Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 3 Janvier 2013

Israël et Moyen-Orient: Revue des Médias français et israéliens- 3 Janvier 2013

 

La riposte iranienne serait plus faible que prévu en cas d’attaque militaire israélienne préventive selon un rapport du centre de recherche du ministère israélien des Affaires étrangères

Israël en France. La couverture médiatique de l’actualité israélienne est trop faible aujourd’hui dans les médias français pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif. 

60 000 morts en  Syrie. Malgré l’énormité du bilan provisoire des victimes de la guerre civile en Syrie dévoilé par les Nations Unies, les médias français n’accordent cette semaine qu’une attention relative aux combats qui font toujours rage en Syrie, à l’exception notable du quotidien le Monde et de Libération. Les chiffres de l’horreur. La presse israélienne rend compte aujourd’hui du décompte funeste : 59,648 personnes auraient été tuées entre le 15 mars 2011 et le 30 novembre 2012. 500 000 personnes auraient fui la Syrie, dont 84 000 en décembre.

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Hausse des tensions en Cisjordanie. Les médias israéliens s’inquiètent de la multiplication des incidents opposant les Palestiniens aux forces de l’ordre israélienne. Selon l’Autorité Palestinienne, il ne s’agirait en aucun cas d’un mouvement de tensions politiques concerté mais d’une réaction spontanée des Palestiniens à la situation économique difficile en Cisjordanie. Selon des sources sécuritaires citées par la presse israélienne, il s’agirait aussi de manifestations de frustration croissante de la population palestinienne nées du statu quo sur le terrain après la reconnaissance unilatérale à l’ONU.

העימות בטמון, השבוע. "ההחרפה נבנתה בהדרגה" (צילום:  AFP)

Arrestation préventive de militant palestinien. Pour éviter la multiplication des échauffourées en Cisjordanie, Tsahal aurait décidé de procéder à des arrestations préventives, selon la presse israélienne.

Elections en Israël. Critiques de plus en plus fortes au sein du Likoud. Selon les médias israéliens, les militants du Likoud seraient de plus en plus inquiets de la stratégie choisie par le Likoud pour gagner les prochaines élections législatives, le 22 janvier prochain.  « Nous sommes muets ». Personne ne nous entend, regrettent les militants cités par la presse israélienne qui rappelle la montée constante du parti de droite radicale, « le foyer juif », de  Naftali Bennett.

A. Lieberman confiant. Interrogé par la presse israélienne, le leader du parti d’Israël Beiteinou se déclare confiant dans l’affaire qui l’oppose à la justice israélienne.

A nouveau ministre en Avril ? Ayant eu accès à son dossier judiciaire, il aurait estimé que les charges qui pèsent contre lui confirment sa version des faits et le libèreraient de toute entrave judiciaire en avril prochain, pour un retour au gouvernement en tant que ministre des Affaires étrangères, selon la presse israélienne. 

La justice israélienne soupçonne le chef du parti Israel Beiteinou, d’avoir favorisé en 2009 la nomination de l’ancien ambassadeur de Biélorussie Ze’ev Ben Aryeh, contre des informations confidentielles sur des procédures judiciaires le concernant. 

Israël, toujours à l’heure américaine. Comme chaque jour en Israël, l’actualité américaine est toujours suivie avec attention. De la « falaise budgétaire « évitée par Barack Obama à l’état de santé d’Hillary Clinton, les médias israéliens rendent aussi compte de la rentrée scolaire à Newton, 20 jours après la terrible tuerie de l’école Sandy Hook.

L’Iran affaiblit. Selon un rapport du centre de recherche du ministère israélien des Affaires étrangères cité par la presse, la riposte iranienne en cas d’attaque militaire israélienne préventive serait plus faible que prévu. Selon les estimations israéliennes, la Syrie ne pourrait plus aujourd’hui servir de relais aux manifestations de terreur contre Israël envisagées en représailles par le régime iranien. Combattant la rébellion, l’armée syrienne n’aurait pas l’intention ni les moyens de s’engager dans une guerre contre Israël.

Le Hezbollah affaiblit. Selon les médias israéliens, ce rapport estime aussi que le Hezbollah ne disposerait plus de fourniture régulière d’armes de l’Iran via la Syrie. Ce nouveau rapport de force obligerait le Hezbollah à réfléchir à deux fois, selon la presse israélienne, avant de s’engager dans une confrontation armée contre Israël. Fragiliséi sur le plan intérieur par la multiplication des affrontements communautaires au Liban, l’affaiblissement de l’allié syrien semble obliger le Hezbollah à envisager des postures politiques et régionales nouvelles.

Service de Presse

 

Advertisements
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :