Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 17 Mars 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 17 Mars 2014

 

Selon le quotidien arabe basé à Londres,  Al-Hayat, le dirigeant palestinien exigerait des mesures de confiance supplémentaires d’Israël comme condition pour accepter une prolongation des pourparlers de paix jusqu’en décembre 2014.  Selon les médias israéliens, à l’occasion de sa visite aux USA, Mahmoud Abbas devrait demander au président américain le gel des constructions israéliennes en Cisjordanie et de nouvelles libérations de prisonniers palestiniens, notamment celles de Marwan Barghouti et d’Ahmed Sa’adat, l’ancien leader du FPLP.

Israël en France. L’actualité israélienne est particulièrement peu traitée dans l’ensemble des médias français nationaux. Seules quelques brèves se font l’écho de la visite controversée du ministre israélien du logement sur le mont du Temple à Jérusalem (Direct matin) et des heurts entre forces de police et Palestiniens qui s’en sont suivis (Le Parisien). Il faut noter que la photo incongru du Président Pérès déguisé et moustachu diffusée à l’occasion des fêtes de Pourim n’a connu de succès que dans les parutions du week end de Libération et du Parisien.

A Noter. Les fictions israéliennes à l’honneur d’Hollywood. Canal plus a consacré samedi un reportage sur la qualité des séries israéliennes qui désormais rayonnent mondialement ( Le supplément)

Dossier nucléaire iranien. Une nouvelle délégation française bientôt en Iran.  Seul le quotidien libéral l’Opinion rend compte de la tenue mardi d’un nouveau round de négociations entre l’Iran et la communauté internationale. Après la délégation du Medef en février, c’est au tour d’une délégation parlementaire française, dirigé par le président de la Commission des Finances du Sénat, Philippe Marini,  de se rendre en Iran du 22 au 28 avril prochain.

Selon le chercheur Emmanuel Dupuy qui se rend en Iran au mois de mars, l’économie française serait « otage de la ligne dure du Quai d’Orsay » à l’égard de l’Iran. Le ministre des Affaires étrangères iranien Zarif aurait envoyé une invitation officielle à son homologue français. (L’Opinion). Pour l’instant sans résultat.

Contexte Proche et Moyen–Orient.

Le mystère qui entoure la disparition de l’avion de Malaysia Airlines et l’annexion de fait, et de force, de la Crimée par la Russie sont à la Une des médias israéliens. Nombreux sont les médias israéliens qui se font l’écho des soupçons qui pèsent sur  l’Iran d’être derrière la disparition de l’avion et de ses 329 passagers.

Abbas à Washington. Une rencontre décisive. Les commentateurs israéliens notent l’importance de cette rencontre sur l’avenir du plan américain.

Il va falloir prendre des décisions difficiles, a prévenu John Kerry en s’adressant à M. Abbas. Au cours de la rencontre entre les deux dirigeants, le secrétaire d’Etat américain a tenu à répéter au Président de l’Autorité palestinienne que les négociations sont à un moment crucial.

Le 29 avril en ligne de  mire. L’implication américaine sur les négociations entre Israéliens et Palestiniens pourrait en effet s’arrêter le 29 Avril prochain, si l’une des deux parties refusait définitivement le plan Kerry devant permettre la poursuite des négociations de paix vers un accord global.

Un tournant ? Selon un haut responsable américain cité par les médias, les États-Unis continueront  » à travailler jusqu’à la dernière minute pour réduire les écarts entre les deux parties « . L’UE et les USA ont déjà publiquement fait connaitre les sanctions qui pourraient s’abattre sur chacune des parties en cas de refus du plan cadre américain.

Pressions américaines sur Abbas. Selon les médias israéliens, le président Obama devrait faire pression sur le président Abbas afin qu’il accepte le plan cadre américain.
Abbas fragilisé sur le plan interne. Les médias israéliens notent que de nombreux hauts responsables du Fatah font aussi pression sur le leader de l’Autorité Palestinienne, afin qu’il n’accepte le plan Kerry que si les exigences palestiniennes le sont aussi.

US Secretary of State John Kerry meets with PA President Mahmoud Abbas in Ramallah, January 4, 2014.

Abbas exige d’autres mesures de confiance d’Israël pour poursuivre les négociations. Selon le quotidien arabe basé à Londres,  Al-Hayat, le dirigeant palestinien exigerait des mesures de confiance supplémentaires d’Israël comme condition pour accepter une prolongation des pourparlers de paix au-delà de la période de neuf mois impartie. ». Selon Al-Hayat, si les termes de M. Abbas sont acceptés par le gouvernement israélien, les Palestiniens prolongeraient les discussions jusqu’à la fin de 2014.

Gel des constructions et libération de Barghouti. Selon les médias israéliens, Mahmoud Abbas devrait demander au président américain le gel des constructions israéliennes en Cisjordanie et de nouvelles libérations de prisonniers palestiniens, notamment celle de Marwan Barghouti et Ahmed Sa’adat, l’ancien leader du FPLP.

Il  faut rappeler que Marwan Barghouti a été condamné plusieurs fois à vie pour terrorisme pour son rôle dans les attentats qui ont tué et blessé de nombreux israéliens durant la deuxième intifada. Ahmed Saadat est aussi emprisonné et condamné pour terrorisme, depuis 2008, pour avoir planifié l’assassinat de l’ancien ministre israélien du tourisme Rehavam Ze’evi.

Les observateurs estiment que Mahmoud Abbas rejettera les propositions du plan cadre élaboré par John Kerry mais pourrait se montrer flexible concernant les autres propositions américaines, qui permettraient la poursuite des négociations au-delà du délai de neuf mois,  selon le quotidien Al Hayat.

Dossier nucléaire iranien. Nouveau round de négociations mardi à Vienne.  En dépit de l’accord intérimaire signé à Genève, l’Iran continue d’acquérir des matériaux pour son programme nucléaire militaire.

L’Iran maintient ses ambitions nucléaires militaires.   Un haut fonctionnaire américain du ministère des Affaires étrangères a déclaré aux médias que l’Iran « poursuivait très activement ses tentatives d’approvisionnement en matériel destiné à son programme nucléaire et balistique ».  Un autre haut fonctionnaire, adjoint au secrétaire d’Etat, M. Van Diepen  a déclaré à l’Agence Reuters que ces acquisitions se faisaient par l’intermédiaire de sociétés écrans et de documents falsifiés.

Attentat contre le Hezbollah au Liban. Les djihadistes continuent de harceler le Hezbollah au Liban. Le front Al Nosra lié à Al-Qaïda, qui combat en Syrie contre le clan Assad et ses alliés du Hezbollah,  est une nouvelle fois parvenu à fomenter un attentat dans le fief du Hezbollah.

Tsahal visé par une tentative d’attentat à la frontière libanaise. Un engin explosif artisanal a explosé vendredi soir, au passage d’une patrouille de l’armée israélienne dans la zone des fermes de Chebaa.  Aucune victime n’a été signalée, rapportent les médias israéliens.

Le Qatar isolé par les autres monarchies du Golfe. L’ingérence mondiale du Qatar en question. Soutien au Hamas, aux Frères musulmans, à certains groupes rebelles syriens, à des groupes terroristes au Mali,  les médias israéliens se font aujourd’hui encore l’écho des fortes dissensions diplomatiques contre le Qatar au sein des monarchies pétrolières du Golfe.

Le Qatar accusé d’ingérence par l’Arabie saoudite. Pour la première fois, le Conseil de coopération des monarchies du Golfe, l’Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis et le Royaume du Bahreïn ont rappelé leurs ambassadeurs du Qatar, le 5 mars dernier, accusant le Qatar d’ingérence. L’Arabie saoudite aurait aussi décidé de la fermeture du Bureau d’Al Jezira dans les prochains jours.

Sans transition.

Fêtes de Pourim. Les festivités organisées lors des fêtes de Pourim se sont heureusement déroulées sans incident et sans nouvelles vagues de roquettes lancées sur Israël depuis la bande de Gaza.

Le déguisement de Pérès à la Une. A cette occasion, les médias ont relayé une photo postée volontairement par le Président Pérès sur sa page Facebook. Pour la première fois publiquement, Shimon Pérès a dévoilé la façon dont il pouvait se déguiser pour se rendre en Jordanie, en 1970, lors des négociations secrètes entre Israël et le Royaume jordanien.

Permalien de l'image intégrée

Après les Rolling stones, Beyonce ? Les stars mondiales semblent vouloir se presser en Israël au mois de juin prochain. Après les Rolling Stones à Tel-Aviv, au parc Ayarkon, le 4 juin prochain, des indiscrétions de la Chaine 2 israélienne font déjà savoir que la star américaine Beyonce pourrait se produire à nouveau en Israël avant l’été, le 15 juin prochain.

Service de Presse

 

 

Publicités
Catégories :Point Presse Étiquettes : , , , , , , , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :