Archive

Posts Tagged ‘les Palestiniens’

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 21 Septembre 2012

 

ONU : La France, le Royaume Uni et les USA lancent un ultimatum à l’Iran : « Le temps est compté ».

Israël en France.   L’actualité israélienne en France est médiatiquement trop faible aujourd’hui pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif.

A Noter. Les combattants de la paix. Documentaire sur l’engagement pour la paix d’une famille israélienne et palestinienne. France 5 – 21h30

Affaires Charlie Hebdo : La France sur le qui-vive. L’ensemble des médias français semblent en attente des événements et se focalisent aujourd’hui sur les dangers qui guettent les intérêts et les résidents français à l’étranger.

Un vendredi sous très haute tension. Près de 20 pays ont vu les intérêts français placés en état d’alerte, en prévision des manifestations de contestation violente prévues ce vendredi, jour de prières pour les musulmans. Nombreux sont les médias qui témoignent des mesures de protection militaire autour de l’ambassade de France en Tunisie. Chars, automitrailleuses et barbelés ont été mis en place par les autorités tunisiennes, s’ajoutant aux renforts de sécurité français arrivés récemment en Tunisie.

Restez chez vous ! Le ministre français de la Défense appelle les Français résidant à l’étranger à rester chez eux.  

Le Hezbollah appelle encore à manifester. Dans ce contexte particulièrement tendu, l’appel à manifester, lancé pour la 3ème fois en une semaine par le Hezbollah, inquiète les autorités françaises. C’est peut-être pourquoi, Jean Yves le Drian fait aussi part de son inquiétude pour les soldats français en Afghanistan et au Liban.  

Les autorités musulmanes françaises multiplient les appels au calme, soulignent aujourd’hui encore avec force les médias français.

Les manifestations sont-elles si nombreuses?  Etienne Lenhardt, jeudi soir, sur France 2 tente de dissocier la couverture médiatique mondiale et la réalité de la contestation par des chiffres. Médiatisation ou surmédiatisation ?   Selon lui, seul 150 000 islamistes auraient manifesté depuis une semaine.  150 000 sur 1 milliard de musulmans.  

François Fillon défend la démarche de Charlie Hebdo. La liberté d’expression est un principe qui ne se discute pas.

Déjà des arrestations en France dans les milieux islamistes. La France interdit toutes les manifestations de protestations. Les autorités françaises craignent en effet les débordements. Des policiers en nombre à Marseille, Toulouse, Lille, Paris où selon Direct matin, il y aurait 3 fois plus de CRS de prévus que de manifestants.

Ce n’est pas le nombre mais l’image qui compte. Protestant contre l’utilisation de l’image à travers la liberté de blasphème, les manifestants radicaux tentent néanmoins de marquer les esprits par des images de violence ou d’islamisation radicale dans un pays occidental.

Et si ce film n’était qu’un mirage ?  Après s’être interrogé sur le fait de savoir pourquoi une simple vidéo de 14 minutes pouvait embraser le monde entier, le Parisien se demande si ce film existe vraiment. Pour l’instant, seule 14 minutes sont disponibles et aux USA, malgré les investigations des médias, personne n’a encore vu la version longue du film.

Shoah. Inauguration du Mémorial de Drancy par le président  François Hollande. 76000 juifs ont été regroupés dans le camp français de Drancy puis déportés vers Auschwitz entre 1941 et 1944. Seul 2000 d’entre eux sont revenus.

Contexte Proche et Moyen-Orient.   

Le dossier nucléaire iranien est aujourd’hui le sujet central des médias israéliens. 

Dossier nucléaire iranien. La France, le Royaume Uni et les USA lancent un ultimatum à l’Iran. Le temps est compté. « Nous demandons à l’Iran de négocier », a prévenu l’Ambassadeur de France à l’ONU, Gérard Araud, rappelant « les centaines d’heures de discussions » déjà consacrées en vain à ce dossier. « Nous demandons à l’Iran de négocier et l’Iran ne négocie pas », a constaté Gérard Araud. « Nous restons ouverts au dialogue mais depuis une dizaine d’années, nous avons mené des centaines d’heures de discussions avec l’Iran et force est de constater que ces discussions ont été menées en vain. « En conséquence et avec les pays qui y sont prêts, nous renforcerons les sanctions aussi longtemps que ce pays n’acceptera pas d’avancer vers le respect de ses obligations« . Son homologue britannique, Marl Lyall Grant,  a ainsi pressé Téhéran « à faire rapidement des choix » 

Nous n’avons pas l’intention de poursuivre des négociations sans fin qui ne produisent pas de résultats, a averti l’ambassadrice américaine Susan Rice.  « Il reste du temps et de la marge pour la diplomatie mais il revient à l’Iran de répondre de manière constructive aux propositions mises sur la table par les Occidentaux, a affirmé Mme Rice. « L’Iran doit prendre des mesures significatives ou subir des pressions accrues », a-t-elle ajouté: « Nous n’avons pas l’intention de poursuivre des négociations sans fin qui ne produisent pas de résultats. Le temps est compté », a averti l’ambassadrice américaine.

70 % des Israéliens ne croient pas qu’Israël puisse décider d’attaquer seul les installations nucléaires. Selon le dernier sondage de l’Université hébraïque, paru dans le Haaretz, 77 % des Israéliens estiment qu’une attaque israélienne entrainerait une guerre régionale.

1/4 des Israéliens contre une option militaire. 52 % d’entre eux seraient en faveur d’une action conjointe israélo-américaine tandis que 24 %  des personnes interrogées, soit près d’1/4 des Israéliens se prononcent contre toute attaque militaire de l’Iran. 18 % seulement des Israéliens se disent favorable au seul engagement militaire d’Israël. 

Une parade militaire en Iran présente des missiles capables d’atteindre Israël. Les médias israéliens rendent compte des derniers propos du président iranien hostile à Israël. Des déclarations haineuses proférées lors d’un défilé militaire où étaient présentés des missiles Qadr-F, d’une portée de 2 000 kilomètres, capables d’atteindre les villes israéliennes.  

 

מצעד צבאי בטהרן

 

L’Iran derrière des cybers attaques contre des banques américaines. Selon des experts américains, le régime iranien serait derrière les cyber-attaques qui ont ralenti cette semaine les sites Web des banques  JPMorgan Chase et Bank of America. Les revendications de piratage venues en réponse à la publication d’un film anti-Islam ne sont qu’une  « couverture » estiment les spécialistes.

 Nous ne permettrons pas un Iran nucléaire. Le président Obama souligne une nouvelle fois sa détermination à empêcher le régime Ahmadinejad d’accéder à l’arme atomique. Notre politique ne permettra pas un Iran nucléaire,  a déclaré le président américain, ajoutant « Je veux conduire cette politique avec la diplomatie »

 

 

E. Barak rencontre Rahm Emanuel pour discuter des liens avec les États-Unis et Israël.

Le ministre israélien de la Défense, aurait eu une discrète rencontre avec l’ancien secrétaire général de la Maison Blanche à Chicago pour aplanir la discorde entre Washington et Jérusalem, selon les informations parues dans les médias israéliens.   

 

עמנואל ואובמה, ארכיון (צילום: AFP)

 

Les Palestiniens gaspillent toutes les chances de faire la paix. Ces propos tenus dans le Haaretz par Benny Morris font l’effet d’une bombe médiatique en Israël. Leader de la vague dite « des nouveaux historiens », personnalité très critique à l’égard des gouvernements israéliens, Benny Morris estime aujourd’hui que depuis 1937, les Palestiniens n’ont cessé de refuser la paix. Les Palestiniens ne veulent pas partager la terre. Si aujourd’hui, la majorité des Israéliens a abandonné selon lui,  l’idée du grand d’Israël, Eretz Israël, le nouvel historien constate que ce n’est pas le cas des Palestiniens et de leurs différents leaders.

1937, 1947, 2000, 2008 : les 4 non palestiniens. En 1937, le partage de l’ancienne Palestine britannique proposé par l’Angleterre, à travers le plan Peel fut refusé par les dirigeants palestiniens.  Idem à l’ONU en 1947. En l’an 2000, à camp David, Yasser Arafat jugea encore qu’il lui était impossible de renoncer au partage de la Terre. En 2008, M. Abbas, à son tour, refusa le plan de Paix du 1er ministre E. Olmert pour les mêmes raisons.

Une prise de position inhabituelle à gauche. Cette prise de position d’un intellectuel de gauche, dans le contexte d’aujourd’hui, de partition du pouvoir palestinien entre Gaza et la Cisjordanie, de pressions diplomatiques intenses de l’AP pour la reconnaissance d’un Etat à l’ONU, sans négociations avec Israël,  suscite de très nombreuses réactions en Israël.

Suite et conséquences de la publication des Caricatures de Charlie Hebdo en France.  Les médias israéliens s’intéressent aujourd’hui aux appels au calme lancés par les responsables religieux musulmans en France, tout en faisant état de différentes consignes de sécurité lancées par la France à ses ressortissants au Moyen Orient.

 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

 

 

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 6 Septembre 2012

 

Israël en France.   L’actualité israélienne en France est aujourd’hui encore médiatiquement bien trop faible pour être analysée d’un point de vue éditorial représentatif.

A Noter. Un aristocrate français reconnu Juste des Nations par l’Etat d’Israël. (Yad Vashem)

Le Hamas admet avoir tué un bébé.  « Un responsable du Hamas a admis à la BBC que l’enfant de Gaza tué mardi est mort à la suite de tirs de roquettes palestiniens, et non en raison d’une frappe israélienne. Bien que ce ne soit pas la première fois qu’un pareil drame se produise, cet aveu, lui, est une première historique.

( Mediapart). 

Union sacrée. Lutte contre le racisme et l’antisémitisme en Europe. De hauts responsables juifs et musulmans européens se sont engagés mercredi à condamner avec fermeté les membres de leur communauté qui attisent l’antisémitisme ou l’islamophobie.

Tolérance zéro contre l’intolérance. « Nous devons adopter une politique de tolérance zéro contre les leaders de toute confession qui utilisent leur chaire pour attiser l’intolérance religieuse », selon une déclaration adoptée lors d’un symposium organisé sous l’égide de la Fondation pour la compréhension ethnique, la Grande Mosquée de Paris et le Congrès juif européen.

Cesser d’instrumentaliser le conflit israélo-palestinien. « Les membres de nos deux communautés sont parfois en désaccord, notamment sur le conflit israélo-palestinien. Malgré ces différences, nous devons nous rassembler pour combattre la diabolisation des communautés religieuses  

Un front uni judéo-musulmandans le contexte d’une hausse des agressions antisémites et islamophobes en France de plus de 14 % au dernier semestre 2012 (les Echos)

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Hezbollah. Benjamin Netanyahu appelle l’UE à inscrire le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes. « J’estime qu’il y a un effort que l’Europe devrait faire pour promouvoir la sécurité et la paix, à savoir déclarer que le Hezbollah, supplétif de l’Iran, est une organisation terroriste », a déclaré le 1er ministre israélien. « Il s’agit de la principale organisation terroriste au monde, et l’Europe pourrait beaucoup aider en déclarant que le Hezbollah l’est effectivement », a-t-il insisté.

Dossier nucléaire  iranien. L’AIEA présente les preuves des tentatives iraniennes pour masquer le développement de son programme nucléaire militaire. Une preuve « convaincante » de décontamination nucléaire du site de Parchin présentée par le directeur général adjoint de l’AIEA Herman Nackaerts.

Satellite image of Parchin

Des essais d’explosifs pour développer la bombe. Dans l’image plus récente, datant de  la mi-août,  l’AIEA montre un bâtiment où selon l’Agence,  l’Iran aurait effectué des essais explosifs,  pertinents pour les armes nucléaires

Le Premier ministre israélien  annule une réunion du cabinet de sécurité. La sécurité de l’Etat et des citoyens dépend de la capacité de mener des discussions confidentielles en profondeur au sein du cabinet de sécurité,  où tous les faits sont présentés, ainsi que toutes les opinions et implications, a déclaré B. Netanyahou  après des fuites sur cette réunion dans le quotidien Yediot Aharonot, qui titrait mercredi: « Désaccords sur l’Iran entre les services de sécurité ».

Netanyahu at cabinet meeting

Je ne me plains pas des médias: ils font leur travail mais je suis responsable vis-vis à des citoyens israéliens et de la sécurité de l’Etat et j’ajourne cette réunion », a ajouté le Premier ministre qui a évoqué la possibilité d’utiliser désormais le détecteur de mensonge selon la presse israélienne.

Visite discrète du chef d’Etat-major adjoint américain en Israël, l’amiral James Winnefeld, quelques jours seulement après celle du Numéro 1 américain, fait remarquer la presse israélienne.  

Syrie. Le régime syrien proche de sa fin. Selon l’Ambassadeur d’Israël à l’ONU, le régime en Syrie s’approche de sa fin malgré l’aide active de l’Iran au Président Bachar Al-Assad. Selon Ron Prosor, l’Iran est derrière la campagne de meurtres commise par Assad.

Ron Prosor

Israël tend la main au peuple syrien. S’adressant directement au peuple syrien, l’ambassadeur d’Israel à l’ONU a déclaré : « Peu importe de quel pays vous venez, quelles sont vos positions politiques et à quelle religion vous appartenez, personne ne peut rester indifférent aux atrocités. Israël s’identifie aux souffrances du peuple syrien en ces moments difficiles et vous tend la main, et offre de l’aide médicale, alimentaire et humanitaire. »

Terrorisme palestinien. Tsahal frappe une cellule terroriste palestinienne qui tentait de placer une bombe à la frontière entre Israël et Gaza. La presse israélienne rappelle que Tsahal a dû déjouer deux tentatives d’attentats distincts contre Israël en seulement 12 heures.  6 Palestiniens ont trouvé la mort lors de ces opérations militaires selon des sources médicales palestiniennes.\

Gaza terrorists launch rockets [file]

Incendie criminel de Latroun. Le Vice-ministre des Affaires étrangères, Danny  Ayalon à Latroun. Un acte de terrorisme qui n’a rien à voir avec les valeurs du sionisme et du judaïsme. Le Père René a remercié D. Ayalon, en lui confiant que sa visite et ses mots ont touché les moines et leur a donné de la force.

 » Au nom du gouvernement d’Israël et du peuple d’Israël, je suis venu ici pour vous serrer la main, a dit D. Ayalon à l’abbé selon les médias israéliens.  « Cet acte de terrorisme contre vous horrifie non seulement les gens du monastère, mais aussi le peuple juif et l’Etat d’Israël. Ce n’est pas du sionisme. Ce n’est pas du judaïsme, mais l’inverse, » a-t-il insisté. Le gouvernement ne permettra pas que la liberté de religion et de culte subisse un préjudice et fera tout pour traduire les coupables en justice.

JO paralympiques de Londres. Médaille de Bronze pour le double mixte israélien Shraga Weinberg et Noam Gershoni qui a battu l’équipe japonaise 6:3, 6:1 et a remporté la médaille de bronze lors du tournoi olympique de tennis.   C’est la quatrième médaille israélienne des Jeux paralympiques 2012.

 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias 

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 15 Mars 2012

 

Contexte général et international. Tragédie de la route en Suisse.    L’actualité française est aujourd’hui encore dominée par le terrible bilan de l’accident de bus ayant provoqué la mort 28 personnes dont 22 enfants. L’actualité de la campagne présidentielle est aujourd’hui dominée par les rendez vous médiatique de François Hollande et de Dominique de Villepin ce soir, jeudi,  sur France 2 ainsi que par les nouveaux sondages favorables aux candidats Sarkozy et Mélenchon. Au niveau international,  le tragique bilan humain d’un an de soulèvement contre le clan Assad est à la Une des médias.  

Israël en France. Le traitement médiatique de l’actualité israélienne en  France est trop faible  pour être analysé d’un point de vue éditorial représentatif.

Moyen-Orient. Syrie, 1 an après. Constats d’horreur et d’impuissance. Les médias français donnent aujourd’hui davantage encore la parole aux témoins de la rébellion et de la répression du clan Assad. Massacre, torture, répression. Des mots d’horreurs qui mobilisent les médias mais pas les populations arabes ou occidentales. Les manifestations de soutien aux rebelles syriens étant rares depuis un an.

 

L’obstacle russe. Au niveau diplomatique, le ministre Alain Juppé estime ce matin sur France Culture, que « la Russie nous fait payer l’intervention en Libye et craint la contagion islamiste sur son territoire. »

LIran derrière les méthodes de répression syrienne. Selon des sources fiables publiées par le quotidien britannique The Guardian, l’Iran conseille le clan Assad. L’Iran conseille la Syrie d’un point de vue militaire et médiatique. Selon les messages interceptés auxquels auraient eu accès le quotidien britannique, les autorités iraniennes expliqueraient entre autres, comment des discours militaires et violents  pouvaient aider à mater la répression et dissuader les syriens de rejoindre les rangs de la rébellion.
Al Qaida en Syrie. Seul le journal de 20h de TF1 mercredi et les journaux israéliens rendent compte de cette information connue  et dangereuse pour l’avenir de l’armement syrien. 

Les sujets non traités dans les médias français

Les médias français traitent aujourd’hui de peu de sujets d’informations retenus par les médias israéliens.

Contexte Proche et Moyen-OrientDossier nucléaire iranien. Le discours du 1er ministre Netanyahou à la Knesset mercredi est fortement commenté par les médias israéliens.

 

 

Gaza, une base avancée de l’Iran. La violence lancée depuis Gaza montre qu’Israël ne peut se permettre d’être laxiste quant à  la menace nucléaire iranienne a déclaré hier le 1er Ministre israélien.  Ajoutant que les bases iraniennes présentes à Gaza devront, tôt ou tard, être démantelées.

 

Benjamin Netanyahu

 

Les USA soutiennent le droit d’Israël à se défendre. Le Premier ministre Netanyahou a confié que la menace iranienne pour Israël, a été « pleinement comprise et acceptée par l’administration américaine » ajoutant que les États-Unis appuient sans équivoque « le droit d’Israël d’être en mesure de se défendre par lui-même.

« Nous préférons voir l’Iran renoncer à son programme nucléaire de manière pacifique » Le 1er ministre israélien a révélé pour la première fois publiquement, la teneur de certains propos entre Ronald Reagan et Menahem Begin en 1981. Prévenus des intentions israéliennes, les Américains s’étaient déclarés contre l’attaque du site nucléaire d’Osirak en Irak. Soit 9 ans avant la première campagne militaire internationale contre Saddam Hussein font remarquer les médias israéliens.

Rencontre Obama / Cameron. La fenêtre pour le temps de la diplomatie commence à se refermer. Lors d’une conférence de presse commune, le 1er ministre britannique Cameron et le président Obama ont déclaré : « Nous ferons tout pour trouver une issue diplomatique, mais, au final, il faut que nous ayons quelqu’un de l’autre côté de la table des négociations qui prenne cela au sérieux et j’espère que le régime iranien comprend cela ». Ajoutant que la fenêtre de la diplomatie était en train de se rétrécir.

 

US President Barack Obama, UK PM David Cameron

 

Terrorisme palestinien Nouveaux bombardements sur Israël depuis Gaza. De nouvelles roquettes et missiles Grad se sont abattus sur des villes israéliennes, heureusement sans faire de victimes. Ces nouveaux bombardements ont obligé une fois encore l’aviation israélienne à engager une action militaire de représailles à Gaza.

 

 

Le sud d’Israël dans la peur. La presse israélienne rend compte de l’impact psychologique et économique de ces tirs incessants sur la vie quotidienne des Israéliens. Depuis près d’une semaine, un million d’Israéliens vivent sous la menace de tirs de missiles qui les obligent à fermer les écoles et courir aux abris dès que retentissent les sirènes d’alerte.

Il faut savoir que les missiles Grad tirés depuis Gaza sur les villes israéliennes sont capables de faire de nombreuses victimes. Des victimes pour l’instant évitées compte tenu des nombreuses précautions prises par les autorités et les citoyens israéliens pour éviter au maximum les déplacements non indispensables.

Vérification de l’information. Les médias israéliens s’interrogent sur ce qui ressemble à une nouvelle campagne de délégitimation d’Israël et de son armée. Après les bombardements intensifs de missiles et obus palestiniens sur Israël, l’aviation israélienne a ciblé, en représailles, des terroristes et leurs infrastructures     Par deux fois, des sources d’informations palestiniennes ont sciemment accusé à tort Tsahal d’avoir tué un adolescent puis un enfant de 8 ans.  Ces informations fausses ont immédiatement été relayées par les médias du monde entier, sans être vérifiées. Comme l’a confirmé l’enquête de Tsahal, il n’y a jamais eu d’attaque israélienne sur le lieu de la mort tragique de l’adolescent palestinien. Le jeune enfant palestinien de 8 ans est mort lors de funérailles palestiniennes, sans qu’Israel n’y soit mêlé en aucune façon. . Cette course à la stigmatisation d’Israël nuit à l’information, au journalisme et à la paix.  

Le 1er ministre israélien annule sa visite en France. Selon les médias israéliens, le 1er ministre Netanyahou annule sa visite en France prévue le 21 Mars prochain compte tenu des tensions sécuritaires qui règnent dans le Sud d’Israël. L’étape prévue en Espagne est aussi annulée.

 

Netanyahu and Sarkozy - AP

 

 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

 

 

Israël et Moyen-Orient dans les Médias français: Analyse quotidienne- 14 Mars 2012

Un navire de guerre français et deux navires israéliens ont franchi ensemble le Canal de Suez. Ynet.

 Contexte général et international. Accident tragique en Suisse.    L’actualité française est aujourd’hui dominée par le tragique accident de la route ayant provoqué la mort 28 personnes dont 22 enfants. Politique, polémique et sondage à 39 jours seulement des élections. L’actualité de la campagne présidentielle est aujourd’hui encore dominée par les commentaires liés aux interventions médiatiques du candidat Sarkozy ainsi qu’aux ralliements de dernière minute à gauche.     Au niveau international,  l’intensification des violences contre les rebelles syriens et le recul de Mitt Romney dans la course aux primaires républicaines sont particulièrement traités.

 

Le car qui transportait les enfants a été pulvérisé sous l'effet du choc.

 

Israël en France.   Accalmie provisoire entre Gaza et Israël. Les médias français accordent une attention médiatique mineure à l’arrêt des bombardements sur Israël.  Le round d’affrontements est derrière nous estime Matai Vilnaï, le ministre israélien chargé de la défense passive (Direct matin). Le calme amènera le calme a prévenu le Premier ministre israélien Netanyahou face aux multiples ruptures de la trève par les Palestiniens (Le Parisien). C’est pourquoi les troupes israéliennes sont en état d’alerte déclare le ministre de la Défense Ehud Barak. (Arte).

 Israël présent au forum Mondial de l’eau à Marseille. Après le Monde, c’est au tour de Direct Matin de rendre compte des solutions développer par Israël. Dans une région où les ressources en eau sont rares, Israël a dû en effet développer, selon le quotidien, des solutions pour irriguer son agriculture et alimenter sa population. Devenant au fil des années, un leader mondial dans le domaine de  l’eau. Arrivé en France à cette occasion, le ministre israélien des Infrastructures, Uzi Landau est interviewé par Direct matin « L’eau n’a pas de frontières ».

A Noter. « Iron Dôme. L’ange gardien d’Israël ». «   Après l’article publié mardi intitulé « Depuis dimanche Israël frappe Gaza », Le quotidien Metro met aujourd’hui en avant l’efficacité du système antimissile israélien : « un bouclier efficace contre les attaques palestiniennes ». Le journal note aussi la contribution française et européenne, à l’élaboration de ce système très sophistiqué, à travers les sociétés Thales et EADS.     

Moyen-Orient. Syrie. Bachar Al Assad annonce des élections législatives en mai.  Annonce provocatrice,  insolente et ridicule dénoncée par l’ensemble des Médias français qui rappellent que  l’ampleur des violences continue en Syrie. A Noter. Les propos du Président Sarkozy : Bachar Al Assad se comporte comme un assassin et aura un jour  à en rendre compte. Et de prévenir ce matin, sur Europe 1, l’armée française ne peut en aucun cas intervenir à l’extérieur sans un mandat des Nations unies »

Les sujets non traités dans les médias français

Les médias français traitent aujourd’hui de peu de sujets d’informations retenus par les médias israéliens.

Contexte Proche et Moyen-Orient.

Dossier nucléaire iranien. Un navire de guerre français et deux navires israéliens ont franchi le Canal de Suez. Un avertissement lancé à l’Iran s’interroge le site d’informations israélien Ynet. La destination des navires de guerre n’est pas définie.

 

צילום: דורון גולן (הגדל)

 

Sondage. 62 % des Américains se déclarent pour une attaque contre l’Iran si celui-ci possède des armes nucléaires. C’est davantage que le dernier sondage interrogeant des Israéliens (42%)

 

Bushehr - AP - 14.3.12

 

La diplomatie américaine charge les Russes d’envoyer un message de la dernière chance à l’Iran.  Les médias israéliens rendent comptent des dernières tractations avant le début des négociations prévues en Avril avec l’Iran. « Les négociations prévues en avril entre l’Iran et six médiateurs internationaux sont la dernière chance pour Téhéran d’éviter la guerre. » Hillary Clinton aurait demandé à Sergueï Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères,  de faire passer ce  message à l’Iran.

 

מסר תקיף לאירן, קלינטון (צילום: AP)

 

Terrorisme. Attention, danger pour les touristes israéliens en Turquie. Des terroristes ont l’intention de perpétrer des attentats contre des objectifs israéliens ou juifs en Turquie dans les jours qui viennent ». Le centre de lutte contre le terrorisme israélien demande aux citoyens israéliens de ne pas se rendre en Turquie. La semaine dernière, les médias israéliens avaient fait part de l’alerte envoyée par le renseignement israélien aux autorités turques. Cette fois, le commando terroriste de 4 personnes, en provenance d’Iran, serait prêt à passer à l’action. La presse israélienne mentionne l’appel lancé récemment par la Turquie à l’Iran de ne pas entreprendre d’actions sur le sol turc.

 

שדה התעופה באיסטנבול. מומלץ לבטל (צילום: AFP)

 

Les Palestiniens ne respectent pas la trève. Nouvelles roquettes et obus lancés mercredi sur des villes israéliennes. Ces nouveaux bombardements sur des zones habitées a contraint l’aviation israélienne à procéder à une intervention à Gaza. Inquiétude malgré un retour au calme relatif. Les médias israéliens rendent compte du retour à la vie pour un million de personnes qui peuvent à nouveau circuler normalement et se rendre à l’école ou travailler.

 

הגראד בלב שכונת המגורים (צילום: אליעד לוי)

 

France : 10 millions pour l’AP. Les médias israéliens rendent compte de l’annonce par la France d’apporter une aide de 10 millions d’euros à l’Autorité palestinienne.  Une annonce  saluée par Israël qui soutient toute mesure visant à développer la paix, l’économie et la sécurité.

 

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

 

  

  

L’illégalité des systèmes de télécommunications radios et télévisions en Cisjordanie

ISRAEL MFA

 le 5 mars 2012

Depuis des années, les Palestiniens opèrent plus d’une centaine de systèmes de communication radio ou télédiffusés en Cisjordanie, en totale contravention avec les accords signés avec Israël. Toutes ces stations-pirates interfèrent avec le réseau de télécommunication règlementaire et constituent un danger, gênant considérablement les principaux systèmes et opérateurs en Israël. En pure violation des accords israélo-palestiniens et de manière systématique, cette attitude annihile nombre d’arrangements préalables obtenus par les Palestiniens au sein de l’arène publique internationale pour faire cesser ces menaces sur les systèmes de communication israéliens.

Pendant près d’une année et demi, Israël a signalé ce niveau de préoccupation au sein du Comité technique conjoint des Télécommunications (JTC), établi sous l’annexe III-article 36/6 de l’Accord intérimaire (1995) entre Israéliens et Palestiniens. Il y a encore deux semaines, Israël s’est rapproché de l’Autorité palestinienne à travers plusieurs canaux pour réitérer l’arrêt de ces opérations illégales et la fermeture de ces stations-pirate.

Israël a reconnu depuis longtemps la légitimité de l’Autorité palestinienne à opérer des systèmes de communication indépendants et séparés comprenant un réseau de télécommunication. Ce droit est entériné par l’Accord intérimaire israélo-palestinien (1995) sous l’annexe III (Affaires civiles) et le paragraphe 36 (Télécommunications). Israël a largement fait preuve de coopération directe avec les Palestiniens dans ce domaine. Preuve en est que les Palestiniens opèrent indépendamment un grand nombre de systèmes de télécommunication.

Les Palestiniens ont également ouvertement entrepris, dans le cadre de cette annexe III-36 desdits Accords intérimaires, de remplir leur devoir de coordination avec Israël en matière d’opération de tels systèmes.

Malgré nombre de requêtes déposées par Israël pour cesser la diffusion de ces deux stations télévisées non autorisées, causant plusieurs interférences aux alentours, les Palestiniens ont poursuivi l’opération illégalement, en parfaite violation des Accords intérimaires. Ces stations de TV utilisent des filtres qui ne conviennent pas aux émetteurs permettant la diffusion, causant ainsi des interférences à haut risque.

Selon l’annexe III-36/section B-5, les Palestiniens ont obligation de « s’abstenir de causer toute interférence avec d’autres systèmes de communication et de radio-télédiffusion ».

A la lumière de ces dernières violations, le 29 février dernier, Israël s’est trouvé dans l’obligation de mener une action afin que les opérateurs légitimes puissent poursuivre leurs émissions sans nouvelles perturbations. Néanmoins, ces stations TV ont repris leur diffusion illégale et continuent d’interférer avec les opérateurs de télécommunications règlementaires dans la région.

Afin de parvenir à une solution mutuellement acceptable, Israël réitère sa requête auprès de l’Autorité palestinienne afin que reprennent des négociations directes sur ce sujet dans le cadre déjà admis du Comité technique conjoint (JTC). Au même moment, Israël souligne qu’il ne peut continuer à passer sous silence de telles violations d’accords entérinés par les Palestiniens et contraignants dans la sphère des télécommunications, selon l’Accord intérimaire. Israël se réserve le droit de prendre toute mesure nécessaire pour éviter toute interférence à venir pouvant mettre en danger les systèmes de communication israéliens.

Entretien pour la revue Défense avec M. Yossi Gal

Répartition de l’eau en Judée-Samarie : point de vue académique

http://ambisrael.fr/2012/01/19/repartition-de-leau-en-judee-samarie-point-de-vue-academique/

 

En réponse au récent rapport parlementaire français concernant la situation de l’eau en Judée et Samarie, le ministère de la Diplomatie publique et des Affaires de Diaspora aimerait présenter les résultats d’une récente étude publiée par le Centre d’Etudes stratégiques Begin Sadate de l’Université Bar Ilan (BESA Studies), menée par le Prof. Haim Gvirtzman du département Hydrologie de l’Institut des Sciences de la Terre : « Le conflit israélo-palestinien de l’eau  selon un point de vue israélien« .

Voici un bref résumé des principales conclusions de cette étude :

  • Les toutes récentes données révélées par l’Autorité en charge de la répartition de l’eau sont en totale contradiction avec les conclusions sévères du rapport français, dirigées uniquement contre Israël.
  • Conformément au droit international, les Palestiniens n’ont aucun fondement à leurs exigences.
  • Aujourd’hui, il n’y a pratiquement plus aucune différence entre Israéliens et Palestiniens en matière de consommation  d’eau potable par habitant. L’écart majeur qui a existé en 1967 a été réduit au cours des 40 dernières années et est devenu maintenant tout à fait négligeable.

La consommation d’eau par habitant palestinien dans le secteur domestique est significativement plus élevée que le minimum défini par l’Organisation mondiale de la Santé.

Israël a rempli toutes les obligations de l’accord intérimaire avec les Palestinians, notamment en prévision de futurs besoins définis pour l’accord permanent. En revanche, les Palestiniens violent l’accord en empêchant la construction d’usines de traitement des eaux usées (malgré le financement de pays donateurs), par le forage de « puits pirates » et par le raccord de pipelines au réseau Mekorot en charge de l’eau,  sans aucune permission.

Carte montrant les puits approuvés par le Comité Conjoint pour l’Eau pour le forage par les Palestiniens depuis la signature de l’Accord Intérimaire .

Points soulevés par le rapport :

  •  On ne relève aucune discrimination dans l’approvisionnement en eau entre Israéliens et Palestiniens.
  • Les besoins humanitaires des Palestiniens sont pleinement comblés.
  • Israël a respecté ses engagements en vertu des accords.
  • Les Palestiniens agissent en violation des accords (pirate wellset raccordements de pipelines).
  • Les Palestiniens refusent de construire des usines de traitement des eaux usées.
  • Les Palestiniens ne répondent pas aux critères de développement durable.
  • Israël a accès au réseau aquifère de montagne selon ses indications naturelles.
  • Israël dispose de droits historiques concernant l’utilisation de l’aquifère de montagne.
  • Les Palestiniens doivent utiliser des sources d’eau alternatives non-exploitées.
  • Les accords signés sont contraignants au regard du droit international.

Pour contacter le Prof. Gvirtzman : haimg@vms.huji.ac.il

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 566 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :