Accueil > officiel > LES  TUNNELS  DU TERRORISME DU HAMAS

LES  TUNNELS  DU TERRORISME DU HAMAS

Information destinée à la presse (17 Juillet 2014)

 

צילום: דובר צה''ל

 

Ces dernières années, la Bande de Gaza a connu un grand boom  en matière de construction, sauf  que  ces projets restent  en grande partie invisibles à l’œil nu, étant donné qu’il s’agit pour la plupart   de  constructions souterraines.

L’industrie des tunnels du Hamas sert, comme on le sait, à la contrebande d’armes, l’acheminement  de vivres et de fonds et même à  y faire passer des terroristes dans la Bande de Gaza, dont la plupart, en provenance de la Péninsule du Sinaï en Egypte. Mais, ces tunnels de contrebande ont été en grande partie fermés par l’Egypte. A présent, le Hamas et les autres organisations terroristes de Gaza se servent de leur savoir-faire et de leurs ressources à des fins beaucoup plus graves et funestes,  à savoir, la perpétration d’attaques terroristes en territoire israélien.

Ces tunnels, destinés à des fins terroristes sont  creusés depuis un site caché à l’intérieur de la Bande de Gaza. Ils s’étendent  sur des centaines de mètres (parfois sur plusieurs kilomètres)  jusqu’à ce qu’ils atteignent les cibles visées en plein cœur  du territoire israélien.

Les terroristes du Hamas  s’infiltrent en Israël par ces tunnels, dans le but de commettre des attaques meurtrières visant  à tuer ou kidnapper des Israéliens. Tôt hier matin  (le 17 juillet)  treize terroristes du Hamas armés jusqu’aux dents,   sont sortis d’un tunnel situé près du kibboutz Soufa,  au Sud d’Israël. Par chance,  Tsahal les a découverts, avant même qu’ils ne puissent pénétrer dans  le kibboutz  et  y perpétrer un massacre.

Dix jours auparavant, (le 7 juillet),  un autre désastre a pu être évité grâce au fait que  l’armée israélienne ait fait exploser un tunnel que le Hamas planifiait d’utiliser pour perpétrer une attaque de grande  envergure contre Israël.

Déjà depuis 2006, le Hamas utilise ce mode opératoire. Cette organisation terroriste utilisait déjà  un tunnel transfrontalier pour attaquer Israël,  tuant deux soldats israéliens et  en en kidnappant un troisième  Gilad Shalit,  pris en otage pendant 5 ans.

Lors de ses attaques terroristes, le Hamas utilise  ces tunnels en tant que  véritables « mines géantes ». Cette méthode consiste à creuser un tunnel qui débouche sous des installations civiles, comme un kibboutz, un village, ou même un poste militaire. Les explosifs sont amassés dans le tunnel, et peuvent être déclenchés  à volonté,  ce qui fut déjà le cas près de la clôture marquant la frontière avec Gaza en novembre 2012.

C’est avec un sens des priorités bien surprenant  que le Hamas préfère investir  dans la construction de ce réseau souterrain, plutôt que de répondre en premier lieu aux besoins de la population gazaouie.

En octobre 2013, l’armée israélienne a découvert l’entrée d’un tunnel près de la communauté d’Ein Hashlosha en Israël. Ce tunnel  s’étendait sur près de 2 kilomètres de long depuis la ville de Khan Younès située dans la bande de Gaza,  jusqu’en Israël.  Il était creusé à 18 mètres de profondeur et était équipé de lignes électriques et téléphoniques. Il a fallu plus d’une année au Hamas pour achever sa construction et parvenir à acquérir l’ingénierie, le savoir-faire, la main-d’œuvre et les matériaux nécessaires.

Les tunnels de Gaza sont de véritables gouffres financiers, destinés à  bâtir ces  dangereuses  villes souterraines conçues dans l’unique  but de mener à bien des opérations terroristes et dont l’énorme  coût  contribue à  assécher les caisses déjà vides  de la population gazaouie

Ces tunnels nécessitent par ailleurs de grandes quantités de ressources matérielles. Pour un simple tunnel, il faut jusqu’à 500 tonnes de béton et de ciment. Israël estime que le Hamas et  les autres  organisations terroristes de Gaza auraient préparé des douzaines de tunnels à des fins terroristes.

Le béton utilisé pour ces tunnels aurait pu servir à la construction d’abris anti-bombes, pour  un grand nombre de civils palestiniens.  A la place de cela, le Hamas a préféré laisser sa population  sans abris  souterrains et sans protection.  On comprend mieux quelles sont les priorités du Hamas : l’assassinat et le rapt d’Israéliens qui, pour cette  organisation, sont plus importants que d’assurer la  protection de  ses propres civils.

 

 

Publicités
Catégories :officiel Étiquettes : , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :