Accueil > officiel > AMNESTY déforme la réalité et favorise la propagande palestinienne- Porte-parole du Ministère israélien des Affaires étrangères

AMNESTY déforme la réalité et favorise la propagande palestinienne- Porte-parole du Ministère israélien des Affaires étrangères

Jérusalem, 27 février 2014

Le rapport d’Amnesty International qui sera publié aujourd’hui, se lit comme une acrobatie de relations publiques plutôt que comme un rapport sérieux rédigé par une organisation des Droits de l’homme.

Le rapport regroupe soigneusement des récits sélectionnés, invérifiables et souvent contradictoires par des individus clairement motivés politiquement,  rapportés comme des faits incontestables.

Selon la logique biaisée de ce rapport, des jets de pierres, souvent en utilisant des lance-pierres, ainsi que l’utilisation de cocktails Molotov et même des tirs réels contre les soldats de Tsahal par les Palestiniens « pose peu ou pas de menaces» pour leur vie.

Par conséquent, toute utilisation de la force par l’armée israélienne contre ces actions est considérée comme un « homicide intentionnel », ou même un crime de guerre. Même lorsque la preuve indique clairement que des soldats ont été blessés dans des affrontements impliquant des tirs à balles réelles, l’utilisation de leur force est outrageusement critiquée par Amnesty et qualifiée d’excessive.

Amnesty a un besoin urgent de vérifier la réalité : en 2013, il y a eu environ 5000 actes de jets de pierres – dont environ la moitié, contre des civils.

En 2011, 44 personnes ont été blessées par jets de pierres ; en 2012 ce nombre est passé à 71, et en 2013, il a de nouveau augmenté pour atteindre 132 victimes, ce qui  indique une augmentation dramatique de cette inquiétante activité. Dans cette même période, nombre d’Israéliens ont été victimes de fusillades, de coups de couteau, et d’autres formes de terreur, qu’Amnesty n’a pas jugé opportun de mentionner dans son rapport.

Malgré la pratique de certains groupes palestiniens, pratique dénoncée par des organisations bien informées, comme les provocations d’affrontements violents, Amnesty insiste sur l’argument que tous les Palestiniens impliqués sont des « manifestants pacifiques » ou des  « défenseurs des Droits de l’homme ». Le rapport d’Amnesty mentionne longuement le village de Nabi Saleh, mais omet de mentionner les terroristes de ce village, comme Ahlam Tamimi, qui a conduit un attentat suicide dans un restaurant où 16 personnes ont été tuées. Quand  la terroriste a été libérée dans le cadre de la libération de Gilad Shalit, de grandes fêtes ont été organisées à Nabi Saleh.

L’obsession d’Amnesty contre Israël, au-delà de tout ce qui concerne les atrocités à grande échelle qui ont lieu dans la région, suggère un agenda politique troublant. Ceci est confirmé par des recommandations scandaleuses figurant dans ce rapport, qui incluent un embargo sur les armes en Israël. Toutefois aucune remarque n’a été faite (bien entendu) pour suggérer aux autorités palestiniennes d’agir contre la violence illégitime, ou contre la glorification quotidienne du terrorisme, les meurtres dans les écoles et les mosquées, actes qui continuent d’empoisonner les esprits de la nouvelle génération.

Ce rapport scandaleux et obsessionnel n’a rien à offrir au véritable et important débat sur ​​la façon dont les autorités, chargées du respect des lois, doivent faire face aux défis complexes des manifestations comprenant des éléments violents pouvant entraîner la mort.

La seule gâchette facile et irresponsable, liée à  ce rapport est Amnesty International lui-même.

Publicités
Catégories :officiel Étiquettes : , , ,
  1. mariano
    28 février 2014 à 505 21

    Au fait est-il vrai que la peine de mort est normalement pratiquée par les autorités palestiniennes au cours de procès et inscrite dans la constitution? Amnesty International est il au courant également des atrocités commises dans le monde et notamment au Nigeria, en Coré du Nord etc……

  2. 28 février 2014 à 1402 31

    Amnesty International avec tout ses bateaux va partout et fait pire que mieux et inventent quand il faut pour influencer ses dires dans le sens qui l ‘ arrange .Qui finance cette société douteuse ? ,pour faire du bruit elle fait du bruit mais à par cela dans certains endroits du monde elle ne montre plus le bout de son nez ,quand des gens de chez eux se sont fait attraper

  1. 5 mars 2014 à 505 40

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :