Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 4 Février 2013

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 4 Février 2013

 

  

Contexte France.  François Hollande, le sauveur du Mali. Les témoignages de reconnaissance des Maliens à l’égard de l’intervention militaire française sont aujourd’hui encore à la Une de l’actualité française. La visite et les discours du président Hollande au Mali, qualifiés d’historiques par de nombreux médias français sont encore vivement commentés. Mariage pour tous et nuit blanche à l’assemblée nationale. Les discussions parlementaires se poursuivent activement et font l’objet de nombreux commentaires polémiques et politiques. Un drame dans une maternité parisienne fait aussi l’objet d’une attention particulière.  

Israël en France. Les médias français n’accordent aujourd’hui encore qu’une faible attention à l’actualité israélienne, exception faite du phénomène vocal israélien Asaf Avidan, quotidiennement traité dans les médias français. Le chanteur israélien révélé grâce à son timbre de voix envoutant publie son 4ème album (Une de Metro)

Contexte Proche et Moyen-Orient. La Syrie est toujours à la Une des médias israéliens.

Pas de tension particulière sur le terrain. Malgré des déclarations belliqueuses contre Israel de la part de la Syrie, de l’Iran mais aussi du Liban, de la Turquie, les médias israéliens notent un calme relatif à la frontière israélo-syrienne.

Silence des diplomaties occidentales mais escalade des déclarations régionales. Si comme l’a rappelé lundi matin, le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, « Nous n’avons pas fait de commentaires. La justification qui a été donnée était qu’il y a avait des risques, des informations sur des livraisons en direction du Hezbollah. », les dirigeants régionaux multiplient les menaces contre Israel.

La Turquie demande à Assad de riposter contre Israël. Les déclarations incendiaires du Ministre des Affaires étrangères turc sont particulièrement commentées en Israel.  » Le président syrien est capable de lutter contre une guerre civile mais est incapable de riposter à une agression israélienne, a déploré A. Davutoglu.

Turkish Prime Minister Recep Tayyip Erdogan

La Turquie appelle à boycotter Israel. Le 1er Ministre turc appelle la communauté internationale à boycotter Israël, en riposte à la présumée intervention israélienne en Syrie. Recep Tayyip Erdogan accuse Israel de se livrer à un « terrorisme d’Etat ». « Ceux qui traitent Israël comme un enfant gâté doivent s’attendre à n’importe quoi n’importe quand ». « Comme je l’ai dit et le répète, Israël a la mentalité de celui qui pratique le terrorisme d’Etat. »    

Assad accuse Israel de la guerre civile en Syrie.   Ce raid aérien « dévoile le véritable rôle joué par Israël, a déclaré le président Assad,  en collaboration avec les forces étrangères ennemies et leurs agents sur le sol syrien, pour déstabiliser la Syrie et l’affaiblir ».

מערכת SA-17 לפני (ואחרי?). "הטילים לא עוברים בשיירות"

Le Liban accuse aussi Israël et demande à la Syrie de riposter. 

Les USA redoutent que le chaos syrien ne profite au Hezbollah.  « Le chaos en Syrie a créé un environnement dans lequel la possibilité que ces armes traversent la frontière et tombent entre les mains du Hezbollah est devenue une inquiétude plus forte », a déclaré L. Panetta. « Les Etats-Unis soutiennent toutes les décisions qui sont prises pour s’assurer que ces armes ne tombent pas entre les mains des terroristes » a souligné le secrétaire à la Défense Leon Panetta.

Mystérieuses explosions au Liban. Selon les médias israéliens, plusieurs explosions se seraient produites dans  des centres de dépôts de munitions et d’armes  du Hezbollah. 

Que s’est –il passé en Syrie?  Le centre de recherche,  dégât collatéral ? Selon un responsable militaire américain, cité par le New York Times, les dommages causés au centre syrien d’études et de recherches scientifiques sur les armes chimiques et biologiques,  ont probablement été provoqués par les bombes visant des véhicules transportant des armes anti-aériennes et ensuite par l’explosion des missiles SA-17. 

Ehud Barak parle mais ne confirme pas. « Ce qui s’est passé il y a quelques jours  montre que quand nous disons quelque chose, nous nous y tenons. Nous avons dit que nous ne pensons pas qu’il doit être permis que des systèmes d’arme perfectionnés soient transférés au Liban ».  « Je ne peux pas comprendre comment l’Iran peut soutenir le régime de Bachar al-Assad, a par ailleurs déclaré M. Barak. « Le Hezbollah soutient Assad. Je pense qu’ils subiront des revers, qu’ils en paieront le prix », a ajouté le Ministre de la Défense.

Barak. Told you so Photo: AFP

Dossier nucléaire iranien. Le problème du nucléaire iranien « est un défi pour l’ensemble du monde », a rappelé le Ministre israélien de la Défense  en soulignant qu’aucune option ne doit être écartée. Selon E. Barak, les sanctions internationales ne suffiront pas pour faire céder les dirigeants iraniens : « Les Iraniens sont de bons joueurs d’échec, ils vont anticiper le jeu », a-t-il prévenu.

Le Chef d’état-major Israélien aux USA. Après la visite chef des renseignements militaire israélien la semaine dernière, le chef d’Etat-Major de Tsahal, Benny Gantz, est actuellement aux USA à l’invitation de son homologue américain, le Général Dempsey.  

Benny Gantz and Martin Dempsey

Formation du nouveau gouvernement. Le président Shimon Pères a officiellement chargé Benyamin Netanyahou de former le nouveau gouvernement israélien.  Le chef du Likoud dispose de 28 jours pour mettre sur pied une coalition gouvernementale.

Parmi les priorités : Iran et processus de paix. B. Netanyahou a répété dimanche que la priorité de son gouvernement serait « d’empêcher l’Iran de se doter de l’arme nucléaire », ajoutant qu’il faudrait « aussi faire face à d’autre types d’armes létales qui s’accumulent autour de nous, menaçant nos villes et nos citoyens ». Sur la question palestinienne, B. Netanyahu a déclaré que la future coalition au pouvoir s’engagerait en faveur de « la paix » et a exhorté le président palestinien Mahmoud Abbas « à retourner à la table des négociations ».

Refus de Saeb Erekat. La presse israélienne se fait l’écho de la réponse de l’Autorité palestinienne, qui refuse de revenir à la table de négociation, à moins qu’Israël stoppe les implantations et libère les prisonniers palestiniens.

Yair Lapid provoque la colère du Likoud. Selon les médias israéliens, les conditions faites par Yair lapid pour participer au gouvernement, notamment un gouvernement restreint de 18 ministères contre 32 actuellement, provoqueraient la colère de certains dignitaires du Likoud. Si pas ministre alors ambassadeur ! Des membres du Likoud auraient fait savoir, que dans le cas où ils ne seraient pas nommés ministre, un poste d’ambassadeur leur conviendrait. Etre ambassadeur n’est pas une voie de garage ! Le Ministère israélien des Affaires étrangères a déclaré, de manière pour une fois peu diplomatique notent les médias israéliens, que les services diplomatiques israéliens n’étaient pas la poubelle des nominations politiques.  

Yesh Atid leader Yair Lapid (photo credit: Miriam Alster/Flash90)

Je pourrai remplacer Netanyahou comme Premier ministre dans 18 mois. Le chef de Yesh Atid, Yair Lapid aurait confié à ses collaborateurs qu’il pourrait entrer dans l’opposition plutôt que de se joindre à la coalition et remplacer B. Netanyahou dans 18 mois. 

Bar Raphaeli embrasse le superbowl. Le célèbre top model israélien Bar Raphaeli est aujourd’hui à la Une des médias israéliens et américains. La publicité diffusée dimanche soir aux USA lors de la finale du superbowl fait du buzz !

Bar Refaeli and Jesee Heiman in GoDaddy.com Super Bowl spot

« Panique en Israel » : 4 heures sans pouvoir téléphoner. 2,5 millions de clients de « Pélephone » n’ont pu envoyer et recevoir des appels et texto pendant plus de quatre heures dimanche soir.

Illustrative photo of a man using his cellphone. (photo credit: Uri Lenz/Flash90)

Israel salue l’action de la France au Mali contre le terrorisme. « François Hollande n’a pas seulement analysé la situation, mais il a agi et il a combattu les terroristes. C’est un très bon exemple pour le monde », a déclaré E. Barak, au dernier jour de la Conférence internationale sur la sécurité.

L’armée israélienne a arrêté des militants du Hamas en Cisjordanie, à Naplouse et Hébron.  Parmi les personnes arrêtées, selon les sources, trois députés du Hamas : Ahmed Attoun, Mohamed al-Tal et Hatem Kafisheh. 

Hamas legislator Ahmed Attoun.

Les forces de police palestinienne emprisonnent des membres du Hamas. Ces derniers jours, les forces de sécurité palestinienne en Cisjordanie ont également arrêté plusieurs membres de Hamas, y compris ceux qui venaient d’être libérés de  prison par Israel.

Service de Presse

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :