Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 31 Janvier 2013

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 31 Janvier 2013

 

 

Selon l’Associated Press, le convoi de camions situé à proximité d’une caserne des Pasdarans en Syrie, transportait entre autres des missiles SA-17, de fabrication russe, à destination du hezbollah.

Contexte France.  1ère grève des fonctionnaires pour le président Hollande. 5 millions de fonctionnaires sont appelés aujourd’hui à manifester pour réclamer une hausse des salaires et de l’embauche dans la fonction publique. Les médias français portent aussi une attention particulière sur La retraite de la sportive Laure Manaudou à 26 ans. La France appelle les Touaregs dans le jeu malien. Comme chaque jour depuis le début de l’offensive terrestre au Mali, les commentaires et les interventions politiques et militaires sont très présents dans les médias français.

Israël en France. Les médias français n’accordent aujourd’hui qu’une faible attention à l’actualité israélienne.

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Le triangle de la frontière syro- libano- israélienne, nouveau triangle des Bermudes. La tentative de transfert d’armes de Syrie au Liban est à la une de tous les médias israéliens.

Olmert avait déjà prévenu Assad. Les médias israéliens rappellent que bien avant le début de la guerre civile en Syrie, le Premier ministre Ehud Olmert et son ministre de la Défense, Ehud Barak, avaient fait savoir au régime syrien qu’Israël ne pouvait accepter sans réaction, tout transfert de technologies et d’armes conventionnelles ou chimiques, au Hezbollah où à d’autres organisations terroristes. 

La ligne rouge fixe par Israël est très claire. Pas question pour Israël de changer l’équilibre stratégique des forces dans la région. Si les autorités israéliennes ne se sont pas exprimées, selon un ancien chef du Mossad, Dani Yatom, cité dans la presse israélienne, si Israël a agi en Syrie, c’est que la ligne rouge avait été franchie. Comme le rappelait Ynet lundi, l’arsenal syrien ultra moderne, de fabrication iranienne ou russe, possède des missiles capables d’attaquer la marine et l’aviation israélienne ainsi que des Scud D, qui, en possession du Hezbollah, mettraient tout le territoire israélien à portée de missiles. Ces armes sophistiquées et stratégiques entre les mains du Hezbollah et d’autres organisations terroristes, modifieraient radicalement l’équilibre des forces au Proche-Orient.

Les USA ont été prévenus par Israël.  Selon les médias israéliens, le chef du renseignement militaire israélien, Aviv Kochavi, était mercredi aux USA et a rencontré le chef des forces armées américaines, le général Dempsey.

 

אזור התקיפה, לפי ההודעה הסורית (מפה: Google Maps)

 

Israël avait aussi prévenu la Russie ?  Les medias israéliens rappellent la visite le week- end dernier à Moscou du chef du conseil de sécurité israélien, Y. Amidror.

Condamnations de la Russie, de la Syrie et du Hezbollah. Malgré des condamnations unanimes et fortes, le Hezbollah et le pouvoir syrien font profil bas sur les faits réels qui se sont produits. Le nouveau triangle des Bermudes titre la presse israélienne car des choses disparaissent mystérieusement à la frontière libano-syro – israélienne, sans que personne ne sache comment.

 

Hezbollah leader Sheik Hassan Nasrallah speaks via a video link, during a ceremony to mark Islam's Prophet Muhammad's birth in the southern suburbs of Beirut, Lebanon, Friday, Jan. 25, 2013 (photo credit: AP/Bilal Hussein)

 

Que s’est-il passé ?

En Syrie. Selon le chef d’Etat-major syrien, un centre de recherche militaire aurait été bombardé en Syrie, près de la frontière libanaise, par l’aviation israélienne. « Voilà ceux qui soutiennent la rébellion, les sionistes ! aurait déclaré le haut responsable militaire du régime Assad pour qui Israël a souhaité détruire un centre de recherche mettant au point des armes contre  l’insurrection syrienne.

Des missiles sol air SA-17. Selon l’Associated Press citée par les médias israéliens, le convoi de camions situé à proximité d’une caserne des Pasdarans, les Gardiens de la révolution iraniens installés aussi en Syrie, transportaient entre autres des missiles SA-17, des missiles sol air, de fabrication russe à destination du hezbollah.  Ces missiles sol-air peuvent atteindre des avions volant à basse altitude et compromettre les interventions de l’aviation israélienne, notamment au Liban.

טילי SA-17. "לא הם היו היעד"

 

Au Liban. Plusieurs centres de dépôts de munitions et d’armes ont été visés par l’aviation israélienne mercredi, notamment  dans la région de Nakura.

Pourquoi ? Assad a-t-il voulu tester Israël ? Les médias israéliens estiment qu’il s’agit peut-être d’une provocation volontaire de la part du régime Assad et du Hezbollah afin de tester les capacités et la volonté d’Israël à agir.

Etat d’alerte dans les armées syrienne, libanaise et jordanienne rendent compte les médias concernés.

Inquiétude des citoyens israéliens. Depuis plus d’une semaine, dès l’annonce des résultats des élections législatives, la faiblesse du pouvoir syrien inquiète en Israël.  Compte tenu du chaos syrien et de l’affaiblissement du régime Assad, la possibilité de transferts d’armes au Hezbollah semble en effet de plus en plus probable. Utilisation possible d’armes chimiques contre Israël. Les médias israéliens rappellent la mise en garde de l’Iran à Israël : toute attaque contre la Syrie sera considérée comme une attaque contre l’Iran. 

Iron Dôme et masques à Gaz. L’ensemble de la société israélienne est convaincu qu’Israël ne peut accepter que des armes sophistiquées tombent dans les mains d’organisations terroristes. Les Israéliens sont aussi conscients des conséquences d’une éventuelle intervention militaire israélienne. Les médias israéliens ont ainsi rapporté une forte augmentation des demandes de masques à gaz dans le nord du pays par crainte d’attaques de la Syrie ou du Hezbollah. Ils rappellent également qu’Israël a déployé ces derniers jours deux batteries antimissiles Iron Dôme près de la frontière libanaise.

2ème jour de consultation. Le Président de l’Etat d’Israël poursuit aujourd’hui la  consultation des leaders des partis élus à la 19 ème Knesset. Après Likoud- Bienvenu et Yesh Atid mercredi, c’est au tour de dix dirigeants de partis d’être reçus par Shimon Pérès à Jérusalem. A la suite de ces consultations, le Président de l’Etat d’Israël devrait confirmer vendredi B. Netanyahou dans ses fonctions et lui confier la tacher de former le nouveau gouvernement israélien.  Il faut noter que le parti Avoda dirigée par Shelly Yavcimotoch  n’a fait aucune recommandation, soulignant qu’elle n’avait rien de personnel contre B. Netanyahu, mais il s’agissait de divergences idéologiques qui ne peuvent être comblées.

 

 

La nouvelle stratégie de M. Abbas dévoilée. Un célèbre éditorialiste israélien, Ron Ben Yishai, explique aujourd’hui comment M. Abbas a décidé de tout obtenir d’Israël, sans jamais négocier avec Israël.

 

אבו מאזן בטורקיה. יישום התוכנית כרוך בקשיים (צילום: AFP)

 

Profiter des mauvaises relations entre Barack Obama et Benyamin Netanyahou. Le refroidissement des relations personnelles entre les dirigeants américain et israélien est un moyen de pression suffisant selon le journaliste israélien pour que les doléances palestiniennes soient davantage écoutées à Washington.  Le gel des implantations. L’annonce de nouvelles constructions juives semblent selon lui être devenue une ligne rouge infranchissable aux yeux des Européens et des Américains. Négocier avec l’Europe et les USA mais pas avec Israël, telle est selon lui la nouvelle stratégie décidée par l’AP. Il faut pourtant rappeler que le gel des constructions n’a jamais été un préalable à la tenue des négociations et que l’établissement d’un traité de paix avec l’Egypte, la Jordanie ou même les accords d’Oslo n’ont pu aboutir que par négociations directes entre les deux parties concernées.

ONU/  Israel. Rapport contre-productif du Conseil des Droits de l’Homme.  « La seule manière de résoudre toutes les questions en suspens entre Israël et les Palestiniens, y compris sur la question des implantations, passe par des négociations directes sans conditions préalables », déclare aujourd’hui le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères. Les mesures contre-productives, comme le rapport du Conseil des droits de l’homme publié aujourd’hui, ajoute Ygal Palmor, se distinguent par leur approche unilatérale et systématiquement partiale à l’encontre d’Israël.  Ces mesures contre-productives ne feront qu’entraver les efforts visant à trouver une solution durable au conflit israélo-palestinien.

Meechal pour deux Etats. Vrai ou faux ? Selon un journal saoudien, le leader du bureau politique du Hamas K. Meechal, dont les déclarations politiques sont souvent contestées par les autorités du Hamas à Gaza,  aurait déclaré au Roi Abdallah II de Jordanie que le Hamas acceptait le principe de deux Etats établis sur les frontières de 1967. Selon le journal al-Sharq, K. Meechal aurait demandé au roi de Jordanie d’en informer les USA.

 

עבדאללה ומשעל, השבוע בעמאן (צילום: EPA)

 

Service de Presse

 

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :