Accueil > Divers > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 13 Janvier 2015

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens le 13 Janvier 2015

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Rivlin : pour une Alyah animée par l’amour d’Israel et non par la peur. « Mes chères frères et sœurs, citoyens juifs de France, vous êtes les bienvenus.  « Mais vous ne pouvez pas revenir au foyer ancestral par détresse, par désespoir, à cause de la destruction ou des affres du terrorisme et de la peur ». « Nous voulons que vous choisissions Israël par amour pour Israël », a déclaré le président de l’Etat d’Israël.

« Nous allons continuer à nous battre pour votre droit de vivre en tant que Juifs – où que vous soyez »  a lancé M. Rivlin lors des funérailles des quatre Juifs assassinés vendredi à Paris dans l’attaque terroriste d’un magasin casher. (i24 News)

Attentats terroristes à Paris. Suite et conséquences. Un traitement médiatique toujours majeur mais en baisse néanmoins. Après la météo, l’actualité sportive, d’autres sujets apparaissent, comme l’étude à l’Assemblée nationale du plan Macron pour la relance l’économie.

De nouvelles mesures de sécurité  annoncées par le Ministre de la Défense et non le ministre de l’Intérieur. Au-delà du fait qu’il s’agisse de la mobilisation de militaires, l’annonce de mesures sans précédent par le Ministre de la Défense Le Drian marque un signal qui pourrait être identifié  comme l’entrée en guerre de la France contre le terrorisme sur le sol français et plus seulement à l’étranger.

La France s’arme contre le terrorisme. Agir vite.  Des mesures exceptionnelles de sécurité ont été annoncées et immédiatement mises en œuvre.

Plus de 10 000 militaires supplémentaires sont déployés devant  les lieux de cultes de toutes confessions, les écoles juives et d’autres points sensibles pour parer aux menaces d’attentat. Non seulement le contingent en charge de Vigipirate a été multiplié par 10 mais un préfet, Patrice Latron, a été nommé pour la première fois pour coordonner la protection de la communauté juive. 

D’autres autres mesures ont été prises par la France pour améliorer le système d’écoutes, isoler les prisonniers islamistes radicaux dans les prisons, renforcer le contrôle aux frontières, accroître la surveillance des contenus djihadistes sur internet et enseigner les valeurs de la République à l’école. De très nombreux médias se font l’écho des nombreuses réactions hostiles d’élèves, qui n’ont pas souhaité respecter la minute de silence initiée après l’attentat terroriste contre l’Hebdomadaire satirique Charlie Hebdo.

La volonté d’Alyah des Juifs de France est très fortement médiatisée aujourd’hui, tous médias confondus. C’est à travers ce sujet que les multiples hommages du 1er ministre israélien Netanyahou à la communauté juive sont évoqués dans les médias français.

L’ensemble des médias français et notamment en presse, Le Parisien et Libération,   se font l’écho aujourd’hui de la volonté de Juifs de France de faire l’Alyah et des raisons qui les y poussent : l’antisémitisme et la peur.

« J’ai moins peur des roquettes en Israël que de la violence en France ». ( Le Parisien). Pour vivre heureux en France, il faut mieux ne pas montrer de signes religieux ostentatoiresconfient certains au Parisien, car comme les événements le montre « nous sommes des cibles prioritaires »

Français juifs, La peur mais l’espoir titre à sa Une Libération. (..) « La communauté juive, sensible à la solidarité inédite du pays, craint toujours d’être une cible. » « Les Juifs de France sont en souffrance, constate Libération qui, dans un éditorial évoque clairement, fait rare,   que   » ce sont bien des Juifs de France, aussi, qui sont la cible de cette intolérance nouvelle qu’on appelle l’antisémitisme des banlieues. »

Mais le Parisien met en avant aujourd’hui le témoignage d’un autre membre de la communauté juive,  pour qui,  au contraire, « ma place est en France, personne ne me fera plier. »

Contexte Proche et Moyen-Orient.
« Ce n’est pas comme cela que nous voulions vous accueillir en Israël, » a déclaré le Président Reuven Rivlin aux familles de Yoav Hattab, Yohan Cohen, François-Michel Saada et Philippe Braham, les quatre victimes de l’attaque terroriste contre un supermarché casher à Paris.

Des milliers d’Israéliens ont tenu à assister aux funérailles officiels qui se sont déroulés mardi, à Jérusalem,  sur le Mont des Oliviers, en présence du président de l’Etat d’Israël Rivlin, du 1er Ministre Netanyahou et de la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal au nom de l’Etat français.

Rivlin : pour une Alyah animée par l’amour d’Israel et non par la peur. « Mes chères frères et soeurs, citoyens juifs de France, vous êtes les bienvenus.  « Mais vous ne pouvez pas revenir au foyer ancestral par détresse, par désespoir, à cause de la destruction ou des affres du terrorisme et de la peur », a-t-il ajouté. « Nous voulons que vous choisissions Israël par amour pour Israël ».

« Nous allons continuer à nous battre pour votre droit de vivre en tant que Juifs – où que vous soyez »  a lancé M. Rivlin lors des funérailles des quatre Juifs tués vendredi à Paris dans l’attaque d’un magasin casher. (i24 News)

« Ce n’est pas comme cela que nous voulions vous accueillir en Israël, » a déclaré le Président Reuven Rivlin

« Philippe, tu faisais des courses pour préparer le jour saint du Shabbat »,  « François-Michel, l’appartement que vous avez acheté ici en Israël, était prêt pour votre arrivée. Vous avez voulu faire votre Alyah, vivre ici avec nous. Mais la guerre est venue à vous, et la main de l’assassin a tout détruit. »

« Yoav, vous étiez ici, il y a juste deux semaines, à Jérusalem, pour la première fois. Aujourd’hui, vous êtes ici pour la seconde et la dernière fois. Vous revenez en héros, un héros juif, en communion avec nous. »

« Yohan, vous pouviez vous enfuir, vous échapper, mais vous avez décidé de vous battre avec le meurtrier pour sauver la vie d’un garçon de trois ans. Vous avez réussi et l’avez payé de votre vie. Tout juste 20 ans et déjà un héros. Un soldat pour la nation juive », a déclaré le Président Rivlin (Ynet)

« L’antisémitisme n’a pas sa place en France », a déclaré la Ministre française Ségolène Royal. « Je veux vous assurer ici de la détermination sans failles du gouvernement français à lutter contre toutes les formes d’actes antisémites » a souligné la ministre française qui tenu à rappeler la « relation indestructible créée par l’Histoire entre les Juifs de France et la République française. »


  Service de Presse


Catégories :Divers Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :