Accueil > France-Israel, Presse israélienne > Mort de Lee Zeitouni: débat à la Knesset israélienne

Mort de Lee Zeitouni: débat à la Knesset israélienne

Paru sur Maariv, le 3 Janvier 2012

http://www.nrg.co.il/online/1/ART2/322/840.html?hp=1&cat=402

"צדק בשבילי". מחאת קרוביה של זיתוני (צילום: ירון ברנר)

La commission pour l’immigration et la diaspora a tenu aujourd’hui (mardi) une réunion spéciale dont l’ordre du jour était  l’accident mortel de la jeune Lee Zeitouni, renversée et abandonnée dans une rue de Tel Aviv par 2 chauffards français Eric Rubik et Claude Isaac. L’ambassadeur de France Christophe Bigot a pris la parole pour déclarer qu’Israël n’avait jamais à ce jour officiellement demander l’arrestation des 2 français. L’ambassadeur a poursuivi qu’ils ne seront pas extradés parce que la loi interdit l’extradition de citoyens français dans des pays hors union européenne.
Représentant du Département international du Procureur de l’État, l’avocat Yitzhak Blum, a refusé de dire si Israël avait demandé à la France d’arrêter et de poursuivre les deux hommes. Il a affirmé qu’il voulait éviter de divulguer des informations qui pourraient aider les deux chauffards.
Roy Peled, le compagnon de Lee Zeitouni a déclaré que la sanction en France était ridicule et inacceptable : « La France devient l’Etat refuge pour les criminels qui peuvent commettre un crime dans un autre pays, retirer un passeport français et fuir».

Le député Daniel Ben Simon (Travailliste) a appelé les représentants de la communauté juive en France à poursuivre les deux français. Le Représentant du CRIF a déclaré pour sa part : «le 8 Février, le président français Sarkozy, accompagné de 20 ministres participeront au diner annuel de la communauté juive à Paris et la communauté évoquera cette affaire ».

Après la discussion le président de la Commission, Danny Danon , a donné à l’ambassadeur de France une lettre adressée au Président Sarkozy, demandant « de mettre en œuvre tous le moyens pour juger les coupables devant la justice  israélienne ».

Roy Peled, a ajouté: «Lee Zeitouni ne reviendra pas, mais nous voulons éviter qu’un prochain conducteur tueur avec un passeport français n’échappe à la justice »

Claude Khayat, un des suspectés a été contrôlé à 156 km/h vendredi sur l’A8 dans le Var.

 

 

 

 

Publicités
  1. chloé
    4 janvier 2012 à 1705 46

    Il faut que ces hommes soient extradés et jugés en Israel parce qu’ils ont fui et que si la France les garde cela signifie qu’elle cautionne cet acte et approuve leur fuite . Ils doivent répondre de leurs actes devant les hommes sinon la justice divine sera encore plus terrible pour eux.

  2. Cohava
    4 janvier 2012 à 2311 27

    Ils tueront en France aussi, dans quel pays iront-ils encore se réfugier pour échapper à la justice ? !
    Qu’ils soient jugés en Israel !!!

  1. 4 janvier 2012 à 1301 45

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :