Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 24 Avril 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 24 Avril 2014

 

Un accord qui justifie les craintes d’Israël. SelonRon Benishai de Ynet, cet accord de réconciliation entre une organisation terroriste, le Hamas, et une organisation palestinienne en charge actuellement des négociations avec Israël, permet de désigner du doigt les Palestiniens comme les responsables de l’échec des négociations.

Photo: AP

Israël en France.  3ème tentative de réconciliation entre le Hamas et l’OLP en 7 ans. Après l’accord de Doha et du Caire, un nouvel accord qualifié d’historique par le Hamas a été signé hier entre l’organisation islamiste et l’OLP. Cet accord prévoit entre autres la formation d’un gouvernement d’union nationale, la tenue prochaine d’élections présidentielles et législatives.  Pour l’heure, aucun des accords déjà signés n’a été appliqué.

Les Palestiniens sceptiques. Selon France Inter, cette réconciliation est encore loin d’être une réalité sur le terrain (journal de 8h). C’est pourquoi selon les témoignages recueillis par Sébastien Laugénie, les Palestiniens ne lui font pas confiance.

Un accord de façade titre ainsi l’Opinion tandis que Libération met en exergue la déclaration d’un chercheur palestinien selon lequel le Fatah et le Hamas ne respectent pas leurs engagements.

Les Palestiniens avancent vers la réconciliation estime la Croix mais seule la composition du gouvernement d’Union nationale prouvera la crédibilité de l’accord. Pas avant,  écrit Pascal Ayrault dans l’Opinion.

Un accord qui complique les négociations estime les USA.

knesset

Israël accuse les Palestiniens de saborder le processus de paix et annule une réunion prévue (Direct matin)

Mahmoud Abbas choisit le Hamas plutôt que la paix. Le Hamas est une organisation terroriste pour Israël, l’UE et les USA et ne reconnait pas l’existence d’Israël. C’est pourquoi le 1er ministre Netanyahou a déclaré que Mahmoud Abbas doit choisir, « est-ce qu’il veut la paix avec Israël ou la paix avec le Hamas ? Vous pouvez avoir l’un mais pas l’autre. J’espère qu’il choisira la paix. Jusqu’à présent il ne  l’a pas fait. »

Lutte contre le terrorisme en France. Pour contrer l’essor du djihadisme français, le gouvernement Valls a annoncé une série de mesures visant à prévenir, empêcher et punir toute incitation et forme de Djihadisme. Cyber surveillance, plateforme d’écoute et d’accueil pour les parents observant une radicalisation précoce de leurs enfants, interdiction de déplacement pour les mineurs, coopération européenne font partie des nouveaux moyens mis en place par le gouvernement.

A Noter. Témoignage de deux sœurs d’Ilan Halimi, Yaël Halimi et Anne laure Abitbol sur Europe 1 (7h45)  à l’occasion de la prochaine sortie le 30 Avril du film poignant d’Alexandre Arcady, « 24 jours », la vérité sur l’affaire Ilan Halimi.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Nouvelle tentative d’accord interpalestinien, aide militaire américaine à l’Egypte, protestation anti israélienne de députés tunisiens, prise d’otage d’un journaliste américano- israélien en Ukraine,  font partie des sujets mis à la Une par les médias israéliens.

L’analyse de Ron Benishai à la Une d’Ynet éclaire particulièrement les derniers événements politiques palestiniens.

Une victoire pour le Hamas. Selon lui, le grand gagnant de cet accord de réconciliation n’est ni la  paix, ni Mahmoud Abbas mais le Hamas. Car cet accord ne comporte aucun élément nouveau et est encore loin de pouvoir être appliqué, comme ce fut déjà le cas pour les précédents accords du Caire et de Doha en 2011 et 2012.

Un accord inapplicable,  pourquoi ?

Des divergences profondes entre Fatah et Hamas. Les relations avec Israël sont à l’opposé. Le Hamas ne reconnait toujours pas l’existence d’Israël, les accords signés entre Israël et l’Autorité palestinienne, et le Hamas n’a toujours pas non plus, renoncé ni à la violence ni  au terrorisme.

La composition de la future police palestinienne en question. Ron Benishai explique que ce nouvel accord ne précise pas les modalités de participation des forces du Hamas à la police palestinienne. Qui contrôlera les points de passage, quels seront les commandants, issus du Fatah ou du Hamas ? De nombreux policiers du Fatah ont été tués par le Hamas lors de son putsch à Gaza, la confiance ne règne plus.  Et le Hamas est-il prêt au retour du Fatah, au niveau militaire et politique dans la bande de Gaza ?

M. Abbas perd mais agit en tacticien. Il semblerait que le président Abbas ne soit pas content de l’accord mais qu’il l’aurait approuvé pour des raisons tactiques afin de faire pression sur Israël et les USA et de redorer son image au sein de la population palestinienne. Les Palestiniens estiment en effet pour la plupart que cette division interpalestinienne affaiblit le pouvoir palestinien face à Israël. Les Palestiniens estiment aussi, peut-être à tort, qu’iln’existe plus selon eux de divergences idéologiques entre le Fatah et le Hamas. Cette division refléterait aujourd’hui pour eux  seulement une lutte de pouvoir à des fins personnelles.

Le Hamas est le grand gagnant de l’accord. Isolé politiquement depuis la chute de son principal allié, l’ex président Mohamed Morsi issu des Frères Musulman, le nouveau pouvoir égyptien voit, au mieux dans le Hamas, une organisation qui lutte contre les intérêts égyptiens. C’est pourquoi depuis l’arrivée du général Sissi, les autorités égyptiennes imposent un blocus draconien de la bande de Gaza à la frontière égyptienne. Depuis ses prises de position contre le président Assad et l’action du Hezbollah en Syrie, le Hamas ne reçoit plus d’aide financière de l’Iran. Cet accord semble donc sceller le retour du Hamas sur la scène régionale et politique palestinienne en lui offrant une légitimité nouvelle, et en rompant de manière partielle son isolement économique et  politique.

Palestinians celebrate unity in Gaza (Photo: AFP)

Un accord qui justifie les craintes d’Israel. SelonRon Benishai, cet accord entre une organisation terroriste, le Hamas, et une organisation palestinienne en charge des négociations avec Israël, permet de designer les Palestiniens comme responsables de l’échec des négociations.

US Secretary of State John Kerry with Tzipi Livni and Saeb Erekat, July 30, 2013.

Comment négocier avec le Hamas,   considéré comme organisation, terroriste par Israel, les USA et l’Europe ? Car tout le monde comprend que les pourparlers de paix ne peuvent se poursuivre tant que le Hamas n’a pas rejeté ses principes terroristes, approuvé l’existence d’Israël et le principe du respect des accords signés.

Benyamin Netanyahou sauve sa coalition. La ministre en charge des négociations Tzipi Livni, elle-même, estime aujourd’hui qu’il s’agit d’une nouvelle situation très problématique pour pouvoir poursuivre les pourparlers.Les Palestiniens viennent publiquement d’agir en contradiction totale  avec leurs  intentions de paix. Désormais, le gouvernement israélien n’envisage plus ni  gel temporaire des implantations ni libération de prisonniers palestiniens.  La coalition du gouvernement Netanyahou, qui menaçait d’exploser, est sauvée estime  le célèbre analyste israélien.

Prime Minister Benjamin Netanyahu (photo credit: Kobi Gideon/GPO/Flash90/File)

Egypte. Reprise partielle de l’aide militaire américaine. 10 hélicoptères Apache vont être livrés à l’Egypte pour lutter contre le terrorisme islamiste dans la Sinaï. La reprise de l’aide militaire et financière américaine était conditionnée au respect des accords de paix avec Israel et à la mise en place d’un processus démocratique.

Le Hezbollah et le Hamas au secours des Frères musulmans. Lors des audiences du procès l’ex président islamiste Morsi, divers témoignages relayés par les médias israéliens rendent comptent de l’attaque conjointe de membres du Hezbollah et du Hamas pour libérer de prison, Mohamed Morsi et d’autres membres des Frères musulmans  en 2011.

Ukraine. Un journaliste américano –israélien pris en otage. Nombreux sont les médias israéliens qui rendent compte de cette première alerte contre des ressortissants israéliens en Ukraine. Les milices pro-russes situées à l’est de l’Ukraine ont en effet pris en otage un journaliste de nationalité israélienne. Simon Ostrovsky a été arrêté lundi soir, avec d’autres journalistes qui eux,  ont depuis été relâchés.

Israeli-US reporter Simon Ostrovsky kidnapped by Ukraine militants

Tunisie. Mobilisation de nombreux députés tunisiens contre Israel. Pour favoriser le tourisme en Tunisie, les nouvelles autorités ont décidé de faciliter l’entrée des citoyens israéliens pour pouvoir se rendre au pèlerinage de la synagogue « Ghriba » à Djerba. Alors qu’auparavant, une autorisation spéciale était nécessaire, aujourd’hui seul le passeport israélien suffit. Mais une fronde menée par de nombreux parlementaires tunisiens, pour la plupart islamistes, remettent en cause cette libre circulation. Il faut rappeler qu’en mars dernier, suite à l’interdiction de débarquement ordonnée par les autorités tunisiennes à l’encontre de touristes israéliens en raison de leur nationalité, un croisiériste norvégien avait  décidé de retirer la Tunisie de ses escales de croisière pour protester contre cette mesure discriminatoire.

Ghriba synagogue (Photo: AFP)

Sans transition. L’équipe de Basket du Maccabi Tel Aviv s’est qualifiée hier soir pour la finale de la coupe d’Europe.

Maccabi Electra Tel Aviv's Head Coach David Blatt, 3rd from right, hugs an unidentified team member as players celebrate after the Euroleague playoffs basketball match, group D, round 4, between Emporio Armani Milan and Maccabi Tel Aviv on April 23, 2014 at the Nokia stadium in Tel Aviv (photo credit: AFP/Jack Guez)

 

Service de Presse

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :