Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens – 2 Juillet 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens – 2 Juillet 2014

presse symbole

Escalade de la violence à Jérusalem. L’ensemble des médias israéliens s’inquiète des violentes émeutes qui se déroulent actuellement entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes à Jérusalem.  Les médias arabes attisent le feu. La presse israélienne souligne la responsabilité des médias arabes dans la montée de violence qui sévit actuellement dans la région de Jérusalem.

 

Israël en France. Deuil national et émotion  en Israël. Laïcs et religieux confondus, tout Israël s’est réuni hier pour partager la douleur des familles des 3 jeunes israéliens dont les dépouilles ont été retrouvées lundi. De nombreux médias français ont fait entendre l’enregistrement poignant de la conversation entre la police israélienne et l’un des jeunes étudiants enlevés   (JT de 20h de TF1)

Condamnations internationales. Un acte terroriste insensé. Il faut  noter qu’à part la Croix aujourd’hui, peu de médias français rendent compte des condamnations unanimes et immédiates de la France et de la communauté internationale après la découverte des corps des 3 jeunes israéliens enlevés le 12 Juin par des membres du Hamas.

Le président François Hollande a en effet condamné « fermement » ce « lâche assassinat ». Le président Obama a déclaré qu’en tant que père il ne pouvait imaginer « peine plus indescriptible que celle que ces parents sont en train de vivre ». « Les Etats-Unis condamnent dans les termes les plus forts possibles cet acte terroriste insensé commis contre des jeunes innocents », a ajouté  le président Obama.

« C’est un acte terroriste effroyable et inexcusable perpétré contre des adolescents. » A déclaré le 1er ministre David Cameron. « Le Royaume-Uni se tiendra aux côtés d’Israël dans ses démarches pour traduire en justice les responsables ». »

Les deux suspects proches du Hamas toujours recherchés. Il est à noter que depuis mardi, les points d’information matinaux de France Inter et France Info annoncent le sujet de la mort des 3 jeunes israéliens en commençant par un bilan des victimes palestiniennes.

Le ton monte, Israël prépare la riposte. Le Hamas est responsable et il devra payer, a prévenu le 1er ministre Netanyahou (Arte Journal).  « Le prix à payer sera très lourd « pour le Hamas promet le ministre de la Défense Yaalon à l’occasion des obsèques des 3 jeunes étudiants ( JT de 20h de France 2).

Quelle sera l’ampleur de la riposte ? C’est la question que se pose aujourd’hui l’ensemble des médias français.

Le Proche-Orient sous tension après l’assassinat des 3 adolescents israéliens titre à sa Une Direct matin. L’émotion va-t-elle laisser place à la colère s’interroge le quotidien gratuit.  Car après le meurtre de trois étudiants, c’est le temps de la riposte annonce le Figaro. Israël veut sa revanche, estime  pour sa part Libération.  Israël veut frapper le Hamas, selon le Parisien.

La vengeance jusqu’où ? Métro news fait le point sur le risque d’une nouvelle guerre dans la région. Israël pèse en effet sa riposte constate La Croix. Il faut garder la tête froide prévient son éditorial.

Israël se prépare avec détermination, intelligence et responsabilité, a prévenu le 1er ministre Netanyahou (France Inter). Pour l’heure, les médias français ont peu rendu compte du discours mesuré du 1er ministre Netanyahou et davantage des propos  extrémistes de radicaux israéliens.

Les médias israéliens appellent à la retenue. Nombreux sont les quotidiens français qui, de Libération au Figaro, se font l’écho des multiples appels à la modération des représailles israéliennes. Une action de trop grande envergure « transformerait Israël de victime en bourreau ». 

 

A Noter. Une manifestation en hommage aux trois jeunes, s’est tenue hier devant l’Ambassade d’Israël en France. Une autre manifestation devrait se dérouler demain à Paris,  selon le CRIF.

 

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Deuil national en Israël.  Tout Israël se recueille après la découverte des corps des 3 jeunes israéliens, Eyal Yifrach, Gilad Shaer et Naftali Frenkel, au nord de Hébron, près du village de  Halhoul, fief du Hamas en Cisjordanie.

L’ensemble des médias israéliens accorde aujourd’hui encore une large place aux réactions officielles en soutien aux familles et à la recherche des terroristes responsables de ce triple assassinat.  Il faut noter que l’instauration d’un khalifat en Irak fait aussi l’objet d’une attention particulière des médias israéliens.

 

Rivlin : « Ce que nous redoutions tant s’est produit », a confié le nouveau président élu de l’Etat d’Israël. « Notre inquiétude était profonde mais nous gardions l’espoir que même les plus ignobles terroristes  meurtriers sauraient épargner la vie d’innocents adolescents. »

Pérès : « Bien que dévastés par cette perte, nous nous engageons à  retrouver ces immondes terroristes et à les traduire en justice. », a prévenu le président Pérès.  « Notre détermination à lutter contre le terrorisme  n’en sortira que plus renforcée et nous ferons le nécessaire pour veiller à ce  que cette terreur meurtrière  ne puisse plus se reproduire. »

 Netanyahou : « Le Hamas est responsable … Le Hamas paiera. « Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à  forme humaine. Au nom de tout le peuple d’Israël je tiens à dire aux chères familles, aux mères, aux pères, grands-mères et grands-pères, frères et sœurs, combien notre cœur saigne,  la nation toute entière pleure avec vous. », a témoigné le 1er ministre Netanyahou

« Il n’y a pas de différence entre le sang d’un Juif et celui d’un palestinien, et peu importe la nationalité, ont déclaré hier des membres de la famille du jeune Naftali Frenkel, rapporte la radio  israélienne ‘Reshet Bet’. « Un meurtre reste un meurtre et il n’y a pas d’absolution pour un crime quel qu’il soit »

Escalade de la violence à Jérusalem. L’ensemble des médias israéliens s’inquiète des affrontements violents qui se déroulent actuellement entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes à Jérusalem. Stations de tramway vandalisées, incendies  de pneus, jets de pierres sur la police israélienne se multiplient.

Les médias arabes attisent le feu. La presse israélienne souligne aujourd’hui la responsabilité des médias arabes dans la montée de violence qui sévit actuellement à Jérusalem.

Soupçon d’enlèvement d’un jeune palestinien par des radicaux israéliens. Les médias arabes ont en effet immédiatement accusé les radicaux ultra religieux israéliens de la mort d’un jeune palestinien de 16 ans enlevé hier à Jerusalem-est.

Un acte de vengeance ? Pour l’heure, il n’est pas avéré que le corps retrouvé dans la forêt de Jérusalem soit celui du jeune palestinien enlevé.  Selon le porte-parole de la police israélienne, un adolescent a été vu hier en train d’être mis de force dans une voiture à Jérusalem-Est. « Après des recherches, un corps a été retrouvé près de la forêt de Jérusalem », dans un quartier israélien, a déclaré Louba Samri,  mais la police cherche encore le lien éventuel avec l’enlèvement et toutes les pistes sont explorées. Les médias arabes ont néanmoins appelé dès hier soir à manifester leur colère contre Israël.

Abbas déclare Israël responsable du meurtre du jeune palestinien, selon le Haaretz. Les Palestiniens pointent du doigt des habitants des implantations comme étant les auteurs de l’enlèvement  et de l’assassinat  de l’adolescent palestinien.

Violente manifestation de radicaux religieux à Jérusalem. Les médias israéliens dénoncent vivement les manifestations de haine et de violence d’une minorité ultra radicale qui ont eu lieu hier à Jérusalem.

Des appels à la vengeance. Tandis que l’ensemble des citoyens israéliens partageait hier la douleur des familles, plusieurs centaines de radicaux israéliens se réclamant du mouvement extrémiste ‘du prix à payer’, ont multiplié les inscriptions racistes et les violences à l’égard d’Arabes israéliens. Une cinquantaine de manifestants ont été arrêtés par la police.

Les 3 objectifs d’Israël. Une nouvelle réunion du Cabinet de sécurité israélien n’aurait toujours pas, selon les médias israéliens, permis de décider de l’action future d’Israël.

Selon le ministre de la Défense Yaalon, Israël cherche d’abord à retrouver les 2 suspects du Hamas,  à démanteler les infrastructures terroristes du Hamas en Cisjordanie et à Gaza ; « le Hamas paiera et continuera de payer le prix ».

Le sud d’Israël à nouveau bombardé. 6 nouvelles roquettes palestiniennes lancées depuis Gaza se sont abattues hier sur le Sud d’Israël au moment des obsèques des 3 jeunes victimes israéliennes.  Pourtant, selon la radio israélienne, Reshet Bet, Khaled Mashaal, le chef du Hamas à l’étranger aurait déclaré que le Hamas ne souhaitait pas d’escalade : « nous nous sommes engagés à respecter notre  accord de trêve avec Israël ».

Service de Presse

Publicités
Catégories :Point Presse
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :