Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 9 Décembre 2013

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens 9 Décembre 2013

Négociations de paix. Selon les médias israéliens, les Palestiniens refusent le plan Allen, le plan américain pour garantir la sécurité et les frontières d’Israël et donc du futur état palestinien. Les Palestiniens refuseraient en effet toute présence  israélienne dans la vallée du Jourdain.

Pressions américaine et israélienne sur les Palestiniens. Selon la presse israélienne, compte tenu du blocage palestinien des pourparlers, les USA auraient demandé de reporter la 3ème étape de libération de prisonniers palestiniens par Israel.

Israel en France.  Le Premier ministre israélien Netanyahou ne se rendra pas aux obsèques de Nelson Mandela pour des raisons économiques.     » Trop cher, plus d’un million d’euros pour lui et sa sécurité » ( France info)

Dossier nucléaire iranien. L’Accord de Genève  doit être respecté et il le sera, a prévenu le chef de la diplomatie française L. Fabius lundi matin sur France Inter.

Mais il reste selon lui la dernière étape, la plus difficile : « Est-ce que l’Iran va accepter de renoncer complètement à l’arme nucléaire ou rester au seuil, c’est-à-dire à quelques semaines de l’arme atomique ? « 

Alors qu’Israel et l’Iran se considèrent comme des ennemis, note Libération, le président Pérès a fait savoir qu’il était prêt à rencontrer le président Rohani.

L’Iran souffle le chaud et le froid. « L’Iran est opposé à la présence de forces étrangères qu’elles soient en Afghanistan, au moyen Orient et dans le golfe persique. « , a prévenu le président Rohani (Direct matin)

Inspection dimanche du réacteur à eau lourde d’Arak par l’AEIA. Il s’agit de la première visite des inspecteurs de l’ONU depuis 2011 (Les Echos).

A Noter. « Islam contre Islam ». Le reportage diffusé dimanche sur Canal Plus a tenté de faire un état des lieux des affrontements idéologiques, politiques et territoriaux qui ne cessent de s’accroitre entre musulmans Sunnites et Chiites depuis les révolutions arabes.  Il faut savoir que les sunnites représentent 85 % des Musulmans.

Le Hamas devenu allié des sunnites ? Le réalisateur Kamal Redouani a souhaité aussi illustrer ses propos à travers le renversement d’alliance du Hamas, d’abord allié aux Chiites et aux Frères musulmans, et désormais au Qatar sunnite.  Les enjeux stratégiques de cette guerre confessionnelle sur Israel  est illustré dans le reportage,  à travers une carte, où selon les vœux portés par cette guerre Islam contre Islam,  Israel ne figurerait plus.

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Forum Saban à Washington à la Une d’Israel. Les médias israéliens se font largement l’écho depuis ce week-end des multiples déclarations d’officiels israéliens  et américains qui se sont exprimés lors du 10ème forum organisé par le milliardaire américano- israélien Haim Sabban.

 

 

Des perceptions divergentes sur l’avancée du processus de paix. Zéro confiance selon le Ministre israélien des Affaires étrangères, A Lieberman, qui s’est déclaré particulièrement pessimiste quant à l’avancée du processus de paix ainsi que sur les chances d’aboutir à un accord final. C’est aussi l’avis du ministre de la Défense M. Yaalon, qui a affirmé que selon lui, il n’y avait pas de partenaire palestinien pour la paix.

Mais à L’instar de l’ex chef du Shin Bet, Yuval Diskin, le Ministre des Finances Yair Lapid a appelé à une nouvelle coalition gouvernementale entièrement tournée vers le processus de paix.

 

Kerry, Lapid in Jeusalem (Photo: Matti Stern, US embassy)

 

Les USA optimistes. Le Président Obama et le Secrétaire d’Etat John Kerry qui ont tenus eux aussi à participer de manière inhabituelle au forum Saban, ont fait part quant à  eux, de l’espoir et de la percée des négociations en cours.

Le Premier ministre israélien Netanyahou qui est aussi intervenu par vidéo conférence n’a pas démenti les propos américains. Les médias israéliens font ainsi  remarquer que le 1er ministre Netanyahou et  la Ministre Tzipi Livni sont en fait les seuls représentants israéliens directement impliqués dans les pourparlers de paix avec les Palestiniens, et donc, les seuls à connaître l’état d’avancée des négociations.

Négociations de paix : les Palestiniens refusent le plan Allen.   Si l’accueil côté israélien semble avoir été mitigé selon des fuites parues dans la presse israélienne, l’Autorité palestinienne aurait refusé le plan sécuritaire américain porté la semaine dernière par John Kerry et le général Allen. Selon les médias, ce plan sécuritaire pour garantir la sécurité et les frontières d’Israël et donc du futur état palestinien,  aurait été proposé par les USA pour pousser le 1er ministre israélien à aborder d’autres sujets de négociations, une fois que le plan sécuritaire et les frontières aient été admis par les deux parties.

 

 

Pressions américaines sur les Palestiniens.   Les Palestiniens refusent toute présence  israélienne dans la vallée du Jourdain. Selon les médias, les USA seraient convaincus que compte tenu de la domination actuelle du Hamas dans la bande de Gaza et de la division inter- palestinienne, il n’est possible de parvenir à un accord final que par étapes. La Cisjordanie d’abord. Compte tenu de l’état des forces de sécurités palestiniennes, le plan américain recommanderait dans un premier temps le maintien de forces de sécurité israélienne le long de la vallée du Jourdain, rapporte la presse.  Cet aspect sécuritaire aurait reçu un accueil favorable de la part des autorités jordaniennes. Mais l’Autorité palestinienne aurait catégoriquement refusé toute présence israélienne en Cisjordanie qui menacerait selon elle, la souveraineté d’un futur état palestinien. Il faut rappeler que, selon les fuites parues dans la presse, les Israéliens avaient proposé aux Palestiniens de louer la bande de terre incriminée durant une durée déterminée.

Pressions américaine et israélienne sur les Palestiniens. Selon la presse israélienne, les USA auraient demandé à Israel de reporter la 3ème étape de libération de prisonniers palestiniens. Selon le Haaretz et le Maariv, les Palestiniens ont aussitôt menacé de rompre les pourparlers suite à ce report qui, selon eux, est une manœuvre remettant en cause les conditions de l’accord de reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens.

Il faut rappeler qu’en début de semaine dernière,  l’UE avait fait savoir les mesures de rétorsions qu’ils étaient prête à prendre contre les intérêts israéliens et palestiniens en cas d’échec des négociations.

Netanyahou contraint de ne pas assister aux Obsèques de N. Mandela. Le scandale des dépenses personnelles du couple Netanyahou aurait poussé le 1er Ministre israélien à revenir sur sa décision initiale de se rendre en Afrique du Sud. Après avoir dévoilé la semaine dernière le montant des dépenses pour des bougies ou l’usage d’une piscine privée du couple Netanyahou, les médias israéliens ont en effet dénoncé le montant astronomique selon eux, des mesures de sécurité à mettre en œuvre pour un voyage inopinée du dirigeant israélien. C’est pourquoi seule une délégation de la Knesset représentera Israël aux funérailles de l’ancien président d’Afrique du sud.

Rohani n’ira pas en Afrique du sud pour éviter Obama. Selon l’agence de presse iranienne Fars, le président iranien ne devrait pas se rendre aux obsèques du prix Nobel de la paix, N.Mandela, pour éviter de rencontrer de manière inopportune selon lui, le président Obama dont il avait déjà refusé la rencontre lors de l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre dernier.

 

Mourning Mandela in the Old City in Jerusalem (Photo: AFP)

 

Pérès prêt à rencontre Rohani. Les médias israéliens se font largement l’écho des propos du président de l’état d’Israel, Shimon Pérès, qui s’est dite ouvert à une éventuelle rencontre avec son homologue iranien, « pour transformer ses ennemis en amis », comme ce fut le cas, selon lui, avec l ‘ancien leader palestinien Yasser Arafat.

 

President Shimon Peres speaks during a conference at the Mount Zion hotel in Jerusalem, October 30 (photo credit: Yonatan Sindel/Flash90)

 

Rencontre entre chefs de renseignement saoudien et israélien à Geneve. Selon les médias israéliens, une rencontre entre les chefs de renseignements israélien et saoudien aurait eu lieu dernièrement à Geneve.

 

Secret talks? Israeli PM Netanyahu, Saudi King Abdullah (Photos: EPA, AP)

 

Un nouveau chef militaire du Hezbollah excécuté. Les médias israéliens s’intéressent aujourd’hui à la nouvelle disparition d’un chef militaire du Hezbollah, sans qu’Israel, pour une fois, n’en soit accusé par le Hezbollah.

 

Ali Hussein Bazzi

 

La France rencontre « l’aile politique » du hezbollah. La presse israélienne évoque aussi une rencontre récente entre l’Ambassadeur de France au Liban et tous les responsables de « l’aile politique » du Hezbollah en fonction au sein du gouvernement libanais.

Il faut rappeler que l’UE a  décidé de distinguer l’aile politique du Hezbollah de l’aile militaire, pour inscrire cette dernière sur la liste noire des organisations terroristes de l’UE.

A Noter.  Les propos tenus lundi matin sur la radio française France Inter par le Ministre français des Affaires étrangères qui, dénonçant le soutien de l’Iran au régime Assad en Syrie,  de manière direct et indirect à travers la Hezbollah à souhaiter non pas qu’il cesse d’agir mais que « Le Hezbollah soit moins présent en Syrie qu’ils ne le sont », a précisé Laurent Fabius.

Service de Presse

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :