Accueil > Point Presse > Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 3 Octobre 2012

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 3 Octobre 2012

 

 

La classe politique israélienne se prépare à des élections anticipées en  février 2013

Likud primary polling place in Jerusalem

 

Israël en France.    L’actualité israélienne en France est médiatiquement trop faible aujourd’hui pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif.

Lutte contre le terrorisme. Eviter une nouvelle affaire Merah. Présentation aujourd’hui au Conseil des Ministres d’un projet de loi visant à interdire à tout ressortissant français d’effectuer des stages d’entrainement en Afghanistan ou au Pakistan. La tuerie de Toulouse aurait pu être évitée. Comme le titrait mardi Libération, des documents policiers prouvent aujourd’hui que le terroriste islamiste Merah aurait pu être neutralisé avant le massacre de l’école juive de Toulouse. Le dimanche précédent la tuerie de l’école Ozar Hatorah, un document d’enquête faisait en effet figurer la famille Merah en priorité des personnes à arrêter. Comme l’indique Patricia Tourancheau, il était encore temps d’aller arrêter de manière préventive  les trois membres de la famille Merah suspectés.   

Moyen Orient. Tunisie. Droit des femmes. Le procès de la jeune femme tunisienne violée, accusée et emprisonnée pour atteinte à la pudeur fait l’objet d’une grande attention médiatique en France. Nombreux sont les médias français qui marquent leur indignation et pas seulement dans les pages opinions (France 2, Jt de 20h)

 Contexte Proche et Moyen-Orient.   

La classe politique israélienne se prépare à des élections anticipées au mois de Février 2013.

Des élections annoncées le 15 octobre prochain ? Les médias israéliens estiment aujourd’hui que des élections législatives anticipées se dérouleront au début de l’année prochaine, probablement en Février 2013. Selon de multiples indiscrétions et les analystes politiques en Israel, le 1er ministre Netanyahou devrait l’annoncer lors de la prochaine rentrée parlementaire de la  Knesset, le 15 octobre prochain.

Pourquoi ? Le vote du budget 2013 en cause. Selon le Ministre des Finances, Yuval Steinitz, Israel serait dans l’obligation de mettre en place de nouvelles mesures de rigueur économique. Economiser 9 milliards de Shekels. Des économies sur les aides sociales, l’Education mais aussi de la Défense seraient en préparation. Les médias israéliens estiment que ce nouveau plan budgétaire aurait toutes les chances de ne pas être voté par l’actuelle coalition au pouvoir.

La campagne a déjà débuté. La presse israélienne rend compte aujourd’hui de nombreux signaux électoraux : Mobilisation des militants, radicalisation des discours, propos de campagnes, tentatives d’alliances sont décortiqués par les médias comme les signes d’un début de campagne électorale.

Rencontre Netanyahou – Steinitz. Les propos rendus publics du tête-à-tête entre le Premier ministre israélien et le ministre des Finances renforcent la thèse des élections anticipées. Attention à Ehud Barak,  Il est capable de te poignarder dans le dos. Faisant allusion à la possible réaction du Ministre de la Défense concernant des baisses de budget au sein de son ministère, Yuval Steinitz a tenu à prévenir B. Netanyahou de l’éventualité de la rupture de la coalition. Fin du tandem Netanyahou-Barak ? B. Netanyahou aurait confié qu’Ehud Barak tentait de lui nuire, pas seulement en matière économique mais aussi d’un point de vue politique. Le 1er ministre israélien n’aurait pas apprécié la visite de son Ministre à Washington où Ehud Barak se serait fait passé selon lui comme le réconciliateur, l’homme modéré qui a permis la baisse des tensions entre Israel et les USA.

 

ראש הממשלה מפנה את הגב לשר הביטחון? (ארכיון) (צילום: אריאל חרמוני, משרד הביטחון)

 

Selon les médias israéliens, les leaders de partis participants à la coalition gouvernementale, Shass et Israel Beitenou, ont fait savoir qu’il n’était pas contre cette hypothèse électorale.

Dossier nucléaire iranien. Les sanctions économiques fonctionnent. Le 1er ministre israélien appelle à de nouvelles sanctions contre l’Iran. Les médias israéliens se font l’écho des dernières déclarations de Benyamin Netanyahu qui appelle à faire pression sur l’UE et les USA pour que de nouvelles sanctions soient décidées rapidement.

Conférence de presse de M. Ahmadinejad. Oui, les sanctions fonctionnent contre notre peuple mais le commerce extérieur est sans importance pour nous, a déclaré le président iranien.

Tensions au sommet du pouvoir iranien. L’annonce d’une réunion d’urgence par le guide suprême est le signe, selon les médias israéliens, que des tensions sociales et politiques sont importantes en Iran.

Un effet place Tahir en Iran. Selon le ministre israélien Affaires étrangères, A. Libermann, l’Iran pourrait vivre lors des prochaines élections parlementaires, en 2013, un effet place Tahir.

Le discours de B. Netanyahou à l’ONU mal accueilli en Israel.  A la manière de certains médias américains, le discours onusien de Benyamin Netanyahou fait encore l’objet de nombreux commentaires en Israel. La presse de gauche s’attarde particulièrement à décrire de manière négative la présentation du danger nucléaire iranien.

L’Iran aurait abattu ses propres avions en 2008. Selon le New York Times, l’Iran aurait abattu par erreur ses propres avions en 2008, après les avoir pris pour des avions israéliens. Il s’agissait d’un exercice militaire visant à protéger l’Iran d’une attaque de l’aviation israélienne, après celle qui s’était produite contre un site syrien en septembre 2007. 

 

ירי על מטוסים מחשש שישראל תוקפת. משמרות המהפכה (ארכיון) (צילום: רויטרס)

 

Terrorisme dans le Sinaï. Al Qaida est en Egypte et ses membres sont égyptiens, affirment aujourd’hui les médias israéliens.  Contrairement aux affirmations des autorités égyptiennes, les groupes terroristes qui sévissent dans le Sinaï ne sont ni des terroristes étrangers ni des bédouins mais bien des Egyptiens. La publication de l’identité des terroristes fait l’objet de nombreux commentaires en Israel. De jeunes égyptiens éduqués, issus de la classe moyenne ou aisée, père de famille, auraient mis en place une infrastructure terroriste très sophistiquée, liée à Al Qaida. Ce groupe terroriste n’avait pas été repéré par les services de renseignements égyptiens ou israéliens, selon la presse israélienne.

 

דף פייסבוק שהקימו חברים לזכר שני המחבלים

 

Nouvel acte de vandalisme religieux. Les militants religieux radicaux seraient responsables d’un nouvel acte de vandalisme dans la vieille ville de Jérusalem, contre une église franciscaine.   Les inscriptions en hébreu « le prix à payer » ont été retrouvées. Le Président Peres a immédiatement tenu à dénoncer cet acte odieux qui représente le contraire des valeurs juives. 

Service de Presse

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :