Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 14 Mai 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 14 Mai 2014

tqtouqge1

 

De nombreuses personnalités ont tenu à être présentes aux festivités de Yom Haatsmaouth organisées hier à Paris par l’ambassade d’Israël en France.

Il faut noter la présence exceptionnelle du 1er ministre Manuel Valls qui a tenu à s’exprimer et saluer avec chaleur l’amitié franco-israélienne, à l’occasion du 65ème anniversaire des relations diplomatiques franco-israéliennes.

Israël en FrancePrison ferme pour l’ancien Premier ministre Ehud Olmert pour corruption.  Une peine qui annihile ses chances de retour en politique (Brèves Metro, la Croix, Figaro, les Echos)

Israël face à la montée du vandalisme de religieux ultra radicaux. Après le Figaro hier, Libération rend compte à son tour des actes racistes des radicaux nationalistes du mouvement dit « du prix à payer ». « Invoquant le prix à payer pour tout acte qui les contrarie, des activistes juifs multiplient les attaques contre les chrétiens, les Arabes  ou l’armée » (Aude Markovich)

« Le terme prix à payer est un euphémisme pour des crimes de haine dont le but est de provoquer et de causer de la violence », a déclaré la ministre israélienne de la justice T. Livni (Libération)

A Noter. « Abbas sans charisme » selon Leila Shahid. Le Canard Enchainé trace un portrait sans concession du processus de paix et de l’actuel président palestinien. David Fontaine s’étonne que l’épouse du président palestinien porte le voile, « fait rare parmi les épouses de dirigeants historiques du Fatah ». Selon Leila Shahid, M. Abbas « est timide et n’a guère de charisme ». la représentante palestinienne ajoute qu’après Arafat, M. Abbas « c’est un peu Hollande venant après De Gaulle »

A Noter encore. De nombreuses personnalités ont tenu à être présentes aux festivités de Yom Haatsmaouth organisées hier à Paris par l’ambassade d’Israël en France.

Le 1er ministre Valls, invité d’honneur. Il faut noter la présence exceptionnelle du 1er ministre Manuel Valls qui a tenu à s’exprimer et saluer avec chaleur l’amitié franco-israélienne, à l’occasion du 65ème anniversaire des relations diplomatiques franco-israéliennes.

Avant d’etreintre chaleureusement l’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, le 1er ministre français a tenu à rappeler l’attachement de la France à une solution négociée sur la base de deux Etats pour deux peuples.

« Israël doit prendre le risque de la paix, mais quel beau risque ! La paix ce n’est pas un calcul politique, la paix c’est un courage », a déclaré le Premier ministre Valls. « Voilà le message dont je suis aujourd’hui le porteur, a-t-il poursuivi au nom du président Hollande, alors que nous célébrons le 66ème anniversaire de votre indépendance, même si c’est difficile, c’est le message de la France, a-t-il ajouté en présence, entre autres, du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve et de son prédécesseur Claude Guéant, ainsi que du président de l’Assemblée nationale Claude Bartelone, de la Maire de Paris Anne Hidalgo et de sa dauphine, Nathalie Kosciusko Morizet.

Il faut rappeler que lors des primaires socialistes pour les présidentielles, Manuel Valls fut le seul candidat à s’exprimer officiellement sur le conflit israélo-palestinien dans une tribune parue dans Libération.

« Les Juifs de France sont la France. » Jamais la France ne tolérera ou ne montrera la moindre faiblesse à l’égard de ceux qui s’en prennent aux Juifs de France car ils sont la France ». « Ce combat a été le mien comme ministre de l’Intérieur, il sera toujours le mien en tant que Premier ministre », a assuré Manuel Valls devant de nombreux représentants de la communauté juive.

Sans transitions.

L’ambassadeur français Zair Kedadouche victime de racisme au quai d’Orsay? Selon Libération, la démission de l’Ambassadeur de France en Andorre serait motivée par le racisme.   « C’est au sein du ministère des Affaires étrangères que j’ai rencontré le racisme le plus abject et ressenti l’humiliation de ne pas faire partie de la même classe sociale » « Certaines personnes considèrent mon nom et mon origine comme un handicap » aurait déclaré Zair Kedadouche (Direct Matin et France Info du 13 mai)

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Condamnation d’Ehud Olmert, Elections présidentielles, dossiers iranien et ukrainien font partis des sujets de Une des médias israéliens.

Pour la première fois, un ancien Premier ministre condamné à de la prison ferme. Ce fait judiciaire et politique, sans précédent en Israël, fait l’objet de très nombreux commentaires.

« Personnellement, c’est un jour triste » a confié le président Pérès aux médias israéliens mais la condamnation d’Ehud Olmert vient au terme d’une procédure régulière, a-t-il poursuivi.

Lapid : « nul n’est au-dessus de la loi » ; Livni : « J’ai toute confiance dans les tribunaux et  la police. »

« Une condamnation exemplaire. » « La condamnation d’Ehud Olmert à une peine de prison de six ans dans l’affaire de corruption Hollyland envoie un message qui pourrait contribuer à éviter la corruption à l’avenir, estime le procureur général adjoint Shai Nitzan,

Ehud Olmert à l’isolement ? Selon les médias israéliens, les services pénitenciers ont fait savoir qu’ils envisageaient d’ouvrir un nouveau secteur carcéral afin d’y accueillir l’ancien 1er ministre et les autres personnes inculpées pour corruption.

Olmert at the sentencing hearing (Photo: Yotam Ronen)

Il faut garantir la sécurité d’Ehud Olmert durant sa période d’incarcération.  Le  Shin Bet craint en effet que les prisonniers de droits communs arabes israéliens n’en veuillent à la vie de l’ancien Premier ministre.

Ehud Olmert a fait appel de la décision du juge. 

Lapid contre la proposition Netanyahu de repousser la tenue des élections présidentielles prévues pour juin prochain. Il ne faut pas changer les règles, alors que la campagne est déjà en plein essor, a déclaré en substance l’actuel ministre des Finances. Cette proposition de loi est devenue aujourd’hui une affaire politique en Israël.

« Les symboles de l’Etat ne peuvent être annulés ». Comme le drapeau et l’hymne, la présidence est aussi importante que les lois définissant le caractère de l’Etat d’Israël estime Yoaz Hendel dans Ynet. Le candidat Reuven Rivlin est certes « un homme politique important, mais il n’est pas suffisamment important pour avoir une institution nationale annulée à cause de lui. »

Israël refuse l’entrée d’un navire militaire russe dans le Port de Haïfa. Israël a refusé la demande de Moscou de laisser accoster un bateau de missile russe à Haïfa il y a un mois.

Eviter à nouveau l’espionnage de la Russie. Lors des cérémonies de commémoration du 9 mai 1945, organisées l’an passé entre Israël et la Russie, Israël avait permis à un navire militaire russe d’accoster à Haïfa. Selon le Shin Beth cité par les médias israéliens, les Russes avaient alors procédé à des opérations d’espionnage depuis le navire.  C’est pourquoi les autorités militaires et celles du renseignement ont fait savoir leur refus.

Une décision prise aussi dans le contexte de la crise en Ukraine, selon un haut fonctionnaire à Jérusalem cité par les médias.D’un point de vue politique, les médias israéliens croient savoir que les autorités américaines auraient demandé à Israël de ne pas permettre la venue d’un navire de guerre russe, compte tenu des tensions du dossier ukrainien. Selon Barak Ravid du Haaretz, en interdisant l’entrée du navire de missiles russes dans un port israélien, Israël s’efforce de maintenir sa neutralité dans l’affrontement entre grandes puissances en Ukraine.

Dossier nucléaire iranien. Les modalités du règlement du dossier nucléaire iranien font l’objet d’une attention quotidienne de la part des médias israéliens.

iran talks

Vers un accord global fin juillet. Selon les médias israéliens, un accord global pourrait être validé le 20 juillet prochain entre les grandes puissances et l’Iran.

Après trois mois seulement de négociations, les parties prévoient à présent de commencer à rédiger le texte d’un accord final qui pourrait mettre fin aux sanctions internationales contre l’Iran.

« L’Iran trompe une fois de plus l’Occident ». Selon Amos Harel du Haaretz, Israël soupçonne les grandes puissances de se compromettre sur un accord nucléaire a minima avec l’Iran.

« L’Iran continue à tromper le monde et à faire avancer son programme nucléaire », a déclaré le 1er ministre Netanyahou lors de sa visite au Japon.  « Et si la communauté internationale veut éviter le spectre du terrorisme nucléaire, elle doit garantir que l’Iran n’accède pas à la capacité de développer des armes nucléaires »

Service de Presse

 

Advertisements
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :