier nucléaire iranien. Rencontre vendredi prochain des chefs de la diplomatie française et iranienne   

5 heures de dialogue. Ces entretiens feront suite à la rencontre qui s’est tenue, mercredi, entre le secrétaire d’Etat américain John Kerry et le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Zarif. « Des entretiens substantiels se sont déroulés pendant environ 5 heures mercredi au cours desquels ont été discuté un grand nombre de problèmes », a déclaré à Genève un haut responsable américain, membre du Département d’Etat.

« M. Zarif doit encore rencontrer jeudi à Berlin son homogène allemand Frank-Walter Steinmeier, et vendredi à Paris son homologue français Laurent Fabius qui, le même jour mais plus tôt, s’entretiendra avec John Kerry, également reçu par le président François Hollande. »

« Cette intense activité diplomatique prépare le terrain à la reprise officielle, dimanche à Genève, des négociations entre l’Iran et le groupe P5+1 (USA, Russie, Chine, Royaume Uni, France et Allemagne), sous l’égide de la diplomatie de l’Union européenne » (i24 news)


Service de Presse


Catégories :Divers Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :