Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 26 Mai 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 26 Mai 2014

tqtouqge1

 

25 avril 2014. Après le 21 Avril 2002, une nouvelle date politique majeure s’inscrit dans l’histoire politique de la France.

Il est impossible de ne pas évoquer le vote sans précédent exprimés par les citoyens de 28 pays européens  en faveur des partis extrêmes compte tenu de son impact sur la politique nationale et internationale.

Un choc pour la presse mondiale.

National Front leader Marine Le Pen (Photo: AP)

 

Au niveau des titres nationaux. Le séisme, une onde de choc pour le Figaro. Le Big bang pour le Parisien. La France FN pour Libération.  L’affront national, pour le quotidien régional l’Ouest éclair.

Au niveau des titres de la presse internationaleun tremblement de terre vient de se produire en France et en Europe pour de nombreux quotidiens israéliens. C’est aussi le titre de Une de quotidiens britannique (Financial Times) espagnol (El pais) ou italien (Corre de la Serra)

Malgré un résultat annoncé par les sondages depuis plusieurs semaines, les Français, notamment de gauche, ne se sont pas déplacés pour voter.

Le FN arrive en tête des Elections européennes en France avec 24 députés et près de 25 % des voix.

Marine Lepen a réussi à dédiaboliser le FN pour en faire le 1er Parti de France.

Pourquoi ? Crise économique, impôts, immigration, et vote sanctions. Selon les analystes interrogés dans les médias français, les ouvriers et les jeunes auraient voté en masse pour le FN. Selon le 1er ministre Valls, interrogé ce matin sur RTL, des impôts trop lourds pourraient être aussi la cause des désintérêts de Français pour l’Europe et les urnes.

Une prise de conscience politique ?

Un moment grave de l’Histoire de la France,  a déclaré le 1er Ministre français Valls. Une humiliation pour le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, une décomposition politique, selon François Bayrou, un choc à l’échelle du monde, pour la ministre Ségolène Royal. L’expression d’une grande colère, pour Jean François Copé.

Et si c’était l’Allemagne qui avait voté à majorité pour l’extrême droite ?  Pour comprendre l’effet majeur du vote anti européen de la France à l’étranger, il faut s’imaginer l’Allemagne avoir élu à la majorité un parti d’extrême droite.

Israel en France. Visite du pape au Proche-Orient

Le pape plaide pour une paix imminente. A l’instar de Direct matin, la plupart des quotidiens nationaux français évoquent aujourd’hui la visite du pape à travers l’offre de médiation faite par le Vatican pour relancer le processus de paix.

Pope Francis lays a wreath on the grave of Zionist visionary Theodor Herzl, Monday, May 26, 2014 (photo credit: Mark Neuman, GPO)

Le pape s’invite dans le processus de paix résume l’Opinion alors que les journaux du week-end titraient que la visite du pape ne serait que d’ordre religieux. Une invitation,  « non pour parlementer à l’infini, mais pour prier l’Infini, » écrit le spécialiste religieux du Figaro Jean Marie Guénois.

 « J’offre ma maison,  au Vatican, pour accueillir cette prière pour la paix ». Une invitation historique explique le Figaro qui aurait été acceptée par les président Peres et Abbas et devrait se dérouler le 6 juin prochain, jour de commémoration de l’anniversaire du déparquement allié en Normandie.

Un exercice d’équilibrisme diplomatique estime le Monde. C’est pourquoi le Pape a multiplié les gestes, à la fois à l’attention des Palestiniens et des Israéliens.

Le sort des chrétiens au Proche–Orient fait aussi l’objet d’une attention particulière, notamment de la part du quotidien catholique la Croix qui lui consacre 2 Une.

La montée de l’islam en questions. En parallèle à la montée de l’islam, l’absence de solutions au conflit pousserait de plus en plus de chrétiens à l’exil (Libération). L’islam est de plus en plus visible qu’il y a quarante ans, explique le prêtre Frans Bouven de Jerusalem dans le Croix. Cela peut inquiéter les chrétiens admet-il, d’autant qu’on ne sait pas dans quelle mesure le Hamas est présent dans les territoires palestiniens.

Une minorité radicale juive sous surveillance. Le Figaro, la Croix et le Monde lient souvent dans leurs articles le sort des Chrétiens et les exactions d’une minorité juive radicale mises sous surveillance par la police israélienne. Selon le prêtre de Jerusalem interrogé par la Croix, cette minorité, qui multiplie les actes anti chrétiens « se croient au-dessus des lois et exerce une influence croissante sur le gouvernement actuel« . Il faut rappeler que le groupuscule dit « du prix à payer » multiplie aussi les actions contre des Israéliens et les soldats de Tsahal.

A Noter. Shimon Pères dans le Figaro. Avant la visite du pape, le président Pères a tenu à s’exprimer dans le Figaro du week end.  « On ne peut avoir une partie du peuple palestinien qui soutient la paix et une autre qui s’obstine à tuer de gens. Si le Hamas continue à être une organisation terroriste, comment les Palestiniens peuvent –ils s’unir ? »

A Noter encore. Des chercheurs israéliens inventent des chaussures pour empêcher les chutes des personnes âgées. Cette invention, encore à l’état de prototype, permettrait de compenser toute perte d’équilibre. (Maxime Switek  Europe 1, 6h35)

La Belgique sous le choc du terrorisme. (Figaro). Bruxelles craint l’ombre d’une affaire Merah (L’Opinion).

Les mesures de sécurité ont été renforcée sur les lieux communautaires et de prières juifs, y compris en France, après l’agression de deux personnes dimanche soir près d’une synagogue à Créteil.

Il faut noter les précautions prises par autorités belges pour ne pas qualifier trop vite la nouvelle tuerie d’acte d’antisémite, notamment à l’écoute de la ministre belge de l’Intérieur, dimanche sur Europe 1 (8h20). Une qualification faite pourtant par le porte-parole du Ministère israélien des Affaires étrangères, Ygal Palmor, qui a révélé l’identité israélienne de deux des victimes (France info, 7h20, 25 mai,) et qui rappelle le titre d’une enquête récente sur l’antisémitisme « ce mal au nom interdit. »  (Martine Gohzlan, Marianne).

Des condamnations internationales sans ambiguïté.

Il faut noter par contre la condamnation immédiate et très claire des autorités françaises. « Le caractère antisémite ne fait aucun doute » a ainsi déclaré le président Hollande. « Un acte criminel de haine antisémite », a lancé le Pape en Israel.

« Un attentat qui est le résultat de la campagne d’incitation à la haine menée continuellement contre l’Etat d’Israel au Moyen-Orient et en Europe, a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

 Il y va de l’âme de la France, a prévenu ce matin l’ancien garde des Sceaux Robert Badinter (Europe 1, 7h15). « Nous devons lutter pour préserver les valeurs de la République et contre la résurgence de l’antisémitisme dans les écoles, les familles. » « Il faut être sans complaisance  et agir sur l’éducation, des enfants et des familles.  »

Manifestations de soutien aux victimes, en Belgique et à Paris, devant l’ambassade de Belgique (matinales radios), en présence de l’ambassadeur d’Israel en France. Cette année,  il y aurait eu au 1er trimestre, 40 % de hausse des actes antisémites en France (Yann Gallic, France inter, journal de 8h)

Silent protest at Belgium's Jewish Museum Sunday May 25. (Surya Jonckheere)

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Le pape François  est le 1er pape à se recueillir sur la tombe d’Herzl.

Un geste politique sans précédent. Les médias israéliens rappellent aujourd’hui l’histoire du sionisme et celle de l’époque où le pape Pie X avait refusé de rencontrer Theodor Herzl, estimant que le sionisme allait à l’encontre de la politique du Vatican à l’égard de la communauté juive.

L’église catholique initialement opposée à la création d’un Etat juif. Il faut rappeler que jusqu’à Nostra Estate, en 1965,  certaines prières chrétiennes considéraient la souffrance de Juifs, comme une pénitence justifiée et éternelle pour avoir, selon eux, tué le Christ.

La reconnaissance d’Israël en tant qu’Etat nation du peuple juif. C’est pourquoi cette gerbe déposée sur la tombe du Père du sionisme, par le Pape François,  est une reconnaissance à la fois de la souveraineté d’Israël sur sa terre, et la reconnaissance d’Israël en tant qu’Etat nation du peuple juif.

Le Pape invite Peres et Abbas à la paix. Le pape est intervenu dimanche de manière inattendue en proposant une initiative diplomatique pour mettre fin au conflit israélo-palestinien. Le Pape François a en effet invité les présidents israélien et palestinien à se rencontrer à Rome, en juin prochain, sous sa médiation, par le  biais d’une prière universelle pour la paix.

Il est urgent de faire la paix.« Le moment est venu pour chacun de trouver le courage d’être généreux et créatif,  pour le bien de tous », a déclaré le pape, exhortant les deux parties à s’abstenir de toute action qui pourrait faire dérailler la  paix.

« Une situation inacceptable. » « Le moment est venu de mettre un terme à cette situation qui est devenue de plus en plus inacceptable. », estime le Pape François. Les deux parties doivent faire des sacrifices pour créer deux États, avec des frontières internationalement reconnues, basées sur une sécurité mutuelle et des droits pour tous ».

Une prière devant la barrière de sécurité. Les médias israéliens rappellent aujourd’hui que la barrière de sécurité devant laquelle le Pape a tenu à prier, a été érigée pour protéger les citoyens d’Israël après les multiples vagues d’attentats-suicide palestiniens dans les années 2000. Si son tracé est contesté, au niveau sécuritaire, son efficacité a fait ses preuves.

Mont Herzl : Le Pape se recueille au Mémorial des victimes de la terreur où sont inscrits le nom de chaque victime israélienne du terrorisme palestinien.  « J’ai expliqué au pape, a déclaré le 1er Ministre Netanyahou, que la clôture de sécurité a empêché beaucoup plus de victimes que la terreur palestinienne qui se poursuit aujourd’hui projetaient de faire »

Kotel, Yad Vashem, mont Herzl. L’ensemble des médias israéliens rendent compte en direct des étapes de la visite du Pape François en Israel.

Une prière au Mur des Lamentations. Comme il est d’usage, le Pape François a glissé un message entre les pierres du Kotel où est inscrit, en espagnol, la prière « Notre père qui êtes aux cieux ».

« Plus jamais, Seigneur, plus jamais! » a déclaré le Pape François à Yad Vashem. La Shoah est « un symbole durable de la profondeur où le mal humain peut sombrer ». « Je prie Dieu qu’il n’y ait jamais plus  un tel crime « 

Attentat antisémite de Bruxelles. Les médias israéliens font part de leur vive inquiétude face au nouvel attentat antisémite qui a tué 4 personnes, dont deux ressortissants israéliens, une française et un employé belge.

Un attentat dans la lignée Merah. Si pour l’instant, le terroriste n’a pas été arrêté, les médias israéliens inscrivent ce nouveau massacre dans la lignée de la tuerie de Toulouse et de Montauban.

Victoire d’un parti antisémite en France. L’ensemble des médias israéliens s’alerte de la victoire du Front National en France lors des élections européennes.

Une montée des partis extrêmes en Europe. Cette victoire s’inscrit dans la montée générale des partis néo nazis en Europe. Le NPD, le parti nazi allemand sera ainsi représenté pour la première fois au parlement européen par un député. Aube dorée, le parti grec néo nazi, obtient 3 sièges, comme le parti ultra nationaliste hongrois. Le faible taux de participation générale, a permis à des partis d’extrêmes droite, comme le Danemark d’obtenir 13 sièges, la France 24 sièges et le parti anti européen britannique, 13 députés.

Un tremblement de terre politique en Europe. Les médias israéliens qui n’hésitent pas à qualifier le Front National, de parti antisémite, s’alarment du fait que 4,1 millions de Français aient décidé de voter pour le FN, au point d’en faire le 1er parti de France.

Sans transitions.

Concert de Carla Bruni dimanche à Tel Aviv en présence de Nicolas Sarkozy.   Après avoir rencontré le Président Peres à Jérusalem, les médias israéliens racontent que le couple aurait posé pour des « selfies » avec des fans à l’extérieur de leur l’hôtel de Tel-Aviv.

פרס, סרקוזי וברוני

 

Service de Presse

 

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :