Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 26 Février 2014

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 26 Février 2014

Attaque d’un convoi de missiles du Hezbollah au Liban. L’ensemble des médias israéliens consacrent aujourd’hui encore  leur Une aux frappes aériennes contre un convoi d’armes du Hezbollah près de la frontière syro-libanaise. Selon une source officielle israélienne anonyme citée par Times Magazine, Israël aurait détruit un convoi de camions du Hezbollah transportant des missiles de longue portée depuis la Syrie

Israël en France. L’actualité israélienne est trop faiblement traitée aujourd’hui dans les médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative. Excepté le journal d’Arte diffusé mercredi soir, presque exclusivement consacré à Israël, seul Libération, ou très brièvement les Echos où Direct Matin, se font l’écho des propos d’Angela Merkel sur l’impact des constructions sur le processus de paix ou des tensions croissantes entre religieux ultra nationalistes et musulmans à propos de l’accès pour tous à la Mosquée Al Aqsa.

Les services consulaires allemands à la disposition d’Israël. A l’occasion du prochain anniversaire des 50 ans des relations bilatérales entre Israël et l’Allemagne, les autorités allemandes se proposent d’assurer les services consulaires israéliens dans tous les pays où Israël n’est pas représenté (Arte journal)

Amos Gitai à la Cinémathèque française. 40 ans d’archives mis en exposition sur un monument du cinéma israélien adopté par la France (Arte journal)

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Attaque d’un convoi de missiles du Hezbollah au Liban. L’ensemble des médias israéliens consacre aujourd’hui encore  leur Une aux frappes aériennes contre un convoi d’armes du Hezbollah près de la frontière syro-libanaise lundi.

Une attaque israélienne ? Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a refusé mardi de confirmer cette information mais a déclaré qu’il ferait tout son possible pour protéger la sécurité des citoyens israéliens. »

Selon une source officielle israélienne anonyme citée par Times Magazine, Israël aurait détruit un convoi de camions du Hezbollah transportant des missiles de longue portée depuis la Syrie. Selon le responsable israélien, le convoi comprenait des missiles avec des têtes de missiles plus lourdes et plus dangereuses que celles déjà détenues par le Hezbollah. Le journal libanais the Daily Star, indique que deux camions auraient été visés, l’un contenant des missiles et l’autre, les rampes de lancement de missiles. 4 membres du groupe terroriste du Hezbollah auraient aussi été tués dans l’opération dont un haut commandant.

Selon le Times, c’est la première fois qu’une source israélienne confirme qu’Israël se trouve derrière une attaque sur le sol libanais.  Immédiatement après les événements, une source de sécurité israélienne a refusé de commenter, à l’Agence de presse Reuters, s’il y avait eu une attaque de l’aviation israélienne au Liban ou en Syrie. Toutefois, la source a confirmé que l’aviation avait exécuté une opération inhabituelle dans le Nord.

Vers une escalade de la violence ? Les commentateurs israéliens font remarquer que cette destruction effectuée sur le territoire libanais affaiblit militairement mais aussi politiquement le Hezbollah. Les opposants accusent le Hezbollah de vouloir entrainer le Liban dans un engrenage de violences avec Israël.

Le Hezbollah appelle à la vengeance contre Israel. « Nous répondrons aux frappes israéliennes au « bon moment et au bon endroit », a déclaré le Hezbollah dans un communiqué. Les médias israéliens se font largement l’écho des menaces lancées par le Hezbollah contre la vie de hauts diplomates israéliens à l’étranger.

Les intérêts du Hezbollah en question. D’autres analystes israéliens cités par les médias estiment qu’il ne serait pas dans l’intérêt du Hezbollah de faire monter les tensions avec Israël.  Depuis le conflit israélo-libanais de 2006, le groupe terroriste a constitué un arsenal de dizaines de milliers de missiles capables d’atteindre les villes situées au centre d’Israël.

A Noter. Le Hezbollah aurait tenté en vain d’installer des camps d’entrainement militaire en Amérique du Sud rapportent aujourd’hui les médias israéliens,

Merkel et 16 ministres allemands en Israël. Les médias israéliens portent une attention particulière au 5ème  Sommet bilatéral entre Israël et l’Allemagne. La chancelière allemande a reçu des mains du président de l’Etat d’Israël, Shimon Pérès, la plus haute distinction d’Israël.

C’est la première fois, qu’une personnalité allemande reçoit cette récompense. « L’Allemagne, sous votre conduite, n’a pas oublié ou nié son histoire difficile », a déclaré le président Pérès. « Vous vous tenez régulièrement aux côtés d’Israël pour nous aider à atteindre les plus grandes hauteurs ».

L’Allemagne pointe du doigt la politique d’implantations israéliennes. Si Israël et l’Allemagne font état d’un partenariat privilégié, la Chancelière allemande a mis en garde Israël contre la poursuite des constructions. La sécurité d’Israël repose selon elle sur la création d’un Etat palestinien viable.

L’Allemagne contre le Boycott d’Israël mais pour l’étiquetage. Bien que fermement opposées à toute forme de boycott d’Israël, les autorités allemandes ont ainsi fait savoir qu’elles pouvaient envisager l’étiquetage des produits israéliens issus des implantations en Cisjordanie. Cette distinction territoriale d’Israël évoquée publiquement par un pays européen ami d’Israël, inquiète les médias israéliens. Depuis plusieurs semaines en effet,  l’UE a mis en garde Israël contre les conséquences politiques mais surtout économiques en cas d’un échec des négociations qui lui seraient imputables.

L’Allemagne soutient Israël dans sa demande de reconnaissance de l’Etat juif par les Palestiniens. Selon les médias israéliens, la chancelière allemande a appuyé la demande de reconnaissance d’Israël comme un État juif en déclarant que « c’est un élément essentiel d’une solution à deux Etats. « Une fois un accord  conclu, la reconnaissance mutuelle devra avoir lieu, » a- t-elle dit, ajoutant que c’était une « condition préalable » pour un accord sur le statut final.

Tension au sein de l’esplanade de la mosquée. A la demande du député de la droite nationaliste Moshe Feiglin, la Knesset tenait mardi un débat sur la souveraineté du Mont du Temple et les limitations imposées aux non musulmans qui cherchent à entrer dans l’enceinte de la mosquée Al-Aqsa,  rapporte la presse israélienne.

47 députés jordaniens appellent à annuler le traité de paix avec Israël.  Le débat sur la souveraineté israélienne sur le Mont du Temple à Jérusalem à la Knesset a suscité une très vive réaction de 47 députés de l’opposition jordanienne qui ont signé une pétition critiquant le silence du gouvernement jordanien  et appelé à annuler le traité de paix avec Israël.

Netanyahou exhorte l’Allemagne de ne pas autoriser l’Iran à enrichir de l’uranium. Il faut maintenir la pression sur l’Iran. Le 1er ministre israélien a tenu à rappeler l’importance de poursuivre les pressions contre l’Iran afin d’obliger les autorités iraniennes à mettre fin à leur programme nucléaire.  « Le but est d’empêcher l’Iran d’avoir la capacité de fabriquer et de livrer des armes nucléaires, a déclaré B. Netanyahu à l’adresse de la chancelière allemande Angela Merkel.

« Selon moi, cela signifie, zéro enrichissement, zéro centrifugeuse, zéro plutonium et bien sûr mettre un terme au développement de missiles balistiques intercontinentaux. Parce qu’aucun de ces éléments – aucun d’entre eux – n’est nécessaire pour développer de l’énergie nucléaire civile, qui est ce que l’Iran  revendique ».

L’Allemagne pour un enrichissement limité. Angela Merkel affirme que les grandes puissances impliquées dans l’accord de Genève, le groupe des (5+1) accepteraient un enrichissement limité de l’uranium par l’Iran. Dans le contexte de l’histoire allemande, cette prise de position est commentée par  les médias israéliens

L’Iran persiste et signe.  « Nous allons enrichir comme et quand nous voulons » a déclaré le chef de l’agence atomique iranienne, Ali Akbar Salehi. « Téhéran n’accepte pas les diktats étrangers sur son programme d’enrichissement de l’uranium.

Sans transition. D’autres sujets sont à la Une des médias israéliens.

Hausse du banditisme en Israël. Les règlements de compte se multiplient actuellement en Israël. Samedi, dans le quartier résidentiel de Neve Tzedek à Tel-Aviv,  une personne a été abattue au volant de sa voiture par un motard tandis que mardi, une grenade a été lancée dans un magasin à côté d’un marché en plein air très fréquenté de Petah Tikva. Imputés à la mafia locale, la multiplication de ces règlements de compte, en plein jour, suscitent de  vives critiques de la police israélienne qui ne parvient pas à juguler ce mouvement croissant de violence criminelle.

Signature d’un accord entre le groupe Carrefour et Israël. Le premier groupe français de la grande distribution envisage de vendre en exclusivité des coffrets voyages à destination d’Israël,  rapporte Stéphanie Bitan de Times of Israel.

Service de Presse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :