Accueil > France-Israel, officiel > Conférence de presse du Président Shimon Peres et du Président François Hollande au Palais de l’Elysée à Paris vendredi 8 Mars 2013

Conférence de presse du Président Shimon Peres et du Président François Hollande au Palais de l’Elysée à Paris vendredi 8 Mars 2013

IMG_0712

Le Président Hollande a convié le Président Peres et les hauts  membres de sa  délégation  à un déjeuner  de travail  élargi  auquel participaient également le ministre des Affaires Etrangères Laurent Fabius  et des hautes personnalités de l’Elysée.

A la fin du déjeuner, Hollande et Peres se sont longuement  entretenu en tête à tête. A l’issue de cette réunion ils ont tenu une conférence de presse conjointe. Au cœur des discussions entre  deux présidents s’inscrivaient les sujets suivants :

–  La question de la nucléarisation de l’Iran  à des fins militaires

– La situation en Syrie et au Liban.

– Le processus de paix,  la reprise des négociations  avec les palestiniens  et le renforcement de la coopération  sécuritaire, politique et économique entre les deux pays.

Le président Hollande a réservé au Président Peres  un accueil particulièrement  chaleureux  et lui a rendu hommage en ces termes : « C’est un grand  honneur  et un grand plaisir  pour moi  de vous accueillir ici à Paris, au Palais  l’Elysée. Nous tenons en grande considération  votre implication en faveur de la paix.

Il a cordialement invité le Président Peres à une visite d’Etat en France  avant le terme de son mandat en Aout 2014.

Le président francais a ajouté que la semaine prochaine se tiendront des cérémonies de commémoration  en souvenir de l’odieux assassinat de Toulouse et nous nous inclinerons à la mémoire des victimes lâchement assassinées par le terroriste Merah en mars 2012.

Le Président Hollande a également évoqué la formation du  nouveau gouvernement en Israël  et il a formé le vœu que ce nouveau gouvernement fasse progresser le  processus de paix avec les palestiniens et  œuvre à la levée des conditions et autres préalables. La France se tiendra aux côtés d’Israël et des Palestiniens, soutiendra la progression du processus de paix et continuera à investir dans l’économie et le développement de l’Autorité  Palestinienne.

Il a répété que la politique d’extension des implantations rend plus difficile une progression du processus et crée un antagonisme. Le président Peres a quant à lui réitéré la certitude selon laquelle il n’y a d’autres solutions que celle de « deux états pour deux peuples » et que sur la voie de la paix, Israël a un partenaire courageux et sérieux. « Abou Mazen [Mahmoud Abbas] combat le terrorisme et soutient fermement la paix ». Il a également ajouté : « je suis persuadé que dès l’instant que le nouveau gouvernement verra le jour en Israël, le processus de paix sera de nouveau relancé. Nous attendons la visite du président Obama en Israël, cette visite constitue une opportunité importante pour la relance des négociations de paix ».

Au sujet de la question iranienne, le président Hollande s’est adressé à Shimon Peres lui réaffirmant que « la position de la France est favorable à un durcissement des sanctions économiques contre l’Iran. Elles sont effectives, elles ont un impact certain et nous ne doutons pas que si le régime iranien persévérait dans sa volonté de se doter de l’arme nucléaire, la communauté internationale, non pas Israël, devra prendre la responsabilité d’éviter cela. Un Iran nucléaire n’est pas un danger uniquement pour vous, il est un danger pour l’ensemble des pays du golfe persique, un danger pour l’Europe et un danger pour le monde tout entier. »

Le président Peres a complimenté la France pour sa position ferme, d’une même voix avec les Etats Unis, à l’encontre de l’Iran et a ajouté que l’Iran développait  un armement nucléaire militaire de destruction massive. « L’Iran développe des missiles de longue portée, pends des citoyens dans ses rues, soutient le terrorisme et viole les droits de l’homme. Il faut, continue-t-il, soumettre à un contrôle international les moyens de lancement de missiles. Pourquoi l’Iran développerait-il des missiles à longue portée pouvant être munis une tête nucléaire ? Il ne fait aucun doute qu’il faille effectuer un double contrôle, tant sur l’enrichissement de l’uranium que sur les moyens de lancement ». Il a ajouté que toutes les options devaient rester à l’ordre du jour. Se référant à la Syrie le président Peres a rappelé que sous les yeux de la communauté internationale, Assad a bâti une centrale nucléaire avec l’aide de la Corée du Nord et qu’un arsenal chimique impressionnant était dissimulé aux quatre coins de la Syrie. « Il faut également prendre en compte ce sujet de préoccupation, cet armement chimique pouvant se retrouver dans des mains irresponsables et causer la mort de milliers d’innocents ».  Le président Hollande a répondu que la France était très inquiète de la situation en Syrie et a rappelé que la France souhaitait qu’une coalition responsable et qui puisse apporter une alternative au régime d’Assad voit le jour au plus vite. « Je me suis entretenu avec le président russe Vladimir Poutine de l’urgence d’une solution convenable à ce conflit, mais hélas Assad n’a pas été convaincu de quitter le pouvoir. »

Le président Peres s’est exprimé sur le sujet de l’inclusion du Hezbollah sur la liste des organisations terroristes, « le Hezbollah détruit le Liban de l’intérieur, coopère avec la dictature syrienne, se révèle être un allié fiable de l’Iran et le plus grand collectionneur de missiles au monde. Le Hezbollah est le commanditaire d’attentats terroristes à travers le monde, y compris sur le sol européen, comme nous l’avons vu avec l’attentat de Burgas. Le président français a répété lors des déclarations communes qu’une position commune européenne sur  le statut du Hezbollah sera examinée suite aux résultats de l’enquête sur l’attentat de Bulgarie.

A la suite du déjeuner auquel le président Hollande a convié le chef d’Etat Israélien, Shimon Peres a invité officiellement le président français à se rendre en Israël, invitation à laquelle le François Hollande a répondu de façon positive et exprimé son souhait de se rendre en Israël dans le courant de l’année.

Advertisements
Catégories :France-Israel, officiel
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :