Accueil > Presse française > Les tunnels, objectif numéro 1 de l’armée israélienne à Gaza

Les tunnels, objectif numéro 1 de l’armée israélienne à Gaza

Paru sur Slate.fr, le 18 Juillet 2014

Par Jacques Benillouche

IDF rocket fire on northern Gaza (Photo: Reuters)

Jeudi, pour la première fois unanime depuis le début de la crie avec le Hamas, le cabinet de sécurité des sept principaux ministres israéliens a donné l’ordre à l’armée de lancer une incursion terrestre dans le cadre d’une extension des opérations.

Contrairement aux précédentes opérations menées contre Gaza et suite aux enseignements qu’il a tirés des conflits précédents, celui du Liban en particulier, le gouvernement a assigné à l’armée plusieurs missions, chacune ne serait lancée qu’une fois la précédente terminée avec succès. Le gouvernement veut agir par phase pour maintenir la possibilité d’un dialogue avec le Hamas.

L’objectif premier de Tsahal est de découvrir et de détecter les tunnels qui communiquent avec Israël depuis Gaza. Surtout depuis que treize commandos palestiniens se sont introduits près du kibboutz Sufa, en plein territoire israélien. L’un des membres a été tué et les autres ont rebroussé chemin. C’était une première pour Israël qui mesure ainsi l’audace des miliciens islamistes et la fragilité de sa défense.

Ce grave incident a déterminé le gouvernement à agir immédiatement en donnant des instructions pour une première phase consistant à nettoyer le terrain sur un ou deux kilomètres de la frontière. Il semble que de nombreux tunnels ont été creusés par le Hamas afin de mener des attaques terroristes contre les villages frontaliers, avec éventuellement des prises d’otages.

L’opération dictée à l’armée reste pour l’instant limitée au ratissage d’espaces qui ont été évacués par la population civile. Aucune planification n’est prévue pour un affrontement armé et direct avec l’aile militaire du Hamas sauf si elle venait à s’opposer aux opérations de ratissage.

Les opérations ont commencé au nord de la bande, à Beit Hanoun et Beit Lahia avec l’aide de tanks, de fusées éclairantes,  de frappes aériennes et d’hélicoptères d’attaque tandis que la marine tirait de nombreux obus depuis la mer.

L’armée, et par conséquent le gouvernement, ne semblent pas avoir des ambitions démesurées pour cette première opération. Ils estimeront que le premier objectif sera atteint lorsque tous les tunnels, qui servaient pour la circulation des terroristes mais aussi pour le stockage des roquettes et pour le lancement des missiles, auront été repérés et détruits. L’armée n’a pas prévu pour l’instant une incursion plus en avant des forces terrestres sachant que la confrontation avec les brigades Ezzedine Al-Qassam sera violente et coûteuse en hommes.

La temporisation entre chaque tranche de combats permet aussi de maintenir le dialogue avec les Égyptiens, qui jouent les intermédiaires et qui ont donné le feu vert à Israël après avoir accusé le Hamas d’être responsable de l’échec du cessez-le-feu.

Pour Israël, l’opération terrestre lancée sera qualifiée de succès si les tirs de missiles sur les villes du sud s’arrêtent  et l’infiltration des terroristes totalement éradiquée. L’inconnu reste la durée que prendra cette opération. Mais les guerres longues n’entrent pas dans la stratégie de Tsahal.

Advertisements
Catégories :Presse française Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :