Accueil > France-Israel > Conférence de Presse de Avi Dichter- Ministre israélien de Défense Passive

Conférence de Presse de Avi Dichter- Ministre israélien de Défense Passive

Paris, 19 février 2013

Ambassade d’Israel à Paris

avi

Avi Dichter, Ministre Israélien de la Défense Passive dans le gouvernement de Benyamin Netanyahou effectue actuellement une visite de 3 jours en France sur l’invitation d’une organisation juive française. Avi Dichter donnait le 19 Février 2013 au sein de l’ambassade d’Israël à Paris une conférence de presse à laquelle étaient conviés des journalistes de radio, de télévision et de la presse écrite.

Voici les points principaux évoqués lors de son exposé :

Moyen-Orient. « Une brotherisation plutôt qu’une démocratisation » En introduction  Avi Dichter a souligné que le Moyen-Orient et le monde arabe dans son ensemble traversait depuis deux ans un séisme colossal qu’il évaluait métaphoriquement à 9 sur l’échelle de Richter, de par les bouleversements engendrés par les « printemps » arabes (qu’il qualifiait plutôt d’hivers froids et douloureux) et de l’islamisation de pays comme l’Egypte, la Tunisie et même le Maroc.

« Ce n’est que le début, que la fin du début… »Forts de la consolidation de leur pouvoir dans de nombreux pays arabes, les Frères Musulmans pourraient tenter de former  au sein du  nouveau Moyen-Orient  un bloc de pays, voire  créer un   » califat unifié »  contrôlé par eux.

Il a également précisé que dans ce nouveau Moyen –Orient en ébullition, tout en demeurant un enjeu de taille, le conflit israélo palestinien  n’en constituait cependant plus l’enjeu majeur.

L’Iran est une menace globale. Le Ministre Dichter a également tenu à déclarer que pour la première fois depuis sa création, l’Etat d’Israël devait faire face aujourd’hui à une menace existentielle venant d’Iran. En effet l‘Iran jouant ouvertement carte sur table, profère haut et fort par la voix de son président Ahmadinejad sa volonté d’anéantir Israël.  

Si L’Iran se procure la bombe, l’Egypte et l’Arabie Saoudite voudront aussi se la procurer. Cette menace de détruire Israel est d’autant plus sérieuse que l’Iran cherche activement à se doter de l’arme nucléaire. Les seuls points restant en suspens sont de savoir quand cette menace nucléaire sera opérationnelle et de combien de bombes  nucléaires disposera l’Iran. En outre  Avi Dichter a précisé que les Iraniens étaient très préoccupés et très engagés en Syrie  au maintien de Bachar Al Assad au pouvoir pour ainsi garder leur mainmise sur le Liban et tenter de dominer le Moyen-Orient.

Qui remplacera Assad en Syrie ? Concernant la Syrie, le Ministre Dichter a déclaré que la question n’est plus de savoir si le régime d’Assad allait tomber, mais plutôt quand et qui le remplacera. D’après lui la minorité Alaouite ne pourra plus continuer à garder le contrôle du pays.  Il estime que les sunnites et les Frères Musulmans s’empareront du pouvoir et que cela aura des conséquences majeures sur les pays voisins et tout le Moyen-Orient.

Au moins 250 000 blessés en Syrie. Le Ministre Dichter a en outre souligné qu’en l’état actuel des choses, régnait une opacité extrême et un cruel manque d’informations sur le conflit en Syrie notamment sur le nombre des victimes (évalué entre 65.000 et 90.000) et qu’il était remarquable qu’aucun des 22 pays arabes, ni d’ailleurs aucun pays occidental n’avaient levé le petit doigt pour intervenir et tenter de mettre fin à ce conflit sanglant, ajoutant que la Ligue Arabe s’était révélée elle-aussi complètement impuissante et inefficace.

Processus de paix. Nous  vivons actuellement dans une situation à 3 états pour deux peuples. A propos du Conflit Israélo- Palestinien, le Ministre Dichter a déclaré ironiquement que la solution à ce conflit ne pouvait plus être la création d’un état palestinien mais de deux,  étant donné qu’à ce jour il y avait de facto deux états palestiniens – la Cisjordanie contrôlée par l’Autorité Palestinienne avec Mahmoud Abbas et Salam Fayyad a sa tête et le pseudo état constitué par la bande de Gaza – contrôlé par Ismaël Haniyeh et le Hamas (version palestinienne des Frères Musulmans).

Abbas et Fayyad n’ont pas été à Gaza depuis 6 ans ! Avi Dichter a souligné le fait que les dirigeants de l’Autorité palestinienne n’avaient pas mis les pieds dans la Bande de Gaza depuis plus de 6 ans. Cette bande de Gaza militarisée à outrance par le Hamas  et de laquelle avaient été lancées près de 1500 roquettes sur Israël lors de l’opération Pilier de Défense en Novembre 2012.

Abbas ne peut pas garantir la démilitarisation de Gaza. L’entité terroriste du Hamas constitue un obstacle majeur à toute solution du conflit. Selon A.Dichter, sans garantie de démilitarisation totale de la bande de Gaza par Mahmoud Abbas (ou Israël)  aucune solution au conflit Israélo-palestinien ne peut être envisagée.

Islamisation de l’Egypte – La révolution égyptienne a porté au pouvoir les frères Musulmans et Mohamed Morsi  qui est devenu le  premier président élu (lui qui pourtant n’était  positionne que No 3 sur la liste des Frères Musulmans).  A.Dichter considère qu’une paix même froide avec l’Egypte est préférable à toute autre option. Cependant  il estime qu’Israël ne peut pas accepter l’existence entre son territoire et l’Egypte d’une entité terroriste (la bande de Gaza) où s’accumulent les armes « .

Rappelez-vous des attentats du Hezbollah au Liban contre la France et les USA. Selon A. Dichter il est évident et indéniable que  le Hezbollah (financé par l’Iran)  est bel et bien  une organisation terroriste, énumérant tous les attentats sanglants et meurtriers perpétrés par cette organisation dans  le passé  (en Argentine notamment) et  récemment en Europe, à Burgos en Bulgarie.

La branche politique et militaire du Hezbollah sont les deux mains d’un même corps. C’est également une évidence que le monde doit  inscrire le Hezbollah sur la liste des organisations terroristes. Selon lui considérer Nasrallah comme  un dirigeant politique était  aussi grotesque que de  voir en Ben-Laden un  leader politique. Dichter a également spécifié que le Hezbollah était très engagé en Syrie et  luttait activement au maintien au pouvoir du régime de Bachar Al  Assad.

 

 avi 2

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. 20 février 2013 à 1111 38

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :