Accueil > Divers, Economie, Presse israélienne > Réformes économiques et sociales en Israël : Propositions du Rapport Trajtenberg

Réformes économiques et sociales en Israël : Propositions du Rapport Trajtenberg

A la veille de la remise officielle du rapport de la commission dirigée parle professeur Manuel TRAJTENBERG, la presse israélienne a déjà publié les pistes de la réforme. Le rapport recommande au gouvernement israélien d’augmenter la part des dépenses civiles dans le budget, de lutter contre la pauvreté et les inégalités et de lancer une politique pour l’emploi.

 

Le rapport appelle à développer l’accès aux logements dignes, assurer la concurrence et l’équité, réduire le cout de la vie, accroitre la portée des services sociaux et la fiscalité.

Des objectifs sociaux doivent être fixés par le gouvernement pour assurer la croissance économique, fondamentale à long terme pour assurer les besoins d’une société israélienne qui se développe fortement.

Le rapport met en avant que les inégalités dans la société israélienne sont susceptibles de nuire à la cohésion sociale. Il est important que la politique économique s’efforce de répartir équitablement les fruits de la croissance (distribution des rendements du capital ou du travail et entre employés  et salariés).

Le rapport insiste sur l’utilité d’intégrer rapidement sur la marché du travail ceux qui en sont exclus du fait de leur mode de vie (ultra orthodoxes par exemple) afin de leur garantir un moyen de subsistance respectable et cohérent avec le reste de la société israélienne et de sortir les populations exclues du cycle de la pauvreté.

Le rapport appelle le gouvernement à lutter contre la concentration du marché et les monopoles et également à renforcer la défense des salariés.

En outre, la commission recommande la nécessité pour le gouvernement de fournir aux services publics les moyens de s’adapter à la démographie et de se moderniser.

Une proposition inédite a notamment été faite par la commission, la participation des citoyens à travers des discussions, des propositions de nouvelles idées, l’idée est d’encourager  la « démocratie participative » pour concilier les intérêts du grand public avec ceux des décideurs économiques.

C’est cet après midi que la commission Trajtenberg présentera ses conclusions au gouvernement de Benjamin NETANYAHU. Une conférence de presse sera organisée à l’issue de la remise officielle afin de présenter à l’opinion publique israélienne les conclusions.

Publicités
Catégories :Divers, Economie, Presse israélienne Étiquettes : , ,
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :