Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 19 Mars 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 19 Mars 2014

Israël en France.  Regain de tension entre la Syrie et Israël. Nombreux sont les journaux d’information des matinales des radios généralistes qui se font l’écho des représailles israéliennes suite à l’attentat à la bombe perpétré contre Tsahal sur les hauteurs du plateau du Golan.

Terrorisme en France. 2 ans après le massacre de l’école juive d’Ozar Hatorah de Toulouse et la tuerie de Montauban.  Nombreux sont les médias français qui rendent compte des attentats terroristes commis par l’islamiste Merah contre des enfants et des soldats sans défense. A cette occasion, le 1er ministre Français Jean Marc Ayrault et l’ambassadeur d’Israël en France Yossi Gal se rendront à Toulouse pour participer aux hommages à la mémoire des victimes de la barbarie du terroriste français Mohamed Merah.

Il faut noter la diffusion sur France Inter, au journal de 8h, du témoignage édifiant d’une victime de l’antisémitisme. Une réalité sous-estimée selon le journaliste Michaël Thébaut.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

La frontière israélo-syrienne sous haute tension. Les médias israéliens consacre aujourd’hui leur principale actualité à l’explosion d’une bombe artisanale sur les hauteurs du plateau du Golan qui a blessé 3 soldats israéliens dont un grièvement. C’est la première fois que des soldats de Tsahal sont blessés par des forces intervenant dans le conflit syrien. L’enquête militaire initiale a montré qu’une bombe avait explosé près d’une jeep de patrouille de Tsahal le long de la frontière. Vendredi dernier, un engin explosif avait aussi explosé près de la frontière avec le Liban, au passage d’une patrouille de l’armée israélienne dans la zone des fermes de Chebaa.

Un guet-apens ? Selon la chaine Al arabya, ce dispositif explosif aurait été fait pour attirer Tsahal dans un guet-apens  afin d’enlever des soldats israéliens.

L’aviation israélienne a riposté sur 3 sites militaires permanents de l’armée syrienne. Selon les médias israéliens, l’armée israélienne aurait visé des postes de commandement militaires, des batteries d’artillerie et des camps d’entrainement  en Syrie

An Israel Air Force jet

Israël menace Assad. Les autorités israéliennes ont fait savoir qu’elles n’hésiteraient pas à riposter. « L »Armée israélienne se réserve le droit de se défendre, de la façon et au moment où elle le jugera nécessaire afin de protéger les citoyens d’Israël, » a déclaré le chef d’Etat-major de Tsahal Benny Gantz.    

« Notre politique est très claire, dit-il. « Nous frapperons ceux qui nous frappent. » a prévenu le 1er ministre Netanyahou. « La frontière avec la Syrie est désormais pleine de djihadistes et d’hommes du Hezbollah qui nous posent un nouveau défi. Nous avons réussi jusqu’à présent à maintenir la paix le long de la frontière syrienne, malgré la guerre civile continue, et nous agirons fermement, si nécessaire, pour maintenir la sécurité d’Israël », a prévenu le 1er ministre israélien.

« Si Assad continue de coopérer avec les terroristes qui cherchent à nuire à Israël, il va payer un lourd tribut qu’il regrettera, » a déclaré à son tour le ministre de la Défense Yaalon.

Qui est responsable de cette attaque ?  Hezbollah ou Djihad mondial ?

Selon les commentateurs israéliens, le Hezbollah mais aussi le djihad mondial pourraient être responsables de cette attaque contre Israël. Selon Ron Benishai, Nasrallah chercherait à se venger de l’attaque contre un convoi du Hezbollah qui transportait des missiles de la Syrie à la Bekaa au Liban. Lors de l’incident, au moins un homme du Hezbollah aurait perdu la vie. Le Hezbollah serait à la recherche d’une vengeance selon le célèbre éditorialiste d’Ynet, qui pourrait être celle-ci et clore les attaques du Hezbollah contre Israël selon lui.

Quand la Russie discute avec le Hezbollah. Les rebelles syriens ont saisi des documents secrets du régime Assad qui transcrivent entre autres, des rencontres qui ont eu lieu entre des responsables du régime Assad, des cadres du Hezbollah et  l’actuel vice-ministre russe des Affaires étrangères Bogdanov.

נסראללה. ממשיכים לצייד בנשק מתקדם (צילום: AFP)

Moscou, le 23 mai dernier. Le document cite une réunion entre le vice-ministre des Affaires étrangères syrien Faisal al-Miqdad, le vice-ministre des Affaires étrangères, Mikhail Bogdanov, à Moscou,  le 23 mai dernier, peu après une des attaques attribuées à Israël en Syrie.

Selon les documents présentés par les médias israéliens, M. Bogdanov raconte au hezbollah la rencontre entre Vladimir Poutine et Benyamin Netanyahou. « J’étais là dit-il, et j’ai vu aussi le chef du renseignement israélien Kochavi. Il a dit qu’Israël savait tout ce qui se passait au sein du régime syrien et du Hezbollah grâce à des espions hauts placés. Et le diplomate russe de demander au Hezbollah si la Russie pouvait faire passer un message à Israël de la part du Hezbollah.

Selon la transcription,   « Nasrallah aurait dit au représentant syrien « , vous pouvez dire aux Israéliens que l’endroit le plus calme au monde est la frontière sud du Liban, et que notre attention est consacrée à ce qui se passe en Syrie, et nous n’avons pas l’intention de faire quoi que ce soit dans ce domaine.

Les USA en colère contre Yaalon. Pour la première fois en ces termes, notent les spécialistes israéliens, l’administration américaine a fait connaître son mécontentement à l’encontre des propos contre la politique américaine tenus une nouvelle fois par le  ministre israélien de la Défense  M. Yaalon.

Defense Minister Moshe Ya'alon (R) looks into Syria on tour of Golan Heights

Un danger nommé Yaalon titre le Haaretz.  En continuant ses attaques effrénées contre les États-Unis, le ministre de la Défense Moshe Ya’alon met en danger la sécurité d’Israël, estime le quotidien de gauche. Ces mots et ce mépris pour le gouvernement américain sont prononcés par celui qui est censé connaître à quel point les relations stratégiques avec les Etats-Unis sont importantes pour la sécurité d’Israël. . 

Le propos de Yaalon à des fins de politiques intérieures. Nombreux sont les médias israéliens qui expliquent la volonté flagrante de M. Yaalon de se positionner à l’aile dure de la droite du Likoud, de manière à se présenter comme une alternative politique, en cas d’alternance  de 1er ministre.

Dossier nucléaire iranien et reprise des négociations à Vienne. 83 sénateurs américains insistent pour que tout accord final stipule que l’Iran ‘n’ait aucun droit inhérent à l’enrichissement de l’uranium » et invitent le président Obama à empêcher l’Iran d’avoir un jour la capacité de construire des armes nucléaires.

In this Jan. 15, 2011 file photo, Iran's heavy water nuclear facility is back-dropped by mountains near the central city of Arak, Iran.  (AP Photo/ISNA, Hamid Foroutan)

 

Sans transition.

« Il faut sauver le ministère des Affaires étrangères ». Le Jérusalem Post dénonce le manque de pouvoir du ministère chargé de la diplomatie israélienne.

The Jerusalem Post

Selon Alol Liel, un ancien haut responsable du Foreign Affairs israélien, il faudrait accorder davantage d’indépendance et de pouvoir aux diplomates israéliens afin que selon lui, le volet sécuritaire ne l’emporte pas à chaque fois sur l’argument diplomatique. Étant donné que les fonctionnaires du ministère des Finances ont peu de respect pour notre personnel du service étranger, c’est sans surprise que les négociations ont traîné en longueur, ajoute –il.

Service de Presse

 

 

 

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :