Accueil > Divers > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens Le 2 Décembre 2014

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens Le 2 Décembre 2014

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


 

« Le principal enjeu doit être de rétablir la confiance entre les deux parties », prévient le numéro 2 israélien du Parti travailliste, Erel Margalit, interrogé par Libération. «  La première chose devrait être de faire clairement la différence entre, d’un côté, les forces extrémistes et terroristes comme le Hamas et, de l’autre, l’Autorité palestinienne et les Etats arabes modérés de la région »

Israel en France.  Vote aujourd’hui d’une résolution socialiste à l’Assemblée nationale invitant le gouvernement français à reconnaître l’Etat palestinien
Contrairement à la semaine dernière où les opposants à la résolution étaient interrogés par les médias français, les matinales radios n’ont donné la parole ce matin, lors des interviews, qu’aux partisans du texte.

Une résolution non contraignante mais à forte portée symbolique. Le Oui à l’Etat palestinien ? s’interroge Direct matin. Si elle était votée, ce serait la 3 ème du genre, constatent les quotidiens Direct matin et l’Opinion.

« Palestine, un vote, un symbole » pour Libération ou « une querelle française », comme l’exprime le quotidien l’Opinion selon qui, en France, « chacun se bat pour ceux qu’ils considèrent comme les siens. »

« Les Palestiniens de Cisjordanie sont sceptiques sur la reconnaissance de leur Etat « (la Croix)  mais « L’important, c’est que l’Europe bouge », estime le représentant palestinien Elias Sambar dans Libération.

 Une action diplomatique assumée par le pouvoir français ? La résolution n’est pas qu’un sujet de politique intérieure, explique l’Opinion. Elle s’inscrit également dans la l’action diplomatique de la France.
« C’est une résolution politique qui sera votée aujourd’hui », assure Bruno Leroux, président du groupe parlementaire PS (France inter – 8h20).  « Il s’agit d’un appel à la communauté
internationale
pour retrouver le chemin des négociations », déclare le Secrétaire d’Etat des relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen (France info – 7h45).  »

Une initiative jugée contre-productive en Israel. Mais officiellement ce vote ne devrait avoir aucune influence diplomatique entre les deux pays (France info)

« Le principal enjeu doit être de rétablir la confiance entre les deux parties », prévient le numéro 2 israélien du Parti travailliste, Erel Margalit, interrogé par Libération.

« De telles initiatives ne peuvent être que contre-productives et j’y suis opposé justement parce que je suis un partisan convaincu de la paix au travers d’une solution à deux Etats. Ces défis complexes
ne peuvent trouver une solution que par la discussion directe
et un accord que chacun s’engage à respecter, même si la négociation aura été difficile et qu’il aura fallu faire des concessions des deux côtés.« 

« En tant que membre de l’opposition, je demande aux Européens de plutôt nous aider à mener ces discussions directes avec les Palestiniens. La première chose devrait être de faire clairement la différence entre, d’un côté, les forces extrémistes et terroristes comme le Hamas et, de l’autre, l’Autorité palestinienne et les Etats arabes modérés de la région«  

« Il y a aujourd’hui une chance de voir naître une nouvelle alliance au Moyen-Orient entre l’Egypte, la Jordanie, Israël, les pays du Golfe ainsi que ceux du Maghreb face à la montée en puissance des extrémismes terroristes comme le groupe Etat islamique, Al-Qaeda, le Hezbollah et le Hamas. »

Les désillusions de l’opinion israélienne sur le processus de paix. Le processus de paix « était au cœur de la stratégie d’Yitzhak Rabin, qui fut assassiné, puis d’Ehud Barak ». Ce dernier avait notamment offert à Camp David un grand compromis aux Palestiniens, qu’ils refusèrent. D’où, depuis, le scepticisme croissant dans l’opinion israélienne quant à la réelle volonté des Palestiniens d’arriver à un arrangement définitif.

Un débat selon le clivage politique droite / gauche.
Les médias français se font aujourd’hui largement l’écho de la position socialiste traditionnelle sur le conflit israélo-palestinien et beaucoup moins de l’appel du nouveau président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, à voter contre. 

A quoi ça sert ?
A isoler Israël et à multiplier les pressions internationales sur le gouvernement Netanyahou, déclarent les défenseurs du texte

A récupérer le vote musulman pour le parti socialiste ? « Encouragé par la résolution parlementaire socialiste, le projet de reconnaissance de l’Etat palestinien met au jour des fractures politiques et religieuses en France « explique Jean- Dominique Merchet dans l’Opinion.

« Le pouvoir socialiste ne peut pas ignorer qu’il risque de perdre le vote musulman » explique le journaliste. « Trois des principaux défenseurs du texte présenté aujourd’hui à l’Assemblée, les députés Bruno Leroux, Benoit Hamon et Elisabeth Guigou sont des élus de circonscription à forte population musulmane en Seine Saint Denis et dans les Yvelines. » (L’Opinion)

« Le PS doit trouver autre chose que la reconnaissance de la Palestine pour convaincre », confirme le chercheur Vincent Tiberj (L’Opinion). « La défense de la reconnaissance de la Palestine n’a pas besoin de cet élément électoraliste qui est insuffisant, réducteur, et qui risque probablement de raviver les préjugés en France. »

Pourquoi importer le conflit en France ? Le moment bien choisi ?
Ce genre d’initiative inquiète dans le climat actuel en France où de violentes agressions antisémites ont eu lieu lors des manifestations pro palestiniennes de cet été (France inter et France info)

Attention à ne pas raviver les tensions communautaires, s’inquiète le député UDI Philippe Vigier qui, comme l’Ambassadeur d’Israel en France, Yossi Gal, qui a déploré la semaine dernière « une mauvaise initiative pour la communauté juive française »(Direct matin)


  Service de Presse


 

 

Catégories :Divers
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :