Accueil > Presse israélienne > Le Hamas exécute trois Palestiniens condamnés pour meurtre

Le Hamas exécute trois Palestiniens condamnés pour meurtre

Paru sur Ynet, le 17 juil 2012

http://www.ynet.co.il/articles/0,7340,L-4256539,00.html

 

Israel News

 

Les autorités du Hamas, au pouvoir à Gaza, ont exécuté mardi trois Palestiniens condamnés pour assassinat, a annoncé le ministère de l’Intérieur du gouvernement du Hamas.

« Conformément à la loi religieuse, à notre religion et aux dispositions de la loi palestinienne (…) trois hommes condamnés pour meurtre avec préméditation ont été exécutés mardi matin par pendaison », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le texte, qui ne donne que les initiales des condamnés, « ND », « HH » et FW », le ministère a offert aux parents des victimes la possibilité d’octroyer une grâce aux condamnés en échange d’une compensation financière, « mais les familles des victimes ont demandé l’application de la sentence ».

Dans un communiqué publié le 29 mai, Amnesty International appelait à « une action internationale urgente » pour quatre condamnés à mort à Gaza.

Parmi eux, elle citait le nom de Naël Doghmouch, « condamné à mort après avoir, selon sa famille, été +torturé+ pour lui faire +avouer+ un meurtre ».

Le mouvement islamiste, qui a pris le pouvoir dans la bande de Gaza en 2007, a procédé à ses premières exécutions en avril 2010 avec la pendaison de deux hommes condamnés à mort pour collaboration avec Israël.

En avril 2012, le Hamas avait exécuté un Palestinien condamné pour « collaboration » avec Israël et deux autres pour « complicité de meurtre ».

L’Union européenne avait exhorté « les autorités de facto » à se « conformer au moratoire de facto sur les exécutions mis en place par l’Autorité palestinienne » du président Mahmoud Abbas, qui contrôle la Cisjordanie.

Toute exécution doit être approuvée par M. Abbas, mais le Hamas ne reconnaît pas la légitimité de ce dernier, dont le mandat a expiré en 2009.

Selon la loi palestinienne, les personnes condamnées pour collaboration, meurtre ou trafic de drogue sont théoriquement passibles de la peine de mort.

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :