Archive

Posts Tagged ‘France’

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens  Le 28 novembre 2014

1398499_822895294423792_3720815881255282601_o


Israel en France. Après la Suède, le Royaume Uni  et  l’Espagne, le parlement français débat vendredi de la résolution socialiste en faveur de la reconnaissance de la Palestine (Figaro, Le Parisien)

Est-ce le rôle de la France ?
La France doit-elle reconnaitre la Palestine s’interroge Metronews.  » Quelques députés ne vont pas résoudre le conflit,  lui répond le président du groupe parlementaire UMP, Christian Jacob. Ce vote affaiblirait la voix de la France et la position de l’exécutif dans les négociations internationales  prévient-il dans Metro, le Figaro et l’Opinion.

Prenons conscience de ce qu’est le Hamas. Cette résolution, en ce moment, est malvenue. Il faut une reconnaissance mutuelle. Comment voulez-vous qu’il y ait une reconnaissance tant qu’il y aura au pouvoir,  une organisation terroriste, le Hamas, s’interroge la députée européenne UMP Nadine Morano (France info, 7h45).
La charte du Hamas, rappelle –t’elle,  dit « qu’Israel existe et continuera à exister jusqu’à ce que l’Islam l’abroge, comme il a abrogé ce qui a précédé ». L’article 13 mentionne  » Il n’y  aura de résolution de la cause palestinienne que par le djihad. Le Hamas s’est réjoui et a salué des attentats au couteau et à la hache. Voilà qui est au pouvoir en Palestine avec le Fatah, conclut l’élue UMP.

Prenons conscience de ce qui passe en France. « Aujourd’hui qui décapitent des Occidentaux ? l’Etat islamique,  donc des partenaires du Hamas. Ce sont les Juifs qui décapitent ? Il faut qu’on soit conscient de ce que nous faisons aujourd’hui en France prévient la députée européenne, évoquant la menace djihadiste en France et les dérives antisémites des manifestations pro palestiniennes de cet été.

A l’Assemblée nationale,  c’est gauche contre droite résume le Figaro. UMP : non-participation ou vote contre ? « J’ai demandé à mes amis de voter contre, a déclaré l’ex-président Nicolas Sarkozy. « Une reconnaissance unilatérale après un attentat meurtrier et alors qu’il n’y a aucun processus de paix, non, a-t-il déclaré lors de son meeting à Boulogne Billancourt  (Figaro).

Bien que l’UMP soit embarrassée par la résolution sur la reconnaissance de la Palestine, estiment la rédaction de Radio France et L’Opinion, le résultat de l’élection du nouveau président de l’UMP, connu samedi soir, pourrait avoir une influence sur le vote mardi à l’Assemblée nationale, fait remarquer Raphael Proust du quotidien libéral

Il est temps de reconnaitre l’Etat Palestinien estime néanmoins, Axel Poniatowski,  l’un des rares députés UMP a exprimé cette position, reprise par l’Opinion et la plupart des quotidien nationaux.
Au PS certains sont gênés par ce texte, note le Parisien, comme le président du groupe d’amitié France- Israël, Armand Jung ou le Maire de Sarcelles, François Pupponi, ainsi qu’une dizaine d’autres élus socialistes.

Pourquoi cette initiative socialiste ?
Manœuvre électorale, nouvelle position de la France ou action seulement militante ?
Ce conflit cristallise toutes les passions constate le Parisien. C’est pourquoi Israel dénonce ces initiatives inutiles et dangereuses  (le Figaro).
Ce serait une grave erreur prévient le 1er Ministre Netanyahou (tous médias). Car un tel vote pourrait engager un nouveau cycle de violences contre Israel et les Israéliens, explique l’ambassadeur de France en Israel, Yossi Gal dans 20 Minutes.

Cela peut exacerber les violences entre communautés, prévient SEM Yossi Gal  » (…) comme nous l’avons encore vu cet été, ce cycles de violences pourrait à nouveau s’importer en France.

Attention à l’importation du conflit, confirme le député UMP Fréderic Lefebvre. « La place de la France n’est-elle pas résolument aux côtés du bouc émissaire qu’est aujourd’hui Israël, minoritaire, assiégé et démocratique ? Tout acte militant de tel ou tel parlement national est (…) une forme d’incitation au jusqu’auboutisme. »(Figaro)

Que peut-il se passer ?
La reconnaissance, nouvelle arme de l’Etat palestinien analyse 20 minutes. La journaliste Armelle Le Goff explique que ce vote, lourds de symboles, est fait pour relancer les négociations de paix et infléchir la politique d’Israel.
En pratique, ces initiatives nous éloignent d’un accord de paix au lieu de nous en approcher. », prévient le 1er ministre Netanyahou (Figaro)
Ce n’est pas la communauté internationale qui donnera un Etat aux Palestiniens mais des négociations directes avec les Israéliens, alerte Ilan Greilsammer, le politologue israélien présenté par  France info comme proche des socialistes français. Et d’ajouter, « Israel est isolé mais si les Palestiniens s’en réjouissent, très bien pour eux, mais un soutien unilatéral ne leur donnera rien.

« Cette initiative ne fait pas plaisir car elle reflète un revers politico-diplomatique européen par rapport au contexte politique en Israel, » commente le Porte-parole israélien du ministère des Affaires étrangères.

Mais ce ne sont que des déclarations pas autre chose, prévient –il (France Inter, journal de 8h).  « Nous partons du principe que la résolution passera et avons choisi de considérer que ce n’est pas la fin du monde explique Emmanuel Nahshon à Cyrille Louis dans le Figaro. « Après tout le vote du parlement n’engage en rien le Président de la République. Et la France est un pays trop important pour risquer sa crédibilité aux yeux non seulement d’Israël, mais aussi des USA et de l’Allemagne. »  

Contexte Proche et Moyen Orient.
L’ensemble des médias commente l’initiative socialiste au sein du parlement français. Les analyses rejoignent pour la plupart celles évoquées dans les médias français.

Israel met en garde la Turquie. Suite aux révélations du Shin Beth qui a découvert que des terroristes du Hamas s’entrainaient désormais en Turquie, les autorités israéliennes mettent en garde la Turquie : « ce n’est pas une façon d’agir pour un pays membre de l’OTAN ». Selon les médias israéliens, après la Syrie, le nouveau centre de commandement opérationnel du Hamas à l’étranger serait aujourd’hui installé en Turquie.

Recep Tayyip Erdogan


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens – Le 27 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens  
Le 27 novembre 2014


Le Hamas s’entraine en Turquie.   Tsahal et le Shin Beth ont exposé jeudi les plans militaires du Hamas qui menaçait de commettre un attentat majeur dans le Stade de Football de Jérusalem, le Teddy Kollek Stadium. Les autorités israéliennes ont découvert que les 30 terroristes du Hamas arrêtés, s’étaient entrainés en Turquie (i24 news)

1813177-18 1813176-181572624-18
Stade de football – Teddy à Jérusalem

Israël en France. « Lee Zeitouni a été projetée à 2 mètres de hauteur puis s’est retrouvée 12 mètres plus loin », témoigne Gilles-William Goldanel interrogé par Metronews. Il est à noter que les matinales radios ont davantage donnée la parole à l’avocat des deux inculpés, Mr Cotta, qu’à celle du frère de Lee Zeitouni ou à Mr. Goldanel, l’avocat de la famille Zeitouni (Metronews).

 131638556193048400a_b200769 

L’extrême violence de la collision. La cruauté et la lâcheté des inculpés sont vivement dénoncées par l’ensemble des médias français.  Car malgré l’extrême  violence de la collision, les deux inculpés ont poursuivi leur route, sans porter assistance à la jeune victime de 25 ans, et organisé leur fuite en France (RTL, 7h30, TF1, JT de 20h)

« Un fait divers qui a mis à mal les relations entre la France et Israël « (France info, 8h20). Le drame avait empoisonné les relations franco- israéliennes pendant des mois, note Direct Matin. La police israélienne s’est heurtée au refus de principe de la France de les extrader, explique Louise Colcombet dans le Parisien. C’est pourquoi , aujourd’hui, les deux hommes sont jugés en France car la justice française est habilitée à juger des faits impliquant des ressortissants français lorsqu’ils se sont déroulés à l’étranger.

Plus de 60 journalistes israéliens seront présents pour cette affaire qui avait créé un « vif émoi en Israël » (Le Parisien).

Proposition socialiste en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien.
Un Etat palestinien est un acquis pour la classe politique et la société israélienne, a tenu à rappeler jeudi matin le vice-ambassadeur d’Israël en France, Zvi Tal (Europe 1, 7h45).

Picture1

Une initiative qui ne changera rien sur le terrain. Cette initiative ne règlera aucun des sujets à négocier, qui exigent des concessions de part et d’autre. Ce qui ne peut être fait qu’à travers des négociations directes , a déclaré en substance le haut diplomate israélien.
Le seul moyen d’obtenir un accord de paix solide : des négociations directes comme ce fut le cas avec la Jordanie et l’Égypte. Il y a aujourd’hui des acteurs régionaux importants comme l’Egypte, l’Arabie Saoudite, les pays du Golfe.

Un risque d’importation du conflit en France, a prévenu Zvi Tal, soulignant ainsi les propos de l’ambassadeur d’Israël en France, Yossi Gal, qui, lui aussi, « a mis en garde contre des violences en France. « (La Croix)

Ce que confirme malgré lui Benoit Hamon, l’un des porteurs de la résolution socialiste : Cette initiative ne suscitera la violence que de la part des extrémistes et de ceux qui ne souhaitent pas une solution à deux Etats (France Inter 7h50).

Contexte Proche et Moyen Orient.
Début de l’étude du projet de loi controversé à la Knesset. Israël « Etat juif et démocratique » ou « Etat national du peuple juif  » ?
Le 1er Ministre Netanyahou est déterminé à soutenir cette loi mais dans le cadre d’une version adoucie et édulcorée par rapport  à celle présentée initialement par le député du Likoud, Zeev Elkin.
Rivlin pour préserver le statu quo actuel. Le président israélien Reuven Rivlin a rappelé mardi, mentionnent les médias israéliens, que la Déclaration d’indépendance de 1948, tout en proclamant la création d’un Etat juif, soulignait sa nature démocratique et promettait une « égalité complète » pour tous dans les domaines sociaux, culturels et religieux.

Nouvel attentat du Hamas déjoué à Jérusalem.  Tsahal et le Shin Beth ont exposé jeudi les plans militaires du Hamas qui menaçait de commettre un attentat majeur contre le Stade de Football de Jérusalem, le Teddy Kollek Stadium, du nom de l’ancien maire de Jérusalem (i24 news)

30 terroristes du Hamas arrêtés. Les terroristes arrêtés en septembre dernier menaçaient aussi d’enlever des Israéliens, en Israël ou à l’étranger et de fomenter des attentats.   Selon les premiers éléments de l’enquête dévoilés aujourd’hui devant les médias israéliens, les membres du Hamas recrutaient des activistes en Cisjordanie, autrement dit loin de la bande de Gaza qu’ils contrôlent.

Des camps d’entrainement du Hamas en Turquie ? Les autorités israéliennes ont découvert que les terroristes du Hamas arrêtés s’étaient entrainés en Turquie.


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias


Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens – le 26 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient
Revue des Médias français et israéliens
Le 26 novembre 2014


Israel en France.  » Je considère que la création de l’État d’Israël est un fait majeur du XX ème  siècle et que le droit à la sécurité d’Israël est non négociable. » L’ex président Nicolas Sarkozy a tenu à s’exprimer sur le projet de résolution soutenu par les socialistes à l’Assemblée Nationale en vue de reconnaître l’Etat palestinien (Figaro).

« …Faut-il reconnaître unilatéralement l’État Palestinien, au pire moment, quelques jours après un attentat sanglant à Jérusalem, alors qu’il n’y a pas l’ombre d’une discussion d’un processus de paix ? Est-ce que quelqu’un réfléchit encore au sommet de l’État ? Ou est-ce que les décisions les plus graves sont désormais le fruit d’un arbitrage entre courants du PS ? Vous l’avez compris : je ne recommanderai pas à mes amis de voter cette résolution.« 

« Ne faisons pas croire aux Français que les Israéliens ne souhaitent pas la paix », a  déclaré l’ambassadeur d’Israël en France Yossi Gal dans Libération. « Nous souhaitons une paix juste et durable qui apporte la paix et la sécurité dans la région pour nous comme pour nos voisins. La priorité pour nous tous doit être la reprise des pourparlers. « 

« Cette initiative ne promeut pas la paix qu’elle entend défendre« , prévient l’ambassadeur d’Israël.  « La France est à la fois l’amie d’Israël et des Palestiniens. Jusqu’à présent la France avait réussi à obtenir l’écoute et la confiance des deux parties afin de peser favorablement sur les modalités d’une résolution juste, négociée et acceptée par les deux acteurs. La France est aussi confrontée comme Israël aux menaces terroristes. La France qui espère rester un acteur actif, devrait demeurer impartiale dans la résolution de ce conflit. ( « Le plus grand risque d’éloigner la paix« , Pages Rebonds Libération)

Une mauvaise idée pour trois raisons, explique Bernard Henri Levy dans son blog la Règle du jeu.
La charte et le programme du Hamas. « On ne reconnaît pas, surtout symboliquement, un gouvernement dont la moitié des ministres rêveraient d’annihiler l’Etat voisin ». « Le fait que le Hamas administre, jusqu’à plus ample informé, l’un des deux territoires constitutifs de cet Etat que l’on veut reconnaître à grand fracas et sans tarder – et le fait qu’il a pour doctrine la nécessaire destruction d’Israël.« 

Le moment. « La poussée mondiale du djihadisme. Et le fait que la société politique et, hélas, civile palestinienne semble, par-delà même le Hamas, à nouveau peu claire sur la question. »

« On ne peut pas s’horrifier des décapitations en Irak et tenir pour négligeables, en Israël, les meurtres au couteau et à la hache ». « On ne peut pas, de la main droite, renforcer l’arsenal législatif qui permet, en Europe, de lutter contre la violence aveugle et, de la gauche, voter une résolution qui revient à dire « je vous ai compris » aux aficionados de la voiture bélier rêvant d’une troisième Intifada. »

« Sans partage des responsabilités, il n’y aura pas de partage de la terre »,analyse Bernard Henry Levi. « Le raisonnement les partisans de cette reconnaissance unilatérale  présuppose qu’il n’y a qu’un blocage, et qu’il est israélien. » Sans partage des responsabilités, il n’y aura pas de partage de la terre ; et, en exonérant l’un des camps de sa tâche historique et politique, on croit vouloir la paix mais on perpétue, en réalité, la guerre. »

La France serait volontaire pour accueillir une conférence internationale, a déclaré mardi le chef de la diplomatie française (France Inter, 25 nov.). Laurent Fabius a confirmé qu’en tant que parlementaire, il avait déjà proposé un texte du même type que celui porté par les élus socialistes à l’Assemble Nationale le 28 novembre prochain.

Objectif de la France : « Obtenir une résolution unanime aux Nations Unies. » Le Ministre français des Affaires étrangères a tenu à faire part de la volonté actuelle de la France « d’obtenir une résolution unanime à l’ONU qui permette à tout le monde de se rassembler ».

Israël « Etat juif et démocratique » ou « Etat national du peuple juif  » ?

Un message envoyé aux pays européens. Selon le chercheur Alain Dieckhoff, interrogé par la Croix(25 nov.), « on peut voir dans ce projet de loi adopté par le cabinet israélien,  » un signe envoyé aux pays européens tentés, comme la France, par une reconnaissance de l’Etat palestinien. Une manière de souligner que l’on réaffirme le caractère juif d’Israël au moment où d’autre pays reconnaissent l’Etat palestinien », unilatéralement.

A Noter. Aude Markovich se fait l’écho aujourd’hui de la mobilisation d’un collectif de femmes israéliennes pour la paix. Les pages Rebonds de Libération ont aussi publié l’Opinion d’un collectif de personnalités appelant la France à reconnaître l’Etat palestinien.

Contexte Proche et Moyen Orient.
Rivlin : Contre la Loi de l’Etat-nation juif portée par le gouvernement Netanyahou.

Contre toute discrimination. Lors d’une conférence de juristes à Eilat, le Président Reuven Rivlin s’est prononcé contre le projet de loi renforçant le caractère juif de l’Etat, expliquant que  » les rédacteurs de la déclaration d’indépendance « dans leur grande sagesse, insiste pour que les citoyens arabes israéliens ne se sentent pas comme les juifs de la diaspora. » (Haaretz)

Netanyahu and Lapid during a cabinet meeting in Jerusalem

La coalition au bord de l’implosion. Le ministre des Finances Yair Lapid menace ne pas soutenir le projet de loi à moins que celui-ci contienne le mot « égalité ». Ce signal politique signerait la fin de la coalition gouvernementale, estiment la plupart des commentateurs israéliens.

La gauche israélienne contre l’expulsion d’un député arabe israélien de la Knesset. Nombreux sont les médias israéliens qui dénoncent aujourd’hui l’expulsion d’un député arabe israélien pour avoir employé le mot fasciste à l’égard de l’étude du projet de loi renforçant le caractère juif  d’Israel

Aharonovitch souhaite interdire la présence de gardes palestiniens à l’Esplanade des mosquées. Selon les médias israéliens, le Ministre de la Sécurité Intérieure estime que ces gardes non officielles incitent à la violence en ameutant les fidèles palestiniens à la vue de juifs orthodoxes qui se dirigent sur le mont du Temple.

Dossier nucléaire iranien. Nous avons suivi anxieusement les pourparlers nucléaires avec l’Iran, a déclaré le 1er ministre Netanyahou à la BBC.

« Le gouvernement israélien travaille sur tous les fronts – tant diplomatiques que dans les médias du monde entier – pour protéger les intérêts d’Israël. »

« Nous avons toujours dit qu’aucun accord était préférable à un mauvais accord« .  Nous entendons poursuivre cette lutte afin d’empêcher l’Iran de devenir un état de seuil nucléaire, qui nous menacerait, nous et d’autres ».

Poursuivre les sanctions. « Le fait qu’il n’y ait pas d’accord nous donne l’occasion de continuer les pressions économiques qui se sont avérées être la seule chose qui ait amené l’Iran à la table des négociations ».

« La seule raison pour laquelle vous construisez des missiles balistiques intercontinentaux, c’ est pour lancer une ogive nucléaire. Alors – je pense que tout le monde comprend – l’Iran cherche sans vergogne à développer une bombe atomique »

Justice. France. Le procès des deux Français accusés d’avoir tué l’Israélienne Lee Zeitouni, en 2011 à Tel Aviv, s’ouvre jeudi à Paris.

Nouvel attentat nationaliste palestinien. La police israélienne vient de rendre compte des résultats de l’enquête concernant la mort suspecte d’un entrepreneur israélien. Après la suspicion d’une mort accidentelle, la mort serait finalement d’ordre criminelle et nationaliste, selon les aveux des trois arabes israéliens arrêtés.

Sans transitions.
High tech. Une société israélienne honorée aux USA. Le Président Obama a remis la plus haute récompense en matière de high tech, la médaille de l’Innovation, au co-fondateur de la société israélienne SanDisk, Eli Harari  . « Un mois après que Neil Armstrong ait atterri sur la lune, Eli Harari est venu en Amérique d’Israël, pour étudier les effets des radiations sur l’électronique dans l’espace, » a déclaré le Président Obama.  Il a appris la Physique en tant qu’étudiant en doctorat à Princeton. Ce qui l’a amené à SanDisk et à créer et commercialiser la technologie de la mémoire flash pour laquelle il est aujourd’hui récompensée » (Haaretz)

Flash Drive


David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.


 

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens – le 18 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient
Revue des Médias français et israéliens
18 novembre 2014

Attentat barbare dans une synagogue à Jérusalem.  Kerry : « Une telle attaque n’a pas sa place dans le comportement humain »

La direction palestinienne doit condamner cela, a commenté le secrétaire d’état américain John Kerry. « Les Palestiniens doivent commencer à prendre des mesures sérieuses pour empêcher n’importe quelle forme d’incitation à la violence contre Israël.  Les dirigeants palestiniens doivent faire preuve du leadership qui est nécessaire pour orienter cette région sur un chemin différent. »(Ynet)
57040660632242640360no

5703616492280autoresize

Israël en France. Nouvel attentat à Jérusalem. Un nouvel attentat terroriste palestinien s’est produit ce matin dans une synagogue dans un quartier orthodoxe de Jérusalem.

Un acte barbare.  4 Israéliens ont été sauvagement tués à coup de hache et de couteau alors qu’ils priaient pour l’office du matin.

Le Hamas et le Djihad islamique saluent l’attentat de Jérusalem. A nouveau, les organisations terroristes islamistes palestiniennes se sont félicitées de la mort d’Israéliens. Il s’agirait selon eux d’une vengeance après la découverte dimanche d’un chauffeur de bus palestinien retrouvé pendu dans son autocar. La police israélienne indiquait dès lundi qu’il pouvait s’agir d’un suicide. Il faut savoir que les résultats de l’autopsie lundi après-midi ont confirmé les soupçons de suicide émis par la police (médias israéliens).

Le mot terroriste palestinien banni du vocabulaire des médias français ? Si les matinales radios ont traité de l’information en temps réel, il faut noter que le mot terroriste n’est pas employé pour qualifier les auteurs de l’attentat. Les commentaires se bornent à qualifier les auteurs de la tuerie  » dit terroristes  » selon Fréderic Encel (France info), « d’agresseur » ou « d’assaillant » (France Inter, journal de 8h). Tuer de manière indistincte des innocents pour des raisons politiques ou nationalistes, relève de l’acte terroriste.

Contexte Proche et Moyen –Orient.
L’ensemble des médias israéliens rend compte du nouvel attentat palestinien commis ce matin à Jérusalem. Selon les commentaires de la plupart des spécialistes israéliens interrogés, la fréquence des attentats ne permet plus de laisser penser qu’il s’agit seulement d’acte terroriste isolé mais bel et bien d’une vague de violence coordonnée.

Quatre israéliens ont été sauvagement assassinés mardi matin lorsque deux terroristes palestiniens ont attaqué des fidèles priant dans une synagogue située dans le quartier orthodoxe de Har Nof à Jérusalem.

Selon Ynet, 4 israéliens auraient été tués et  8 personnes dont deux policiers auraient été blessées. 4 seraient dans un état jugé critique.   Les deux terroristes palestiniens ont attaqué avec une hache, un couteau et un pistolet. Selon les premiers témoignages, 30 personnes se trouvaient dans la synagogue (Jpost).

J’ai essayé de m’échapper. « L’homme avec le couteau s’approchait de moi. Il y avait une chaise et une table entre nous… mon châle de prière était coincé. Je l’ai laissé là et suis parvenu à m’échapper, » témoigne un rescapé sur la chaine 2 israélienne.

Selon des sources palestiniennes citées par les médias israéliens, les terroristes palestiniens seraient liés à un prisonnier libéré lors de l’échange de prisonniers de Gilad Shalit.

Netanyahou : un meurtre cruel et méprisable. « Nous répondrons sévèrement à l’attentat terroriste de Jérusalem », a prévenu mardi matin le 1er ministre Netanyahou.  Il s’agit d’un  « meurtre cruel de Juifs qui sont venus prier et qui ont été tués par des assassins méprisables ».

C’est le résultat de l’incitation à la haine et à la violence des Palestiniens. Le Premier ministre israélien estime que cet attentat est la conséquence directe de la campagne d’incitation à la violence contre Israel menée par le Hamas  et le Président palestinien Mahmoud Abbas. Et de préciser que ces multiples déclarations palestiniennes incitant à la violence sont « ignorées de manière irresponsable par la communauté internationale »

Rivlin : Israel touché par une campagne de la terreur coordonnée. Le Président Reuven Rivlin a déclaré qu’Israël était « touché par une campagne coordonnée. Ce n’est pas une coïncidence d’événements. ». « Cette heure exige l’unité et responsabilité nationale et de faire face ensemble, tous ensemble au terrorisme et aux autres défis qui nous attendent. »

Les terroristes seront vaincus, » dit interne sécurité ministre Yitzhak Aharonovich. « J’appelle les citoyens ne pas à prendre la loi entre leurs mains. ». Pas de solution miracle pour prévenir ce type d’attentat. Le chef de la police israélienne Y. Danino a déclaré qu’il n’existait aucune solution magique pour prévenir de ce type d’attentat.

Livni : un attentat nationaliste palestinien. La Ministre de la justice Tzipi Livni a prévenu que l’attaque ne doit pas être raccordée à l’État islamique, affirmant qu’il s’agit « d’un attentat palestinien avec un motif nationaliste « (Ynet)

570370401001599640360no

Kerry : Une telle attaque n’a pas sa place dans le comportement humain » ;
La direction palestinienne doit condamner cela, a commenté John Kerry. « Les Palestiniens doivent commencer à prendre des mesures sérieuses pour empêcher n’importe quelle forme d’incitation à la violence contre Israel.  Les dirigeants palestiniens doivent faire preuve  du leadership qui est nécessaire pour orienter cette région sur un chemin différent.

Cela n’a tout simplement pas sa place dans le comportement humain. Ces personnes assassinées étaient venus pour adorer Dieu dans le sanctuaire de la synagogue. Ils ont été assassinés à la hache et au couteau dans leur lieu Saint. Il s’agit d’un acte de pure terreur et d’une  brutalité insensée, », a déclaré John Kerry (Ynet)

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens, le 14 novembre 2014

Israël et Moyen-Orient
Revue des Médias français et israéliens
14 novembre 2014

Libre accès à la Mosquée Al Asqa. Le 1er Ministre Netanyahou, en geste de bonne volonté a décidé de lever toutes les restrictions pour permettre aux musulmans de se rendre à la mosquée al-Aqsa pour la prière du vendredi (i24 news). Selon le Haaretz la police israélienne aurait aussi retiré deux points de contrôle pour favoriser la circulation des Palestiniens à Jérusalem Est.

Tensions after the Friday protests on October 29, 2014.

Israël en France.    Tensions à Jérusalem. Réunion tripartite hier en Jordanie pour tenter d’apaiser les violences à Jerusalem (Figaro).

Kerry en mission de paix. Face à la montée de tensions, la diplomatie américaine est entrée en action, note Direct matin. Le 1er ministre Netanyahou s’est rendu jeudi en Jordanie pour rencontrer le roi Abdallah et le Secrétaire d’Etat américain. Selon le chef de la diplomatie américaine cité par le Figaro, des engagements fermes ont été pris pour maintenir le statu quo sur le mont du Temple et faire baisser les tensions.

Israel ne participera pas à la commission d’enquête sur le conflit de Gaza. Comme l’indique le Porte-parole du ministère israélien des affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, « ce ne fut pas une décision facile mais la composition et le mandat de cette commission ne nous inspirent pas confiance. Son président a fait la preuve de son hostilité envers Israel. Quant au choix de n’enquêter que sur les évènements postérieurs au 17 juillet, sans prendre en compte le meurtre de 3 étudiants israéliens, ni la multiplication des roquettes depuis Gaza, il nous parait très révélateur de son parti prix. Il est d’ailleurs tout à fait envisageable que nous communiquions, le moment venu, le résultat de nos enquêtes à la communauté internationale » (Figaro)

A Noter. « Israël modèle d’une renaissance nationale ». Selon Ivan Rioufol, « le déclin de la France exacerbe, chez ses fossoyeurs, la détestation d’Israël ». « La gauche xénophile est en première ligne pour accabler l’État hébreu. Il est vrai qu’il défend tout ce qu’elle-même a renié : la préservation des racines, la transmission de la mémoire, le culte du héros, la fierté nationale, la protection des frontières. » « A vouloir rendre Israel responsable de tout, elle refuse de lire la charte du Hamas.  : il y est pourtant écrit qu’Israël doit être rayé de la carte.  » ( Figaro)

A Noter encore. Quand le Hamas censure des artistes palestiniens au nom de l’islam. Le Hamas interdit toute représentation de l’homme ou de la femme dans l’art au nom de l’islam. Arte journal a rendu compte hier soir de l’interdiction récente de plusieurs expositions de sculpteurs palestiniens de Gaza pour avoir représenté des êtres humains.

Terrorisme
Attentat de la rue Copernic. L’annonce de la prochaine extradition du Canada vers la France du suspect numéro 1 de l’attentat de la synagogue de la rue Copernic qui a fait 4 morts, le 3 octobre 1980, est vivement traité dans les médias français qui rappellent les faits à travers de nombreux focus d’informations, le témoignage de personnes présentes, de rescapés ou de membres des familles des victimes

Grâce à la détermination du juge Trévidic. Retrouvé en 2007 par le juge Trevidic, l’homme libano-canadien fut arrêté en 2008, à l’âge de 64 ans. Si les commanditaires n’ont toujours pas été identifiés, l’homme est soupçonné d’avoir garé la moto bourrée d’explosifs aux abords de la synagogue.

Aucun répit pour les auteurs d’actes terroristes. Jugé 34 ans plus tard, cette extradition est la preuve que la justice française ne laissera aucun répit à tous ceux qui ont commis des actes terroristes, témoigne aujourd’hui l’avocat d’une des victimes (France Inter, Journal de 8h).

Il est à noter que son affiliation au terrorisme palestinien est très peu mentionnée ou évoquée avec un vocabulaire choisi dans la plupart des médias français.

Contexte Proche et Moyen –Orient.
Les nombreuses mesures pour apaiser et prévenir les tensions à Jérusalem ainsi que celles pour protéger les citoyens israéliens des risques d’attentats terroristes palestiniens sont aujourd’hui encore à la Une des médias israéliens.

3 heures de discussions. « Nous avons discuté d’actions spécifiques et pratiques que les deux parties peuvent prendre pour rétablir le calme et la confiance », a rendu compte le chef de la diplomatie américaine.  Les Jordaniens et les Israéliens ont accepté », rapporte Ynet.

Palestinians praying outside the al-Aqsa mosque (Photo: Reuters)

Libre accès à la Mosquée Al Asqa. Le 1er Ministre Netanyahou, en geste de bonne volonté a décidé de lever toutes les restrictions pour permettre aux musulmans de se rendre à la mosquée al-Aqsa pour la prière du vendredi (i24 news). Selon le Haaretz la police israélienne aurait aussi retiré deux points de contrôle pour favoriser la circulation des Palestiniens à Jérusalem Est.

Ahmad Gharabli (AFP/Archives)« La salle de prière de la mosquée d’Al Aqsa, à Jérusalem »Ahmad Gharabli (AFP/Archives)

Netanyahou a réaffirmé son engagement à maintenir le statu quo pour éviter de nouvelles escalades. « Nous avons entendu les appels du 1er Ministre Netanyahou à rétablir le calme et je vous assure qu’ils ont été lancés sincèrement », a déclaré John Kerry à l’issue de la réunion tripartite qui a réuni le roi de Jordanie et le 1er ministre israélien.

Il faut cesser les incitations à la violence. Le 1er ministre Netanyahou s’est engagé à maintenir le statu quo mais a souligné qu’Israël continuerait à protéger ses citoyens et a exhorté les dirigeants palestiniens à cesser les incitations à la violence contre Israel  concernant le Mont du temple afin de ramener le calme dans la région.

Abbas se serait engagé à rétablir le calme. « J’ai discuté avec M. Abbas, a précisé John Kerry,  de mesures constructives, concrètes que chacun peut prendre pour désamorcer la situation et créer un climat favorable pour avancer vers la stabilité de la région »

Le Hamas menace Israel. « La lutte n’est pas terminée ». Selon Ynet, le Hamas menacerait de nouvelles violences si Israël empêche la reconstruction de Gaza. Le porte-parole de la branche armée du Hamas estime en effet que « la lutte n’est pas terminée  » et que si le siège de Gaza et les obstacles à la reconstruction demeurent, il y aura une nouvelle explosion. »

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

Israël et Moyen-Orient Revue des Médias français et israéliens, le 13 novembre 2014

Israël a maintenu et maintiendra le statu quo particulier sur le Mont du Temple  et le roi de Jordanie comme le protecteur des lieux saints musulmans à Jérusalem et s’opposera à toute tentative de changer ce statu quo, » a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Tzachi Hanegbi.    « Toute autre déclaration est une opinion privée qui ne représente pas le gouvernement d’Israël », a ajouté le ministre  Hanegbi.

"הסטאטוס קוו בהר הבית לא צפוי להשתנות"

Israël en France.  L’actualité internationale est aujourd’hui centrée sur le danger d’une guerre totale en Ukraine selon l’ONU. Peu de quotidiens français rendent compte aujourd’hui des derniers affrontements en Israel et en Cisjordanie qui font craindre un embrasement.

Une ambiance explosive à cause d’une rumeur, rappelle Arte Journal. Une rumeur colportée par les extrémistes des deux camps selon laquelle Israel envisagerait la remise en cause du statu quo sur l’accès à l’esplanade des mosquées.

Rencontre Abbas-Kerry. Pour apaiser les tensions, le secrétaire d’Etat américain John Kerry rencontre aujourd’hui le président Abbas en Jordanie (Les Echos)

Dossier nucléaire iranien.

Pas d’accord en perspective. Comme l’indiquait le Figaro en début de semaine, l’accord sur le nucléaire iranien semble se dérober estime aussi Libération.

Pour l’instant, les négociations qui ont duré deux jours cette semaine n’auraient abouti sur aucune percée, alors que la date butoir du 24 novembre se profile.

L’Iran n’a pas encore fait de choix.  Selon un diplomate européen cité par Jean-Pierre Perrin, « il est très facile de discuter avec les négociateurs iraniens mais à ce stade, Téhéran n’a pas fait les choix qui permettent d’arriver à un accord ». Mais « si on est très proche d’un accord, on ira vers une extension des négociations. « 

Les points de désaccords se situent toujours sur le niveau d’enrichissement acceptable par la communauté internationale ainsi que sur le nombre de centrifugeuses en fonction.

Il faut rappeler qu’au milieu des négociations sur le programme nucléaire iranien, l’Iran et la Russie ont tenu à rendre publique la signature d’un nouveau contrat de constructions de 2 centrales atomiques.

François Géré : la France ne joue pas un vrai jeu diplomatique avec l’Iran.  Le quotidien libéral l’Opinion donne aujourd’hui la parole aux partisans d’un rapprochement avec l’Iran. Selon le spécialiste interrogé, François Géré, l’intransigeance de la France sur le dossier nucléaire iranien serait étrange, d’autant que selon lui, elle se bornerait à une approche technique, sans égard pour un vrai jeu diplomatique ».

Cette position de la France obligerait selon lui les diplomates américains à se rendre à Paris avant d’aller à Vienne pour de nouvelles négociations dès la semaine prochaine.

Contexte Proche et Moyen –Orient.

Les multiples déclarations pour apaiser et prévenir les tensions à Jérusalem ainsi que celles pour protéger les citoyens israéliens des risques d’attentats terroristes palestiniens sont à la Une des médias israéliens. Il faut aussi noter les propos de Souad Arafat,  stigmatisant le Hamas et appelant à la négociation avec Israel et non à la lutte armée.

Israël a maintenu et maintiendra le statu quo particulier sur le Mont du Temple  et le roi de Jordanie comme le protecteur des lieux saints musulmans à Jérusalem et s’opposera à toute tentative de changer ce statut quo, » a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Tzachi Hanegbi.    « Toute autre déclaration est une opinion privée qui ne représente pas le gouvernement d’Israël », a ajouté le ministre Hanegbi.

« Les accusations ridicules selon lesquelles Israël aurait l’intention de nuire à la mosquée al-Aqsa n’ont aucun fondement. « Israël reconnait pleinement la liberté de religion de toutes les croyances et s’engage à la protection des lieux saints.

Nous sommes au cœur d’une campagne d’incitation au terrorisme dirigée contre l’Etat d’Israël et ses citoyens, a déclaré le 1er ministre Netanyahou.

Les responsables palestiniens jettent de l’huile sur le feu. « Malheureusement, nous assistons à une recrudescence de la violence palestinienne incitée non seulement par les islamistes radicaux mais aussi les  dirigeants palestiniens, qui profèrent des accusations dangereuses et mensongères, a déclaré le Premier ministre israélien.

« Ne vous laissez-passer influencer par la propagande et l’incitation à la violence, a lancé le 1er Ministre Netanyahou aux arabes israéliens.  « Vous êtes des citoyens avec des droits égaux et des devoirs égaux, et la première obligation de tout citoyen est de respecter la loi » (I24 news, Haaretz)

Israel souhaite apaiser les tensions à Jérusalem. Nouvelles mesures de sécurité sur le mont du Temple.   « Ceux qui veulent lancer de l’huile sur le feu, qu’ils soient de gauche ou de droite, du Hamas, du Fatah ou des mouvements de la droite israélienne, y compris des parlementaires israéliens, nous avons l’autorité pour leur interdire l’accès » sur le mont du Temple a prévenu le  ministre israélien de la sécurité intérieure Yitzhak Aharonovitch,
Plus de 60 Ambassadeurs étrangers et diplomates se sont réunis mercredi au ministère des Affaires étrangères selon Ynet,  pour une réunion d’information tenue par le vice-ministre des Affaires étrangères Tzachi Hanegbi et  le commissaire de Police,  Yohanan Danino  à propos de l’escalade de la violence à Jérusalem.

Des affrontements prémédités. Une vidéo des émeutiers palestiniens a permis de montrer au corps diplomatique international comment les manifestants palestiniens avaient stockés au sein même de la mosquée Al Aqsa des produits incendiaires et tout un matériel pour construire des barricades.

Souad Arafat prône la reconnaissance d’Israel. « La lutte armée ne conduit à rien. »   Dans une interview pour le quotidien italien la republicca, citée par le Maariv ,  la veuve de Yasser Arafat se déclare en faveur de la reconnaissance d’Israël : « Personne ne peut douter de l’existence d’Israël. La reconnaissance de l’Etat d’Israël doit être clairement exprimée, personne ne peut remettre en question son existence « .

 

arafatSuha Arafat : « Le Hamas a pris le peuple en otage »

Il est facile de faire la guerre mais plus difficile de l’arrêter. « Nous avons des millions de réfugiés. Nous devons protéger nos enfants. Il est facile de faire la guerre, mais très difficile de l’arrêter. La lutte armée aujourd’hui ne mène plus à rien, estime la veuve Arafat.   Nous devons poursuivre les négociations afin de prouver qu’Israël n’est pas celui qui veut la paix, pas l’inverse ».

La veuve d’Arafat appelle le Hamas à négocier avec Israel.  Souad Arafat critique vivement la montée de l’islamisme religieux dans la bande de Gaza depuis la prise de pouvoir du Hamas. Selon la veuve de l’ex Président de l’autorité palestinienne   » lorsque mon mari était vivant, nous pouvions librement aller à la mer. C’est incroyable comment Gaza est devenue un État islamique.  J’espère que le Hamas comprendra enfin et s’engagera vers des négociations de paix. »

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias

Israël et Moyen-Orient – Revue des Médias français et israéliens – 30 Octobre 2014

CAFE_PRESSE_LOGO

Une reconnaissance unilatérale d’Etat Palestinien ne servirait pas la paix (NRG). Publié dans le quotidien britannique, The Times, la Tribune de l’ex 1er Ministre espagnol, José María Aznar, appelle tous les dirigeants responsables des nations libres à
rejeter les mouvements unilatéraux.

צילום: מתוך ויקיפדיה

Israël en France.   A part la Croix qui traite chaque jour de cette semaine de la vie des Gazaouïs depuis la fin du conflit opposant le Hamas à Israël, l’actualité israélienne est trop faiblement traitée dans les médias français pour faire l’objet d’une analyse éditoriale représentative.

Moyen-Orient

Lutte contre le groupe terroriste de l’EI en Syrie

La Turquie autorise pour la première fois le passage par ses frontières d’un bataillon de 150 combattants kurdes irakiens vers Kobané en Syrie.  La décision turque prise sous la pression américaine, selon Arte journal,  constitue sans doute un tournant dans la guerre des kurdes contre l’EI.

L’Iran cherche à se rapprocher de Paris, même si trop atlantiste et trop pro israélien à son goût… » Interview  d’Alaeddine Boroujerdi, président de la commission iranienne de la sécurité nationale et de la politique étrangère du parlement iranien en visite à Paris cette semaine (Pascal Ayrault – l’Opinion).

Des rencontres politiques de hauts niveaux avec la France.  Selon le quotidien L’Opinion, Alaeddine Boroujerdi aurait, entre autres, rencontré ses homologues français ainsi que les président du Sénat et de l’Assemblée nationale. Le journaliste Pascal Ayrault tient à préciser qu’aucune rencontre officielle n’aurait eu lieu à l’Elysée ainsi qu’au ministère des Affaires étrangères.
 » Les USA ont cherché à modifier l’équilibre des pouvoirs en renversant Bachar el Assad pour porter un coup fatal à l’Iran et à la résistance palestinienne. Ce fut une erreur monumentale », affirme le haut responsable iranien
« L’Iran joue un rôle central dans l’aide aux peshmergas, mais le renforcement des kurdes, ne doit pas, non plus, jeter une ombre au niveau régional », prévient le haut responsable iranien qui confirme officiellement « l’échange de renseignement, l’équipement, le conseil et la formation militaire » avec les gouvernements irakiens et syriens.

Comment mieux combattre le djihadisme.

Nous ne nous battons pas contre eux au nom de la religion chrétienne. Dans une Tribune parue dans la Croix, le producteur « d’esprit de justice » sur France Culture, Antoine Garapon,  en appelle à la nécessité d’appliquer des programmes de déradicalisation contre les djihadistes mais surtout de mobiliser davantage les valeurs républicaines :  » Nous ne nous battons pas contre eux au nom de la religion chrétienne mais au nom (sic) d’une certaine manière d’organiser pacifiquement la coexistence humaine, et notamment la présence de plusieurs religions sur le territoire ».

Début des auditions de la commission d’enquête du Sénat sur l’organisation et les moyens de la lutte contre les réseaux djihadistes en France et en Europe (Le Parisien). Aujourd’hui, Bernard Bajolet, directeur général de la sécurité extérieure (sénat.fr)

Contexte Proche et Moyen –Orient

The scene of the assassination attempt of Rabbi Yehuda Glick on Wednesday night in Jerusalem. (Photo: AFP)

Lutte contre le terrorisme.
Le terroriste palestinien soupçonné d’avoir tiré sur militant israélien d’extrême droite, le rabbin yehuda Glick, a été abattu jeudi matin par les services de sécurité israéliens qui venaient pour l’arrêter. Selon des sources palestiniennes citées par Ynet, Muataz Hijazia avait été arrêté auparavant pour avoir participé à des activités terroristes au cours de l’Intifada en 2002 et condamné à dix ans de prison. Il avait été libéré en 2012. Muataz Hijazi était membre du Jihad islamique.

Netanyahou : « J’ai donné ordre de déployer des renforts significatifs ainsi que des moyens matériels supplémentaires pour assurer la sécurité à Jérusalem »

Fermeture temporaire du Mont du Temple. Le ministre israélien de la Sécurité intérieure, Itzhak Aharonovitch, a annoncé mercredi soir la fermeture temporaire du Mont du Temple à la suite de la tentative d’assassinat du rabbin yehuda Glick.  Selon la radio publique israélienne, Yéhuda Glick est un militant d’extrême droite qui cherche depuis des années à obtenir l’autorisation pour les Juifs de prier sur le Mont du Temple. Il a été expulsé à de multiples reprises du site par la police israélienne (i24 news)
Nouvelle déclaration incendiaire d’Abou Mazen. Mahmoud Abbas a qualifié jeudi la fermeture par Israël de l’esplanade des Mosquées, de « déclaration de guerre » aux Palestiniens et aux musulmans »

Une reconnaissance unilatérale d’Etat Palestinien ne servirait pas la paix. L’ancien 1er Ministre espagnol José María Aznar estime qu’une telle démarche saperait les chances d’avoir un État palestinien, libre et démocratique et prospère. La reconnaissance d’un Etat palestinien, maintenant, serait inapproprié, contre-productif et injustifiée » (NRG).

Publié dans le quotidien britannique, The Times, la Tribune de l’ex 1er Ministre espagnol appelle tous les dirigeants responsables des nations libres à rejeter les mouvements unilatéraux, et leur demande d’exhorter les deux parties à reprendre les pourparlers bilatéraux directs. « Si nous voulons avoir un Etat palestinien démocratique, libre, pacifique et prospère aux côtés d’Israël, en reconnaissant une entité qui est loin d’être démocratique, libre, pacifique et prospère, cela fera uniquement échouer toute possibilité qu’un tel État puisse exister dans le futur ».

Netanyahou sous le feu des critiques de sa coalition de droite.  » Durant les deux derniers mois, le Premier ministre n’a pas réussi à obtenir les conditions de sécurité à Jérusalem, ont déclaré de hauts responsables israéliens, rapporte Ynet.  « Ce que nous voyons maintenant est une perte totale de contrôle. », a déclaré à son tour le Ministre de l’Economie Naftali Bennett, leader du parti nationaliste du Foyer juif.

Economie

Hausse du nombre de permis de travail pour les Palestiniens. Selon des informations parues dans Globes, le Ministre du logement et de la Construction Uri Ariel, souhaiterait augmenter de 15 000, le quota existant pour les travailleurs palestiniens Cette extension concernerait les Palestiniens de Cisjordanie et la bande de Gaza dans le secteur de la construction israélienne. Cette proposition sera mise à l’ordre du jour de la réunion gouvernementale hebdomadaire dimanche prochain

Hausse des tensions entre Gaza et l’Egypte

Le Hamas se positionne à la frontière égyptienne. Selon les médias égyptiens cités par la presse israélienne, des centaines d’agents de sécurité du Hamas se seraient déployés à la frontière entre la bande de Gaza et l’Egypte. Ce déploiement de force serait un message envoyé aux autorités égyptiennes qui soupçonnent des Palestiniens de Gaza d’avoir aidé les terroristes qui ont assassiné 30 soldats égyptien lors d’un attentat dans le Sinaï.

חיילי צה"ל בגבול מצרים – אוקטובר 2014 (רויטרס)

En réponse l’Egypte décide d’établir une zone tampon à sa frontière avec Gaza. 800 habitations devraient être détruites par l’armée égyptienne.

Sans transitions.

Falashmura Community Center, Gondar, Northern Ethiopia

Vingt-trois ans après l’opération Salomon, le pont aérien sans précédent qui avait ramené les Juifs d’Éthiopie en Israël, le ministre de l’intérieur Gideon Saar a annoncé mercredi que le rapatriement des Falashas en Israel devait se poursuivre. Selon le Ministre Saar, près de 6000 Falachas seraient en attente de pouvoir faire leur Alyah en Israel (Haaretz)

David Banoun – Responsable de l’Analyse des Médias.

 

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 677 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :