Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 29 Avril 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 29 Avril 2014

tqtouqge1

Kerry s’excuse auprès d’Israël. Le mot« apartheid » était un mauvais choix de mots a regretté le Secrétaire d’État américain John Kerry pour décrire le futur Etat d’Israël au cas où aucun accord ne serait conclu entre Israéliens et Palestiniens.  « Israël est une démocratie vivante et je ne crois pas, avoir jamais dit, publiquement ou en privé, qu’Israël est un Etat d’apartheid ou qu’il a l’intention d’en devenir un, » a affirmé le Sécrétaire d’Etat.

US Secretary of State John Kerry (Photo: EPA)

Israël en France. Israël figé et silencieux durant deux minutes. La journée de la Mémoire des victimes de la Shoah a fait l’objet de brefs reportages hier aux journaux de 20 h de TF1 et d’Arte journal.   Dans les écoles, les bureaux, les magasins, la vie s’est arrêtée, hier, à 10h, au son des sirènes en hommage aux 6 millions de victimes de la barbarie nazie.  Il faut noter l’absence de traitement de ce sujet aux JT de 20h de France 2 en ce début de semaine.

Fin des pourparlers de paix ? La date symbolique du 29 avril fixée par les USA pourrait annoncer la fin des négociations israélo-palestinienne. Malgré son importance, ce sujet international est particulièrement peu évoqué dans les médias français. Un seul article dans les Echos lui est consacré.

Il s’agirait d’un échec quasi personnel de John Kerry selon France Inter ( Journal de 8h).

Kerry avertit Israel : « Israël risque de devenir un Etat d’apartheid si une solution à deux Etats n’est pas trouvée » , selon le Daily Beast cité par les Echos.

« Le geste de M. Abbas sur la Shoah ne convainc pas Israël. » Reprenant les déclarations du 1er ministre Netanyahou , Nathalie Hamou fait part du  scepticisme d’Israël à l’égard des propos du leader de l’AP sur la Shoah : »M. Abbas ne peut pas qualifier la Shoah du plus odieux crime de l’histoire et dans la foulée, embrasser le Hamas, qui nie l’Holocauste.   »

Les Propos de M. Abbas sur la Shoah sont « historiques » estime pour sa part ce matin Daniel Cohn Bendit (Europe 1). Selon le chroniqueur, le président de l’Autorité nationale palestinienne a reconnu explicitement « la justification morale de l’État d’Israël ».  Il invite en retour Israël à reconnaître  la naqba palestinienne.

A Noter.  » Pourquoi le président Obama ne réussit-il pas à imposer la paix ? » Reprenant le titre de la Croix, l’émission 28 Minutes d’Elisabeth Quin  fut consacrée hier au processus de paix. En présence entre autres de Yoav Toker et Leila Shahid (Arte) .

A Noter encore. Interview du 1er ministre tunisien en visite aujourd’hui à Paris, Mehdi Jomaa sur Europe 1 – Jean Pierre Elkabbach – 8h20

Processus de paix au Proche-Orient. « Nous appuyons tout ce qui peut rapprocher les deux peuples, tout ce qui peut apaiser la situation et nous sommes adeptes depuis longtemps d’une solution négociée dans le respect de la légalité internationale. »

Il faut néanmoins rappeler que si la nouvelle constitution tunisienne a retiré les paragraphes initiaux stigmatisant le sionisme, le préambule de la nouvelle constitution contient un paragraphe qui mentionne le soutien des autorités tunisiennes au mouvement de libération palestinien.

Pèlerinage des Juifs de France à la Ghriba « . La liberté de culte est inscrite dans la constitution » a déclaré ce matin le 1er ministre tunisien pour souhaiter la bienvenue aux nombreux français qui effectuent chaque année ce pèlerinage à la célèbre synagogue de Djerba.

Pour favoriser le tourisme en Tunisie, les nouvelles autorités ont aussi décidé de faciliter l’entrée des citoyens israéliens pour pouvoir se rendre au pèlerinage de la synagogue « Ghriba » à Djerba. Alors qu’auparavant, une autorisation spéciale était nécessaire, aujourd’hui seul le passeport israélien suffit. Mais depuis la semaine dernière, une fronde menée par de nombreux parlementaires tunisiens, pour la plupart islamistes, remettent en cause cette libre circulation des touristes israéliens.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Le délai de 9 mois des pourparlers de paix fixé par les USA est atteint aujourd’hui, 29 avril. L’ensemble des médias israéliens rend compte des dernières positions officielles et fait un état des lieux des négociations.

Kerry s’excuse auprès d’Israël. Le mot« apartheid » était un mauvais choix de mots a regretté le Secrétaire d’État américain John Kerry pour décrire le futur Etat d’Israël au cas où aucun accord ne serait conclu entre Israéliens et Palestiniens.

« Israël est une démocratie vivante et je ne crois pas, avoir jamais dit, publiquement ou en privé, qu’Israël est un Etat d’apartheid ou qu’il a l’intention d’en devenir un, » a affirmé le Sécrétaire d’Etat. « Si je pouvais rembobiner la bande, j’aurais choisi un autre mot pour décrire ma ferme conviction que le seul moyen à long terme d’avoir un Etat juif et deux nations et deux peuples vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, le seul moyen viable de mettre fin au conflit, est une solution à deux Etats « .

L’accord du Fatah avec le Hamas, un casus beli pour Israël. L’accord d’unité conclu avec le Hamas en pleine négociations, a suscité la colère des dirigeants et des négociateurs israéliens. Le coup de grâce à la paix. Le Hamas est en effet reconnu par Israël, les USA et l’UE comme une organisation terroriste appelant à la destruction d’Israël.

Les États-Unis soutiennent le refus d’Israël de négocier avec un gouvernement palestinien composé de membres du Hamas.  Selon un article paru dans le New York Times, un officiel israélien aurait confié au quotidien que l’administration d’Obama se serait engagée à soutenir le refus de Jérusalem de négocier avec un gouvernement soutenu par le Hamas.

US President Barack Obama and Prime Minister Benjamin Netanyahu shake hands in the Oval Office of the White House in Washington, March 3, 2014 (photo credit: AP/Pablo Martinez Monsivais)

Un « engagement précis ». Le responsable israélien ne précise pas si l’engagement américain a été fait par écrit, ou s’il a été donné directement par le Président. Il aurait insisté sur le fait que l’administration américaine a soutenu la position israélienne, refusant de négocier avec un gouvernement d’Union nationale palestinien — à moins que le Hamas accepte de reconnaître le droit d’exister d’Israël, renonce à toute forme de  violence et respecte les accords déjà signés entre Jérusalem et Ramallah.

Un haut fonctionnaire du département d’Etat américain a refusé de commenter les propos du fonctionnaire israélien, disant seulement que l’administration « n’allait pas révéler les détails de conversations privées»

Le Hamas se dit prêt à démissionner. Selon le Porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri, le Premier ministre du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh et son gouvernement seraient prêts à démissionner dès qu’un nouveau gouvernement d’unité palestinienne sera créé. Beaucoup en Israël et dans les territoires palestiniens ont réagi à cette  déclaration avec scepticisme, compte tenu du non-respect des deux précédents accords de réconciliation entre le Hamas et le Fatah.

(From L to R) Palestinian Fatah delegation chief Azzam al-Ahmad, Hamas prime minister in the Gaza Strip Ismail Haniyeh and Hamas deputy leader Moussa Abu Marzouk pose for a photo as they celebrate in Gaza City on April 23, 2014, after West Bank and Gaza Strip leaders agreed to form a unity government within five weeks. (photo credit: AFP/Said Khatib)

Début des sanctions israéliennes contre les Palestiniens En représailles à l’accord interpalestinien avec le Hamas,  Israël aurait décidé, selon les médias israéliens, de geler des plans pour construire des logements pour les Palestiniens situés en zone C en Cisjordanie. Israël aurait aussi élevé sa perception de taxes,  de 100 millions à 132 millions de Shekels, pour régler les dettes palestiniennes auprès de la compagnie d’électricité israélienne, qui fournit la Cisjordanie et Gaza. L’Autorité palestinienne serait comptable, entre autre, pour plus  d’un milliard de shekels de dette d’électricité à Israël.

Hausse des implantations durant les négociations. Selon l’ONG israélienne Shalom Ahchav, la paix Maintenant, durant les neuf mois de négociations entre Israël et l’Autorité palestinienne, le gouvernement israélien aurait approuvé des plans et des appels d’offres pour au moins 13 851 logements dans les implantations et à Jérusalem-est. « C’est un nombre sans précédent, soit une moyenne de 50 unités de logement par jour ou 1 540 par mois », selon l’ONG israélienne.

Construction in the settlement of Ariel in January 2014. (photo credit: Flash90)

Obama rend hommage Yom Ha Shoah.  A l’occasion de la journée de commémoration de la Shoah, le président Obama a publié une déclaration. Plus jamais ça. Le président américain a tenu à rendre hommage aux « 6 millions de Juifs assassinés  de manière insensée » par les nazis pendant la seconde guerre mondiale et a promis de s’opposer à l’antisémitisme « partout où il prend racine. » En utilisant le mot hébreu Yom Ha Shoah, pour désigner l’Holocauste, le président Obama a souhaité s’adresser « aux personnes de toutes confessions, aux États-Unis, dans l’Etat d’Israël et dans le monde » pour les appeler à se souvenir des « innocents, hommes, femmes et enfants » qui ont été victimes du génocide nazi.

 

Agenda diplomatique. Le ministre des Affaires étrangères Avigdor Liberman se rendra en Azerbaïdjan mardi pour sa troisième visite en quatre ans. Il faut savoir que l’Azerbaïdjan est un pays musulman,  stratégiquement important, situé à la frontière nord de l’Iran.

Service de Presse

 

 

Publicités
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :