Accueil > Divers > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens Le 16 Décembre 2014

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens Le 16 Décembre 2014

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

Visite en France de l’ancien président de l’Etat d’Israël Shimon Pérès. Le Prix Nobel de la Paix a été reçu mardi par le Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et sera, mercredi, l’invité d’honneur du déjeuner du Cercle des Médias; une association qui parraine des projets journalistiques dans les pays francophones (Le Parisien)

Israël en France.  Le 1er Ministre Nétanyahou contre une résolution unilatérale palestinienne à l’ONU.   « Nous n’accepterons pas les tentatives visant à nous imposer des mesures unilatérales alors que l’islamisme radical se propage dans le monde entier « a déclaré le 1er ministre israélien (Direct matin).

La paix passe d’abord par des négociations avec Israël, pas par l’ONU. S’exprimant avec le Président Hollande, le 1er Ministre Nétanyahou aurait tenté de le dissuader de soumettre la résolution française à l’ONU car  « Une telle initiative est le contraire même d’un accord de paix, confie le 1er ministre Nétanyahou. Elle risque de compromettre de futures négociations et de susciter une escalade (Cyrille Louis, Figaro).

« Même s’il y a des injonctions, nous y résisterons fermement » a prévenu Benjamin Netanyahou, qui est actuellement en campagne électorale pour les élections législatives anticipées du 17 mars prochain (Reuters).

A Noter. « 2015, année de tous les dangers pour l’israélien Teva« , Natalie Hamou, les Echos.

Teva confrontée perte l’exclusivité blockbuster sclérose plaques, Copaxone, représente 20 % ventes moitié profits.

Dossier nucléaire iranien.
L’Iran anticipe un accord sur le nucléaire et le retour aux affaires. Les Echos ont rendu compte lundi d’un article paru dans le New York Times qui montre combien  l’Iran cherche dès à présent à préparer son désenclavement économique.

« L’espoir d’une fin proche du différend nucléaire est partagé par les hommes d’affaires étrangers, notamment français ». Le président français de l’Association Européenne des fournisseurs automobiles (Clepa), Arnaud de David–Beauregard,   déclare au NYT « le plus tôt nous pourrons commencer à travailler ensemble, le mieux ce sera » (Les Echos)

A Noter. La journaliste Agnès Rotivel de la Croix fait la promotion d’un voyage organisé en Iran en mai prochain. Selon la plaquette publicitaire publiée pleine page lundi dans le quotidien, la journaliste accompagnera les participants. 

Lutte contre l’antisémitisme.
Un médicament pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme ?
« Avec le nouveau médicament « Antisémitox« , on peut enfin lutter contre l’antisémitisme » prévient la nouvelle campagne européenne contre l’antisémitisme.
« 3 pastilles + 1 patch« . En présentant le premier traitement médical contre l’antisémitisme, l’organisation juive européenne lance, sur le mode de l’humour, une campagne de presse décalée et osée selon le Parisien, pour lutter contre l’antisémitisme (Le Parisien, Helene Haus)

 

Contexte Proche et Moyen- Orient.
Elections législatives anticipées.
Les jeunes israéliens s’expriment. La chaine 2 israélienne a présenté cette semaine le portrait de jeunes israéliens et leurs souhaits pour l’Israël du futur.
Israël, une  jeunesse aux mille visages. Religieux, laïc, falasha, arabe israélien, tous ont fait part des clichés les concernant, présentant ainsi une mosaïque de la jeunesse israélienne prête à tout pour construire ensemble l’avenir d’Israël.
Vers un nouveau parti ultra- orthodoxe ? Le leader du parti orthodoxe Shass, Eli Yishai a annoncé lundi lors d’une conférence de presse houleuse qu’il quittait le parti Shass pour créer un nouveau parti, rapportent les médias israéliens. Selon lui, « les Israéliens souhaitent enfin voir se briser les barrières entre religieux et laïques, entre Ashkénazes et Séfarades, et voir se rassembler les tribus d’Israël. Les gens sont avec nous parce que le peuple veut de la justice sociale, veut nous voir lutter contre la pauvreté et aider  les déshérités dans les villes et en périphérie. »
Dani Shek sur la radio militaire israélienne. Interrogé avec insistance sur la double reconnaissance de l’Etat palestinien part l’Assemblée nationale et le Sénat français, l’ancien Ambassadeur d’Israël en France et proche de Tzipi Livni, estime néanmoins que « La France n’est pas contre Israel ». Dani Shek a tenu à rappeler que c’est à Israel que revenait le devoir prendre d’initiatives pour la paix.
Lieberman : Israel doit présenter sa propre initiative diplomatique.  Confirmant d’une certaine manière l’analyse de Dani Shek, le Ministre israélien des Affaires étrangères estime mardi que « le statut d’Israël dans le monde et avec nos alliés est en danger si nous ne présentons pas une initiative diplomatique ». « C’est la raison pour laquelle nous devons prendre l’initiative de présenter une proposition israélienne organisée. »
« J’ai déjà présenté ma proposition, rappelle A. Lieberman – un accord régional à plusieurs volets qui réglerait nos relations avec le monde arabe, avec les Palestiniens et les Arabes israéliens – et qui, je crois, apporterait une stabilité dans nos relations avec le monde arabe et les Palestiniens et renforcerait Israël comme un État juif. »(Jérusalem post).

Liberman Netanyahu

Tzipi Livni intervient dans l’émission humoristique  » Situation des Nations ». Interrogée sur ses revirements successifs et son affiliation à 3 partis différents, l’ancienne ministre de la Justice, Tzipi Livni, s’est justifiée en soulignant que sa seule ambition était de se mettre au service du peuple d’Israël et non des intérêts d’un parti.

Justice.
3 israéliens religieux ultranationalistes inculpés pour avoir incendié une salle de classe d’une école multiconfessionnelle, en novembre dernier. Cette école bilingue arabe –hébreu représente un symbole de coexistence pacifique entre Juifs et arabes en Israel

Résolution palestinienne présentée mercredi à l’ONU.
Les Palestiniens ont annoncé dimanche qu’ils soumettront mercredi au Conseil de Sécurité un projet de résolution favorable à un retrait israélien achevé dans deux ans. Selon Reuters, les Palestiniens menaceraient de saisir la Cour pénale internationale contre Israël en cas de non vote.

Rencontre Kerry- Netanyahou à Rome.   Le secrétaire d’État John Kerry a rencontré lundi à Rome, le Premier ministre Benyamin Netanyahou durant près de 3 heures pour discuter de diverses résolutions qui circulent aux Nations unies concernant les Palestiniens.

Pas de retour aux frontières de 67. Le Premier ministre israélien  a rejeté catégoriquement selon les médias israéliens, l’idée d’un retrait de Cisjordanie et de Jérusalem-est d’ici deux ans. « Ce que nous attendons, a déclaré le 1er Ministre Netanyahou, c’est que les Etats-Unis respectent la position qu’ils ont depuis 47 ans, à savoir qu’une solution au conflit doit être trouvée par la négociation, et je ne vois pas de raison pour que cette politique change », a déclaré Benjamin Netanyahou (Reuters)

Vers un véto américain ? « Je suppose qu’une proposition anti-israélienne attirera un veto des Etats-Unis, a déclaré le ministre des Affaires stratégiques Yuval Steinitz.  » Il en a toujours été ainsi, et c’est ce qui arrivera, nous l’espérons. »

Les Etats-Unis ne semblaient « pas pressés d’utiliser leur veto » sur la question d’un Etat palestinien, analyse le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman sur la radio militaire israélienne mais ils recherchent une « coordination maximum » avec le 1er Ministre israélien.

Contreproposition française.
La France souhaite avancer rapidement sur un projet de résolution.  « À Paris, le porte-parole du Quai d’Orsay estime qu’en l’absence « de processus de paix (…) il est impératif d’avancer rapidement sur un projet de résolution au Conseil de sécurité », rapporte le quotidien communiste français, l’Humanité.
Une résolution contraignante ?  Selon les médias israéliens, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne seraient en cours de rédaction d’une autre proposition.  Selon un diplomate occidental, les Européens cherchent à obtenir une résolution qui fasse consensus, avec un calendrier, non spécifié mais contraignant.
Deux ans pour négocier. Pourtant selon le quotidien français le Figaro, la résolution française assignerait une durée maximale de négociations de deux ans. Ce projet de résolution appellerait à la reprise des négociations sur la base des paramètres connus – coexistence de deux États dans les frontières de 1967, avec Jérusalem pour capitale, moyennant le règlement du problème des réfugiés.|
Les USA pas consultés ? Selon un responsable américain cité par les médias israéliens et le New York Times, il n’y aurait pas de consensus entre la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne et les Etats-Unis n’auraient pas été priés de prendre position.

Kerry passe par Paris. Le chef de la diplomatie américaine John Kerry s’est rendu lundi à Paris pour des discussions avec ses homologues européens, puis sera à Londres mardi,  pour y rencontrer le négociateur en chef palestinien Saëb Erekat ainsi qu’une délégation de la Ligue arabe (Jpost)

« Une résolution ne peut être « un substitut à un véritable processus de paix qui devra être négocié par les deux parties, a prévenu l’émissaire spécial des Nations unies pour le Proche-Orient, Robert Serry, lundi, devant le Conseil de sécurité
« Les USA ont fait savoir qu’ils s’opposaient à toute mesure unilatérale palestinienne, jugeant que cela doit être l’aboutissement de négociations de paix ».  Israël pousserait les Européens à attendre les résultats des prochaines élections israéliennes prévues en mars prochain.

Sans transitions.|
Découverte d’un nouveau champ gazier en Israel. Dénommé Roy, ce nouveau champ gazier découvert au large des côtes israéliennes serait le 3ème gisement le plus important d’Israël et pourrait contenir plus de 90 milliards de mètres cubes de gaz. Selon le New York Times, Israël chercherait à s’associer avec l’Egypte et la Jordanie pour concurrencer la Russie sur le marché européen (i24 news)


  Service de Presse


 

Catégories :Divers Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :