Accueil > Divers, Haïfa, Jérusalem, Tel Aviv > ISRAEL ELIT SES MAIRES – ELECTIONS MUNICIPALES 2013

ISRAEL ELIT SES MAIRES – ELECTIONS MUNICIPALES 2013

 

Ecrit  Par : BETTY HAREL 

 

Le mardi 22 octobre 2013   , près de 5.5 millions d’Israéliens âgés de plus de 18 ans étaient appelés à se rendre aux urnes, dans les 191 villes d’Israël, pour élire leur maire, dans le cadre du premier tour des élections municipales. Les électeurs étaient tenus de glisser deux enveloppes dans l’urne ; l’une jaune pour désigner le maire de leur choix (parmi les  767 candidats en lice cette année), l’autre blanche pour choisir leur conseil municipal (parmi les 1912 listes en présence).  Rappelons que les israéliens votent pour un maire et séparément pour une liste d’adjoints. Un maire peut être élu avec l’opposition par exemple – ou même sans aucun conseiller municipal de sa propre liste.

Ces élections ont lieu tous les 5 ans et contrairement aux législatives, le jour des municipales n’est pas un jour férié en Israël.

.Le deuxième tour aura lieu mardi 5 novembre 2013

.Il est à noter que la plupart des plus importantes villes ont vu la réélection de leur maire sortant, dès le premier tour

Je vous invite à présent à   faire ensemble  un petit tour d’horizon des différentes principales villes d’Israël que  je me propose de vous présenter brièvement, et de  dresser le bref portrait de  leurs maires respectifs qui impriment  tous à leur manière,  leur marque sur la ville qu’ils dirigent.   Voyageons  donc ensemble à Jérusalem, Tel-Aviv, Haïfa, Netanya, Beer-Shev’a  et Nazareth

JERUSALEM

.Appelée « Ville d’affaires » ou « Ville Sainte« , ou  » Cité de David« 

Population : Près de 750.000 habitants

Berceau du judaïsme et du christianisme et très importante pour l’Islam, Jérusalem est considérée comme  une ville historique.  Le maire sortant et d’ores et déjà réélu,  Nir Barkat  s’est employé avec succès à dépoussiérer et modifier l’image traditionnelle de la ville et à en faire une ville dynamique en perpétuelle mutation. Jérusalem ces dernières années, s’est transformée en un centre d’affaires aux infrastructures des plus modernes avec des parcs high-tech, de nombreuses zones industrielles, regorgeant de musées et  de centres commerciaux,  abritant une multitude de cafés et de restaurants très tendance. Y fonctionne  aussi  le premier tramway d’Israël

Portrait du maire réélu: Né en 1959 à Jérusalem, Nir Barkat est un homme d’affaires et  un entrepreneur qui a fait fortune dans la haute technologie. Ancien membre du Likoud (droite)  et de Kadima (centre-droite), il a été élu maire de Jérusalem en novembre 2008.  Réélu sous l’étiquette  » indépendant » au premier tour avec 51% de voix, il bénéficiât du soutien discret du Premier ministre Netanyahu.   Son adversaire Moshe Léon, était quant à lui,  soutenu par les religieux ultraorthodoxes,  par le parti ultranationaliste « Israël Beyteinu » et son chef de file Avigdor Liberman, pour qui cette défaite  revêt un air d’échec personnel.  . L’enjeu de ces élections  était de taille, puisque il y allait du futurcaractère de la ville, Nir Barkan  ayant pour projet de  continuer à promouvoir le caractère moderne et laïc de la ville

TEL-AVIV- JAFFA

.Surnommée   « Ville Blanche », ou « ville qui ne dort jamais« , ou  » ville de la fête éternelle » ou encore  « ville sans interruption« 

Population :   près    de 405.000 habitants

Tel-Aviv, en dépit de son grand âge – 104 ans,  déborde d’énergie  et de vitalité.  Fondée   au début du siècle dernier, Tel-Aviv est le plus grand musée à ciel ouvert du style architectural Bauhaus. Cette ville a vu sous l’impulsion de son maire actuel, pousser une  multitude de gratte-ciel, qui  ont complètement redessiné  le paysage urbain de la ville. En outre cette métropole cosmopolite   est devenue la capitale financière et économique d’Israël. Jouissant de nombreux atouts, comme sa magnifique  plage de sable fin,   Tel-Aviv est devenue  un must en matière de vie culturelle, de vie nocturne et  de tourisme

Portrait du maire réélu : Agé de 69 ans, Ron Houldai,   est un ancien pilote de chasse ayant servi plus de 26 ans dans l’armée de l’air. Diplômé d’histoire, membre du parti travailliste,  Houldai a été  élu maire de Tel-Aviv en 1998.  Il est à la tête de la ville blanche depuis plus de  15 ans, il  dirige en main de maître cette ville dont  le  bilan  est extrêmement   favorable.  Opposé à Nitzan Horowitz du parti de gauche Meretz,   Houldai  a  été  réélu avec 53 % de voix. Il rempile donc pour un 4ème  mandat

HAIFA

Population : près de 280.000 habitants

Capitale du nord d’Israël. Haïfa est connue pour son  important  port, et son industrie chimique,  pour sa célèbre université « le Technion« ,  et pour abriter  le centre mondial de la foi Bahaï et ses somptueux jardins.  De nos jours elle est actuellement présentée comme une cité multiculturelle et multiconfessionnelle dans laquelle cohabitent  harmonieusement  Juifs, musulmans, druzes et chrétiens.  La ville se décline en quelques  atouts majeurs;  la beauté de son site, son dynamisme scientifique et économique  et son pluralisme réussi.

Portrait du maire réélu: Né en 1944  à Haïfa, Yona Yahav  est un avocat et  un homme politique de longue date. Il a remporté  48,9 %  des suffrages  et rempile  donc pour  un 3ème  mandat.

NETANYA

Population : Près de 180.000 habitants

Elue en 2007  l’une des villes les plus fleuries du pays, capitale de la plaine du Sharon,  (centre d’Israël) Netanya connait un essor sans précédent ces dernières années;  construction de nouveaux quartiers,  de nouvelles routes, de nouvelles écoles, de belles promenades le long des plages et création de centres de jeunesse, clubs sportifs et centres pour troisième âge.   Cette ville est  très appréciée  des Français qui s’y sont installés  en grand nombre. Netanya a  également accueilli un grand flux  d’immigrés russes vers les années 1990.  Son superbe bord de mer  et sa plage  attirent  beaucoup de  touristes notamment français et nombre de retraités.  En outre grâce à son institut Wingate du Sport (qui forme aux métiers du sport),    ses nombreuses pistes cyclables,  ses complexes sportifs et ses douze terrains de tennis,  Netanya est devenue la capitale du sport.

Portrait du maire réélu : Miriam Fieberg-Ikar est née en 1951  – Elue en  1998 elle fut la première femme à occuper le poste de maire de la ville. Femme énergique, et gestionnaire hors pair, elle  a su donner à Netanya  l’essor et le dynamisme qu’on lui connait.  Elle a été réélue avec 72 % des voix.  Elle entame donc son 4ème  mandat.

BEER-SHEV’A

Population : 200.000 habitants

Capitale du Néguev (dans le sud),  et plateforme des transports interurbains, Beer-Shev’a s’est considérablement développée ces dernières années, accueillant de très nombreux  immigrants  d’Ethiopie et de l’ex Union-Soviétique.  L’Université Ben-Gourion de grande renommée et  son  campus  très dynamique font de Beer-Shev’a une ville où il fait bon étudier.  En outre la ville  s’est dotée ces dernières années  d’équipements sportifs de plus en plus nombreux, de parcs  et d’infrastructures culturelles.

Portrait du maire actuel réélu : Né  en 1971  à Beer-Shev’a,  Rubik Danilovich  a fait son apprentissage alors qu’il officiait en tant que maire  adjoint du célèbre Yaakov Turner.  Maire  depuis 2008, il a   été réélu avec  un score record de 92,2 %.  Score qui en dit long sur la   popularité et l’estime   dont il jouit auprès de sa population qui lui voue une infinie gratitude pour avoir su   faire de cette ville une métropole importante et moderne pourvoyeuse de nombreux emplois.

NAZARETH

Population : Près de 80.000 habitants

Plus grande ville arabo-israélienne du pays, (dont une  majorité – 70 %- de la population est musulmane et 30% est chrétienne,  les deux populations  entretenant   des relations cordiales), Nazareth est située en Basse Galilée (dans le nord d’Israël).  Berceau du christianisme, Nazareth abrite bon nombre de lieux saints  chrétiens (notamment des églises) parmi les plus importants au monde  qui font d’elle un  haut lieu  du christianisme,   de la foi et de la spiritualité.  Très riche en sites historiques et archéologiques, Nazareth a su conjuguer  culture  ancienne et  moderne avec charme oriental.  A Noël Nazareth se pare de ses plus beaux atours et  accueille près de 2 millions de touristes chaque année,  auxquels elle offre  pour l’occasion de belles  cérémonies religieuses riches en couleurs.

Portrait du maire réélu : maire indéboulonnable depuis 1994,  Ramiz Jaraisy arbore l’étiquette du parti communiste « CHADASH« . Il  très apprécié de ses électeurs en raison du   développement  qu’il a impulsé pour créer  des    services sociaux de qualité et  accessibles à tous et un excellent système éducatif ; grâce à ses efforts Nazareth ne connait pas de tensions religieuses en dépit de son caractère multiconfessionnel. Il été réélu à ces dernières élections avec 43% des suffrages. Il était opposé notamment à Hanan Zouabi, la députée antisioniste qui n’a remporté que 5% de voix. 

Conclusions

Même si l’élection générale nationale est dissociée de l’élection municipale, celle-ci est un des baromètres  les plus efficaces pour témoigner du climat politique et de la société israélienne. Tous les partis et tous les politiciens le savent. La bataille pour Jérusalem fut celle dont l’enjeu était le  plus crucial et celle pour  Nazareth  celle qui suscita un regain d’intérêt.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :