Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 9 Mai 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 9 Mai 2014

tqtouqge1

 

 

La police israélienne en état d’alerte. L’ensemble des médias israéliens rend compte aujourd’hui de la mobilisation de la police israélienne face aux exactions du groupuscule religieux radical. La crainte d’une action majeure durant la visite du Pape. Des Mosquées, des Eglises, des bases militaires et des soldats israéliens ont déjà été la cible de ce mouvement religieux ultranationaliste considéré comme un mouvement terroriste et condamné par l’ensemble de la classe politique israélienne.

Israël en France.  L’actualité israélienne est très peu traitée dans les médias radios et télévisés en France mais fait l’objet d’une attention relative en presse quotidienne nationale. Tags et inscriptions racistes. Les dernières exactions des activistes radicaux ultranationalistes contre des biens appartenant au Vatican à Jérusalem sont aujourd’hui commentées par la Croix et Libération. Mais faut-il prendre au sérieux ses menaces antichrétiennes s’interrogent la Croix. Selon le chercheur Fréderic Encel, il s’agit davantage d’un message adressée au gouvernement israélien face, entre autres,  au projet d’incorporer des arabes chrétiens au sein de l’armée israélienne.

« J’adore  être entouré d’entrepreneurs, je voulais vivre au soleil et je cherchais une petite amie » témoigne un jeune français des Yvelines. « De plus en plus de Juifs de France quittent la France pour Israel » et  pas seulement à cause de l’antisémitisme titre à sa Une le Figaro.  « J’ai découvert un pays très dynamique vers lequel convergent des gens du monde entier. « Par contraste, confie le jeune israélien, l’Europe m’est apparue comme un endroit pesant ou la moindre difficulté prend des proportions énormes. » (Cyrille Louis).

A Noter. Le Figaro magazine dédié cette semaine aux meilleures adresses touristiques en Méditerranée et notamment en  Israel.

« Boycott d’Israel : illégal et illégitime. » Parmi les signataires cette tribune parue dans Libération, Marc Knobel, Jacques Tarnero ou Pierre André Taguieff répondent à  Rony Brauman qui,   le 18 Avril dernier, affirmait aussi en Pages Rebonds que le boycott d’Israel était légitime.

Il faut rappeler que la justice française considère comme illégale toute forme de boycott.

« La haine incontrôlée d’Israel entraine inévitablement à la haine incontrôlée des Juifs ; C’est là un constat. « , écrivent les signataires. Et de prendre l’exemple du « manifeste des 2000 » soutenu par des militants du BDS  où est écrit  » vite, ramenez les étoiles jaunes et les pyjamas rayés, après les produits, on va boycotter les Juifs ».  Ou bienl’extrait d’une vidéo d’euro Palestine » vous devez arrêter d’acheter les produits israéliens, chacun équivaut à une balle qui va tuer un enfant en Palestine « 

Contexte Proche et Moyen –Orient.

La lutte contre le groupuscule activiste religieux ultra radical du « Prix à payer » est à la Une des médias israéliens, après de nouveaux actes racistes commis à l’encontre des biens des communautés chrétiennes et arabes.

Le mouvement dit du « Prix à payer « se réfère aux actes de vandalisme et de haine commis par des ultranationalistes juifs en représailles aux politiques gouvernementales contre le mouvement des colons. Des Mosquées, des Eglises, des bases militaires et des soldats israéliens ont déjà été la cible de ce mouvement religieux ultranationaliste considéré comme un mouvement terroriste et condamné par l’ensemble de la classe politique israélienne.

La police israélienne en état d’alerte. L’ensemble des médias israéliens rend compte aujourd’hui de la mobilisation de la police israélienne face aux exactions du groupuscule religieux radical.

La crainte d’une action majeure durant la visite du Pape. Le Shin Beth craint en effet que ce groupuscule comptant une centaine de membres issus des implantations, principalement de Cisjordanie, ne fomente une action spectaculaire lors de la prochaine visite du pape François en Israel à la fin du mois de Mai.

Arrestation d’un suspect. L’activiste radical ultra religieux responsable des dernières exactions racistes à Yokneam a été arrêté. La police espère remonter ainsi toute la filaire.

Négociations de paix : Les USA accusent Israël et Abbas. Selon Martin Indyk, « ni Israël ni les Palestiniens ne montrent un sentiment d’urgence dans leur quête de la paix ».

ג'ון קרי ואינדיק בנתב"ג. ארכיון (צילום: רויטרס)

« Il est plus facile pour les Palestiniens de signer des conventions et de faire appel aux organismes internationaux par un processus qui, par définition, ne nécessite aucun compromis, « que de faire des compromis douloureux, a déploré le médiateur américain.

« Il est aussi plus facile pour les politiciens israéliens d’éviter les tensions au sein de la coalition gouvernementale et pour le peuple israélien, de se contenter du confortable statu quo actuel  »

Les implantations en ligne de mire. S’adressant à l’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient, l’envoyé spécial américain pour le Processus de paix, Martin Indyk, estime que la construction d’implantations supplémentaires en Cisjordanie est l’un des principaux facteurs qui ont miné les négociations. Il y a des soutiens aux implantations au sein même du gouvernement israélien a-t-il ajouté.

Les implantations minent l’avenir d’Israël en tant qu’Etat juif. « L’activité de colonisation rampante – surtout au milieu des pourparlers — ne sapent pas seulement la confiance palestinienne dans les négociations, » elle peut miner l’avenir juif d’Israël. »  « Si cela continue, a-t-il poursuivi,  » cela pourrait blesser mortellement l’idée d’Israël comme un État juif.

« Les activités de colonisation du gouvernement israélien ont saboté les pourparlers », a déclaré Tzipi Livni à la radio israélienne vendredi matin, en écho aux propos de M. Indyk. « Les constructions font mal à Israël, mal aux Palestiniens et font du mal aux négociations, » a déclaré la ministre en charge des pourparlers.

Abbas tourné davantage vers sa succession que vers la paix. Selon Martin Indyk, la poursuite des implantations durant les négociations aurait été perçue par le président palestinien comme l’absence d’un partenaire fiable, pour la solution à deux Etats qu’il recherchait, et il se serait focalisé sur son héritage et sa succession ». « Il a 79 ans. Il est fatigué. Il veut quitter son poste et il est maintenant davantage axé sur sa succession qu’à faire la paix, a conclu M. Indyk.

L’accord avec le Hamas a donné le coup de grâce aux négociations. M. Indyk a confié que la « dernière étape » dans l’échec des négociations aura été l’annonce de l’accord de réconciliation entre le Fatah, le parti du Président palestinien Mahmoud Abbas et le Hamas, une organisation terroriste, pour Israël, l’Union européenne et les États-Unis.

Homs. Victoire symbolique du Clan Assad en Syrie. Nombreux sont les médias israéliens qui aujourd’hui encore portent leur attention sur l’accord obtenu par Assad dans l’ancien fief rebelle de Homs. L’ex capitale de la rébellion est désormais entre les mains du clan Assad. Une victoire d’une extrême importance pour le président Assad, qui a obligé les rebelles, par l’intermédiaire de l’ONU, à évacuer complètement l’ex-ville symbole de la rébellion contre son régime.

Usage d’armes non classiques par Assad contre la population. Selonun haut responsable de Tsahal cité anonymement par les médias israéliens, le régime Assad aurait utilisé du gaz toxique,  à 30 reprises, depuis le mois d’août dernier.

Children receive oxygen in Kfar Zeita, a rebel-held village in Hama province, after an alleged chemical attack, April 16, 2014 (photo credit: AP Photo/Shaam News Network)

Agenda diplomatique. Le 1er ministre Netanyahou en visite au Japon. Le Premier ministre Netanyahou s’envolera vers le Japon samedi soir pour une visite de quatre jours. Les entretiens prévus devraient aborder le renforcement de la coopération économique entre Israel et le Japon ainsi que des questions diplomatiques.  Ce sera la première visite d’un Premier ministre israélien depuis Ehud Olmert en 2008.

Peres honoré aux USA. Le président Shimon Pères a fait savoir que son dernier voyage en tant que président de l’Etat d’Israel serait pour les USA. A cette occasion le président Obama et le Congrès américain rendront hommage à l’action politique sans précédent de ce grand homme d’Etat.

Dossier nucléaire iranien. Lors de sa visite en Israel, la délégation américaine en charge des négociations avec l’Iran, a réaffirmé l’engagement des USA à empêcher l’Iran d’acquérir une arme nucléaire, », a indiqué un communiqué de la Maison Blanche.    

« La chose la plus importante est que l’Iran ne puisse obtenir la capacité de développer une arme nucléaire, a déclaré le 1er ministre Netanyahou. Cela doit être l’objectif ultime et le plus important des négociations en cours avec l’Iran »

Service de Presse

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :